Auteur Sujet: Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.  (Lu 2857 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne kergaran

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Aujourd'hui, la mer, c'est toi. Tu es la mer.
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #30 le: 11 Avril 2019 à 20:12:37 »
Merci Catherine.
Da garan

Hors ligne kergaran

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Aujourd'hui, la mer, c'est toi. Tu es la mer.
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #31 le: 11 Avril 2019 à 20:45:36 »
J'ai bien compris que je venais ici crier ... ma douleur.
J'ai mon petit fichier texte bien caché dans mon ordinateur, ...
Merde !
C'est compliqué ... On se l'ai dit tant de fois, ... que c'était compliqué !
Même de crier cela ne m'aide pas !

Aujourd'hui mon esprit avait ... si peu de mots. Comme toi : Aphasie, Broca, Hémiplégie, ...

J'ai une telle envie d'être méprisante ...
Sur ce monde qui n'a aucun sens ...

Qu'a t'on fait de l'être humain mon Amour !?
Et l'on voudrait nous faire croire ...

Toi tu as su protéger tes enfants à toi ...
Moi pas encore !
Je n'ai plus d'illusions, ni même de désillusions.

... Le soleil ici est si bas ! Je n'avais jamais remarqué qu'il puisse l'être autant.

Il faut donc que je puisse comme toi, ouvrir un avenir à mes enfants à moi.
Que d'efforts encore ...




« Modifié: 13 Avril 2019 à 11:21:21 par kergaran »
Da garan

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 645
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #32 le: 11 Avril 2019 à 21:46:56 »
Bonjour Kergaran,

Pour insérer les photos j'utilise le site http://fotoforum.fr/ (sans utiliser la nouvelle version photorapide)
Il suffit de charger la photo et on reçoit en retour un lien à coller dans le message.
Je suis aussi athée et très (trop) cartésien, mais il n'empêche que j'ai envie d'essayer de croire qu'un lien persiste, je ne sais pas sous quelle forme, mais je ne peux pas me contenter de "il ne reste que des souvenirs".
"on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux" dit le renard au petit prince, j'essaie de laisser voir mon coeur, je n'ai plus la force d'être raisonnable.
Merci pou la vidéo, la chanson est très belle aussi.
Sur la beauté, je voulais répondre à un commentaire, mais je m'étais abstenu
... je me sens tellement petite à côté de mon histoire où il a eu la "chance" de mourir beau, en "bonne santé" et qu'il mordait la vie à pleine dent ...
Mon amoureuse était très belle, elle s'est accrochée à la vie, jusqu'à son dernier souffle.
Je t'envoie plein de tendresse et de douceur.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, il restera pour toujours un souvenir.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #33 le: 12 Avril 2019 à 13:52:49 »
Bonjour Kergaran,

Pour insérer les photos j'utilise le site http://fotoforum.fr/ (sans utiliser la nouvelle version photorapide)
Il suffit de charger la photo et on reçoit en retour un lien à coller dans le message.

ce serait bien Pescar que tu l'ajoutes dans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/

afectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne kergaran

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Aujourd'hui, la mer, c'est toi. Tu es la mer.
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #34 le: 14 Avril 2019 à 13:51:55 »
Dimanche 14 avril. 12:00
Je crois en fait que je n’ai plus de cerveau.
Plus de capacité à penser. A réfléchir.
A quoi cela sert-il d’ailleurs ?
Cette putain de machine cérébrale. Qui conditionne le bon fonctionnement de notre corps. De notre langage. De nos pensées.
Ce putain de cerveau, garant de nos états d’âme. De notre équilibre mental.
De nos émotions. Merde. Même de nos émotions. De la moindre, de la plus petite lueur de nos esprits malades.

Fait chier.
Il est de ces gens qui pleurent sur leurs petites misères.
Seul le bleu de la mer semble encore ressembler à une couleur.

Et encore.
Je n’en suis plus certaine.

Le ciel ici a si souvent été gris, quand le tien était bleu là-bas.
Mon ciel a si souvent été bleu ici, quand le tien était gris chez toi.

Ce n’est pas de la colère. Mais de la haine.
J’ai de la haine, pour cette histoire qui n’en ai pas une.
Les histoires ont un début, un milieu, un putain de corps, une fin.
Nous n’avons eu toi et moi, toujours, que les fins.

Je ne sais pas la gueuler ma douleur.
Je n’ai pas cette force-là, moi, de marcher seule au bord des vagues.
Elles sont beaucoup trop violentes pour oser les braver.
Tenter le moindre exercice d’équilibre serait un suicide.
Une mise en péril.
On ne m’a pas appris à marcher sur un fil.

Et pourtant tous les jours, je marche non pas sur une corde, mais sur un simple fil de nylon. Transparent. Au-dessus du vide.
Il n’est pas si solide.
Bien avant toi. Déjà.
Je me suis crue forte pourtant. Avant. Tellement forte pourtant.
Tellement bien occupée. A marcher. Devant, et bien droit.
Que je n’avais même pas remarqué tout ce vide sous mes pieds.
Pas remarqué que je n’avais pas même de balancier.

