Auteur Sujet: Premier message  (Lu 930 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Laura

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Premier message
« le: 28 août 2021 à 18:48:11 »
Bonjour,

je découvre ce forum, je suis en train de lire un livre du Dr Fauré, c'est pour cela.
J'ai perdu mon compagnon le 25 juillet. Depuis la douleur et la déchirure sont insupportables. Pire, j'aimerais juste qu'il revienne, et même si je sais "raisonnablement" que ce n'est pas possible, j'attends tout de même son retour.
Cela me fait du bien de savoir que d'autres connaissent peut-être ce sentiment terrible : on m'oblige à vivre sans lui désormais ! Mais en ai-je seulement l'envie et la force ??

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #1 le: 28 août 2021 à 20:24:50 »
Bonjour Laura,

le chemin est long et douloureux. L'entourage, les proches ne peuvent pas comprendre ou alors ne savent pas comment nous aider quand on vit la perte, le décès de son/sa conjoint (e)ou compagnon/compagne. Ils sont parfois désemparés face à toute cette douleur, souffrance, chagrin de l'être aimé. Ce forum est une "bouée de sauvetage", tu peux lire les posts nouveaux et anciens on est tous dans cette traversée du deuil depuis plus ou moins longtemps. Le deuil a un début mais pas de fin, la personne que l'on aimait ne reviendra jamais, il nous reste les souvenirs vécus, moi j'espère un jour trouver un peu d'apaisement mais mon homme est pour toujours dans mes pensées, il fera toujours parti de ma vie même s'il n'est plus là physiquement.

Bien à toi

Hors ligne Laura

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #2 le: 28 août 2021 à 20:32:37 »
Bonjour

merci pour cette réponse. Oui les proches ne peuvent pas imaginer... même avec tout l'amour du monde !
Quant à moi, je dois encore être dans la phase du déni, où j'espère chaque jour qu'il revienne...
Qu'importe, il me manque tant et je n'imagine plus rien dans l’avenir.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1015
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #3 le: 29 août 2021 à 13:28:39 »
Bonjour Laura

Puisque tu lis le livre du Dr Fauré , tu as déjà du voir que tes ressentis sont normaux et que tu traverseras la phase du déni et les autres étapes à ton rythme à toi , car chaque deuil est personnel et particulier , pas à pas tu feras on chemin ou tu affronteras des moments  plus difficiles avec les larmes, n'en aie pas peur elles font partie du processus , et tu auras  aussi des moments plus calmes , le manque est notre quotidien il est notre compagnon , il nous appartient de l'apprivoiser .
Pour l'instant l'avenir est loin,  vivre au jour le jour  est bien suffisant,  demain est un autre jour
Prends soin de toi
Amités

Hors ligne Laura

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #4 le: 29 août 2021 à 19:47:57 »
Ton message m’émeut tellement... juste merci.

Hors ligne Sebmonamour

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #5 le: 29 août 2021 à 23:00:21 »
Bonsoir Laura,
J'ai moi-même perdu mon conjoint début juillet comme toi, même si je l'ai vu mort, j'ai toujours l'espoir qu'il revienne. C'est terrible, il nous faudra du temps.
Plein de courage à toi.
Amélie

