Auteur Sujet: avancer sans toi  (Lu 10520 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #45 le: 07 Décembre 2017 à 04:43:17 »
Paradoxes et épuisante succession de mieux et de retours en arrière...
En effet être à nouveau capable de voir le beau (et le reste mais cette épreuve m'aura au moins appris à relativiser) et être dans le même temps de nouveau en proie à des nuits sans sommeil avec leur corollaire de lendemains compliqués et de manque de sommeil qui s'ajoute à la fatigue émotionnelle. Elle a bon dos la pleine lune mais je ne suis pas dupe... je sais au fond de moi que ce n'est pas un hasard si c'est là, maintenant (il y en a déjà eu tant des lunes depuis).
Maintenant aussi que notre fille2 sanglote de nouveau fréquemment parce qu'elle veut son papa et que l'apaisement ne vient qu'en lui parlant de toi à tous les temps...
Malgré mes efforts et l'envie de créer cette magie pour nos filles, me sentir si étrangère aux préparatifs de saison (ils m'agressent moins que ces 2 années précédentes mais ont perdu toute leur saveur et ne font que raviver en moi le manque et l'impression de décalage).
Négative cette nuit parce que l'absence physique prend le dessus. Mais pourtant désormais convaincue que tu veilles sur nous et certaine que tu seras toujours présent dans nos vies. Reste à inventer la manière.
Douce fin de nuit :-*

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : avancer sans toi
« Réponse #46 le: 08 Décembre 2017 à 17:11:56 »
puisse ce moment difficile laisser place à nouveau à des moments de répits,
puisse la douceur venir te rendre visite et te donner un peu de repos
tendrement
Mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #47 le: 25 Février 2018 à 12:34:50 »
Je me sens totalement seule et perdue : ton avis, ton soutien, ton opposition, ton admiration, tes impressions, tes sentiments... En plus du manque physique et émotionnel, nos échanges et notre cheminement dans la vie me manquent à en hurler!
Je sais que j’ai beaucoup de chance et que je ne devrais pas me plaindre mais je me sens parfois si vide... personne ne sais vraiment ce que je vis au quotidien.  On me dit que je suis « courageuse », je « m’en sors bien ». Mais ces mots énoncés pour m’encourager (et qu’on me dit d’ailleurs de moins en moins avec les mois qui passent), personne ne mesure combien ils font mal. Non je ne suis pas courageuse, je n’ai juste pas le choix, ni pour nos filles ni pourquoi moi. Oui je m’en sors mais au prix d’efforts permanents pour ne pas me laisser submerger à chaque difficulté, pour maintenir le cap sans dérailler à chaque grain de sable. Bien sûr j’ai la chance de ne pas avoir à lutter pour rester en vie et protéger ma famille. Mais que c’est épuisant de ne jamais pouvoir s’appuyer sur une épaule sans devoir demander de l’aide!
En mode « creux de la vague » depuis quelques jours, besoin de lâcher du lest mais  je ne sais même pas par où commencer...et même ce 1er dimanche de vacances ensoleillé ne parviens pas à alléger un peu la boule d’angoisse tapie au creux de moi.
Je vais m’efforcer de faire déjeuner les filles, je reviendrai peut-être toute à l’heure.
Vous souhaitant un dimanche léger et lunmineux :-*
« Modifié: 25 Février 2018 à 22:13:03 par Anneso85 »

Hors ligne MADR

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 64
Re : avancer sans toi
« Réponse #48 le: 25 Février 2018 à 19:01:22 »
  Anneso, c'est parce que moi aussi, j'ai besoin de réconfort que je suis arrivée sur ton post Je l'ai lu depuis le début et je suis effarée de voir que le temps n'y fait pas grand chose

Déjà plus de 2 ans que tu vis ce calvaire qu'est le manque, l'absence.....et moi à peine 6 mois et nous avons les mêmes ressentis. Je suis découragée rien que d'imaginer que dans 2 ans ce sera toujours pareil. Aujourd'hui , pourtant dimanche ensoleillé ne me donne aucune envie sinon que celle de me cacher pour pleurer. Je ne sors plus donc les gens ne me voyant pas ignorent mon chagrin et mon immense peine.
C'est vrai que rien que pour tes 3 filles tu es obligée de te booster, moi personne n'a besoin de moi, je pourrais être morte qu'il se passerait un certain temps avant d'être découverte. Pas de voisin, ma fille à 750 kms s'affolerait au bout de 3 ou 4 coups de fil sans réponse( elle téléphone tous les jours). A part elle, je ne converse avec personne.....ça me manque et en même temps je n'en ai pas l'envie, je n'ai plus l'impression de faire partie de ce monde de vivants......
Je n'ai plus le courage de m'exprimer davantage pour l'instant
L'absence de ceux qu'on aime, si peu qu'elle dure, a toujours trop duré

