Auteur Sujet: Renaitre après le désespoir ?  (Lu 14955 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #15 le: 13 Septembre 2014 à 16:17:04 »
Eh bien, moi, je vais répondre à Christi et je vais faire ici une confidence que je ne fais pas souvent :
Je suis une ancienne alcoolique. Peut-être le suis-je toujours puisqu' il paraît qu' on le reste à vie. En tous cas, je suis une alcoolique qui n' a pas bu une seule goutte d'alcool depuis 12 ans.
Je m' en suis sortie grâce à mon mari, à son amour et à sa confiance en moi. J' ai fait une cure de désintoxication  en 2001 et je n' ai jamais rechuté.
Inutile de vous dire que depuis le mois dernier, l' idée de boire un verre a fait plus que m' effleurer l' esprit. Le problème, c' est que je sais parfaitement que si je bois un verre, je vais boire la bouteille et j' en connais un qui ne sera pas fier de moi.
Est-ce que je vais tenir le coup? Je l' ignore. J' espère de tout mon coeur que oui. D' abord, je sais que ça ne résoudrait rien et puis, ça décevrait trop de monde... Alors, je m' accroche.
En tous  cas, Christi, sache que je suis bien placée pour te comprendre et c' est très difficile, alors ne fais surtout pas ça car comme pour toutes les dépendances, c' est plus facile de ne pas commencer que de s' arrêter ensuite. Exemple : ma soeur qui refume son paquet quotidien après avoir été guérie d' un cancer sur les cordes vocales. Je serais capable de la tuer!!!
Je vous embrasse
Jocelyne
« Modifié: 13 Septembre 2014 à 17:43:02 par Josline »

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #16 le: 13 Septembre 2014 à 16:22:26 »
Oh Christi non ce n'est pas de la petitesse ni de la faiblesse car crois moi lorsque j'ai mal de mon amour, mal de son absence, mal de la solitude et de ces geste de tendresse (j'ai d'ailleurs débuté un fil pudiquement intitulé "le contact" hier), je me  sens aussi me consumer et je me pose des milliers de questions. Tu n'as pas tort, je te comprends tout comme je comprends les personnes qui veulent rester dans le souvenir.

C'est peut être un réflexe de vie...

Eva Luna j'aime beaucoup cette vision de la fidélité... je n'avais pas encore pris le temps de me pencher sur ce sujet.

Que cette épreuve est difficile...

Prend soin de ton nouveau bonheur.

Je vous embrasse mes compagnons
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4568
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #17 le: 13 Septembre 2014 à 16:39:04 »
Mon coeur se gonfle de merci pour vos partages aujourd'hui sur le forum
c'est vraiment TRÈS beau ce qu'il s'y passe !
 Et chaque post est un cadeau, une lumière dans nos ténèbres et du coup tout change !

Christian je ne sais pas si d'écrire ton fil t'a aidé à t'éclaircir mais en tout cas tu es sur une bonne voie et en gardant la sagesse de prendre le temps avec ta compagne aussi et je vous souhaite plein de sérénité et de Vie !

Jocelyne à présent, après ta confidence, le forum avec ses fils tendus pour faire filet, tu t'es mise dans une sorte de sécurisation en nous en parlant ! Écris nous sur un fil ton retour, les méandres de tout ce que tu as à décider ... nous sommes là les uns pour les autres aussi, ensemble plus forts !
Je profite de dire à toutes et tous que ce bénéfice secondaire de vous avoir connu(e)s par mon deuil et ce forum est sans doute la plus grande grâce qui vienne dans ce moment si dur de ma condition humaine !
C'est dur de parler de bénéfice là mais c'est si beau ! 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #18 le: 13 Septembre 2014 à 17:11:47 »
J'ai des frissons d'émotion en vous lisant tous.... <3
Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #19 le: 13 Septembre 2014 à 18:00:11 »
Jocelyne,

J'imagine le courage qu'il t'a fallu pour nous faire ta confidence. La société se cache derrière son petit doigt et l'alcoolisme, avec la mort, est un des grands tabous de notre société dite hyper libérée.

