Auteur Sujet: rechute  (Lu 828 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bibou07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 419
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : rechute
« Réponse #15 le: 01 Décembre 2018 à 19:02:38 »
 :'( :'( :'(

Hors ligne Minou79

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : rechute
« Réponse #16 le: 01 Décembre 2018 à 22:55:13 »
 "il n'avait plus l'usage de
la parole, il est partit sans pouvoir me dire je t'aime, je serai jamais se qu'il pensait quand il
à fermer ses jolis yeux" Manou 21
Quelle douleur.  C'est vrai , j'ai eu la chance que le vendredi soir, alors que je voulais rester dormir dans sa chambre avec lui car j'avais un e mauvaise intuition, sa réponse a été claire: Nous nous sommes dits l'essentiel, rentres te reposer je t'attendrais... Quand le téléphone a sonné à 5h30 du matin, j'ai décroché par politesse, mais j'avais compris qu'il fallait que je le rejoigne pour lui permettre de partir le plus sereinement possible... Même pour ce moment si douloureux, je me rends compte en étant sur ce forum, que, malgré la douleur de la perte que l'on a en commun, certains départs ont été pires que celui de mon Homme...
Chaque jour passé depuis ton absence est une souffrance, mais quelle chance d'avoir partagé 30 ans avec Toi

Hors ligne Minou79

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : rechute
« Réponse #17 le: 06 Décembre 2018 à 00:59:28 »
Le mois de décembre commence, et j'ai hâte qu'il se termine... J'avais repris goût aux fêtes de fin d'années avec Lui, aujourd'hui j'aimerais dormir jusqu'au mois de janvier. Dimanche, cela fera 6 mois que mon Homme est parti... Seulement tellement son absence est douloureuse. Malgré les recommandations de mon  médecin, je ne prends aucun traitement: toujours pas de pansements sur une plaie infectée.  Malgré la fatigue, je continue, je ne pensais pas que l'on pouvait endurer une telle souffrance en restant debout, finalement le mode automatique fonctionne aussi chez l'être humain que je suis encore, même si certains jours j'ai l'impression de vivre comme une machine.Depuis quelques jours, je broie du noir au quotidien; l'impression qu'il n'y a pas d'issue; que plus jamais je ne sourirais sans me forcer, que plus jamais je n'irais me coucher le soir en me disant que j'ai passé une bonne journée, que plus jamais je ne vivrais tous ces petits moments de bonheur simples, comme une balade dans notre marais que l'on aimait tant,  Plus rien n'a d'intérêt, j'essaye d'être présente pour nos enfants, de pallier le manque de leur père sans jamais y parvenir, de faire bonne figure face aux personnes que je rencontre car pas envie de les écouter se plaindre, pas envie de voir des personnes en couple qui se disputent car ils ne mesurent pas la chance qu'ils ont, de ne pas entendre  certaines femmes indélicates qui me disent que j'ai de la chance et qu'elles aimeraient bien que leur conjoint disparaisse, pas envie qu'une agence de location me dise que je ne suis pas fiable en tant que caution solidaire... Juste envie de rester dans notre lit, notre chambre qui est devenue mon antre, le lieu où je ne partage ni ma souffrance ni la perte de mon Homme...
Chaque jour passé depuis ton absence est une souffrance, mais quelle chance d'avoir partagé 30 ans avec Toi

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4136
Re : rechute
« Réponse #18 le: 06 Décembre 2018 à 10:16:01 »
s'endormir seule avec les souvenirs et pleurer baignée par ces souvenirs
faire le robot avec les enfants en étant le meilleur robot pour leurs besoins à eux ...
et cultiver la patience
utiliser la boite à outils
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656
fouiller lire les autres la nuit, le jour ...
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/


dans longtemps tu en seras là où je suis
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg105693/#msg105693
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 525
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : rechute
« Réponse #19 le: 06 Décembre 2018 à 10:53:26 »
bonjour Minou...6 mois ...comme le temps passe avec des haut et des bas...tu as tellement eu a supporter en si peu de temps, je suis certaine qu'il est près de toi ,qu'il voit ta force et ton courage pour faire face..il t'accompagne  et voudrait très certainement que tu retrouve le gout de vivre...doucement pas a pas tu va sourire au souvenir, ne garder que ces moments  de bonheur partager dans ton cœur...l'amour est éternel il nous porte vers l'avenir .je t'embrasse fort.biche
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne Minou79

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : rechute
« Réponse #20 le: 09 Décembre 2018 à 23:50:37 »
6 mois aujourd'hui que je suis passée du statut de "femme de" à veuve. 6 mois de souffrances et de manque de Lui. Et j'ai pris conscience que ce n'est que le trop long début de ma vie sans Lui. Que me reste t'il à espérer... Une amnésie partielle pour ne pas oublier mes 30 ans de bonheur auprès de mon homme , mais la douleur de l'avoir perdu? Et dire que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas et que je n'envisage qu'une chose, m'endormir le 23 décembre et me réveiller le 2 janvier pour ne pas subir ces moments... A quand un peu de répit, pas l'oubli mais une pause dans cette douleur qui ne me quitte pas, de nuit comme de jour, à la maison, au travail, seule ou en famille ou avec nos amis, tout le temps sans répit... Le mode automatique que j'ai actionné depuis le 9 juin a ses failles... Je ne savais pas que l'on pouvait verser autant de larmes, que l'on pouvait survivre à une souffrance aussi intense... Mais le mot est juste je ne vis plus je survie...
Chaque jour passé depuis ton absence est une souffrance, mais quelle chance d'avoir partagé 30 ans avec Toi