Auteur Sujet: texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs  (Lu 12718 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2902
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac
« Réponse #15 le: 31 Mai 2015 à 10:47:51 »
texte de Caradec sur le veuvage
http://terrain.revues.org/1203
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2902
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Ninaorban

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 18
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac
« Réponse #17 le: 07 Juillet 2015 à 20:52:43 »
Merci pour le texte de Nadine

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 913
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac
« Réponse #18 le: 25 Décembre 2015 à 11:24:30 »
  Merci pour ce beau partage  :)
  Tout le monde réagit à sa manière face à un deuil; il y a toujours une base commune avec toutes les autres personnes endeuillées, un manque, une souffrance communes, c'est pourquoi un être qui a perdu un être cher comprends tous les autres. Il y a cependant des nuances dans les manières de réagir, dans les petites et grandes choses qui peuvent-ou pas-nous aider. C'est aussi selon notre nature, notre vécu, parfois notre éducation, nos croyances, notre philosophie personnelle etc Il y a cependant des choses qui font certainement du bien à tout le monde, comme par exemple les gestes de compassion, de sympathie, d'un minimum d'empathie, les gestes plus discrets que mélodramatiques, donc d'autant plus profonds.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2902
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #19 le: 12 Février 2016 à 11:21:27 »
Je passe juste pour  partager avec vous le chapitre 6 du livre la pierre du souvenir de Yonelle Delle où elle raconte son veuvage avec discrétion mais sincérité, un témoignage parmi d'autres
je trouve très précieux ce témoignage d'une médium devenue veuve (du moins pour moi) car il montre bien la douleur humaine quelles que soient les croyances, les signes, les expériences
il est bien différent de ceux d'une autre médium devenue veuve que je n'ai pas appréciés : Patricia Darré.

http://www.fichier-pdf.fr/2016/02/10/la-pierre-du-souvenir-extrait-chapitre-6/

certaines phrases de ce chapitre sont pertinentes et font écho en moi
je vous embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 284
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #20 le: 12 Février 2016 à 19:14:41 »
Beau témoignage. Intéressant par sa vision de l'au-delà et de la prédestination.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2902
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #21 le: 12 Avril 2016 à 21:41:40 »
https://www.youtube.com/watch?v=IRLTt1qNcyw à écouter
"LA PLUS QUE VIVE" de Christian Bobin C'est une longue lettre d'amour écrite par un veuf ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Webmaster

  • Administrateur
  • Membre Senior
  • *****
  • Messages: 251
  • Il n'est si longue nuit qui n'atteigne l'aurore.
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #22 le: 13 Avril 2016 à 12:10:31 »
Merci pour ce partage Qiguan, cet auteur est vraiment formidable.

Hors ligne volutes

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #23 le: 28 Juin 2016 à 16:53:24 »
beaucoup de plaisir à lire vos témoignages; je viens de découvrir ce site et me sens un peu rassurée car j'avais honte de mes ressentiments envers le monde entier; cela fait déjà deux ans et demi que j'ai perdu mon mari et ma peine est toujours aussi intense, même parfois encore plus douloureuse; merci pour ces beaux textes.

Hors ligne milaure

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #24 le: 18 Septembre 2016 à 13:47:50 »
Merci pour ce texte,il est vrai que je me sens pas normale puisque je n'ai envie de ne rien faire,si mon fils ne m'avait pas offert un animal ,je crois que je resterai couchée toute la journée,mes petits enfants sont grands et les plus petits sont à 400km de chez moi!!je me sens nulle :'(je n'ai plus goût à rien.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2902
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #25 le: 23 Novembre 2016 à 17:04:31 »
https://www.lebelage.ca/sante-et-mieux-etre/psycho/la-vie-sans-lautre?page=all

    La solitude du conjoint en deuil.

