Auteur Sujet: Une guerre perdue d'avance  (Lu 19087 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 586
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #465 le: 18 Mars 2019 à 01:16:18 »
Ma princesse d’Amour

Vingt-trois semaines, le compteur de ma peine

Tu ne comptais pas les jours, les semaines, les mois
Tu vivais, sans chercher si la vie avait un sens
Tu vivais, sans te demander pourquoi
Toujours devant, dans tous les sens

« On avance » c’était ta réponse.
https://www.youtube.com/watch?v=HGdPpEV1b04

Tu es même encore devant nous, où nous allons tous.

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Un rêve devenu réalité, restera toujours un souvenir.

Hors ligne Boutchou

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 226
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #466 le: 18 Mars 2019 à 15:26:29 »
Philippe bonjour,
Quel est ce livre auquel tu fais référence ,dans la rubrique " textes sur le deuil " ?
Est ce celui de Nadine Bautheac dont parle Quiguan ,ou un bouquin de Christian Bobin dont tu cites une très belle phrase ? Et lequel car je l a i pas mal lu ,
Merci d avance
Douce soirée à toi
Boutchou

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 586
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #467 le: 19 Mars 2019 à 01:07:54 »
Mon rêve de toujours

Adolescent, je rêvais déjà de toi
Tu étais allongée sur le sable
Le soleil illuminait ton visage
Je voulais te serrer dans mes bras

Ce rêve est devenu réalité
Ton sourire illuminait ton visage
J’ai pu te serrer dans mes bras
Pendant quarante années

Maintenant, je rêve encore de toi
Une bougie illumine ton image
Je voudrais te serrer dans mes bras
Dans mon rêve encore une fois

https://www.youtube.com/watch?v=wvCq6-zWw7M

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Un rêve devenu réalité, restera toujours un souvenir.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 586
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #468 le: 20 Mars 2019 à 00:16:04 »
Ma beauté d’Amour

Cette nuit,
Je ne trouve plus les mots,
Pour te dire mon amour,
Je les emprunte à d’autres.

Tes yeux le disaient, ta voix le disait, ta vie entière le disait : tu n'étais qu'amour, à tel point que je me demande ce que la mort a pu saisir en toi, parce que « ça », elle ne peut faire main basse dessus.

Nous n'habitons pas des régions. Nous n'habitons même pas la terre. Le cœur de ceux que nous aimons est notre vraie demeure.

Tu as voulu ce que veulent toutes les femmes depuis le premier jour du monde, tu as voulu la liberté et l'amour, l'amour ouvert dans la liberté, la liberté exercée dans l'amour. C'est impossible ? Oui c'est impossible, et pourtant tu l'as vécu et tu n'as jamais renoncé à le vivre. Cela n'empêchait pas les blessures, les impasses. Même les femmes libres ne sont jamais tout à fait libres. Elles vivent toujours entre deux guerres.

Christian Bobin

C’était cette chanson qui te faisait vibrer d'émotion.
Celle où nous avons tous déposé tes pivoines sur ton cercueil
https://www.youtube.com/watch?v=O5-c79LQ3aM

« Modifié: 20 Mars 2019 à 01:08:48 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Un rêve devenu réalité, restera toujours un souvenir.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 586
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #469 le: 21 Mars 2019 à 00:45:02 »
Ma princesse d’Amour

L’automne a voulu tout emporter
Je t’ai gardé dans mon cœur tout l’hiver   
Et au printemps il va encore grandir
L’amour vrai ne fanera jamais
https://www.youtube.com/watch?v=wVoJgwLIuNA

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Un rêve devenu réalité, restera toujours un souvenir.

Hors ligne Nicole59

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 153
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #470 le: 21 Mars 2019 à 08:36:33 »
Merci Pscar
Nicole
Je suis morte avec lui.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 586
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #471 le: 21 Mars 2019 à 17:43:40 »
Ma Katia, mon Amoureuse,

Je suis là, comme un con devant mon clavier à attendre, rien.
Plus rien ne sort, plus de mots, plus rien à écrire, je suis vidé, amorphe, incapable de réagir.
Pourtant ma tête est toujours de plus en plus remplie d’incertitudes, j’ai l’impression d’avancer à reculons.
Tu es morte, ton corps n’existe plus, brulé, en cendres, je vais les voir, depuis bientôt six mois, ces cendres, presque tous les jours dans ta colline.
Mais quand je regarde cette photo sur ta table de nuit, je te vois toujours, si belle, si resplendissante, ton sourire, tu étais si vivante, quelque chose m’empêche d’y croire.
Tu n’es plus là mais tu es toujours là, j’ai encore rêvé de toi hier matin, je te sentais tout contre moi, je me réveillais et sentais encore le poids de ta tête sur mon épaule, et ta jambe posée sur la mienne, je voulais tant faire durer cet instant.
Que croire, qui croire, croire en quoi, l’âme, la vie éternelle, la poussière d’étoiles, tu n’es plus là, tu es toujours là ?
Je suis figé, je ne suis plus bon à rien d’autre qu’à penser à toi, tout le temps, toutes les secondes, le reste ne m’intéresse pas, je m’enferme avec toi, je n’ai plus envie de voir personne, plus envie de parler d’autre chose que de toi.
Notre fille est toujours là, avec moi, la seule à me faire tenir encore debout, se lever, se laver, tenir la maison, manger, marcher, pédaler, faire semblant d’être vivant.
Je n’attends rien d’autre que faire revenir à ma mémoire nos souvenirs, rêver encore de toi, rien d’autre.
Le verbe aimer pour toi se conjuguera toujours au présent.
Je t’aime.
« Modifié: 21 Mars 2019 à 17:45:37 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Un rêve devenu réalité, restera toujours un souvenir.

