Auteur Sujet: j'essaie de vous raconter ...  (Lu 5009 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne isa25

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
j'essaie de vous raconter ...
« le: 22 Septembre 2014 à 09:02:54 »
bonjour. Je remercie les 4 personnes qui m'ont répondu. Je n'ai lu encore personne qui avait vécu 2 deuils successifs de conjoints. J'attends vos témoignages. Je vais essayer de vous raconter ma petite vie depuis 7 ans. Je vais essayer de le faire chronologiquement pour que vous compreniez ma souffrance. J'ai 3 enfants qui ont actuellement 28, 26 et 21 ans et un petit fils de 2 ans + 1 petit enfant à venir en janvier.
En 2006, mon beau père se suicide, mon fils (le cadet) n'a que 13 ans, on vit dans le même village et il a l'habitude de le voir plusieurs fois par jour. 1er choc pour lui. Mon mari n'en parlera jamais, c'est lui qui l'a trouvé...
En 2008, première alerte pour mon mari (47 ans) beaucoup d'analyses pour détecter un lymphome, on est au mois de mai, chimio, rémission en septembre. Il reprend son travail (agriculteur) et nous passons les 6 mois les plus heureux de notre vie simplement assis sur le canapé en hiver quand la neige tombe dehors, des plaisirs très simples mais quand on pense être passé à côté du pire, c'est le bonheur tout simplement.
En mai 2009, jour de nos 25 ans de mariage, coup de fil du service hémato, mauvais résultats, rechute, mon mari est hospitalisé en juillet pour décéder en septembre, cela fera 5 ans mercredi. Je ne vous raconte pas l'hopital, la souffrance, la sienne, la mienne, celle des enfants, vous connaissez... Il avait 48 ans et moi 47.
Durant cette courte période, les filles sont en université loin de la maison et mon fils est en première ligne pour les retours de chimio, les colères de son papa, etc .... vous connaissez aussi. C'est un enfant qui garde tout à l'intérieur et puis on ne répond pas à "un père malade".
S'ensuit une période où on est entre 2 mondes (vous savez aussi) une ferme à vendre, des lettres anonymes pour cette ferme, bref, je prends tout et protège tout le monde. On passe l'année 2010 comme ça, se soutenant les uns les autres, on est fusionnels avec les enfants.
Janvier 2011, mon frère déclare la même maladie que mon mari, nouvelles angoisses, tout ce qui n'était pas enfoui ressort, brutal. Mais la chimio est efficace, aujourd'hui il va bien.
Pendant cette année 2011, ma fille ainée se marie, difficile de faire sans  son papa mais on fait.
Mon autre fille est amoureuse aussi, son fiancé souffre de tocs, vie difficile. 6 tentatives de suicide entre 2011 et mi 2012. Je l'accompagne inlassablement aux urgences, centre psychiatrique. Ou aller chercher du secours immédiat sinon vers sa maman.
En 2012, ma fille ainée accouche d'un petit garçon, enfin du  bonheur à l'état brut.
Mon fils s'accroche petit à petit à sa vie.
En septembre, son ami (de 3 ans son aîné) qui l'avait beaucoup soutenu depuis la mort de son papa décède brutalement d'un accident du travail, il a 22 ans. Mon fils arrête l'école (fac LEA) reste dans sa chambre des jours d'affilée, n'a goût à rien, déprime (sans vouloir qu'on lui dise que c'est ça) refuse toute aide extérieure. J'essaie, j'essaie mais j'ai l'impression que je n'ai plus les clés de cet enfant, que je n'arrive pas à l'aider. Il remonte la pente tout doucement, difficilement.
L'année 2013 commence, un peu de répit, ma deuxième fille décide de se marier en septembre malgré tout, sachant qu'une vie difficile l'attend mais elle est amoureuse. Je ne peux pas lui dire de ne pas le faire, elle l'aime.
Mais en août, mon fils après un entrainement de foot repart avec son meilleur ami finir la soirée chez des copains, ils ont un accident et son copain décède dans l'accident, mon fils était passager, s'en sort MIRACULEUSEMENT comme disent le Samu et les gendarmes. Mon fils est blessé mais rien de trop grave, le mariage a lieu 1 mois après, on fait comme on peut. S'ensuit un automne, un hiver à essayer de le soutenir. Je continue à puiser dans mes réserves.... pour aider tout ce petit monde, inlassablement.
Nous voilà en 2014.
Ce que je n'ai pas encore dit c'est que j'avais un meilleur ami depuis 20 ans, il m'a soutenu dans toutes ces épreuves, on s'est raconté nos vies régulièrement au téléphone, autour d'un thé, c'était mon pilier et j'étais le sien, 2 bouées de sauvetage accrochées l'une à l'autre.
C'est devenu mon amoureux quand il a été libre, c'était vraiment le deuxième amour de ma vie et surtout et encore mon meilleur ami. On peut tout se dire, je suis heureuse enfin.
Le dimanche 24 août, je le trouve mort dans son lit, victime d'un AVC, il avait 50 ans.
Voilà, je crois avoir à peu près tout dit, c'est un très mauvais scénario, on aurait tout mis ça dans un film, on aurait dit qu'on en aurait inventé... Je vous assure que tout est vrai.
Je pense que le deuil de mon mari n'était pas encore terminé et que je suis au bout de mes forces, de mon énergie, vidée, anéantie. Je connais le chemin qui m'attend, qu'on appelle le deuil, comment le faire une deuxième fois ???
Je vous remercie si vous avez réussi à me lire jusqu'au bout, c'est certainement difficile pous vous aussi de lire tout ça.
Je ne sais plus lequel d'entre vous m'a encouragé à vous raconter mon histoire, la voilà et encore, j'en ai gardé un peu...
Si vous avez envie de me répondre, je vous en remercie, vous serez peut être d'autres bouées de sauvetage pour moi ...

