Auteur Sujet: Une guerre perdue d'avance  (Lu 1909 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pscar13

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #15 le: 30 Octobre 2018 à 09:31:30 »
Merci Nathalie,

Je suis sensible à ton message, j'ai vu aussi ta souffrance, 6 mois jour pour jour avant la mienne.

Je n'aurai sûrement pas l'éloquence et les mots apaisants que tu sais si bien écrire à nous tous malgré ta peine, je vais simplement et humblement te dire merci de t'être arrêtée sur mon chemin.

Je ne suis pas encore sorti de ma torpeur, je suis resté chez nous, elle est toujours présente partout, c'était une artiste, il n'y a pas une pièce de la maison où elle n'est pas là, tout ici, les meubles, la décoration, tous les objets ont l'empreinte de ses mains, de sa douceur, c'est une maison remplie d'amour.

J'ai jeté juste son lit de souffrance et de mort mais je dors dans notre chambre, moi qui ne supportait pas de rester au lit, c'est devenu mon refuge désormais.

Bonne journée à toi, je l'espère avec beau temps.

--
pscar

« Modifié: 30 Octobre 2018 à 16:48:34 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Et la réalité du passé devient un souvenir.

Hors ligne katrinap

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 156
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #16 le: 30 Octobre 2018 à 09:52:24 »
pscar13
quel magnifique et poignant récit
quelle souffrance est la votre, mais quel bonheur a été le votre, qui j'espère pourra un peu vous réchauffer dans cette solitude
mon père me disait ne pleure pas mon départ réjouis toi qu'on ait été ensemble et qu'on ait traversé pleins de beaux moments
oui je tente de m'y accrocher, bien sur la mort d'un père est plus dans la logique des choses que celle d'un conjoint et plus encore celle d'un enfant
ça ne me fait pas moins de mal, mais je compatis à votre douleur très récente
on sera là pour vous écouter
katrin

Hors ligne pscar13

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #17 le: 30 Octobre 2018 à 12:45:05 »
Merci katrin et aussi à qiguan en MP (je préfère ne pas répondre aux MP pour le moment)

Je ne pensais pas avant à toutes ces douleurs que les survivants peuvent endurer.

J'ai perdu mes grands-parents dans l'enfance et plus récemment mon père.
Mon amoureuse a su me soutenir à ce moment là, j'ai eu beaucoup moins mal.

Mais il n'y a pas de de comparaison possible ni de logique à la mort je crois, il y a juste la douleur.

Merci
« Modifié: 30 Octobre 2018 à 12:48:34 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Et la réalité du passé devient un souvenir.

Hors ligne manou21

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #18 le: 30 Octobre 2018 à 14:10:50 »
Pcars13

Tu as raison pourquoi tant de souffrance, si c'est pour ne rien avoir au bout.
C'et tellement injuste , c'est aussi ce que je me disais , pendant les mois où mon mari était malade et même après,
pourquoi lui, pourquoi qu'est ce qu'on a fait pour mériter ça.
Il n'y a aucune réponse à ça et s'il y en avait une , pourrions nous comprendre ?  je pense que non.
Ils sont resté tellement digne face à la maladie, face à toute cette souffrance, ils ont tellement voulu nous protéger
même si aujourd'hui ils nous font temps pleurer.
Alors accroche toi, je sais que ça te semble insurmontable, mais accroche toi.  (Quand je pense que c'est moi qui dit
ça )
Mon mari m'a quitté il y six mois maintenant, je sais ce que tu ressens, je sais combien sa fait mal, très mal. 
Il y a pas très longtemps je pensais qu'à une chose le rejoindre,  il me manque tellement.
Aujourd'hui, même si mon chagrin est toujours aussi grand, je le vie autrement. Oh bien sur il y aura des rechutes, c'est même sur, mais j'avance tout les jours. à mon rythme . Je ne subis plus mon chagrin, je vie avec, il m'accompagne à tout moment, mais me fait moins mal.
Si je pouvais t'apporter un peu d'espoir,  comment ne pas être touché par ton récit.
Sur ce forum, on ma beaucoup apporté, beaucoup aidé à surmonter ma peine,  même si je sais qu'il n'y a rien de gagner, dans ce combat de tout les jours,  Mais sache que tu es pas seul et qu'il y aura toujours quelqu'un pour t'écouter.