Hors ligne val17530

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #6 le: 30 août 2021 à 07:33:18 »
Bonjour Laura. Cela faisait un certain temps que je n’étais pas venue sur ce forum…Ce matin je viens car la date approche et comme à chaque fois, mon cœur commence à avoir mal…Cela va faire 4 ans, dans 3 jours…Comme vous pouvez le lire et l’avez peut être compris, la douleur ne s’en va pas, elle cesse juste de nous donner l’envie de hurler, elle va petit à petit trouver une place en nous et vivre avec nous…Une sensation permanente que rien n’est plus comme avant mais que nous sommes toujours là…Pour nos enfants, notre famille, nos amis …Même s’ils ne comprennent pas vraiment ce que nous vivons, parce qu’aucun d’entre eux n’a perdu sa moitié, comme on dit si justement ….Vous êtes dans cette phase si intense où tout vous fait mal, ou les paroles de réconfort ne vous atteignent pas, je m’en souviens très bien…Vous avez trouvé la force de venir ici, moi je ne l’ai eu que des mois et des mois plus tard…Vous avez des ressources insoupçonnées par vous-même en vous, je sais que cela doit vous importer si peu, mais sachez que cela va vous permettre de vous relever sans vous en rendre compte, vous apprendrez à vivre avec ce vide, il fera partie de vous et il sera apprivoisé …Je ne vous connais pas, je reconnais juste votre souffrance et j’aimerais tellement juste vous serrer dans mes bras, sans un mot, simplement en essayant de vous insuffler un tout petit peu de force …J’espère que vous trouverez dans votre entourage cette personne qui pourra simplement, chaque jour, tant que cela sera nécessaire, vous prendre dans ses bras, sans rien dire et vous faire passer un peu de vie, d’espoir en la vie, un peu d’espérance, pour vous permettre de continuer…Je pense bien à vous…

Hors ligne Alice

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 105
  • Tu n'en finis pas de ne pas revenir...
Re : Re : Premier message
« Réponse #7 le: 30 août 2021 à 14:00:00 »
Tout est dit !
Ce message est tellement vrai!

Bonjour Laura. Cela faisait un certain temps que je n’étais pas venue sur ce forum…Ce matin je viens car la date approche et comme à chaque fois, mon cœur commence à avoir mal…Cela va faire 4 ans, dans 3 jours…Comme vous pouvez le lire et l’avez peut être compris, la douleur ne s’en va pas, elle cesse juste de nous donner l’envie de hurler, elle va petit à petit trouver une place en nous et vivre avec nous…Une sensation permanente que rien n’est plus comme avant mais que nous sommes toujours là…Pour nos enfants, notre famille, nos amis …Même s’ils ne comprennent pas vraiment ce que nous vivons, parce qu’aucun d’entre eux n’a perdu sa moitié, comme on dit si justement ….Vous êtes dans cette phase si intense où tout vous fait mal, ou les paroles de réconfort ne vous atteignent pas, je m’en souviens très bien…Vous avez trouvé la force de venir ici, moi je ne l’ai eu que des mois et des mois plus tard…Vous avez des ressources insoupçonnées par vous-même en vous, je sais que cela doit vous importer si peu, mais sachez que cela va vous permettre de vous relever sans vous en rendre compte, vous apprendrez à vivre avec ce vide, il fera partie de vous et il sera apprivoisé …Je ne vous connais pas, je reconnais juste votre souffrance et j’aimerais tellement juste vous serrer dans mes bras, sans un mot, simplement en essayant de vous insuffler un tout petit peu de force …J’espère que vous trouverez dans votre entourage cette personne qui pourra simplement, chaque jour, tant que cela sera nécessaire, vous prendre dans ses bras, sans rien dire et vous faire passer un peu de vie, d’espoir en la vie, un peu d’espérance, pour vous permettre de continuer…Je pense bien à vous…

Hors ligne val17530

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #8 le: 31 août 2021 à 08:44:50 »
Merci ☺️ Je suis contente de savoir qu’il y a des personnes qui se reconnaissent dans mes messages, que je ne suis pas seule à éprouver tout cela et que de simples mots peuvent aider, sans en avoir l’air….

Hors ligne Laura

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #9 le: 31 août 2021 à 12:05:20 »
Bonjour à tous,

merci pour ce message de Val...
Tout est dit je crois, l'entourage veut aider mais ne peut comprendre, au point parfois d'être maladroit. Le vécu dépressif paraît pour d'autres trop long (cela ne fait qu'un mois qu'il est mort !), comme si déjà je devrais capable d'être sur pied comme avant... Je suppose qu'il n'y a pas de mauvaises intentions mais tout de même...
Non seulement sa mort me dévaste, mais elle réveille en moi le sens propre de nos existences : doit-on vivre pour voir nos êtres chers se dégrader et mourir ? Est-ce cela qui exige de "profiter de la vie" comme les gens disent ?
Rien ni personne ne le remplacera, et pourtant on me dit que cela va passer, que cela sera de moins en moins dur de vivre avec ce manque.  Vivre avec un manque, comme cette phrase sonne curieusement...

