Auteur Sujet: Une guerre perdue d'avance  (Lu 48240 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 569
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #375 le: 16 Février 2019 à 19:41:56 »
Bonsoir,

Moi aussi , je te lis . Chaque jour, tu exprimes ton amour de façon si belle. Il ou elle nous manque tant. Moi , je n’ai même plus de mots pour exprimer ce que je ressens, tout est devenu flou ...

Je te souhaite une soirée et un dimanche serein.Bises

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 986
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #376 le: 17 Février 2019 à 00:36:20 »
Ma princesse d’amour

Il y a un an tu pédalais encore
Il y a onze mois, tu marchais encore dans la neige
Il y a dix mois, tu riais encore chez nos amis
Il y a neuf mois, tu voulais encore continuer à manger
Il y a huit mois, tu acceptais encore qu’on t’ouvre le ventre
Il y a sept mois, tu te battais encore pour recommencer à manger
Il y a six mois, tu marchais encore
Il y a cinq mois, tu tricotais encore
Je sais bien qu’il y a quatre mois tu étais déjà morte
Je n’arrive pas à m’arracher de nous, je suis toujours avec toi, mais j’ai si peur de la mort.
Reviens vivre avec moi mon amour.

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours.
Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime de tout moi, pour toujours.

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 403
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #377 le: 18 Février 2019 à 00:33:16 »
j'en suis encore à essayer de me relever, me retrouver, je n'ai pas encore la motivation pour trouver une direction, un "chemin de vie".
Néanmoins, je ne reste pas inactif, le marche et je pédale, certes seul, mais ce n'est cette solitude qui me pèse, j'ai toujours été un peu ours solitaire, c'est le manque de mon amoureuse, ces soirées douces et joyeuses à se raconter nos journées, sentir seulement sa présence dans la maison suffisait.
Pour les loisir créatifs, je n'ai pas du tout le bon cerveau, c'était mon amoureuse la créatrice, même si parfois je l'aidais quand il fallait un peu de calcul ou de logique, nous étions complémentaires.
Elle voulait que je me mette au dessin avec elle, disait que j'étais doué, peut être une voie à creuser ...

" ce n'est cette solitude qui me pèse, c'est le manque de mon amoureuse"  : je me retrouve dans ces mots ...

"Elle voulait que je me mette au dessin avec elle, disait que j'étais doué, peut être une voie à creuser"
Le dessin : certain-e-s y mettent leur amour, leurs chagrins et douleurs .....  ça peut aussi être un moyen de mettre de l'espace avec la souffrance du deuil.

Tu pédales sec pour gravir les montagnes qui se dressent sur ton chemin de vie .... en te souhaitant que ce chemin devienne de moins en moins abrupt, plus doux.

Belle nuit, que tu commences chaque soir par tes paroles, coeur à coeur avec ton amour Katia

Catherine


« Modifié: 18 Février 2019 à 00:36:44 par Mircea »

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 986
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #378 le: 18 Février 2019 à 00:59:10 »
Ma princesse d’amour

Dix-neuf semaines.

Pas de mots assez forts pour écrire mon désarroi, je suis désemparé, vidé.

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours.
Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime de tout moi, pour toujours.

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 923
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #379 le: 18 Février 2019 à 10:12:15 »
Cher Pscar,

Hier soir le manque était si fort que j’en ai perdu mes rimes

Et je vois que toi cette nuit tu en as perdu tes mots

Parfois la douleur est si forte que les mots sont bien en deçà
Et l’on ne parvient plus à exprimer
La violence de ce qui s’opère en nous

La musique est souvent là mon dernier recours

Il y a du soleil ce matin
De la lumière
De la chaleur
Pour consoler
Nos cœurs meurtris
Nos âmes  si tristes
 
J’entends ta peine
J’y reconnais la mienne
Je nous souhaite qu’un jour elle s’éteigne

Affectueusement,
BEBE
« Modifié: 18 Février 2019 à 10:14:44 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 569
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #380 le: 18 Février 2019 à 10:25:52 »
Pscar,

Même aux creux des vagues, sache que l’on remonte toujours. Laisse sortir tes émotions, et si un jour, l’écriture ne t’ apaise pas, on peut le faire autrement : moi, je ne compte plus , les balades dans les bois où j’ai pleuré tout mon soûl...
Il faut laisser au temps , le temps de la cicatrisation : c’est dur à entendre, à accepter mais c’est vrai que petit à petit, la souffrance change, même si on retombe bien bas régulièrement. On s’accroche à la famille , aux amis , aux activités que l’on refait...et on revit un peu.

Grosses bises

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 986
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #381 le: 18 Février 2019 à 17:40:18 »
Chère BEBE,

J'ai lu ton manque et ta peine hier soir,
sans trouver de mots à écrire.
Toi, tu les trouves toujours, toujours si beaux, toujours si justes pour chacun.
Merci de ta présence ici.

