Auteur Sujet: Une guerre perdue d'avance  (Lu 224992 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #105 le: 23 novembre 2018 à 07:22:07 »
Mon Amour, mon Amour, mon Amour,

Quarante-six jours, mon amour, je compte toujours.
Ces derniers jours ont a été remplis de doutes, que de questions sans réponses.

Je suis perdu sans toi, qui va me répondre, qui va me guider maintenant ?

Je vais lire sur ce forum, chaque parcours différent, mais je ne trouve pas de fin à la souffrance, toujours de nouvelles lectures, toujours plus dures, des espoirs, des doutes, de la détresse, partout, tous les jours, pendant des jours, des mois des années.
La mort, elle est là partout, elle a emporté mon bonheur, l’amour de ma vie, et tant d'autres, parents, enfants, je suis submergé par tant de souffrances.
Je sais que la mort m’attend, et je l’attends, je suis arrêté là, je n’ai aucun moyen de retour en arrière.
Je ne sais plus vers où il faut aller.
Sauter dans le vide pour te rejoindre, quelques secondes suffisent, mais seras-tu là ?
Continuer à vivre, pour qui, pour quoi, nos enfants sont grands, ont-ils besoin de ma tristesse et de mes souffrances ?

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #106 le: 23 novembre 2018 à 15:04:55 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne Bessie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #107 le: 23 novembre 2018 à 21:11:51 »
Bonsoir Pscar. J'imagine que ton prénom est Pascal.
Tu as perdu ton amoureuse il y a peu. Les premiers temps on est dans un espèce de brouillard où tous les sentiments se mêlent. On a l'envie de rejoindre notre âme soeur parce que c'est trop douloureux de vivre sans elle. On se retrouve seul même si on  a sa famille autour de soi. Ils ne sont pas nous, et ne comprennent pas tout de notre peine et de notre chagrin. Ils sont parfois bien maladroits, pensant bien faire.
Moi, je n'ai eu qu'une envie : "fichez-moi la paix! laissez-moi mon chagrin. Quand je serai au fond, je remonterai (je ne savais que c'était si long!"
J'ai pensé aussi le rejoindre, et il m'arrive d'y penser encore. mais j'ai l'image de mes enfants et de mon petit-fils de 3 ans que me vient en tête et je me dis que je ne peux pas leur faire ça. Ils ont eu déjà bien du mal à s'en remettre un temps soit peu .
Je me lève chaque jour pour aller au travail. Pour quoi? Je n'ai pas encore de but à aller travailler, mais en y allant, je ne pense pas trop à lui. Je suis occupée, mon esprit est occupé.
Je ne vais pas te dire que ça va aller mieux demain. Tu as des enfants, c'est bien. Ils sont importants, eux aussi en deuil de leur maman.
Chaque jour sera un pas. En avant, un jour, en arrière un autre. On m'a dit de laisser le temps au temps. Si on en a envie....
ON est tous là, à te lire, à entendre ta douleur. Même si nous ne sommes pas très vaillants, nous comprenons, enfin, on essaie.
Passe une douce soirée. pense à elle, regarde les photos qui te font sourire en repensant à ces souvenirs.
Je t'embrasse.
Béatrice
Tu es mon âme soeur et quoiqu'il arrive, nous nous retrouverons

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #108 le: 23 novembre 2018 à 21:44:51 »
Béatrice,
Merci de t'être arrêtée devant ma fenêtre, j'ai lu le drame terrible que tu as traversé aussi.
Je comprends bien ce que tu as vécu, merci de le partager.

Philippe.
« Modifié: 23 novembre 2018 à 23:43:46 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Aristote07

  • Invité
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #109 le: 23 novembre 2018 à 23:01:15 »
Je n’arrive pas à trouver les mots tant mon émotion est immense en vous lisant.
Je suis nouveau sur le forum, je sais combien il est important de s’exprimer dans la traversée du chagrin après un décès.
J’ai perdue mon épouse au mois de mai après un combat de deux années où l’intrus a  remporté la bataille en laissant beaucoup de souffrances.
J’avoue que le plus difficile est le vide qu’elle me laisse, néanmoins je vie désormais avec l’invisible qui m’apporte une plénitude sachant que je ne la verrai plus physiquement.
Il me faut me réappropriai ma personnalité laissée sur le côté depuis deux années à ces côtés jour et nuit.
Je vie au jour le jour avec nos souvenirs après 49 ans  d’union, il me faudra accepter un jour de faire mon deuil mais il est loin de moi pour le moment.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #110 le: 23 novembre 2018 à 23:36:44 »
Aristote,