Il faudrait que je puisse mettre ce si peu que j’ai eu de toi tout à l’intérieur de moi.
C’est ce qu’ils disent.
Pour que tu puisses éclairer un chemin. Un nouveau chemin.
De cette même manière que tu as su illuminer mon esprit, mon cœur, avec tes mots, tes pensées de moi qui pour toi n’étaient que douceur. Quand tu étais encore là.

On ne m’a pas appris à marcher sur un fil.
Mais m’a-t-on jamais même appris à marcher ?
« Modifié: 14 Avril 2019 à 19:00:34 par kergaran »
Da garan

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #35 le: 14 Avril 2019 à 19:17:01 »

Kergaran,

C'est fichtrement bien écrit !

J'adore vous lire ...

Amicalement, solidairement.

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #36 le: 14 Avril 2019 à 22:01:44 »
Dimanche 14 avril. 12:00
Je crois en fait que je n’ai plus de cerveau.
Plus de capacité à penser. A réfléchir.
A quoi cela sert-il d’ailleurs ?

Cette putain de machine cérébrale. Qui conditionne le bon fonctionnement de notre corps. De notre langage. De nos pensées.
Ce putain de cerveau, garant de nos états d’âme. De notre équilibre mental.
De nos émotions. Merde. Même de nos émotions. De la moindre, de la plus petite lueur de nos esprits malades.

Fait chier.

Kergaran,

En ce moment, mon intellect est au plus bas... mon disque dur est plein... il faut que je libère de l'espace !
Ma capacité à comprendre est réduite... j'ai toujours été au dernier rang dans une classe ! un vrai cancre !
Réfléchir est au dessus de mes forces ce soir !

Je ne flatte guère le moindre égo et je ne brosse jamais dans le sens du poil de personne ! hihihi ! au cul la Marie !

Je dois vous avouer ... je n'ai même pas pigé votre message-réponse ! je suis désolé ! je ne sais quoi vous écrire mais mon éducation m'oblige à vous envoyer un petit mot amical et solidaire !

Quand vous parlez de "mon fleuve" s'agit -il du fleuve de ma chère liberté ?

Cordialement. (on ne sait jamais)

Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne kergaran

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Aujourd'hui, la mer, c'est toi. Tu es la mer.
Re : Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #37 le: 15 Avril 2019 à 09:41:10 »

En ce moment, mon intellect est au plus bas... mon disque dur est plein... il faut que je libère de l'espace !
Ma capacité à comprendre est réduite... j'ai toujours été au dernier rang dans une classe ! un vrai cancre !
Réfléchir est au dessus de mes forces ce soir !
Je ne flatte guère le moindre égo et je ne brosse jamais dans le sens du poil de personne ! hihihi ! au cul la Marie !
Je dois vous avouer ... je n'ai même pas pigé votre message-réponse ! je suis désolé ! je ne sais quoi vous écrire mais mon éducation m'oblige à vous envoyer un petit mot amical et solidaire !
Quand vous parlez de "mon fleuve" s'agit -il du fleuve de ma chère liberté ?
Cordialement. (on ne sait jamais)

Federico


Federico
Je suis désolée : j'étais juste de très mauvaise humeur !
L'interieur de ma boîte crânienne a une drôle d'odeur nauséabonde ! J'avais prévenu ceci-dit : c'est écrit ! L'odeur de la haine !
Le fleuve de votre liberté oui, bien sûr !
Vu la qualité de votre écriture vous n'avez pas du seulement être cancre !
J'aimais bien les derniers rangs également : ils ont cet avantage qu'on y voit tout ce qui s'y passe ...
Cordialement oui évidemment !

Kergaran
« Modifié: 15 Avril 2019 à 10:01:59 par kergaran »
Da garan

Hors ligne kergaran

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Aujourd'hui, la mer, c'est toi. Tu es la mer.
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #38 le: 15 Avril 2019 à 12:32:51 »
" Mais je t'ai manqué dans ce labyrinthe de mon passé ... "

https://www.youtube.com/watch?v=oiL9ItjmHRw
Da garan

Hors ligne kergaran

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Aujourd'hui, la mer, c'est toi. Tu es la mer.
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #39 le: 15 Avril 2019 à 20:44:47 »
Lundi. 21:27
Mon Ange, mon Amour .... Je me suis rendue compte que même ici ton prénom je ne peux le dire. Il m’est si doux pourtant.
Notre Dame de Paris crame !
Merde ! L’humanité entière brûle depuis si longtemps ! Tout le monde s’en fou !
« Un joyau du 13e siècle ! »
Moi l’amoureuse de l’art te dit que cela est risible : Et alors ? Les touristes qui venaient la voir debout viendront la voir en cendre ! Non rectification : ce ne seront sans doute pas les mêmes ! Mais ils seront aussi nombreux. Ils seraient capables de la reconstruire ! Au détriment des prises en charges aux urgences, des retraites à 500 euros, au détriment … des HEPAD à 2500 euros !
Et les guerres alors ?  Les famines, ...
Que ce monde m’écœure !
Ta dignité était très belle, Michel.
Beaucoup plus que cette vaste connerie humaine !
Da Garan. Je t’aime.

