Auteur Sujet: Pour celui qui n'est plus là  (Lu 189963 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3037
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #45 le: 05 mai 2015 à 13:01:18 »
je hais aussi le mot courage...

Hors ligne Lana

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 313
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #46 le: 06 mai 2015 à 22:41:22 »
Bonsoir Nora,
Une petite pensée pour toi en passant sur le forum...
J'ai vu que tu étais près de Rennes, et bien encore un point commun, j'ai grandi dans cette région....
J'espère que tes trajets se passent au mieux et qu'une opportunité de changement de poste pourra bientôt se profiler
Je t'embrasse
Lana
Jean mon Amour je t'aime, plus qu'il y a d'étoiles dans le ciel, plus qu'il y a de grains de sable dans le désert et plus qu'il y a de sel dans la mer, encore bien plus et pour l'éternité

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #47 le: 07 mai 2015 à 10:18:23 »
Bonjour Nora,

Courage, comme Eva, je hais ce mot , quel courage avons nous?

On subit voilà tout, et on tente d'avancer, je l'ai souvent dit ici, mais je reste persuadée que ce qui nous tient au delà de tout , c'est l'instinct de survie, quelque chose de primitif, qui à traversé les ages et est ancré au plus profond de nous.

Pour le reste ,je suis d’accord avec MissZuzan et Qiguan, faire des démarches n'est pas facile dans notre situation, pourtant cela me semble vitale pour toi, tu ne tiendras pas bien longtemps avec toute cette route , ces heures à rallongent, et le vide qui t'attend au bout, ce qui est possible parce que l'on est deux, devient, plus que pesant, et sans sens, seule....

Il existent, la médecine du travail qui pourrait éventuellement t'aider et une assistante sociale, ton médecin peut lui aussi tenter d’œuvrer dans ce sens pour t'appuyer, quitte à t’arrêter....

Ne t’épuise pas plus que de raison, le deuil à lui seul nous met KO , et tout ce qui vient s'ajouter, nous enfonce encore davantage.

Sois prudente.

Je t'embrasse fort.

zabou



Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #48 le: 07 mai 2015 à 14:25:21 »
Nora
il y a de nombreuses bretonnes ici sur quelle vie vas tu au travail ?
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #49 le: 07 mai 2015 à 20:54:25 »
Ouf, terminée cette semaine de reprise bien noire.  Représentation exacte du slogan ( métro) auto boulot dodo.

Mes larmes ne se sont pas taries, bien au contraire, je crois que la déception a été trop forte et a fait ressortir des semaines de chagrin, de douleur, d'inquiétude, de frustations, de solitude....

Je fais intervenir mon médecin, la médecine du travail, l'assistante sociale, les syndicats. J'ai envie de travailler, j'ai envie de me sortir de ma situation, de reprendre le cours de la vie, mais il me faut de l'aide, sinon je vais baisser les bras. Et l'aide que je demande est la reconnaissance de mon état, de ma souffrance, et un coup de pouce pour alléger mon quotidien, ce n'est pas grand chose...

Il faut que je me batte seule, alors que j'aimerais avoir une épaule sur laquelle me reposer, des paroles rassurantes, une voix me disant que les difficultés " on les affrontera tous les deux ", un sourire, une plaisanterie, un regard tendre, une éclaircie dans mon ciel tout noir.
Comme tu me manques.
Et comme c'est bien que tu n'aies pas à subir cela, tu aurais été tellement en colère.

J'explore toutes vos pistes, merci, elles sont bienvenues

Qigan, je sais qui est passé avant moi,  et le savoir n'allège pas ma frustation, au contraire : l'administration a pour principe de rapprocher les conjoints, ce sont donc des personnes ayant un époux ou une épouse bien vivant( e) qui ont eu la priorité sur moi.
Alors moi, bien sûr, avec mon pauvre mari mort ...

Merci encore pour vos petits mots, ils me font chaud au coeur, et ils me donnent ... si si, je peux le dire ... ils me donnent un peu de courage. Je sais que je ne suis pas seule.