Je me permet de te tutoyer, je trouve les échanges plus facile comme ça, ce n'est pas un manque de respect.
Je viens de lire ton message, je ne sais pas quel est l'intrus dont tu parles, moi je le nomme CANCER, et je l'ai même crié :
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/le-cancer-ce-sale-crabe/msg105054/#msg105054
Si tu veux écrire ton histoire pour la partager ici, tu peux créer ton "Nouveau Sujet" dans la rubrique
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/?action=post
Et exprime tout ce que tu ressens, même si tu n'as pas toujours de réponses, sache que d'autres le liront et te comprendront.
Tu peux aussi parcourir le fil http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/msg63228/#msg63228
Tu y trouveras certainement des réponses, pour ce deuil que tu ne vas pas " faire un jour",  mais que tu es en train de vivre depuis 6 mois,  je crois.


« Modifié: 23 novembre 2018 à 23:49:54 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #111 le: 24 novembre 2018 à 00:58:42 »
Mon Amour, mon Amour, mon Amour,

Quarante-sept jours, mon amour, je les compte toujours.

Ce soir je vais plagier l’édito de Francis Van de Woestyne que Kiné a déposé dans le Petit Monastère de Federico :
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/mon-petit-monastere-mon-paradis-blanc-!/msg104233/#msg104233
Parce que depuis que je l’ai lu, j’ai eu envie de te dédier ses mots :
Tu es en moi. Tu es dans mes larmes, dans mes cris, dans mes soupirs, dans mes silences. Dans mes joies, aussi. Tu es partout. Pour toujours.
Tu m’accompagne, tu chemines à mes côtés : mon amoureuse.
Je t’aime à la folie, je te voulais à mes côtés jusqu’à mon dernier souffle. Tu es partie avant moi, sans raison, me laissant dévasté, tordu de douleur, glacé d’effroi.
La maladie t’a emportée. Tu n’es plus là pour me parler, me prendre la main, me caresser la joue, me faire rire aux larmes ou trembler de plaisir. Tu n’es plus ici pour ensoleiller ma vie et donner un sens à mes projets. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Parce que. Il n’y a pas, il n’y aura jamais de réponse à ces questions qui m’emplissent de doutes, qui m’empêchent de dormir et de vivre.
Tu n’es plus là, tu es ailleurs. Ta vie a pris fin mais ton histoire continue. Il faut parler de toi, raconter ta vie, me souvenir de tes joies, de ta voix, de tes humeurs, de tes heures passées sur terre. Il faut en parler parce que taire ton nom, c’est te faire mourir une deuxième fois. Il faut en parler, pas seulement début novembre, mais toute l’année, de janvier à décembre. Et recommencer.
Tu es en moi, au bord de moi. Jamais tu ne quitteras mes pensées, mon esprit, mon corps. Tu es si vivante en moi que ceux qui me côtoient me trouve étrange, me croient dérangés, obsédé à ton souvenir. Mais c’est ainsi. Il ne faut jamais croire, pas même une seconde, que tout passe, que je me lasse de penser à toi. Un jour, un mois, dans un an, dans dix ans : tous les jours seront le lendemain de ta mort.
Comment éviter le pire, périr aussi ? Heureusement, il y a des mots, des mains, des regards qui soulagent et me portent. Tu es en moi, au bord de moi. Pour toujours. Évidemment.


Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #112 le: 24 novembre 2018 à 09:46:11 »
Philippe..rien ne s' efface...notre coeur est débordant d' amour,par moment J' ai l' impression que je ne sais plus à qui le donner...cette envie qu' autour de moi tout soit paix et sérénité...pour quelqu' un qui a rejeté en bloc les préceptes religieux..je prône l' amour et le pardon autour de moi..Après réflexion je me dis que la souffrance nous amène à bien des contradictions et des remises en question.
Katia va bientôt s' intégrer en toi pour toujours..c'est inexplicable ce sentiment  de réelle accompagnement ,de présence dans le coeur...je peux dire aujourd'hui que J' ai atteint ce stade quelque soit le nom qu' on lui donne .je ne me sens plus seule,il est là pour les milles ans à venir.
J' espère que ton chemin va te mener vers cette espérance. Tendresse.biche
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #113 le: 24 novembre 2018 à 13:40:47 »
Biche,