L'alcoolisme n'est pas une tare, un vice, une faiblesse. C'est une maladie.  Avec des origines complexes, des facteurs et des contextes "favorisants".

Jocelyne, tu as bien compris qu'à nous tu pouvais dire parce qu'on ne te jugerait pas. L'épreuve que nous traversons nous fait aussi grandir (Qiguan parle de bénéfices collatéraux du deuil mais oui, il ne faut pas avoir peur de le dire, cette épreuve épouvantable a aussi des aspects positifs).

Je suis à tes côtés, nous sommes à tes côtés. Non, comme tu le dis, ça ne résoudrait rien alors autant s'abstenir. Et tu fais preuve, de part ton expérience passée, de beaucoup beaucoup de courage. Alors je me permets un grand BRAVO pour la leçon que tu nous donnes là. N'oublie jamais, surtout dans les coups de "mou", qu'on est là les amis du Forum avec toi.

Je t'embrasse bien fort.

Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #20 le: 13 Septembre 2014 à 20:15:35 »
Je n' ai pas honte de moi. C' est mon passé et je l' assume. Je suis même plutôt fière d' avoir réussi à m' en sortir. Il faut dire que je n' ai connu mon mari qu' en 2000, j' avais 50 ans et lui 52. Nous nous sommes mariés en 2001. Je venais juste de faire ma cure. On dit toujours que ce genre de chose, il faut le décider soi-même, moi, je l' ai fait parce qu' il me l' a demandé. Je ne l' ai pas fait pour moi, je l' ai fait pour lui. J' aurais fait n' importe quoi pour lui faire plaisir. D' après les médecins, ce sont de mauvaises raisons, mais pour moi, ça a fonctionné. Seulement maintenant, il n' est plus là et je n' ai plus ma raison de continuer. Je serais seule, probablement que je replongerais vite fait mais j' ai ma fille, mes petits-enfants, qui m' ont toujours connue sobre. L' aînée avait 2 ans quand je me suis soignée donc elle n' a aucun souvenir d' "avant". Je me dis qu' il faut que je tienne bon pour eux. S' ils n' étaient pas là, je crois que je partirais très vite dans l' auto-destruction mais je ne peux pas leur faire ça donc j' essaie de puiser dans mes réserves de courage......
Essayez de passer une bonne soirée.
Bises
Jocelyne

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #21 le: 13 Septembre 2014 à 21:15:47 »
Jocelyne,

Tu n'es pas la seule à vivre ces phases d'auto-destruction...

J'ai vécu comme une réelle "condamnation à vivre" le fait que les cellules pré-cancereuses que j'avais au col de l'utérus aient disparu... J'ai parfois ce désir de mourir comme mon Amour... Et  si mes enfants n'étaient pas là, il est probable que je n'aurais rien cuisiné depuis bientôt 6 mois...  Mais ils  ont encore un peu besoin de moi (Ils ont 20 et 17 ans) alors je m'efforce de tenir bon...  Et puis, je n'ai pas le droit de "gaspiller" ma vie et ma santé alors qu'Eric a combattu pour la sienne jusqu'à la dernière seconde...

Je suis sûre qu'on y arrivera tous et toutes...

Je sais maintenant que je peux compter sur vous tous pour me tendre la main dans les moments les plus difficiles...

Gros bisous...
Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #22 le: 14 Septembre 2014 à 01:02:22 »
Vous tous,

Christian des faiblesses , non de la fragilité, nous en avons tous, pas de honte, au contraire, tout peut, arriver à chacun d'entre nous, je crois que maintenant nous le savons tous, et ce n'est surement pas moi qui jetterai la première pierre !!!!

La douleur peut nous mener n'importe où, elle, et tous les aléas de la vie.

Idem pour toi Jocelyne, il  faut je crois du courage, pour avouer ce que la société prend pour un vice honteux, alors que c'est une maladie, et tu as raison d’être fière , tiens le cap .....

Quigan, tu as raison la solidarité fait chaud au cœur.