Voilà, je la remets quand même :
https://www.youtube.com/watch?v=oiL9ItjmHRw
Mais je t'ai loupé, ...
Regarde-le. Il a les ailes des anges gravées sur les épaules.
Lui, il est capable de la crier sa haine : et cela ressemble à de l'amour.
Da Garan.
« Modifié: 15 Avril 2019 à 21:56:46 par kergaran »
Da garan

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 406
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #40 le: 15 Avril 2019 à 21:58:40 »

L’humanité entière brûle depuis si longtemps !
[...]
 Ils seraient capables de la reconstruire ! Au détriment des prises en charges aux urgences, des retraites à 500 euros, au détriment … des HEPAD à 2500 euros !
Et les guerres alors ?  Les famines, ...
Que ce monde m’écœure !
Certes dommage que Notre Dame brûle mais qu'est-ce qu'un tas de pierres à côté de celles et ceux qui meurent dans nos rues dans l'indifférence .... et tous ces autres qu'on laisse de côté, qu'on laisse souffrir .... : s'ils pouvaient déclencher la même émotion, autant de réactions que celles de ce soir et certainement des prochains jours !

Ce soir je viens partager tes pensées ....

Notre monde marche sur la tête

A galon Kergaran
Une digne pensée pour Michel

Catherine

Hors ligne Nicole595

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 202
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #41 le: 15 Avril 2019 à 23:14:35 »
Je suis d'accord des pierres brûlent, c'est triste, mais je pense à nos amours qui eux et elles ne reviendront plus, ces pierres seront reconstruites elles.
Nicole
Je suis morte avec lui

Hors ligne kergaran

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Aujourd'hui, la mer, c'est toi. Tu es la mer.
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #42 le: 16 Avril 2019 à 11:48:57 »
Tu peux poster tout ce que tu veux sur mon fil Catherine.
Chacun chacune y est bienvenu même si je me suis montrée parfois très agressive dans mes réponses.
Nous sommes là pour mettre en partage, et cela devrait nous apaiser un peu : nous sommes là, tous, venus sur ce forum, sans doute pour cela ! Nous apaiser un peu. (C’est de ma part un peu aussi ..., beaucoup, du sarcasme ... je ne sais pas encore si cela marche ! Les détresses sont si grandes. Peut-être arriverais-je à apaiser un peu avec le temps ma haine face à la mort de cet homme qui là, maintenant, aurait dû être l'homme de ma vie. Celle que j'ai pour l'absurdité de ce monde, c'est peu probable !)
Cela fait beaucoup de "un peu" en si peu de phrases ...

Da garan

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3084
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #43 le: 16 Avril 2019 à 13:39:16 »

Chère Kergaran,

Je persiste et je signe : j'aime vous lire !

Amicalement, solidairement.
Federico
« Modifié: 16 Avril 2019 à 23:41:54 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne kergaran

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Aujourd'hui, la mer, c'est toi. Tu es la mer.
Re : Un été si particulier. Ou ce que la vie nous aura refusé.
« Réponse #44 le: 16 Avril 2019 à 19:12:49 »
J'essaie de chercher un peu de beauté là où elle pourrait se trouver.
Si vous lisez de temps à autre ce fil et si vous ne connaissez pas alors je vous invite à découvrir un artiste qui s'appelle Pejac.
http://www.pejac.es/
Cela m'a donné un peu de douceur aujourd'hui ... Et cela m'a aidé aussi un peu à dessiner. Tenter tout au moins de dessiner un peu ! Je suis surtout envahie par les mots. Mêmes si ils sont loin de m'apaiser.
C'était mon geste : "moins d'égoïsme un peu de partage " d'aujourd'hui.
Et je m'en retourne à ma douleur personnelle.

Mardi 16 avril : dans l’après-midi.
A part celui de la mer ou du ciel. Je n’aime pas le bleu. Mais c’est ta couleur pourtant mon ange. Force est de m’avouer que c’est ta couleur.

Moi, je préfère le vert.

J’ai tenté de photographier toutes ces fleurs du jardin. Mais n’est réussi à rien.
Aujourd’hui encore le soleil réchauffe un peu la peau. Ma peau. Il m’a semblé douceur : comme un souvenir des caresses de tes mots.

Je me sens fragile. J’ai peur de casser.
Comme des éclats de verre, mes pensées semblent transparentes et coupantes.

Le soleil m’a semblé brûlant aussi parfois. J’ai peur de me brûler.
Je pourrais écrire toute la journée. Sans m’arrêter.
Mais j’ai peur de m’y noyer, dans ce flot de mots ininterrompu qui sans cesse me ramène à toi.

Je t’ai écrit une fois que notre histoire était belle pourtant, et qu’elle aurait mérité que l’on puisse s’aimer. Je t’ai écrit cela une fois. J’ai du si souvent avec mes mots te faire pleurer.

Pour se protéger, je crois que mon esprit tente tout. Même de te détester.
Pour te protéger, je crois que ma mémoire tente tout : même de me détester.
Da garan