Je vous embrasse

Ah, j'habite à l'ouest de Rennes, et je travaille à Laval, en Mayenne .

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #50 le: 07 mai 2015 à 22:00:18 »
Mais c'est pourtant vrai.

Vous êtes mariée ?
Euh ...oui
Vous n'avez pas fait valoir votre priorité pour rapprochement de conjoint ?
Ben non, il est mort
Ah oui, je vois ça, vous êtes veuve. Donc vous n'avez pas de priorité.
Ben non ...


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #51 le: 07 mai 2015 à 22:01:54 »
oui quel cynisme !
Nora j'espère que tu seras bien épaulée par tous les gens contactés et que nos pistes aboutiront à soulager ta charge d'une manière ou d'une autre  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #52 le: 08 mai 2015 à 09:54:23 »
C'est étrange, rien que le fait de pouvoir faire une pause aujourd'hui, de ne pas avoir à me stresser pour aller travailler me fait ressentir l'envie de vivre.
Je sais qu'il aurait voulu que je continue, que je me batte, je ferai cela pour lui, pour qu'il soit fier de moi comme il l'a toujours été devant ma vaillance, ma force, ma combativité. Il avait confiance en moi, je ne le décevrai pas.

Je voulais vous faire partager un échange que j'ai eu cette semaine avec une de mes anciennes chef de service, qui a cherché à me contacter, inquiète pour moi. Voilà ce qu'elle m'a dit :

" Vous avez accompagné la personne que vous aimiez jusqu'à la fin, c'est la plus belle chose que vous pouviez faire pour lui.
Maintenant, il faut que vous sachiez que ces images qui vous hantent vont disparaitre pour faire place aux bon souvenirs, je vous le jure, cela va arriver, cela mettra le temps qu'il faudra, des mois peut être, mais cela arrivera, il faut me croire.

Et à ce moment votre douleur sera toujours là, elle ne disparaitra jamais complètement, mais elle sera plus douce, plus apaisée, et vous irez mieux, vous pourrez envisager l'avenir avec plus de sérénité.

Il faut me faire confiance, même si le chemin sera long et douloureux, cela arrivera "


Cette personne a accompagné à 23 ans sa maman dans sa lutte, perdue, contre le cancer.

J'espère que ces mots vous apporteront, comme à moi, un soulagement et une lueur d'espoir.

Je vous souhaite une bonne journée


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #53 le: 08 mai 2015 à 20:50:19 »
cela montre que même dans cette administration il y a des personnes qui savent et qui savent te dire ...
c'est réconfortant de savoir que ça existe !  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Lana

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 313
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #54 le: 19 mai 2015 à 20:55:06 »
Bonsoir Nora,
Je venais prendre un peu de tes nouvelles, ton travail et tes longs trajets ?
Prends soin de toi et a bientôt de te lire
Je t'embrasse
Lana
Jean mon Amour je t'aime, plus qu'il y a d'étoiles dans le ciel, plus qu'il y a de grains de sable dans le désert et plus qu'il y a de sel dans la mer, encore bien plus et pour l'éternité