Hors ligne Boutchou

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 226
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #472 le: 21 Mars 2019 à 18:38:52 »
 Toutes ces incertitudes , ce désœuvrement, cette douleur sourde du manque et de l'absence  sont  si  délicatement exprimés !
J aurai pu utiliser les mêmes mots et formuler tout ce qui nous torture de la même façon .
Car  vois tu Philippe ce qui  nous dévaste ce sont les questions  , les  innombrables questions auxquelles nous n aurons jamais de réponses et l'obsession du pourquoi  qui ne nous laisse aucun répit
Tu as de la chance de rêver de katia avec tant de douceur , moi je ne rêve pas ou alors éveillée , je me souviens de ces doux instants ..
Rêves ... Pas rêves ...la psy n a pas d explication rationnelle ou psychique

Je te souhaite les mêmes rêves encore ce soir
Katia est tellement vivante en toi

Boutchou

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 586
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #473 le: 22 Mars 2019 à 17:31:07 »
Katia, ma montagnarde

Je ne suis plus retourné dans notre nid d’amour.
Pendant des années on y a découvert la vallée de l’Ubaye
https://www.youtube.com/watch?v=QWqSHyvUPxM

Tu adorais ces montagnes, d’abord le col de Restefond, un sommet vertigineux, une vue imprenable sur les alpes, on y montait souvent, on y avait notre coin, qu’on appelait la cascade, on aimait s'y retrouver seuls au milieu de ces immenses espaces, tu aimais y observer les nuages et photographier les orages.
Le col de Vars, Saint-Paul, Fouillouse, Maljasset, la Pierre-André, Le lac du Marinet, tu étais fière de monter par la piste des chasseurs alpins. Sainte-anne, La Condamine, Tournoux, nous y avions visité le Fort, Saint-Ours, Meyronnes, le Fort de Roche Lacroix, Larche, Le lac d’oronaye, du Roburent en Italie, le Lauzanier, on y a emmené nos familles et amis, voir les marmottes, ces cascades que tu adorais, on a dû y aller cent fois, tous les deux aussi, l’été, l’hiver, à pied, en raquettes.
Toutes ces ballades, ces grandes randonnées, tu avais organisé un week-end au lac des neuf couleurs, nous étions 20, tu avais tout planifié, tu nous faisais vivre ton enthousiasme, ta gaité entrainait tout le monde avec toi.
Le col de Vars, le Col de la Cayolle, j’ai retrouvé des photos, magnifiques, tu étais si belle, tu avais 45 ans. Le Col D’Allos, le lac d’Allos, Saint-Pons, les Thuilles, Méolans, le Martinet, le Laverq, le Lauzet, la Bréole, jusqu’au lac de Serre-Ponçon, des heures et des kilomètres de randonnées, sous le soleil, la pluie, la neige, tu étais infatigable.
Tu connaissais toutes les balades de Jausiers à Barcelonnette, Le Fort de Cuguret, Chanenc, Lans, La Chalanette, Le plateau des Meyries, le lac des Sagnes, Les Sanières, Saint-Flavy, Faucon, le chemin horizontal, Bozoulières, et aussi le moulin d’Abriès, le four à pain où nous assistions à l’enfournement, la Frache, le Bourget, la ballade de Soleil bœuf, Bonnet vert, où nous trouvions des champignons parfois.
Et puis les stations de ski, Saint-anne, Praloup, le Sauze, le super Sauze, tu n’aimais pas trop le ski, tu préférais les longues balades en raquettes, mais l’été le VTT, tu étais toujours partante.
Tu te souviens de la descente à vélo par les Alaris ? On l’a faite quelques fois cette descente, tu te souviens le jour où tu avais fait ta fofolle à vouloir passer à travers la montagne, tu as fait une chute en avant spectaculaire, j’étais devant toi, qu’est-ce que tu m’avais fait peur, tu saignais de la bouche et tu disais « mes dents pas mes dents », mais tu n’avais rien. Tes belles dents, si parfaitement alignées qui te donnaient ce sourire si merveilleux, mon amour, ce sourire, j’en pleure de ne plus le voir s’illuminer sur ton beau visage.
Tu adorais Barcelonnette, on y allait toujours, s'y balader, sortir, le marché, les boutiques de décoration, c'était aussi ta passion la décoration
Je n’arrive pas à tout me remémorer, nous y avons passé tant d'années,  nous étions deux.
Tout ça va me manquer, terriblement, je ne sais pas si je pourrai y retourner sans toi.