Prend bien soin de toi.
Une petite pensée pour ta femme,  Elle a tellement été courageuse.

















Hors ligne pscar13

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #19 le: 30 Octobre 2018 à 16:45:24 »
Merci Manou,

J'aurais tellement aimé ne jamais avoir besoin de venir sur ce forum, mais je ne regrette pas d'y être entré.
Je me rends compte malheureusement que les récits que je trouve ici, se croisent et se ressemblent.
Ça ne donne pas de réponse à sa douleur, ni ne comble le manque, mais ça permet d'aller vers les personnes qui savent de quoi on parle.
A mon age, je ne connais pas de veufs dans mon entourage, et je dirai tant mieux, c'est pourquoi mes amis, ma famille n'arrivent pas à comprendre ce que je vis.
Ici, avec des personnes comme toi qui répondent ou celles qui ne répondent pas, je sais que je suis compris.

Merci encore pour votre accueil à tous et toutes.


« Modifié: 30 Octobre 2018 à 16:47:19 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Et la réalité du passé devient un souvenir.

En ligne biche07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 413
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #20 le: 30 Octobre 2018 à 17:17:24 »
Pscar, ces premières semaines sont si difficiles, le vide en nous et autour de nous, il faut juste essayez de mettre un pas devant l'autre ,des tous petits pas pour ne pas tomber, et puis être attentif  et centrer sur soi, ne pas se faire plus de mal, juste prendre soins de soi et attendre que notre cerveau  face le travail en quelques sorte, j'ai le sentiment que nous avons en nous cette force et qu'elle apparait en fonction de nos besoin. La douleur ne disparait pas ,elle devient supportable et le chagrin  est avec nous pour toujours  mais il devient avec le temps emprunt de sérénité.
Amities  biche
« Modifié: 30 Octobre 2018 à 17:34:22 par biche07 »
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

En ligne Bibou07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 372
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #21 le: 30 Octobre 2018 à 17:52:38 »
 Bonjour pscar 13,

Oui, ici on se comprend tous. On évolue tous, à des rythmes différents. Lire les autres permet de comprendre un peu ce qui nous arrive, de comprendre que nos ressentis sont normaux et d’espérer un mieux pour le futur. Oui ,  la douleur va changer, elle sera moins forte , plus soutenable. Écrire permet de tenir, de pouvoir se confier sous couvert d’anonymat et cela fait du bien, alors il ne faut pas hésiter.

Affectueusement

Hors ligne pscar13

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #22 le: 31 Octobre 2018 à 02:26:30 »
Mon Amour, mon Amour, mon Amour,

Cette nuit je voudrai exprimer mes regrets, je m’en veux terriblement de ne plus t’avoir serré fort et embrassé comme tu l’aurais voulu tous ces derniers mois. Je ne sais pas pourquoi, je n’y arrivais plus, le Cancer nous a tout pris, même les gâtés et les bisous qu’on se faisait avant. Pardon mon amoureuse, pardon.