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #55 le: 19 mai 2015 à 22:46:41 »
Bonsoir Lana,
Et merci pour ton petit mot.
Je passe souvent sur le forum, je lis, mais pas le courage d'écrire, ce n'est pas facile en ce moment.
J'ai repris le travail, mais à quel prix...
Pour résumer, j'ai eu une promotion qui m'a valu une mutation à 100 km de chez moi pour un poste à responsabilités  le 1er septembre 2014.
Le 8 octobre mon mari a été hospitalisé pour des examens, le 14 on lui annonçait un cancer très avancé. La suite, nous sommes nombreux ici à la connaître pour l'avoir vécue, 4 mois de descente aux enfers, une évolution rapide, brutale, sans espoirs, et la fin, en février 2015.
D'octobre à février j'ai peu travaillé, quelques arrêts maladie, quelques semaines de travail à temps complet,un aménagement à 1/2  temps, des congés puis l'accompagnement des dernières semaines par un congé de solidarité familiale.
Après le décès j'ai obtenu à nouveau un arrêt maladie.
Cette promotion, je n'ai pas eu le temps de l'assumer, de faire mes preuves. Je fais les démarches en ce moment pour essayer d'obtenir une mutation pour un poste plus près de chez moi, expliquant que je suis fatiguée, fragilisée, et qu'il m'est difficile de faire les trajets.. Ma direction  en profite donc pour me fait comprendre que je ne suis plus capable d'assumer le poste que j'occupe, et m'indique qu'elle va m'enlever toutes mes responsabilités.
Bienvenue dans le monde du travail. Pourtant j'ai entendu que la reprise du travail allait me faire du bien .
J'ai l'impression qu'on me tape sur la tête pour m'enfoncer encore et encore, plus et plus .
Je passe la moitié de mes journées à pleurer dans mon bureau, seule, à me cacher du regard des autres pour ne pas dévoiler ma faiblesse qui sera sans aucun doute utilisée contre moi.

Mais le pire, je crois, c'est que je n'arrive plus à penser à lui, pas le temps, trop de préoccupations. J'ai le cerveau vide.
J'en suis à me dire qu'il faut que je pense à lui, et là ce sont les images de fin de vie qui m'arrivent en pleine figure et j'ai atrocement mal. Alors,  j'oublie à nouveau...

Ce n'est pas bien, je le sais, mais impossible de faire autrement en ce moment.

Désolée, je raconte ma vie, et elle est bien noire ...

Je vous embrasse

Hors ligne Lana

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 313
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #56 le: 19 mai 2015 à 23:08:56 »
Ne sois pas désolée Nora, on est la pour entendre tes peines
Je souhaite de tout mon cœur que tu puisses trouver un poste plus près de chez toi car cela est bien dur.... Qu'en pense le médecin du travail qui peut être un allié ? Je me sens si impuissante face à ta situation si pénible.... Et je ne trouve pas les mots.... Je pense bien à toi
Je t'embrasse bien fort
Lana
Jean mon Amour je t'aime, plus qu'il y a d'étoiles dans le ciel, plus qu'il y a de grains de sable dans le désert et plus qu'il y a de sel dans la mer, encore bien plus et pour l'éternité

Hors ligne Lana

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 313
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #57 le: 19 mai 2015 à 23:14:02 »
Ah j'oubliais, un autre malheureux point commun : le 14 octobre : fibroscopie et découverte de la saloperie et déjà des métastases qu'elle avait produit au cerveau....
Je t'embrasse
Lana
Jean mon Amour je t'aime, plus qu'il y a d'étoiles dans le ciel, plus qu'il y a de grains de sable dans le désert et plus qu'il y a de sel dans la mer, encore bien plus et pour l'éternité

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #58 le: 20 mai 2015 à 06:21:47 »
Le médecin du travail estime que mon dossier n'est pas défendable. J'ai accepté cette promotion, donc je me suis engagée à partir loin de chez moi.  Il me fait quand même un certificat indiquant qu'il est souhaitable compte tenu de ma fragilité que je n'aie  pas à faire de trajets trop longs.
Mon Directeur m'a dit qu'il ne lèvera pas le petit doigt pour m'aider, pour les mêmes raisons.
Maintenant il y a 2 solutions :
 - j'ai un poste plus près de chez moi, et je conserve ma promotion en ayant un poste à responsabilités
 - je n'obtiens pas de poste plus près de chez moi ( je reste donc où je suis, géographiquement ), mais comme je ne serai pas capable d'occuper un poste à responsabilités je serai mise à l'écart.

Vive l'administration !


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #59 le: 20 mai 2015 à 20:49:55 »
Nora
c'est désolant ta situation
j'espère que tu auras des réponses rapides pour savoir où situer ton combat ...
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char