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #1 le: 22 Septembre 2014 à 09:28:22 »
Bonjour Isa25,


Je suis très touchée par le récit, de ce morceau de vie pas facile, je ne vis que le deuil de mon mari , dieu merci !!! je ne sais pas si j' aurais la force de survivre à autre chose d'aussi terrible, voilà pourquoi je n'ai pas répondu à tes deux autres fils que j'ai lu.

Que te dire , je ne sais pas, alors que je me sens moi même si fragile, si incapable de supporter ne serait ce qu'un fait divers .

Ma sœur est en rémission d'un cancer de l'estomac, dont elle a eu l'ablation totale avec reconstruction de œsophage, l'année dernière, après le décès de mon mari 27 octobre 2012 j’aurais été dans l'incapacité totale de l'accompagner si une récidive, lui était arrivée, ce que je ne souhaite pas ,bien au contraire.

Maintenant presque deux ans après , je sais que je ne pourrais faire autrement que de l'aider, mais je sais aussi que j'y laisserai ma peau il n'est pas question de cela, elle va aussi bien que son état le permet.

Mais je ne fais aucune confiance à cette malade et j'ai peur....

Je ne crois pas t'avoir beaucoup aidée,je pense que ce doit être très difficile et que deux deuils coup sur coup sont excessivement destructeurs.

De plus , les soucis avec tes enfants ne sont pas fait, pour arranger , lorsque je lis ton histoire cela fait beaucoup d'ajout, et aussi fort soit on , il devient impossible de tout mener de front, sans finir par s’écrouler un jour.

Je pense qu'il faudrait que tu te fasses aider par un professionnel, mais je sais aussi que cela peut être compliqué en fonction de la région où l'on se trouve et de la prise en charge, l'aspect financier n’est pas à négliger pour nous tous.


Il reste toujours l'espoir , parfois ,on ne sait pas de quoi !! mais cela aide à avancer, et puis avec le temps , on trouve, je sais que tu connais déjà tout cela s'est pourquoi ,c'est encore plus compliqué ....

Je finirais par ce qui nous semble au tout début des banalités, mais avec le temps elles prennent tout leur sens ,le sens de la vie, de la continuation, tes enfants et petits enfants, pour mois au départ cela ne comblait aucun vide, puis je m'y suis accrochée et aujourd'hui , même si cela ne fait pas tout, j'y trouve un bonheur immense et c'est déjà beaucoup.

je pense à toi, et t'embrasse fort.

zabou
« Modifié: 22 Septembre 2014 à 10:00:05 par zabou »
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4612
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #2 le: 22 Septembre 2014 à 11:28:14 »
Chère Isa
je vais commencer par une aide concrète :
tu ouvres plein de sujets cela ne rend pas facile le suivi de toutes tes contributions
je voudrai t'aider en mettant déjà les liens vers les 3 que tu as ouvert :
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/comment-faire-3288/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/comment-faire-%28bis%29/
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/ps/
et ta réponse là http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/renaitre-apres-le-desespoir/msg48366/#msg48366 
je pense que si tu reste sur un seul sujet cela te sera plus facile de lire toutes les formes d'aides que l'on te tend !
Évitant que tu recherches où et qui m'a écrit ceci ou cela !

Bien sûr ce que tu nous écrit ta vie nous montre que oui la réalité dépasse souvent la fiction !
Et nous montre aussi les ressources d'un être humain quand il puise dans l'amour pour les siens
cela appelle de suite chez moi les pensées de Martin Gray ...
je ne sais pas si tu as lu de ses livres (je les ai tous lus et je l'ai côtoyé lors de mes formation à l'accompagnement ) il me semble là que ce sont les meilleurs supports que je puisse te proposer car issue de quelqu'un qui a souffert à ce type d'anéantissement auquel tu fais face !