Hors ligne arfaca

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 168
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #49 le: 25 Février 2018 à 21:06:44 »
Je te rejoins anneso..marre d entendre que  tu es forte et courageuse et qu au final on s en sort bien.Pour moi c est la même chose,donner le change aux enfants,à la famille,les amis..  mais quel choix a t on? Et pleurer et se detruire en cachette. Après bientot 4 ans ,la vague de souffrance est revenue me frapper !Nous avons reussi à etre forts à profiter des bons moments en memoire de cette merveilleuse vie de famille que nous avions vecue.. et puis les enfants devenus adultes ont quitté notre maison   ..aujourd hui cette solitude cette vie sans partage du quotidien est insoutenable. Pour moi aussi aujourd'hui besoin de lâcher du lest..personne ne s imagine les efforts qu il faut faire c est epuisant..j ai l impression que mes ressources s epuisent.Venir ecrire et lire ici  est apaisant .. j aimerai beaucoup ne plus avoir besoin de venir vous lire et vous oublier. .. mais aujourd'hui je ne peux m empecher de penser à vous tous qui souffrez. ..il faut malheureusement accueillir chaque jour des nouveaux sur ce forum. .
Triste vie et merci et courage à tous

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4073
Re : avancer sans toi
« Réponse #50 le: 25 Février 2018 à 22:03:36 »
Ce sont les échanges depuis un an avec les personnes croisées avec l'assos par laquelle je fais des sorties (musée, expos, randos, causeries etc) qui sont à la quasi totalité des personnes divorcées qui m'ont aidé à traverser les vagues liées à la solitude.
Ecouter leur détresse, comment elle se manifeste et , j'en avais parlé, constater leur vide intérieur lié à leurs échecs de vie de couple, leurs peurs, leurs questionnements est impressionnant, souvent je sens, voire certain(e)s me le disent la richesse que j'ai de la vie de couple que j'ai eu.
La solitude est terrible, oui nous on a le manque en plus, eux ont l'échec ...
j'ai lu beaucoup sur la solitude
dont ce dossier
http://www.psychologies.com/Moi/Moi-et-les-autres/Solitude/Articles-et-Dossiers/6-habitudes-pour-lutter-contre-la-solitude
et décidé (pour survivre) d'en faire un point de départ de transformation, ça me coûte, oui, tous les jours ... mais j'ai le sentiment d'avancer, malgré tout ... pas facilement, pas vite mais d'avancer !
bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #51 le: 25 Février 2018 à 23:01:19 »
Merci Qiguan  :-*. Oui tu as raison on avance, c’est long, pas linéaire mais je mesure pleinement le chemin parcouru et je SAIS que je vais y arriver! c’est juste que parfois j’en ai tellement marre... je suis fatiguée d’être fatiguée et de ne pas être capable de répondre sincèrement à la question « comment ça va? » Mais c’est une vraie chance d’avoir connu l’Amour et, contrairement aux couples qui se séparent, point d’echec dans notre cas, la faute de personne, pas de remise en question... c’est un trésor inestimable mais ça ravive l’interrogation « pourquoi lui? » « pourquoi nous? » et le sentiment d’injustice.

@MADR: surtout ne pas prendre peur, si tu as parcouru mon post tu as pu voir qu’il y a dans mon histoire des empilements de deuils qui s’accumulent. Et ce mois de février est particulièrement compliqué : mon amour aurait fêté ses 42 ans et mon papa est entré à l’hopital pour n’en jamais ressortir il y a juste un an... mais il y a aussi « des trous », des moments de répit, des instants de douceur. Oui je souffre toujours du manque de Lui et j’ai perdu la légèreté de la vie douce et protégée connue jusqu’à la découverte de son cancer. Mais j’ai aussi trouvé en moi une force et une envie de vivre que je ne soupçonnais pas. Et je crois sincèrement qu’on apprécie d’autant plus les instants de bonheur qu’on est conscient du privilège de les vivre et qu’on en connaît le prix.

@arfaca : je pense à toi et j’aimerai t’envoyer un peu de l’energie positive retrouvée ce soir. Tu sais n’est-ce pas que tu es essentielle aux tiens, même si ta fille est loin vous êtes proches dans vos cœurs. Et qu’on quoi qu’on en dise dans nos moments d’épuisement, on a toujours le choix et ce courage qu’on nous attribue est une chance et une force même s’il n’est parfois que façade.

