Auteur Sujet: Traverser  (Lu 3947 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

BobNode

  • Invité
Traverser
« le: 01 juin 2011 à 00:16:31 »
Le site s'appelle "Traverser le deuil". Dans une traversée, il y a un début et un fin. A priori donc, on devrait en voir le bout à un moment ?!?!

chantal67

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #1 le: 01 juin 2011 à 08:19:27 »
Vous avez raison BobNode, je pense que c'est comme traverser un gros orage ! J'étais une fois sur l'autoroute quand un orage a éclaté, un orage avec une grosse grosse pluie ! des éclairs de partout, on roulait avec les lumières allumées alors qu'on était en milieu d'apres-midi ! il faisait sombre et honnetement j'avais peur car on n'y voyait plus rien ! tout à coup je suis sortie de cette zone d'orages, le soleil brillait et il n'y avait plus que quelques gouttes de pluie, en regardant dans mon rétro j'ai vu le ciel tout noir d'où je venais ! et j'avais pensé "olala, je plains ceux qui sont encore là dedans!"  J'éspère pouvoir regarder un jour derrière moi et me dire " le gros orage est passé, restent les gouttes de pluie qui me rappelleront toujours ce gros orage " Il y a quelques années, j'ai perdu ma bague de mariage ! ce n'était pas trop grave de toute façon, mon mari était mon mari et j'étais son épouse avec ou sans bague. Je m'en suis rachetée une avec nos 2 prénoms gravés dedans, j'en éprouvais le besoin ! je l'ai passé à mon doigt devant sa photo en lui disant "tu vois la première c'était jusqu'à ce que la mort nous sépare, celle là c'est jusqu'à ce que la mort nous réunisse !"je ne porte pas de bijoux autrement mais cette bague représent beaucoup pour moi "maintenant" peut etre une facon pour m'aider à sortir de l'orage ? je ne sais pas en tout cas l'orage a tendance a s'éloigner et revenir sans arret et je continue de rouler !

suzy

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #2 le: 01 juin 2011 à 22:56:06 »
Oui, c'est vrai Chantal et Bobnod, ce site s'appelle traverser le deuil...traverser...c'est une étape, un passage obligé...
J'aime beaucoup ta façon Chantal, de comparer ce qu'on vit à un orage...c'est exactement ça...Quand tu décris l'orage que tu as traversé sur l'autoroute, c'est tout-à-fait similaire à cet orage qui nous a ravagé au plus profond de notre être...Et je suis persuadée, malgré tout, qu'un jour nous pourrons regarder dans notre rétroviseur interne et que nous pourrons nous dire que le gros orage est passé...
Pour ma part, je réalise que j'ai moins besoin de venir m'exprimer sur le forum. Je viens souvent lire les messages, mais je peux mesurer , devant la détresse des "nouveaux" arrivants, du chemin que j'ai parcouru...Quand je regarde derrière moi et que je réalise l’horreur que j'ai vécue, je ne peux m'empêcher de plaindre ceux qui sont tout au début du chemin...Même si je sais que je n'oublierai jamais, je suis en quelque sorte soulagée de voir que je commence gentiment à apprivoiser ma solitude...à l'accepter...
Courage  donc à ceux qui n'en voient pas le bout...Peu à peu, vous le verrez, le chemin devient moins noir et l'on recommence gentiment à éprouver de petits moments de plaisir...
Suzy

escouba

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #3 le: 02 juin 2011 à 07:07:57 »
Bonjour,


Je ne sais pas si c'est "traverser le deuil" ou bien si c'est le deuil qui nous traverse.
Dans "traverser le deuil", il y a une fin;  dans l'autre cas, le deuil s'installe et souvent, j'ai plutôt l'impression qu'il est accrocheur.

Laurence

Marico

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #4 le: 02 juin 2011 à 07:57:55 »
Oui, Bobnote, une longue et douloureuse traversée...
Tu sais, le 02 septembre prochain, jour de rentrée des classes, il y aura 5 ans que mon mari est parti.
Je crois que la traversée n'est pas terminée.
C'est marrant, ce mot traversée, il était marin. Des traversées il en avait fait beaucoup, sauf que celle-là ne le ramènera pas...
Une traversée ça évoque les grands bateaux, la mer, le voyage... et la fin de ce voyage.

J'aime bien l'image de l'orage de Chantal67.
Oui, l'orage a été brutal et dévastateur pour moi aussi, et je ne parle pas de nos enfants, mais j'aperçois le soleil, sauf qu'il ne fait plus jamais "grand beau".
Comme Suzy, quand je regarde en arrière et que je vois le chemin parcouru, je me dis qu'il nous a fallu beaucoup de force et de courage pour en arriver là, et je me demande parfois où moi, j'ai puisé tout ça ! Et pour rien au monde je ne voudrais revivre ce que j'ai vécu. Et pour rien au monde je ne voudrais être 5 ans en arrière... sauf si je pouvais le sauver, empêcher la minute où tout a basculé.