Chère Bibou,

Je sais aussi que tu vis le douloureux compte à rebours des un an.
Mais tu arrives à trouver les mots qui apaisent et encouragent pour les autres.
Merci pour ces mots.

Je viens de vivre une période horrible, tant les idées noires et le chaos dans ma tête m'épuisait.
Ma dernière séance chez le psy et la réponse de Biche (merci Biche) m'ont un peu secoué
Je crois que l' amour profond que nous avons partagé ne mérite que ça: continuer sans questionnement..responsabilité, culpabilité, colère...ce sont des sentiments négatifs qui nous font du mal ..et qui nous empêche d' être serein et heureux...


Depuis quelques jours c'est en train de s'apaiser, l'usine dans la tête s'est mise à ralentir, ça fait du bien.
Donc je suis là, en standby, à éviter de réfléchir, ma tête  se vide et les mots m’échappent.
Je continue à vous lire.
Tendresse et douceur à tous.
Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime de tout moi, pour toujours.

Hors ligne BL62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 139
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #382 le: 18 Février 2019 à 20:36:00 »
Cher Pscar ,
Je suis content pour toi de voir que tu te sens apaisé pour le moment. Je dis pour le moment, car ce n'ai que provisoire malheureusement.
Nous sommes tous sur une vague émotionnelle , et qui dit vague , dit sommet , mais aussi creux.
Je suis également en paix ces derniers jours, alors j'en profite , car je sais qu'inévitablement, je replongerai .
Je crois que c'est notre destinée a tous. Avec des plongées moins longues et douloureuses (enfin je l'espère).
Nous avançons a petits pas, et chaque pas est une victoire sur nous même. Une victoire sur notre deuil, notre douleur.
Nos cœurs je pense sont brisés a jamais , et la cicatrisation est impossible . Nous devons donc apprendre a vivre avec .
Je m’efforce de penser a ma Betty , que dans nos bons moments , et ils sont nombreux. Je repousse au plus profond de ma mémoire toutes ces images de souffrance, de nos rendez vous avec l'oncologue , de ses chimios etc....
Je vois ses yeux, pleins d'amour sur nos photos , et j'arrive a ne plus pleurer en les regardant .
Je sais également que dans un peu plus d'un mois, ce sera son anniversaire , 49 ans, comme moi , et je m'arme pour passer cette épreuve (encore une).
Et toi , ainsi que tous mes amis d'infortunes ici , m'apportaient ces armes . Par votre soutien, vos mots si doux .
Alors si je peux te les transmettre , sers toi .  sans retenue .
Nous sommes tous la , les uns pour les autres, sans rien attendre en retour . Qu'il serait bon de se voir .

Que ta nuit soit douce , avec qui sait, le passage dans tes rêves de ton aimée .

Affectueusement
Laurent
Ti amo per sempre Amore mio

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 986
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #383 le: 19 Février 2019 à 12:56:37 »
Je suis content pour toi de voir que tu te sens apaisé pour le moment. Je dis pour le moment, car ce n'ai que provisoire malheureusement.
Nous sommes tous sur une vague émotionnelle , et qui dit vague , dit sommet , mais aussi creux.
Merci Laurent, tu est prémonitoire, j'ai bien replongé cette nuit.
Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime de tout moi, pour toujours.

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 923
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #384 le: 19 Février 2019 à 18:38:54 »
Cher Pscar,

Tu es dans un temps du deuil ou c'est très tourmenté, ou  une émotion laisse place à la suivante avant même d'avoir dit son nom. Je me souviens de cette période ou je pouvais changer d'humeur  dix fois dans la même journée.... et dans la tête  y a tout qui tourne, on aimerait avoir un bouton off pour tout arrêter mais y en a pas et l'on croit qu'on est en train de devenir fou. Je me souviens avec Mike67 on disait qu'on pensait être devenu bipolaire.
Tu vois c'est marrant mais à l'instant même  ou je t'écris cela  je ne me dis que ca fait un sacré bout de temps  que je ne me suis plus fait cette réflexion  " il faudrait un bouton off" ...  c'est donc que j'en ai plus besoin...
 
Tout ca prend beaucoup d'énergie, c'est épuisant  et je crains que tu ne sois - pour le moment -  de plus en plus fatigué encore pour quelques mois mais après je te  promets que ca ira mieux... par la suite il y aura encore des hauts et des bas et des changements d'humeur mais ce sera  plus étalé dans le temps... ce sera plus aéré... plus respirable...  et les proportions commenceront à  s'inverser... les temps de répit commenceront  à être plus longs que les temps de souffrance intense...   

Sois doux avec toi-même en attendant, laisse toi un peu tranquille... fous toi la paix... ne fait que l'essentiel... lache prise et laisse venir.