Un jour la maladie est venue, par surprise. Et tout d’un coup le temps s’est accéléré, avec ce lieu qui devient une seconde demeure : l’hôpital. La douleur vient laminer les temps d’intimité. La technique des soins se focalise sur une partie de ce corps défaillant, oubliant l’unité de l’être de celui qui souffre. Au retour des visites, la maison est vide, ou bien encore, les enfants nous attendent. Impossible de rétablir ce qui se vit en couple : parler le soir de ce qui a été important dans notre journée.

Un jour le temps s’arrête. Torpeur après le dernier souffle. On savait s’être engagé pour le meilleur et pour le pire au temps de l’amour aveugle, mais l’a priori était que c’était pour la vie. On connaît les séparations de couple par la discorde, on n’avait pas pensé à celle qui vient par le décès de l’un des deux.

Solitude soudaine. Imprévue, implacable.

L’être disparu est celui qui connaissait le plus l’intimité de l’autre.

La solitude du conjoint est d’abord vécue comme une solitude d’abandon. L’accord tacite du « pour toujours » est rompu. C’est un fragment de son identité qui meurt. Identité d’un être à deux qui n’avait plus besoin de mots pour se dire.

L’aujourd’hui se fait dans l’ancrage d’un passé qui ne sera jamais reconstructible avec un autre. Et il paraît impossible, inimaginable de pouvoir reconstruire une telle intimité avec quiconque.

Le deuil du conjoint inclut la dimension corporelle, affective, sexuelle, psychologique. Un corps peut mourir de ne plus être touché. Le conjoint qui reste a perdu son confident, celui avec qui tout se disait, avec qui les trop d’émotions se régulaient. La mort du conjoint apporte sur ces plans une solitude où justement l’existence risque d’être submergée par les émotions. La rupture crée un manque psychologique radical.

Le deuil du conjoint oblige à se retourner vers le passé pour savoir tout ce que l’on perd. Retournement vécu dans une solitude qui fait mal. Les échecs, les accidents de route, reviennent à la mémoire comme les « loupés » de la vie que l’on regrette tant après coup. Les moments de joie, comme les ombres de la vie passée, viennent comme une brûlure dans la mémoire de celui qui reste. Le deuil est possible lorsque l’on sait ce que l’on perd. Cette visite de la mémoire est une condition de l’émergence d’un futur. « Il faut du souvenir pour permettre le survenir dans l’histoire à venir » (E. LEVINAS)

Le deuil du présent impose le deuil de tout ce qui est passé et impose aussi le renoncement à ce qui aurait pu être et que nous avons toujours cru comme sûr.
sur
https://aape.jimdo.com/8-les-diff%C3%A9rentes-solitudes-et-les-%C3%A9tapes-du-deuil/
« Modifié: 18 Janvier 2017 à 21:37:51 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Marie08

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #26 le: 08 Décembre 2016 à 15:52:06 »
merci pour ces textes et pour vos témoignages à tous.
cela fait beaucoup de bien de voir que je ne suis pas la seule à souffrir autant de la perte de mon compagnon.
les mois passent et pourtant la douleur ne s'apaise pas...
marie

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2902
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #27 le: 08 Mars 2017 à 22:07:43 »
je ne sais plus où était signalé ce lien par Phill33
l'auteure est Françoise dans le film : seul du jour au lendemain
son écrit
http://www.enclumeuse.com/2009/12/petit-lexique-lusage-des-veuves-absence.html
j'ai adoré depuis que je l'ai découvert
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 596
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #28 le: 18 Mars 2017 à 15:20:11 »
j'adore !
Merci, je vais l'imprimer et l'afficher chez moi, ça va me faire rirede regarder la tête de ceux qui le lisent  ;D hihi
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne nad

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : texte sur le veuvage de Nadine Beauthéac et autres auteurs
« Réponse #29 le: 06 Avril 2017 à 20:36:50 »
 :'(texte très juste et tellement bien écrit .on se sent compris en lisant ces mots .Jai perdu mon coeur au mois de février  et c'est très dur. merci pour ces mots