Auteur Sujet: 41 ans - 3 enfants  (Lu 1188 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne GOLDY733

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 41 ans - 3 enfants
« Réponse #15 le: 02 Janvier 2020 à 08:32:45 »
Bonjour,

 :(Oui la période des fêtes est la plus triste. On ne retrouvera jamais la joie que l'on avait à deux ou en famille.

Le soir du 31/12 je suis sortie, je ne voulais pas rester chez moi car trop de souvenirs. Avec mon mari, nous organisions souvent des réveillons avec des amis, mais là, c'était plus fort que moi, je ne voulais pas me retrouver seule. Je n'ai pas fait la fête mais je me suis retrouvée avec deux autres amies. On a papoté de tout et de Rien jusqu'à minuit et ensuite, je suis retournée chez moi pour me dire : "l'année 2019 est enfin terminée avec ses lots de pleurs et de tristesses, alors bonjour à toi 2020."

Je comprends ta peine et pour tes enfants aussi. Les  miens sont plus grands mais l'ainé de 35 ans est toujours dans le déni et en plus s'est remis à boire ! Et le deuxième va bien, heureusement pour moi.

Depuis la maladie de mon mari, je suis sous antidépresseur, cela fait plus d'un an que j'ai des médicaments qui m'aident à surmonter ma douleur et ma peine.  Ce ne sont qu'une béquille. Je vis, mais différemment.

J'ai un caractère fort et solide qui me permet d'être parfois désagréable avec mon entourage et me pousse à vouloir continuer à vivre. Je me suis effondrée plus d'une fois, mais en hurlant toute seule  ! J'écris à mon mari presque chaque soir depuis son décès, je lui parle de ma journée, de mes difficultés avec notre fils ainé, mais je glisse sur le papier ce que j'ai envie de lui dire. C'est une thérapie comme une autre.

Comme toi, au début je ne voulais RIEN, je voulais me retrouver sur un nuage sans problème, sans histoire sauf que l'on est plongé dans les papiers, dans la succession, dans les problèmes de compte bancaire, dans les problèmes avec les enfants, dans tout cet administratif qui te bouffe l'existence... J'ai surmonté (je suis assistante indépendante) toutes ces formalités mais à quel prix ! C'est usant mais je suis du genre tenace alors j'ai mis la gomme !

Je voulais te dire que tu as tout à fait raison de prendre ton temps, de vouloir d'abord prendre soin de toi, de ton corps, de ton esprit et de tes enfants. Tu es jeune encore et dis-toi que la vie est longue, qu'un jour tu seras peut-être une grand-mère qui racontera à ses petits enfants ta vie d'amour et de joie avec ton conjoint. Qu'un jour tu le retrouveras mais on ne sait pas la date, ni l'heure.

Écoute ton cœur de maman, écoute tes enfants, et la vie surtout. Elle te parle à chaque instant. Regarde si tu vois des signes (des plumes, des nuages en forme de cœur, des photos, des chansons qui passent à la radio).
Quand mon mari est parti j'ai trouvé sur ma voiture des plumes, pourquoi ? Lorsque je suis partie en voyage avec ma belle-sœur à la Réunion, il y avait un photo d'avion dans un musée où il était écrit "SUPER G", c'était son surnom donné par ses potes lorsqu'il était à l'armée, Pourquoi ?

Je regarde et je prends tout ce que l'on me donne, alors écoute bien ton cœur et les signes qu'il peut te donner.

Avec toute mon affection




Isabel
Je suis fier de mon coeur. Il a été torturé, poignardé, brûlé et brisé.... mais il fonctionne !

Hors ligne Anneso85

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 100
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 41 ans - 3 enfants
« Réponse #16 le: 02 Janvier 2020 à 19:58:57 »
Bonsoir roudou
Comme toi veuve à 40 ans avec 3 enfants mais il y a déjà plusieurs années pour moi.
 J’aimerais  juste te dire de t’écouter et de te faire confiance, toi seule sait ce qui peut te faire du bien ou ce qui rajoute une pierre à la fatigue et à la peine.
Plusieurs années après, les « fêtes » restent une période difficile mais elles m’agressent moins, le décalage avec les autres est toujours là mais moins net et moins permanent...
Cela te paraîtra impossible pour l’instant mais petit à petit la douleur la tristesse et la fatigue cèdent un peu  de place et très doucement l’envie revient. Le chemin est long et chaotique mais tu verras vous inventerez tes enfants et toi votre propre chemin avec chacun vos ressources et en vous soutenant les uns les autres.
Je t’envoie toute la douceur et la sérénité de mon chaton qui vient de se rouler sur mes jambes,
Tendres pensées pour vous
Anne-Sophie

