Auteur Sujet: Je ne vis pas je survis  (Lu 14021 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 777
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #480 le: Hier à 03:17:18 »
Nicole,

Si nous pouvions arrêter de penser ...
Ne regardes pas la porte, ferme les yeux, il est là, dans ton cœur.
Tendresse et douce nuit.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, il restera pour toujours un souvenir.

Hors ligne BL62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 192
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #481 le: Hier à 11:33:26 »
Nicole

"il ne reviendra pas" :
Arriver a admettre cela est déjà un grand pas en avant . C'est se  rendre a cette cruelle évidence  .
Mais comme dit Philippe , ferme tes yeux , il est présent dans ta tête, dans ton coeur . Et ça ne changera jamais .

Tendresse
Laurent
Ti amo per sempre Amore mio

Hors ligne marguerite13

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 87
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #482 le: Hier à 14:25:48 »
Il est toujours là!!!
A chaque coup de téléphone, de sms, de sonnette, chaque bruit de voiture dont la porte claque, je pense que c'est lui et je sursaute, 1/2 seconde de bonheur puis le retour à la réalité. Il n'est plus là et il ne reviendra pas.
C'est ça la triste vérité.
Moi, je l'aime depuis 55 ans presqu'entièrement dans le secret puisque nous nous sommes révélés l'un à l'autre seulement 8 mois avant son AVC fatal. 8 mois de passion, mais pas une photo ensemble, pas une. Il m'en avait envoyé une de lui et j'en ai trouvé une autre sur internet. Pas une nuit ensemble, pas une. Pas de visite à l'hôpital, pas d'enterrement. Je vais aller sur sa tombe à l'autre bout de la France. J'espère y trouver un apaisement.
Tout cet amour pour rien, 8 mois à plusieurs centaines de kilomètres, à aimer un homme marié à une autre. C'est dire que nous n'avons pas beaucoup été ensemble. Juste le téléphone, les textos de 7h du matin à minuit. Heureusement qu'il faisait chambre à part avec sa femme!Et mes visites de trois jours dans sa région. Des journées de rêve, serrés l'un contre l'autre pour essayer de rattraper le temps perdu, mais qui se terminaient immanquablement à 19h, quand il rentrait chez lui.
Et maintenant plus rien, même plus le téléphone! Rien que ça, ce serait mieux que le néant. Moi qui l'adorais. Il m'adorait aussi, nous nous aimions passionnément mais l'avons su trop tard à 70 ans, moi veuve, lui, pas libre.
Je peux résumer notre belle histoire en : regrets et larmes, beaucoup de regrets, beaucoup de larmes.
Je vous embrasse, vous mes amis d'infortune mais qui avez eu la grande chance de passer 20, 30, 40 ans et plus avec votre amour. J'aurais tellement voulu garder l'amour de ma vie plus longtemps. Je t'aime mon amour.
Bises supplémentaires à Nicole 5951.

Hors ligne Nicole5951

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 216
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #483 le: Aujourd'hui à 01:03:21 »
Le temps n'a pas d'importance Marguerite, c'est l'intensité, la force de l'amour envers l'un l'autre qui compte.
Je vais fermer les yeux comme vous le dites, en les ouvrant il sera peut-être là.
Affectueusement
Nicole