J’ai traversé ces derniers mois comme un robot, depuis ce premier soir d’avril ou tu es tombée en glissant dans ton vomi et je t’ai ramassé, et j’ai juste appris à te soigner :
-   Poche à vomi, verre d’eau, sopalin, je cours.
-   Courses, ménage, lessive, jardin, repas, je cours.
-   Pharmacie, médicaments, je cours
-   Docteur, sub-occlusion, se préparer ?, quelques mois ?, je pleure.
-   Hôpital, Prises de sang, Scanner, nuits d’attente, possible opération, j’espère
-   Retour à la maison, hospitalisation à domicile, j’ai peur
-   Tous les jours Infirmier, 6h30, 12h, 18h30, je suis prêt.
-   Infirmiers, pharmacie, alimentation parentérale, perfusions, médicaments, je cours
-   Occlusion, attente opération, tu as peur, j’ai peur
-   Hôpital, chambre seule, opération, on déménage de chambre en pleine nuit, nuit d’horreur, toi, scopée, avec des tuyaux partout et cette femme, dans le lit à côté qui chie partout, un cauchemar, on redéménage, tu as une poche sur le ventre, tu vomis toujours, tu maigris, tu es maigre, décharnée, j’ai peur.
-   Retour à la maison, hospitalisation à domicile, je pleure de joie, j’ai peur.
-   Pharmacie, alimentation parentérale, perfusions, médicaments, des prescriptions de toutes parts, tout vérifier, je cours.
-   Tu ne peux pas te baisser, tu es trop faible, je t’aide à te laver, le dos, les fesses, les jambes
-   Tu remanges, régime strict, courses, ménage, lessive, jardin, repas, repas, repas, repas, repas, il en faut 5 par jour je cours.
-   Poche d’iléostomie, trou sur le ventre, infirmière nulle, fuites de merde, brulures, j’apprends, je cherche, je nettoie, je change, tous les jours, plusieurs fois par jours, tu souffres, je pleure.
-   Nouvel infirmier, trouve solution pour l’iléostomie, m’apprend, je nettoie, je change, tous les jours.
-   Tu reprends des forces, du poids, tu te bats pour survivre, j’y crois
-   Aménagement de la maison, nouvelle peinture, nouveau salon, je cours.
-   Sortie dans le jardin, tu as plein d’envies, de reprendre des petites activités, de parfums,  d’onguents, je cours
-   Courtes sorties à l’extérieur, je conduis.
-   Récupération de ton passeport fait en mars, on devait partir en Islande en juillet.
-   Hôpital, reprise des chimiothérapies, je te conduis, j’espère
-   Quelques jours de beau temps, tu va un peu mieux, tu insistes « Minou, va faire ton vélo », je pédale.
-   Puis on reprend, tu as mal au ventre, tu te masse, je te masse
-   Tu as mal à la jambe, je te masse
-   Sub-occlusion, poche à vomi, verre d’eau, sopalin, je cours.
-   Poche d’Iléostomie vide, je masse, j’ai peur
-   Occlusion, alimentation parentérale, morphine, j’ai peur
-   Œdèmes, fatigue, douleur, morphine, douleur, plus de morphine
-      Tu meurs, je tombe…

J’ai craqué, en tout, trois fois ces six mois, et me suis enfui, quelques heures, pardon mon amoureuse, pardon.
Je ne t’ai plus serré fort dans mes bras depuis des mois, pardon mon amoureuse, pardon.

Tu me manques mon amour, je t’aime pour toujours.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Et la réalité du passé devient un souvenir.

Hors ligne BEBE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 218
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #23 le: 31 Octobre 2018 à 07:42:40 »
C'est une guerre sans merci
Une lutte de chaque instant
Un état d'alerte permanent
Un parcours du combattant
Une traversée sans répit

On fait tout ce qu'on pouvait
Du mieux qu'on pouvait

Et parce qu'on a tout donné
Ils se sont su aimés

Chacun des gestes de ce dur  quotidien
Étaient pour eux comme une étreinte,  une caresse,  un baiser
Il n'y a rien à regretter
Tu l'as accompagné heroiquement sur ce douloureux chemin

Elle est partie riche de cet amour
Et tu resteras rempli de cela pour toujours.

Je t'embrasse
BEBE

Une nouvelle etoile brille dans le ciel
aussi intensement que l'amour qu'elle porte en elle.

Hors ligne pscar13

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #24 le: 31 Octobre 2018 à 08:39:00 »
BEBE,

Tes mots me font pleurer, je ne sais pas où tu vas les chercher, sûrement au fond de ton cœur, tu es une fée.

Merci.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Et la réalité du passé devient un souvenir.

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 332
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #25 le: 31 Octobre 2018 à 08:52:47 »
Psacr 13

J'ai simplement envie de te dire que tu as pu dépenser cette énergie phénoménale pour soutenir ton aimée parce que votre amour était intense .
Je pense que nos aimés le savaient et le voyaient bien tout ce que nous avons fait pour eux ,ils auraient fait la même chose pour nous .
Mon compagnon a beaucoup souffert mais pas si longtemps que ton épouse ;il m'avait dit qu'il était bien ennuyé pour moi, que je ne méritais pas de subir cela et je lui répondais que j'avais envie de le faire, besoin de le faire pour lui pas pour lui prouver mon amour mais par amour !
Tu as tout donné!Ton amour est partie en le savant , elle a lutté également par amour pour toi .

Hauts les coeurs!

Nath

Hors ligne BEBE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 218
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #26 le: 31 Octobre 2018 à 13:15:07 »
BEBE,

Tes mots me font pleurer, je ne sais pas où tu vas les chercher, sûrement au fond de ton cœur, tu es une fée.

Merci.