Hors ligne bichbui

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 41 ans - 3 enfants
« Réponse #17 le: 02 Janvier 2020 à 22:05:41 »
Bonsoir,
J'ai également perdu mon amour en avril dernier en montagne suite à une chute alors qu'il faisait du snowboard.
J'ai 41 ans et deux filles (8 et 14 ans). Je suis aussi enseignante en classe de CE1. J'ai repris le travail au bout de 15 jours après le drame. Cela m'aide à garder un rôle social et cela m'occupe grandement l'esprit.Je me suis aussi donnée comme mission d'épauler encore davantage mes filles dans leur scolarité et je ne me voyais pas attendre d'elles des résultats si moi je ne me remettais pas au travail.  Les vacances sont les pires moments car justement je m'ennuie tant sans lui et cela me met face à la vacuité de ce temps libre. Je vois une thérapeute une fois par mois et ma plus grande fille aussi, la plus jeune refuse et me répond que le meilleur docteur c'est moi, sa maman. Je suis arrivée sur ce site aujourd'hui en recherchant qqn qui vivrait cette souffrance. Les fêtes ont été très difficiles bien que très entourée mais quelle douleur de toujours faire ce constat du manque et de ce "qui aurait du être "...
Chacun reprend sa vie malgré la compassion que je ressens de la part de mes amis et ma famille. La peine est importante pour eux aussi mais ces derniers temps j'ai l'impression que leur approche change...On ne me parle plus  de mon mari alors que moi je ne pense qu'à lui à chaque instant. J'ai lu de nombreux ouvrages sur le deuil et l'après. J'ai visionné les vidéos du DR Fauré, je songe à voir un médium. Ces lectures me font beaucoup de bien, Je te suggère "Quand la mort sépare un jeune couple" sur le veuvage précoce. Concernant les "Bonne année" j'avais prévenu mes proches famille et ami  que je n'en voulais pas ou d'une autre manière. Je crois que le plus important c'est de beaucoup parler de ta moitié, autant que tu le souhaites.  Nous vivons avec notre douleur, nous nous y confrontons à chaque instant, elle fait partie de nous à jamais.

Hors ligne roudou

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 41 ans - 3 enfants
« Réponse #18 le: 03 Janvier 2020 à 00:01:33 »
Un immense merci pour vos messages.

J'ai lu le livre du docteur Fauré, ainsi que celui "quand la mort sépare un jeune couple".
Le 1er est un guide précieux, le second a le mérite d'apporter un peu d'espoir.

Merci pour vos messages, je crois que personne, qui n'a vécu ce drame, ne peut comprendre à quel point on est détruit de l'intérieur.
Après avoir été très longtemps dans le déni (tout le monde me disait que j'étais "courageuse", tu parles! il s'agissait d'un super mécanisme de défense !), maintenant le chagrin me consume, je pleure sans arrêt, je me sens vide.  Même la Reine des Neiges 2 (vue cet après-midi avec ma fille) m'a fait pleurer car je pense sans cesse à mon mari, à ce qu'il aurait pensé de ci, ou de ça ! Je pense à lui sans cesse, sans cesse...à tout ce qu'il ne verra jamais, à quel point il aurait été heureux / fier de tel ou tel événement...
Pardon de m'épancher, j'imagine que vous voyez très bien de quoi je parle.

Bichbui, je t'admire d'avoir réussi à reprendre le travail. Tu arrives à gérer la classe, puis les filles à la maison? Bravo...
Moi, je ne peux pas. En plus j'ai un fils assez compliqué, c'était déjà difficile avant le décès (troubles psychiatriques).

Anne-Sophie, ton message donne de l'espoir. On peut s'en sortir... Comme je le souhaite. Mais est-ce vraiment possible de retrouver légèreté et insouciance? Je me sens plombée à jamais. Et tes enfants? Comment ont-ils grandi?

Merci à vous tous, et plein de courage.