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours
« Modifié: 22 Mars 2019 à 17:47:09 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Un rêve devenu réalité, restera toujours un souvenir.

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 749
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #474 le: 22 Mars 2019 à 22:09:53 »
Bonsoir Pscar....tu en parles si bien...je vois la marmotte juste sous le rocher qui siffle pour prévenir ses copines...tu vas y retourner ..un jour...quand ton coeur sera prêt elle t ' aidera..jean pierre m a aidé à retourner à piemensson..au bout du monde ou on allait parce que là bas les chiens ne sont pas interdit de plage...une amie m' a aidé et C 'était magique...triste oui mais pas seulement...une grande bouffée d ' amour...prends ton temps...les sensations changent tellement d ' un jour à l 'autre...bises biche
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 633
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #475 le: 22 Mars 2019 à 22:56:20 »
Cher Pscar,

Comme tu es courageux d'aller plonger dans tous vos souvenirs.... moi je n'ose pas faire cet inventaire.

Nous avons d'innombrables souvenirs aussi de voyages,   d'activités sportives et culturelles... des anecdotes. ... des instants de vie très fort....tant que j'ai l'impression d'avoir vécu 100 ans en 23 ans et qu'en même temps  tout ça semble n'avoir  duré qu'une fraction de seconde... mais pour le moment c'est trop douloureux  d'aller m'y confronter.

Pour moi l'endroit où il me semble impossible de retourner sans lui c'est la Grèce... "notre deuxième maison" comme on l'appelait.

Merci pour  cette émouvante parenthèse dans la vallée de l'Ubaye, un coin que je ne connais pas du tout.

Affectueusement,
BEBE
« Modifié: 22 Mars 2019 à 22:58:34 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 586
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #476 le: 23 Mars 2019 à 00:58:59 »
Ma princesse d'Amour

Çà peut paraître exagéré
Mais je l'ai tenu dans mes bras
La femme parfaite a existé
Elle avait un prénom : Katia

Çà peux paraître prétentieux
Mais je laisse parler mon cœur
J'ai connu ce grand bonheur
D'avoir été son amoureux

https://www.youtube.com/watch?v=2Vv-BfVoq4g

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours.

Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Un rêve devenu réalité, restera toujours un souvenir.

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 633
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #477 le: 23 Mars 2019 à 01:55:26 »
Cher Pscar,

Tes messages pour ton amoureuse Katia débordent aussi d'amour et de poésie
Et tu distribues généreusement douceur et tendresse à chacun de nous
Alors merci à toi aussi, co-auteur de ce livre commun qui parle de la mort mais aussi et surtout de la vie.

Je te souhaite une belle nuit étoilée
BEBE
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 586
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #478 le: 24 Mars 2019 à 00:59:24 »
Ma princesse d’Amour

Pendant quarante années
Tous les jours près de moi
Je n’avais qu’à ouvrir les yeux pour te voir
Il n’y avait jamais de silences
J’entendais ta voix, tes pas, ta présence
Ton souffle dans la nuit
Je sentais ton parfum
Partout dans la maison
Je n’avais qu’à tendre la main
Pour prendre la tienne
Depuis bientôt six mois
Je n’ai plus que des souvenirs
Que tu étais en vie
Et des rêves

Tu me manques, mon amoureuse, je t’aime pour toujours
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Un rêve devenu réalité, restera toujours un souvenir.

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 569
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #479 le: 24 Mars 2019 à 08:36:40 »
Bonjour Pscar,

Il y a des lieux où pour l’instant  il est impossible  d’aller, des activités que je ne peux plus faire ( les affaires de golf resteront je pense éternellement dans un coin)....peut-être un jour je ferai découvrir ces lieux aimés par Luc à notre petite fille..qui sait ? Pour le moment, un an après, c’est encore trop douloureux....
J’essaie de ne pas provoquer la souffrance et j’evite de regarder les photos qui font mal, celles des vacances passées essentiellement. Les photos , sur la cheminée, par contre n’ont pas bougé...
Je ne suis plus retournée dans nos lieux préférés, même aller au cinéma fut une épreuve. Toutes les premières fois , ravivent des souvenirs. Le plus «  facile »? Faire des choses nouvelles , découvrir  des lieux nouveaux, ..mon voyage scolaire en Irlande fut une première, aucun souvenir n’a pu resurgir et cela aide beaucoup. Pourtant, Luc fut présent, chaque seconde....
S’enfermer dans le désespoir ne sert à rien, nous devons lutter, nos âmes sœurs le veulent!  Il fait beau, donc petit tour à pied, à vélo ?
Aller, on se bouge. Je vais de ce pas enfiler mes baskets pour un footing avec toutoune et Luc au fond du cœur.

Affectueusement. Bibou