Oui, le temps est notre allié qui nous permet d'accepter l'inéluctable. Mais on n'oublie pas et la douleur est inscrite... comme toutes les douleurs qui ont accompagné notre deuil, les réflexions, les portes fermées, l'indifférence, l'oubli... à jamais. La vie est fragile et belle, mais tellement dure et impitoyable.

C'est une traversée qui nous change à jamais, comme tous les voyages en somme...
M.

ergé

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #5 le: 02 juin 2011 à 10:03:53 »
Bonjour,

Oui, c'est peut-être une traversée, juste une traversée, je l'espère.

Mais ça me fait penser "au bout du tunnel", qu'un homme politique nous promettait... il ya 30 ans !
Et là, je me dis que la traversée risque d'être longue, très longue, et que je n'en verrai peut-être jamais le bout, comme celui du tunnel.

suzy

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #6 le: 02 juin 2011 à 15:27:05 »
Oui Marico, c'est tellement juste ce que tu exprimes: le soleil revient, sauf qu'il ne fait plus jamais "grand beau"...Je rajouterais qu'il y aura toujours une tache dans notre paysage, aussi magnifique soit-il...
Suzy

bruna

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #7 le: 02 juin 2011 à 17:48:03 »
Bonjour Adéle.

MERCI pour vôtre message,qui m'encourage un peu a poursuivre cette vie si triste sans lui.
Aujourd'hui,neuf mois q'uil est parti,,,et ma peine parfois est plus grande qu'au debut,  mais en lisant  vôtre parcour,,je vois l'espoir
qu'avec de la volonteé on peut y arriver.......

Merci encore,.......mes sinceres penseés pour vous,,,et vous toutes et tous sur ce forum.....

Florie

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #8 le: 12 juin 2011 à 19:27:34 »
Il était mon mari. Un mari aimé, depuis 30 ans. Et cela n'avait pas été facile. Et puis l'année dernière il est tombé malade. Il est devenu le patient, l'anémique, puis le transfusé, puis le mourant, puis le défunt, puis le corps, puis les cendres... Mais il est toujours resté mon mari. Ma détresse est immense, et cela fait 13 mois sans lui. Il me manque. J'ai surtout mal pour lui, parce qu'il ne voit pas ce qu'il avait projeté, parce qu'il nous restait tant à partager. Sans lui, la vie n'est que larmes. Bien sûr, je continue; je ris même quelquefois avec mes collègues, je vais au cinéma, j'accepte toute invitation d'amis. Le temps passant, elles s'estompe comme si on estimait que maintenant je devrais aller mieux. Aller de l'avant, c'est ce que l'on me dit. Mais quand je mets la clef dans la serrure, que j'ouvre la porte, il n'y a qu'angoisse et tristesse pour m'accueillir. Mon mari chéri "pour revivre il suffit qu'à tes lèvres j'emprunte, le souffle de mon nom murmuré tout un soir....

ChristineM

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #9 le: 12 juin 2011 à 21:21:46 »
Je vous lis toutes et tous et j'en pleure. C'est tellement vrai, tellement ce que je ressens : cette maison si vide sans lui, sans nos rires et nos rêves, sans ces multiples petits riens qui feraient sourire les autres mais qui étaient toute notre vie, notre amour, et puis les autres qui pensent que cela devrait aller mieux alors que cela va plus mal.
Cela a fait 6 mois que tu es parti le 5 juin, mon amour, et ce 5 juin tu aurais eu 59 ans. Nous avions encore tant et tant à vivre et à connaitre ensemble mais cette saloperie de maladie en a décidé autrement. Je suis tellement malheureuse sans toi et pourtant je veux être courageuse, tu l'as tant été.. Je ne sais combien de temps il me reste à parcourir avant de te rejoindre mais cela me fait peur. Je veux pourtant faire quelque chose de ce temps qui me reste pour que tu sois fier de moi mais y parviendrais-je ?... Je t'aime, mon amour, je t'aime pour toujours.

thalie72

  • Invité
Re : Traverser
« Réponse #10 le: 28 juin 2011 à 22:58:07 »
Bonsoir,

Aujourd'hui j'ai du mal à exprimer mes sentiments, traverser le deuil, je le traverse depuis 9 mois et j'ai l'impression "d'être sur le radeau de la méduse" j'ai fait naufrage et je doit continuer à ramer. Je vis un deuil suite au suicide de mon mari. Les mots viennent difficilement ce soir. Tristesse, un grand manque de sa présence. Solitude, même si je vis chez mes parents. Angoisse, impossible d'oublier de l'avoir trouver mort. c'est un jour bas (il y a peu de hauts).

Thalie.