On est là avec toi.

Ca va aller. 

Affectueusement,
BEBE   
« Modifié: 19 Février 2019 à 18:40:34 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne Boutchou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avan
« Réponse #385 le: 20 Février 2019 à 19:40:50 »
Cher Pscar,
 Je sais que tu vis des moments douloureux . Tu n'as même plus les mots pour écrire si joliment  à ta  Katia sur ce forum .
j'ai écrit moi-même hier sur les mots !!!!il n'y a pas d'indicateurs de  niveau de douleur en vocabulaire  (comme il existe en médecine  , nous sommes bien placés pour nous en souvenir .....)
je sais ce que tu vis pour etre moi meme par moments en souffrance absolue , ou rien ne peut aider ....
Je n ai donc pas de mots magiques  hélas . juste t apporter ce partage et cette compréhension que nous ne trouvons qu ici car chacun sait de quoi nous parlons
Je veux croire  ,et on nous le dit  ici , que nous trouverons des moments d apaisement et il faut s accrocher à cette étoile

Aujourd'hui cela  nous  semble impossible car nous avons l impression que l amour va nous etre enleve une fois encore , ou disparaître !!!!. C est l analyse que j en fait...car nous sommes  toujours  et à jamais  éperdument amoureux meme s ils sont partis ailleurs...
Mais l amour est un trésor et sa magie va nous aider a continuer à voler..... avec eux....

Douce soirée à toi
Boutchou

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 986
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #386 le: 20 Février 2019 à 20:18:58 »
Chère BEBE,
C'est exactement ça, il me manque le bouton off. Je suis fatigué de me battre contre moi-même.
J'ai lu que tu avances, sous la protection de ton Ange, c'est encourageant, merci pour tout.

Chère Boutchou,
Je lis tous les messages, et j'ai lu ton écrit sur les mots, c'est exactement ça, on ne trouve plus de mots, on les a déjà tous écrits.
Oui, ils sont partis, ailleurs, mais où ?
Merci de tes partages bienveillants malgré ta souffrance.

il faut du temps, dit-on, mais j'ai l'impression que le temps m'éloigne de plus en plus de mon amoureuse,
je me suis accroché pendant des mois avec les photos et les films, en pensant qu'elle était encore là, devant moi, si proche.
Aujourd'hui, je n'arrive plus les regarder sans pleurer, j'ai l'impression que ces images deviennent lointaines.
Le psy me dit qu'il faut que je lâche quelque chose, ça me fait très peur.

Tendresse et douceur à vous.


« Modifié: 20 Février 2019 à 23:33:24 par pscar13 »
Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime de tout moi, pour toujours.

Hors ligne Boutchou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #387 le: 20 Février 2019 à 20:54:50 »
Pscar , encore 2 mots pour rebondir sur ce que tu écris:
comme toi j ai beaucoup de photos et je ne peux plus les regarder sans que les sanglots m étreignent et je pleure beaucoup ces temps ci .  Ne parlons pas de la musique ou des chansons ...je ne peux pas ... Je m effondré
Comme  toi je suis terrorisee par le temps qui s ecoule et floute les images ! je ne veux pas  oublier son visage et sa voix  je m accroche
J aimerai juste savoir  ce que veut dire ton psy ( lâcher qq choses)
Tu me répondras quand t u le pourras...
La je te laisse avec douceur pour ta soirée

Boutchou

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4640
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #388 le: 20 Février 2019 à 22:09:01 »
Avancé(e)s dans sur le chemin de deuil
nous pouvons juste dire que ce que vous vivez est logique je n'aime pas le mot normal ...  ::)
je peux témoigner qu'aux milieu des nuits et au long des jours, des heures et des heures pour ne pas me sentir proche de la folie je passais du temps à lire sur ce forum
non pas les personnes en deuil depuis longtemps mais les histoires à leur début
ceci m'a permis de me sentir au milieu de vécus similaires
de moins craindre les choses en lisant les processus se répéter ...
ce que l'on a à vivre dans un tel deuil; est si impactant en tout domaines qu'il absorbe une énergie énorme
elle n'est donc plus disponible pour la mémorisation ... qui reviendra car les choses ne s'oublient pas juste c'est le chemin pour y accéder qui n'est plus trouvable ... la voix, les images etc
et c'est aussi une protection du cerveau : le manque est si éprouvant qu'il gomme pour que ça reste supportable ...
Fou/folle de douleur oui est un bon mot ...
ne pas en avoir peur, se décentrer en lisant d'autres = se décaler de son abime perso ... est une planche de salut ...

Ne pas vouloir aller mieux par crainte de perdre = une autre étape !

Nous n'avons jamais appris à vivre avec la présence de l'absence ! jusqu'au jour où elle est là ...
il n'y a pas de recette universelle, ni de durée
juste un monde inconnu où on trouve seul(e) son propre chemin
parfois c'est facilité par la croyance en une survie hors corps de l'aimé(e)
parfois c'est aussi un frein !