J'arrive au même sentiment que toi, où je découvre que la seule chose qui compte, c'est l'amour. Maintenant que je ne partage plus au quotidien, 
Je regrette toutes ces heures perdues à m'occuper d'un tas de choses ces six derniers mois, en pensant m'occuper de mon amoureuse, au lieu de la serrer dans mes bras et lui dire que je l'aimais, je sais que c'est ce qu'elle attendait le plus.
Je suis encore au stade où je ne suis bien que dans ma maison entouré de tout ce qui faisait nous, je traîne dans ma chambre à parler à une photo et a essayer de retrouver des belles  images dans ma tête. J'ai quelques bribes d'images qui reviennent mais j'ai encore beaucoup de mal, et ça me désespère.
On me propose des activités de "mec", mais ce n'était pas ma vie, j'étais bien avec mon amoureuse, je n'arrive pas à faire ce changement.
Merci pour cette espérance que tu promet, et je te souhaite le meilleur avec Jean-Pierre dans ton cœur.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #114 le: 25 novembre 2018 à 01:06:54 »
Katia
Mon Amour, mon Amour, mon Amour,
Quarante-huit jours, c’est le jour de ta fête Katia, mon amoureuse de toujours.
Ça ne veut plus rien dire « bonne fête » quand on est mort.
Ce n’est plus une fête, on ne fête pas la tristesse et le chagrin, on ne fête pas le manque et le vide
Aujourd’hui c’est ta fête Katia
Doux prénom cher à mon cœur
Je t’appelle, tu ne réponds pas
Plus de fête, seulement des pleurs

Tu me manques, Katia, mon Amoureuse, je t’aime pour toujours.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #115 le: 26 novembre 2018 à 00:58:09 »
Mon Amour, mon Amour, mon Amour,

Quarante-neuf jours mon amour, l’image de ta mort ne me quitte pas.

Pourquoi toi ? Tu étais si belle, rayonnante, tu avais une telle joie de vivre, tout ton être n’étais qu’amour.
Est-ce que tu méritais ces cancers ? Ces six années de doutes, d’espoirs et de désespoirs, ton corps malade que tu n’aimais plus ? Est-ce que tu méritais de mourir dans de telles souffrances ?

Je sais bien que ce monde "intelligent" et plein de certitudes qui associe la réussite et la condition sociale au "mérite" tourne la tête ailleurs quand on pose ces questions.

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 570
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #116 le: 26 novembre 2018 à 06:39:14 »
Bonjour pscar,

Le pourquoi  «  toi »? Question qu’on se pose longtemps. Ce sentiment d’injustice mêlé à de la colère nous mine. Maintenant , 8 mois plus tard, je suis plus apaisée. Je ne cherche plus de réponse, je ne cherche plus Luc, je  sens sa présence. C’est difficile à d’ecrire. Je n’y croyais pas , mais tout commence à changer. Je veux vivre pour nous deux, puis c’est la rechute, je me relève et ainsi de suite....j’ose croire qu’un jour...

Affectueusement.

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #117 le: 26 novembre 2018 à 10:24:38 »
Avec le temps les questions, les pourquoi, les c'est pas juste, vont s'atténuer pour laisser la place a une acceptation, la colère , laisse place a une sorte de sérénité..le chagrin reste mais devient supportable. On intègre petit a petit cette idée que c'est définitif  qu'il faut vivre et survivre sans eux..on a pas d'autre choix...notre conscience et surtout notre sub conscient travaille pour nous..garde espoir laisse faire le temps..petit a petit tu vas sentir l'apaisement . je t'embrasse biche
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #118 le: 26 novembre 2018 à 19:01:51 »
Merci biche, merci bibou,

Toujours présentes pour apporter un peu de réconfort. Ça fait du bien de vous lire.
Douceur et tendresse.
Philippe
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1640
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #119 le: 27 novembre 2018 à 10:47:11 »
Mon Amour, mon Amour, mon Amour

Cinquante jours que tu es partie, j’apprends la solitude.
Tu es toujours là, en moi, et je suis seul dans cette grande maison.
Je continue à chercher dans mes souvenirs, ton image dans ma tête.
Tu étais si belle, un visage d’ange, un sourire radieux, un corps harmonieux, une femme à tomber d’amour.
Je vois bien tout ça sur mes photos, mes films que je vais conserver comme des trésors.
Mais quand je ferme mes yeux, c’est le néant, je n’arrive pas à te voir dans ma tête, ton image reste floue et imprécise.
Il n’y a que dans mes trop rares rêves que j’arrive à me souvenir que je te vois encore.

Tu me manques mon amoureuse, je t’aime pour toujours.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.