Jean Luc , je respecte le choix de chacun, mais ,je ne crois pas que l'age entre en ligne de compte, en ce qui concerne une éventuelle rencontre, cela arrive parfois ou pas.

Eva Luna, ton post me touche beaucoup , c'est exactement ce que je pense, ce que je vis....

Christian , une fois encore, soit heureux, cela est magnifique, du jaune dans un horizon gris, de quoi peindre une belle toile, et de l'espoir pour tous les nouveaux, même si cela parait inimaginable , impensable dans les premiers mois, cela laisse entrevoir, une perspective, avec le temps....
 
Je vous embrasse.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne phil33

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Où que tu sois , j'y suis avec toi .....
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #23 le: 14 Septembre 2014 à 08:49:54 »
Pourquoi suis je si bouleversé quand je vous lit , ma sensibilité a été décuplée  avec  ce deuil, mais ce partage si fort , au travers de vos écrits  , fait chaud au cœur ,  pourquoi faut il  toutes ces épreuves pour pouvoir de livrer , on le fait aussi au travers  d'un forum , mais je doute  quand des temps normaux   , nous nous donnerions  autant de compassion , partage , conseils  .
Il me semble que nous avons un trop plein d'amour à évacuer , on peut le faire avec la famille  , enfants  mais là , c'est plus profond  , notre besoin de  communiquer  , je suis sur qu'ont nous dirait , allez  rendez vous , tel date tel heure , tout disponibilité prise , frais payés , etc .. Nous foncerions à ce rendez vous  , sans plus attendre , enfin c'est mon ressenti  du moment  .
Jean Ferrât chantait , que c'est beau , c'est beau la vie  ,  il avait raison , malgré nos épreuves , notre douleur  si grande ,  l'immense trou béant  à notre côté  , il faut revivre ou renaître , je ne sais , en tout cas les nouveaux moments de bonheur que peut nous apporter la vie , il faut en profiter  , alors Christi  , profite  de cette nouvelle aventure , certes avec  " modération "   au début , puis quand tu seras sûr de ce nouveau départ , bonheur   .alors tu pourras pleinement en profiter , avec toujours dans ta besace , une petite place pour celle qui avait partagé durant ces années cette vie "d'avant"

La bise à toutes et à tous .


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4568
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #24 le: 14 Septembre 2014 à 12:09:49 »
Si l'épreuve nous fait vivre plus pleinement nos qualités humaines ou les réveille sachons garder cela aussi pour toute la suite de nos vies ...
Philippe Oui tu parles aussi de Ferrat qui a perdu son épouse âgée de 50 ans cancer (Christine Sèvres ...) et la chanson c'est beau la vie est une bonne illustration/vie.
que le soleil de l'amitié vous réchauffe tout ce jour !
 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne MANITE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #25 le: 14 Septembre 2014 à 12:31:04 »
je suis contente pour toi Chris en effet une lueur apparait dans le noir de notre deuil ,il n'est pas question d'age Jean luc il est simplement question d'etre pret a accepter d'aimer anouveau ;en ce qui me concerne apres 19mois je suis toujours dans le questionnement pas question de culpabilite mais a savoir que je nepourrais jamais aimer comme j'ai aime mon epoux

Hors ligne Christi13

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #26 le: 14 Septembre 2014 à 16:06:05 »
Bonjour à toutes et tous,

Jocelyne, les médecins t'ont dit que faire ta cure pour ton mari et pas pour toi était une mauvaise décision... Ils ont tort: la preuve tu as réussi ! Ce qu'on fait de bon coeur, par amour, pour la personne qui nous est précieuse, on le fait aussi pour nous même car c'est notre bonheur qu'on cultive ainsi !
Et aujourd'hui, tu dois rester sobre pour ta fille, tes petits-enfants qui ne voudraient pas te voir te détruire !

Sabine, je suis content de ton petit message, prends toujours soin de toi et garde l'espoir en l'avenir, même si, comme moi, tu as des périodes "sans" difficiles à passer...