Sortir de soi d'une manière ou d'une autre me semble une clef ...
que ce soit pour aller vers d'autres
pour proposer dans l'inconnu à l'aimé(e) de l'aider dans son propre parcours = fonctionner encore en accompagnant ...
ou autre
c'est mourir à soi même en quelque sorte se dissoudre, fondre, se perdre tel(le) que l'on se connaissait ...
c'est affolant car ce processus de déstructuration est lent, long semble ne jamais finir ...
c'est l'aide que l'aide d'un pro s'avère souvent utile pour pointer des avancées faites bien malgré soi ...

se donner le temps de se vivre égotiquement victime, d'hurler comme l'enfant abandonné ou rejeté
perdu, seul(e) dans un néant est un passage. qui se vit avec les tripes et pas avec le mental !

Oser vivre ses émotions, ses peurs, faire face au vide même si on croit en une survie est une étape qui marque la partie du plus jamais dans le corporel
sans cette étape il me semble que les éclaircies sont très rares ...
Souvent un évènement fait vivre l'instinct de survie : petit accident, maladie plus ou moins grave ... montrant que cet instinct existe hors de sa volonté émotionnelle !
les émotions sont un univers mais pas le seul ...
nourrir le mental de lectures et écoutes c'est agir dans un autre univers
faire des efforts physiques (sport, jardinage etc ) ou recevoir des massages, nager, caresser un animal un autre univers aussi
reconnaitre ces parties distinctes de soi une découverte quelques fois ...
son manque d’emprise dessus aussi !

A force de lire des récits différents de deuil différents, d'histoire d'amour différentes on mesure la sienne autrement ...
la mentalisation prends plus souvent les rennes que les émotions brutes
et les choses se transforment
mais cela ne se fait ni en un jour ni en un mois, ni en un an ...
cela prend du temps et les vas et vients entre les étapes qui se déclinent, se croisent sont épuisants
seul le fait de s'épuiser physiquement met un peu sur off ...

Acceptez cette durée nécessaire
soyez assuré(e)s que ceux qui sont plus loin savent mais ne peuvent rien pour vous
à part vous donner leur affectueuse présence compatissante 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne BL62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 139
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #389 le: 20 Février 2019 à 22:41:47 »
Cher Pscar,
Peu de mots pour te réconforter , tant ce que tu vis est notre quotidien , avec plus ou moins de temps entre chaque phase du "supportable" a "insupportable", ce que j'appelle le creux de la vague. Cette vague de douleur, de souffrance , de désespoir .
Je rejoins BEBE quand elle dit qu'avec le temps, ces phases s’espaceront . Avec la douleur qui s’estompe , même si je pense qu'elle sera toujours présente .
Cette impression d'être mieux , jusqu’à  une date, un souvenir , plus important que les autres , et c'est reparti.
Personnellement, je sais que le 23 approche , 3 ans et 5 mois . Chaque mois , je redoute cette date . C'es toujours une mauvaise journée.
Et pourtant, je me surprends a la gérer de manière différente . Je lui parle avec un peu moins de tristesse, je prends plaisir a aller lui porter des fleurs (même si je le fais constamment) .
Ta tristesse ne disparaîtra pas, de même que l'amour immense que tu portes a ton aimée . Tu apprendras a la contrôler. Et de toute façon, ton cerveau, machine si complexe saura te préserver ,sans même que tu t'en rendes compte.
Chacun a sa conviction propre d'un ailleurs, personnellement, j'en suis convaincu après avoir lu beaucoup sur le sujet (ex : LE TEST).
Mais je pense qu'il ne faille pas chercher a savoir ou , comment est cet ailleurs. Pour ceux qui le croient, il est , et c'est tout ce que nous pouvons savoir , jusqu'au jour ou nous même , nous irons vers cet ailleurs.
Tu trouveras le moyen de vivre autrement, un peu mieux, mais pas maintenant . Il y a encore du chemin a parcourir pour nous tous . Sans durée maximum .
Je n'en suis pas encore sorti, peut être d'ailleurs parce que je me refuse a en sortir , par peur de l'abandonner encore, de ne plus la voir, l'entendre, l'aimer.
Je suis sur que je fais une erreur , et ce forum m'aide doucement a m'en convaincre .
Je crois sincèrement que tu es ici au bon endroit pour , un jour , te sentir un peu mieux, ou juste un peu moins mal.
En attendant, je perçois ta détresse , qui est notre , sans phrase magique pour l'apaiser , sans recette miracle ni solution pour qu'elle s’arrête .

Je peux juste t'apporter tout mon soutien , dans cette période très difficile pour toi .

Affectueusement
Laurent
Ti amo per sempre Amore mio