Dans le souvenir douloureux de  trois ans et demie d'un combat similaire au tien  auprès de l'Amour de ma vie.

Prends bien soin de toi, ne te fais aucun reproche, tu as assuré grave pendant six ans... je ne peux même pas imaginer comment on peut tenir aussi longtemps tant je connais la difficulté d'être aidant.
Maintenant il faut penser à toi.
Soit doux avec toi même... autorise toi à lacher prise.
Tu es héroique certes, mais  un être humain avant tout... avec ses limites
Le  deuil ne va pas t'épargner,  essaie de te ménager un peu.
Nous serons là pour t'épauler et faire quelques pas avec toi sur ce "drôle" de chemin que nous n'avons pas choisi.

Je t'embrasse
BEBE   

« Modifié: 31 Octobre 2018 à 13:18:08 par BEBE »
Une nouvelle etoile brille dans le ciel
aussi intensement que l'amour qu'elle porte en elle.

Hors ligne pscar13

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Cancer, tu as pris mon amoureuse, pas mon amour
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #27 le: 31 Octobre 2018 à 22:01:09 »
Mon Amour, mon Amour, mon Amour,

On va passer le 24e jour, et tu me manque toujours plus de jour en jour.
Je suis seul ce soir, nos enfants sont restés quelque temps à la maison, on avait tous besoin de rester ici, tu y es tellement encore présente. Notre fils est rentré chez lui avec son amoureuse, notre fille est restée avec moi encore un peu mais elle est sortie ce soir.
Nos beaux enfants que tu as tant porté, et porté, toujours, avec ton amour de maman, ils sont une partie de toi et tu fais partie d'eux maintenant.
Je suis déchiré entre l'envie folle de venir te retrouver ou rester pour continuer avec eux ton combat pour la vie.
Mais je sais tellement ta réponse, on avait parlé déjà de partir ensemble, tu avais si peur de mourir.
Je vais y arriver, je ne sais pas encore comment, j'ai tellement mal, je vais y arriver.

Tu me manques mon Amour, je t'aime pour toujours.
Ton amoureux.
« Modifié: 31 Octobre 2018 à 22:06:20 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Et la réalité du passé devient un souvenir.

Hors ligne danube

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #28 le: 01 Novembre 2018 à 06:54:49 »
Nous nous disions nous aussi souvent que nous ne partirions pas l'un sans l'autre , que nous ne saurions pas vivre l'un sans l'autre .Nous étions fusionnels , nous nous connaissions depuis l'enfance et même si pendant de longues années la vie nous avait emmenés chacun de notre côté , nous nous étions retrouvés et avons cheminé ensemble pendant 14 ans .
14 ans de bonheur ,sans disputes , sans nuages.
La maladie ,les hôpitaux , j'avais appris à vivre avec puisque mon mari avait des problèmes cardiaques assez importants , mais il disait toujours que c'était mécanique et reprenait le dessus très vite , il était sportif et rien ne semblait pouvoir l'abattre .
Le cancer qui est arrivé soudainement l'a terrassé en 6 mois , atteignant son intégrité physique, dévastant tout sur son passage .
Je n'ai jamais voulu entendre qu'il allait partir ,que j'allais me retrouver seule ,même si au fond de moi une petite voix me disait que c'était irrémédiable ,une autre partie de moi voulait croire au miracle .
Depuis un an ,je survis avec peine ayant de plus en plus envie de le rejoindre  .Tout ce que je fais me semble  sans intérêt , vain .Seul le travail me tient debout .
Je ne trouve plus de goût à la vie ,plus de sens et je me demande chaque jour pourquoi je me réveille .
Une amie qui a été mariée 3 fois et dont les maris sont décédés m'a dit qu'un jour , quelque chose s'imposerait à moi , donnant du sens à cette vie ????
Je vous souhaite beaucoup de courage

En ligne Bibou07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 372
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une guerre perdue d'avance
« Réponse #29 le: 01 Novembre 2018 à 07:57:11 »
Bonjour,

En ces jours encore plus difficiles, je t’envoie un peu de réconfort.  Moi aussi, je pensais ne pas survivre et pourtant bientôt 8 mois et je suis toujours là.  On continue , on ne sait pas comment mais on le fait. Nos aimés nous manquent toujours autant mais l’absence est moins douloureuse. Ils font partis de nous.

Affectueusement