Philippe, et vous toutes et tous, si j'ai pu par ce sujet et en racontant mon histoire vous passer un peu d'espoir, j'en suis heureux car nous savons tous la détresse qu'entraine la perte de notre compagne ou compagnon de vie, et nous savons tous que le chemin est long [parfois très long pour certain(e)s] avant de trouver un peu de sérénité et pourquoi pas, voir une lueur d'espoir...

Une pensée particulière pour Zabou, notre soeur de peine à tous, qui sait si bien nous comprendre...

Je vous embrasse affectueusement,

Christian

Hors ligne isa25

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #27 le: 18 Septembre 2014 à 21:41:38 »
bonsoir. Je ne vous connais pas mais je viens de lire votre témoignage. Je voulais tout simplement vous dire ceci. Mon mari est mort il y a 5 ans à l'âge de 48 ans, il était amoureux de moi depuis l'âge de 7 ans... J'ai retrouvé un amoureux qui était mon meilleur ami depuis 20 ans et il est mort il y a 3 semaines, il avait 50 ans.  Alors, vivez sans tarder ce que vous avez à vivre.  Voilà tout simplement ce que je peux me permettre de vous dire.

Hors ligne Lianne

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #28 le: 19 Septembre 2014 à 02:47:54 »
S'aimer assez pour continuer à vivre: voilà la question.
Renaître après le désespoir ne passe obligatoirement par la rencontre de quelqu'un d'autre.  Parfois si, parfois non.  Ce qu'il faut surtout et  tout d'abord, c'est renaître à  soi-même: apprendre à apprécier  la vie comme elle est dorénavant,  comme elle s'offre et comme on est.  Si celle-ci place quelqu'un qui convient  sur notre route, vivre ce qu'on a à vivre sans se demander si on a le droit, si on ne triche pas.  Vivre , être vivant, c'est aussi cela: rencontrer des gens. Les aimer parfois.  Ce qui ne signifie pas qu'on a oublié ceux qu'on a aimés.  Cela signifie simplement qu'on est vivant et qu'on a choisi de continuer à vivre.  Avec ce que cela comporte de risques.  Avec ce que cela comporte de souffrance.  Avec ce que cela comporte de joies ou de bonheur.

Pour moi: tout ce qui aide à vivre et à avoir un peu de bonheur est à prendre  à pleines mains et à vivre à plein régime.  Parce que la route de la  vie est difficile.  Et vous tous et toutes qui avez connu le décès d'une personne aimée et très chère savez particulièrement que la route est parfois pratiquement impraticable  et que lorsqu'elle se fait douce , il faut savoir en profiter et l'apprécier.    Déjà que tout est fragile et éphémère, déjà qu'on doit supporter son lot de souffrance........ Et si on se disait qu'on a pas le droit de refuser les plaisirs ou les bonheurs que la vie nous offre....... et  qu'on a  plutôt le devoir de les prendre  puisque déjà elle ne nous a pas fait de cadeau...  Le deuil auquel j'ai survécu m'a appris une chose:  c'est que le temps m'était compté,  que la vie était fragile et éphémère  et mon existence aussi et qu'il me fallait apprendre à apprécier chaque moment que je vis puisque moi je suis  encore vivante malgré tout. Et que c'est cela  qu'il aurait voulu pour moi.  Quelle personne qui aime vraiment et sincèrement ne souhaite pas le bonheur de l'autre?

Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Renaitre après le désespoir ?
« Réponse #29 le: 19 Septembre 2014 à 08:11:05 »
Tu as tout à fait raison, Lianne, et je suis absolument d' accord avec toi.....  Dans la théorie. Mais comme je l' ai déjà dit à plusieurs reprises, vivre intensément tout ce que la vie a à nous offrir demande une dose de courage que je n' ai pas. C' est accepter les joies, certes mais c' est aussi prendre le risque de souffrir à nouveau et moi je ne veux plus prendre de risques...
J' espère que je changerai d' opinion lorsque "le temps aura fait son oeuvre" comme on dit, mais pour l' instant, j' en suis là dans ma réflexion.
Je vous embrasse tous
Jocelyne