Hors ligne yvgpqpg4

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 116
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 41 ans - 3 enfants
« Réponse #19 le: 03 Janvier 2020 à 11:48:35 »
Coucou je crois que s'il y a des choses que l'on perd c'est bien la légèreté, quoi que moi maintenant je prends tout à la légère car il n'y aura jamais rien de plus grave. L'insouciance ça oui difficile de rester insouciant. J'ai surtout perdu la confiance en moi et mes repères, je fais pleins de choses étranges dans lesquelles je ne me reconnais pas, j'ai plein d'absences, d'oublis, je suis devenue un peu "laisser aller", "c'est le destin", encore plus intuitive qu'avant et si je sens que quelque chose ne veut pas se faire je ne cherche plus à lutter, j'accepte, je prends comme ça vient, et cela m'a offert une grande liberté et recul sur la vie.
« Modifié: 03 Janvier 2020 à 12:02:36 par yvgpqpg4 »

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 649
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 41 ans - 3 enfants
« Réponse #20 le: 03 Janvier 2020 à 15:22:24 »
Bonjour roudou
je suis rassurée que tu es un léger mieux pour tes enfants , ils ont leur douleurs tout comme nous et ce temps est difficile pour eux , prendre soin de toi et de tes enfants est une priorité  absolue , toi seule ressens ce qui peut-être bon pour vous
tout est si difficile à gérer , mais nous avons des ressources insoupçonnées qu'on ne connaît  pas et qui nous permet de faire au jour le jour , dis-toi qu'il est juste de l'autre coté du voile et tout prèt de vous
les fêtes :  Mon Dieu comme j'aimerai pouvoir te rassurer , hélas bien que nous réagissions de manière différente , pour ma part pour cette deuxième année sans lui ce fut pire , à noël juste avec mes enfants j'ai craqué deux fois devant eux en une heure temps , mais je crois qu'ils ont compris , et jour de l'an je ne veux même entendre ce mot qui n'est qu'une formule comme l'une de mes filles , mais moi je ne conçois une nouvelle année pleine de promesse sans lui , et paraît-il que cela dure longtemps, cela fait 14 mois  et la douleur , le manque est omniprésent,
Laisses-toi envahir par tes larmes elles sont bénéfiques pour apaiser un peu ta douleur , souviens Dr Fauré nous dit 'il faut user cette douleur encore et encore le larmes en vont partie , elles sont nos compagnes très longtemps , le temps qu'importe le temps , un pas à la fois
 Tendresse à tes enfants , prenez soin de vous
Amitiés

Hors ligne Anneso85

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 100
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 41 ans - 3 enfants
« Réponse #21 le: 03 Janvier 2020 à 15:53:57 »
Bonjour
Je crois en effet que ça nous change profondément et que ça change notre rapport au monde et aux autres.
Comme toi roudou je me sentais plombée pour toujours et si je n’ai retrouvé ni la légèreté ni l’insouciance des années avec mon mari, je connais aujourd’hui ma chance d’être en vie, de pouvoir voir mes filles grandir, et je sais aussi combien la vie est fragile.
Comme le dit  yvgpqpg4, la mort d’un essentiel cela permet de relativiser et de prendre beaucoup de recul. Je ne compte plus les fois où, encore maintenant, je me dis   « à quoi bon...? » lutter et enrager contre ce que je ne peux pas maîtriser ne sert qu’à m’épuiser un peu plus, je prends plutôt le parti d’accepter ce qui doit être et d’y voir une option différente, « tant pis... » pour les contrariétés diverses de la vie (voiture ou électroménager en panne, conflits ou ennuis au travail, ... ), et même pour les sujets plus difficiles, de toutes façons « c’est comme ça  et il y a des choses plus graves dans la vie ».
Mes filles grandissent (elles ont aujourd’hui l’âge de tes enfants) elles vont aussi bien que possible. Elles aussi garderont pour toujours un avant et un après, cela fait partie de leur histoire comme de la mienne et bien qu’absent physiquement leur papa nous accompagne et est très « présent » : dans la maison (photos, affaires), nos paroles (ce qu’il aurait dit ou fait), nos souvenirs (anecdotes qui resurgissent).... cela nous fait je crois du bien à toutes de l’inclure dans notre vie (de caractère et d’âge très différents elles ont chacune leur manière de gérer le deuil et ne parlent pas beaucoup de ce qu’elles ressentent, pas avec moi en tout cas)
Ne t’excuse pas de t’épancher au contraire ce forum est aussi là pour ça. Ici tu trouveras écoute et bienveillance de frères et sœurs de tristesse, nous sommes entre nous et comprenons.
Prends soin de toi
Anne-Sophie