Hors ligne Alice

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 105
  • Tu n'en finis pas de ne pas revenir...
Re : Premier message
« Réponse #10 le: 31 août 2021 à 14:43:55 »
C'est beaucoup trop tôt !
 Les gens souffrent de te voir malheureuse, et veulent te voir avancer. C'est de la maladresse.
Mon père me disait "arrête de regarder les photos.. il faut regarder devant.." Mais devant je ne voyais que son absence!!!
Mon père était surtout désemparé de me voir affronter cette épreuve.
Dis leur juste que tu as besoin de temps. Que tu ne vas pas sombrer, que ça ira mieux avec le temps, mais pas tout dessuite, C'est trop tôt. Tu peux partager les phases du deuil de Dr Fauré, explique leur. Et rassure, les.
Moi j'envoyais des paragraphes entier, je faisais des photos ou des captures d'écran, et j'envoyais par message que ce qui était écrit correspondait vraiment à ce que je vivais !

Pour ma part, je n'acceptais pas de vivre.. Il était mort, et moi comme "obligée" de vivre. Vivre dans la douleur, c'est tellement injuste ! Je me disais que le temps allait peut-être être long jusqu'à le retrouver, et puis je me suis dit, quitte à ce que ce soit long, autant que ce soit agréable ! Alors j'ai décidé de vivre l'instant présent, me concentrer sur ça, avec mes amis, ma famille, ma fille qui n'avait que 4 mois à ce moment là. Je m'accordais du temps pour pleurer, pour regarder les photos et le faire exister encore un peu. Je me vidais, puis je repartais vivre l'instant présent. J'ai fini par accepter de vivre, lui qui s'accrochait tellement à la vie! Et qui voulais tant me rendre heureuse, je lui devais bien ça!

Je ne pense pas qu'il faille dire "vivre avec le manque", mais plutôt, vivre avec son amour qui restera éternel, avec son absence physique, mais par sa présence en tant qu'être qu'on aimera toute sa vie, même si on rencontre quelqu'un d'autre, cela n'empêchera en rien de continuer de l'aimer.

Ne t'efforces pas de ressasser par crainte de l'oublier ! On n'oublie pas ! Penses-y, pleures, évacues tristesse et colère, puis reconnectes toi à l'instant présent. Ton amour passé fait parti de ton présent, et sera dans ton futur.. Alors autorise toi à vivre ainsi, avec ça. C'est comme ça pour nous, on a pas le choix! Et c'est notre force !

Force et Courage !

Hors ligne Alice

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 105
  • Tu n'en finis pas de ne pas revenir...
Re : Re : Premier message
« Réponse #11 le: 31 août 2021 à 15:02:20 »
Merci ☺️ Je suis contente de savoir qu’il y a des personnes qui se reconnaissent dans mes messages, que je ne suis pas seule à éprouver tout cela et que de simples mots peuvent aider, sans en avoir l’air….

Val on ressent toutes les mêmes choses, mais nous ne sommes pas toutes capables de les écrire ou de l'exprimer clairement.

Celles et ceux pour qui le deuil est plus avancé que moi, m'ont aidé et soutenu, aujourd'hui je suis à 18 jours des 1 an, et j'essaie de témoigner mon soutiens aux "nouvelles-nouveaux" venu-es, et en même temps, j'ai toujours besoin de l'expérience des autres. Ce passage des 1 an.. cette année des première fois... je vais recommencer une année sans savoir ce qui m'attend... Le temps s'est figé, et à la fois il avance et j'avance avec... drôle de sensation..

Force et courage

Hors ligne Laura

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Premier message
« Réponse #12 le: 31 août 2021 à 15:42:43 »
Bonjour,

bien sûr que c'est beaucoup trop tôt, merci de le rappeler !..
Je vois à la lecture de ton message l'avancée que tu as faite, et je n'en suis pas là. Accepter de vivre sans lui reste encore pour moi une énigme, même si apparemment c'est ainsi que cela devra(it) se faire !