Au fond du trou et l’instant d’après animée d’une énergie oubliée, avoir l’impression d’avoir 100 ans et retrouver ensuite la sensation que l’avenir m’appartient... c’est épuisant mais c’est la vie. Et aujourd’hui je suis consciente du chemin parcouru même s’il semble interminable.
Douce soirée à tous :-*
« Modifié: 26 Février 2018 à 10:04:52 par Anneso85 »

Hors ligne arfaca

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 168
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #52 le: 25 Février 2018 à 23:09:23 »
Qigan et annso vous avez raison,ce merveilleux cadeau qu a été cet amour partagé est une source de bonheur et doit rester en toile de fond de notre vie désormais c est une richesse que personne ne nous enlèvera. .. .
Douce nuit

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #53 le: 24 Mars 2018 à 16:26:19 »
24 mars... peut-être la raison de ce sentiment de vide exacerbé.

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #54 le: 31 Mars 2018 à 18:22:52 »
Comme le ciel mon cœur est triste. De vagues éclaircies bien vite chassées par des averses. Donner le change en général et se laisser emporter par l’envie d’oublier, de faire comme si ce mois de mars qui se termine ne m’avait pas épuisée un peu plus.  J’ai froid j’ai mal je suis fatiguée et je me sens tellement seule Avril qui s’ouvre enfin sur un rythme de travail allégé mais la crainte, je me connais, de ne pas réussir à lâcher prise...

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1316
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #55 le: 01 Avril 2018 à 22:22:53 »
  Oui, donner le change, "faire semblant" aux yeux du monde, présenter un visage, des attitudes impassibles, c'est aussi une façon de se protèger, ou d'essayer. Ce qu'il y a dans notre cœur, nous pouvons le partager avec des personnes qui sont sur la même longueur d'onde que nous, ça permet de laisser un peu tomber le masque, nous livrer natuurellement, c'est reposant quelque part. Je te souhaite une petite èclaircie  :( :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4073
Re : Re : avancer sans toi
« Réponse #56 le: 02 Avril 2018 à 14:34:34 »
  Oui, donner le change, "faire semblant" aux yeux du monde, présenter un visage, des attitudes impassibles, c'est aussi une façon de se protèger, ou d'essayer. Ce qu'il y a dans notre cœur, nous pouvons le partager avec des personnes qui sont sur la même longueur d'onde que nous, ça permet de laisser un peu tomber le masque, nous livrer natuurellement, c'est reposant quelque part. Je te souhaite une petite èclaircie  :( :-*
tout pareil  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1316
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #57 le: 03 Avril 2018 à 20:15:23 »
  J'espère que tu ne vas pas trop mal ce soir, Anne.
Je pense à toi  :-* :-* :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #58 le: 03 Juin 2018 à 15:39:25 »
Stana, Qiguan, avec beaucoup de décalage merci pour vos messages, précieuses bouées de sauvetage dans l’océan.
Pas de courage pas d’énergie si ce n’est de faire enfin un break au boulot et ne plus m’abriter derrière le tourbillon d’une « vie normale » de maman qui travaille beaucoup, fait ce qu’elle peut mais n’à pas assez ni de temps ni de jus pour ne pas s’effondrer de fatigue soirs et week-ends...
Aux personnes dont le deuil est récent navrée si mon post rajoute à votre angoisse mais j’ai besoin d’exprimer ce que je ressens et il n’y a pas d’autre endroit où je me sente suffisamment comprise... Ne laissez pas les mots d’une « ancienne » vous affecter, chacun son rythme sur ce chemin.

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : avancer sans toi
« Réponse #59 le: 03 Juin 2018 à 16:41:43 »
J’ai l’impression de m’enfoncer dans une vie que je n’aime pas. A 42 ans pas d’envie de me lever pas de projet et personne qui prenne soin de moi. Les rares amis qui ont été prévenants et supportifs ces dernières années s’éloignent doucement, et j’ai toujours été incapable de décrocher mon téléphone quand ça ne va pas. Bien sûr j’ai mes filles qui me poussent et ne me laissent pas le loisir de m’enfermer dans la tristesse. L’école les repas les activités, les cartables et les devoirs a vérifier, les dossiers d’inscription à remplir, pas de choix faut se lever et assurer. Partager des moments doux toutes les quatre c’est tellement bon et c’est même une des rares choses ce qui fait encore sens à mes yeux. Mais j’ai beau faire je n’arrive pas à m’en contenter. Je suis fatiguée et fatiguée d’être fatiguée... Je sais maintenant que je vais y arriver, que mes filles vont grandir avec un manque mais qu’elles auront quand même une enfance aussi normale que possible. Mais trop habituée à ne pas me projeter pour ne pas être déçue je suis désormais incapable de faire des projets dépassant la semaine qui suit et chaque « étape » à franchir m’angoisse.