Ensuite ton ajout
J'ai juste oublié de vous dire que je suis suivie depuis 5 ans par une psy spécialisée dans le deuil, que j'ai la chance d'avoir besoin d'au moins 3 mains pour compter mes amis, ils ou elles sont là inlassablement depuis ces années terribles. Je ne pouvais pas oublier de vous en parler.
est le point le plus important qui nous montre que tu as un bon suivi et plein d'ami(e)s !
que pouvons nous t'apporter de plus ?
Dans ma réponse http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/comment-faire-3288/msg48367/#msg48367 je t'invitais à écrire ta douleur
ça tu viens de le commencer c'est bien
ensuite de lire les anciens posts des heures et des heures et de prendre des notes des résonances en toi.
à explorer les thèmes de http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/role-du-forum-pour-nous-c%27est-quoi/msg48232/#msg48232
et de venir ici regrouper tes ressentis après chaque lecture de là sans doute s'amorcera un processus en toi complémentaire de tes séances psy ... j'ose l'espérer.
je te suggère particulièrement de lire les posts et fils de Eva Luna http://forumdeuil.comemo.org/etre-un-parent-en-deuil/mamandeuil-ou-la-vie-apres-la-mort-de-ma-fille/msg47466/#msg47466 qui écrit beaucoup sur une immense douleur certes c'est une origine différente mais je pense que tu peux y trouver des échos utiles à ton cheminement !
Et j'insiste en ajoutant va vers http://www.dialogueetsolidarite.asso.fr/l-ecoute-apres-un-veuvage.html qui eux sauront t'accompagner vers des personnes dans ton cas qu'ils doivent connaître !

Nous te lirons nous sommes avec nos peines nos difficultés pensant que nous n'aurions pas tes ressources (on pense toujours ça quand on ne se confronte pas à des difficultés multiples comme toi) mais nos petits mots d’encouragements ou autre te serviront sans doute
là reçois en plus plein de bises amicales avec mon post !

PS regardes ce post pour la technique http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/ma-douleur/msg48508/#msg48508 et comment ça aide dans le pire
et au dessus http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/ma-douleur/msg48481/#msg48481
« Modifié: 22 Septembre 2014 à 11:36:03 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #3 le: 22 Septembre 2014 à 19:40:50 »
Isa

Je t'ai lu, jusque'au bout et je suis bouleversée mais incapable de te répondre, ne m'en veux pas, tu sais que sur notre chemin nous avons des forces, et des faiblesses.
Je t'envoie mes plus douces pensées.
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #4 le: 22 Septembre 2014 à 21:21:51 »
Bonsoir...

Je t'envoie plein de pensées...

Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne Mély

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #5 le: 22 Septembre 2014 à 21:50:26 »
Bonsoir Isa,

Je ne vis qu'un seul deuil (celui de mon mari) et c'est déjà très difficile. Je comprend tes souffrances et je te soutiens dans ton combat. Je pense bien à toi et reviens écrire sur le forum. Je viens lire quotidiennement les messages sans pour autant écrire. Depuis des mois  je lis les uns et les autres et  ce forum est devenu une bouée de secours. Valérie

Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #6 le: 22 Septembre 2014 à 22:17:17 »
Je ne sais pas non plus quoi te dire. Mon deuil est très récent et je ne sais pas réconforter les gens mais je t' envoie tout mon soutien et toute mon amitié
Jocelyne

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #7 le: 22 Septembre 2014 à 23:29:17 »
Bonsoir Isa,

J'espère que si une personne se trouve sur ce forum et qu'elle est dans une situation semblable à la tienne elle pourra t'apporter son expérience, son aide, ses conseils.

je me sens aussi démunie et tellement peinée pour toi. J'imagine - sans savoir faute de l'avoir vécu - comme cette nouvelle traversée du deuil est douloureuse et ravive peut-être le premier deuil.

Mes pensées positives t'accompagnent.

Je te serre bien fort dans mes bras.

Bises

Hors ligne isa25

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #8 le: 22 Septembre 2014 à 23:43:13 »
merci à vous tous qui m'avez répondu, je me rends bien compte que vous êtes tous dans vos deuils respectifs et avez déjà du mal à avancer alors du fond du coeur, merci d'avoir pris la peine et du courage pour me répondre. Pour l'instant, je ne peux répondre à personne non plus juste faire pour moi ...
Ce que je peux vous AFFIRMER, c'est qu'on peut y arriver, j'en suis la preuve, le destin  a voulu que je revive l

Hors ligne isa25

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : j'essaie de vous raconter ...
« Réponse #9 le: 22 Septembre 2014 à 23:46:28 »
mauvaise manipulation ...
Le destin a voulu que je revive à nouveau le deuil de mon conjoint mais j'y étais presque arrivée une première fois alors CROYEZ EN VOS FORCES, même les jours les plus noirs, il y a des petites mains tendues et il faut arriver à les saisir mais vous y arriverez car l'instinct de survie est le plus fort et la vie aussi.
Je vous embrasse et cherche toujours quelqu'un ou quelqu'une qui a vécu une situation similaire ou presque ... Enfin, je ne peux le souhaiter à personne.