Auteur Sujet: Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...  (Lu 484 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Hélène35

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour.

J'ai perdu mon mari brutalement il y a 2 mois, à l'âge de 47 ans. J'ai 43 ans et nous avons eu 3 enfants, un garçon qui a presque 19 ans et deux filles de 17 et 15 ans. Nous étions mariés depuis 23 ans, je l'ai connu quand j'avais 17 ans. Autant dire que j'ai passé plus de la moitié de ma vie avec lui. Je n'ai jamais connu d'autre homme. Depuis je suis dans la léthargie, je ne mange plus, je ne dors plus, je n'arrive plus à être proche de mes enfants qui vivent encore à la maison. Je les aime de tout mon coeur, mais je n'arrive plus à leur donner le reconfort dont ils ont besoin. En plus de n'être plus l'épouse de personne j'ai l'impression d'être une mauvaise mère... Mon fils n'en peut plus de cette situation, de me voir comme ça, hier il m'a dit qu'il en avait marre de gérer les filles pendant que je reste enfermée dans ma chambre à pleurer ou pendant que je passe mon temps dans les vieux souvenirs. Il voudrait que je comprenne que leur père n'est plus là et que je dois aller de l'avant. Je comprends sa colère et ses mots qui ont été durs à attendre, je n'ai jamais voulu mettre une telle charge sur ses épaules. Administrativement je ne gère rien, c'est tout bonnement impossible pour moi... Ce n'est pas à lui de s'occuper des filles surtout qu'il devait déménager avec sa copine enceinte (chose qui n'est plus d'actualité puisqu'il se sent obligé de rester avec moi). Ma grande de 17 ans passe aussi ses journées à pleurer, elle ne sort plus, ne voit plus ses amis ni son petit copain et elle ne veut plus aller au lycée en septembre. Quant à ma fille de 15 ans elle sort souvent, chose qu'elle faisait pas avant. Ils veulent tout faire pour m'aider mais ce serait à moi de les protéger et non l'inverse. Mais je n'y arrive pas... Pourtant si je suis encore en vie c'est bien parce que je pense à mes enfants et que je les aime. Pour le reste il m'arrive encore de penser à appeler mon mari au travail comme chaque midi, il m'arrive aussi de rêver de lui, de croire qu'il va bientôt rentrer ou de mettre une assiette de plus à table... Quand je me rends compte quelques secondes après qu'il ne reviendra jamais je me sens vraiment dévastée et vide. Je fais tout mon possible pour ne pas pleurer devant les enfants. Je suis fatiguée d'entendre les condoléances des personnes autour de moi, de les entendre me dire que mon mari était gentil et tous les mots habituels, je suis fatiguée d'entendre déjà que je devrai retrouver quelqu'un (c'est hors de question), qu'il faut accepter. Je ne peux tout simplement pas croire que mon mari que j'ai tant aimé et avec qui j'avais tant de complicité n'est plus. J'ai l'impression que je ne verrai plus jamais le bout du tunnel et que ma vie sera désormais sans saveur...

Hors ligne Francine1946

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #1 le: 13 Août 2018 à 04:19:37 »
Bonjour Hélène.Juste deux mois.Tu es encore dans  la tornade. Tu es normale.Oui ,c'est terriblement difficille devant ces enfants, (malgré leurs âges)As-tu pensé a aller demander de  l'aide ?J'ai aucune idée où est la provenance de ce forum.Ici au Québec(Canada)les  salons funéraires,nous offrent gratuitement 6 rencontres avec des psycholoques.Non pas parce que nous sommes anormales, mais juste pour parler sans se censurer. Cela fait tellement de bien.J'ai dû accepter de prendre pour 6 mois des anti-dépresseurs (pour réussir a dormir pour récupérer).Tu ne dois pas sauver la peau de tous .Chacun est reponsable de son deuil. Il faut sauver SA peau, avant celle des autres. Essaye de trouver une personne neutre, qui saura établir les  prioritées, pout toi.Les gens sont tellement maladroits avec leurs phrases toutes faites. Fais semblant de ne rien entendre ou dis simplement :laissez-moi juste vivre mon deuil, qui commence a peine.Laisse  traîner les livres qui sont parfois tellement aidant.Tes enfants doivent eux aller chercher de l'aide  pour eux . Une travailleuse sociale peut vous aider tous.Essaye d'établir chaque jour,tes objectifs (petits au début) manger ,se vêtir ,prendre de l' air,te reposer. Pour l'administration des finances,trouve de l'aide . Et surtout donnes-toi le droit a du temps de ton deuil.Vois une heure à la fois ,si une journée est trop pénible. Il faut faire de petits pas  et non essayer de monter toute  la montagne à  la fois.Vois ton médecin de famille, qui saura voir au physique.
C'est normal de voir son conjoint partout,entendre sa voix etcPreds soin de toi ,comme si tu berçais un enfant,pour le consoler.Tu vas y arriver un pas à la fois. Tu auras de bonnes journées ou de moins bonnes,mais  tu vas avancer.Courage xx
« Modifié: 14 Août 2018 à 16:12:48 par Francine1946 »

Hors ligne Christiti

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 115
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #2 le: 13 Août 2018 à 12:58:32 »
Bonjour Hélène .
Mon mari est décédé il ya  3 mois et 3 jours à l'âge de 41 ans . J'ai 32 ans, jelai connu javais 17ans. Nous avons 4enfants . 13/11/8/6mois pour dernière.
Si je m'écoutais je serais comme toi, je passerais mon temps enfermée à pleurer mais les enfants sont tellement petits que je ne peux pas. Je suis comme une cocotte prête à exploser. Je me fais aider (psy....) pour le moment jenai pas l'impression que sa m'aide beaucoup mais bon... Je fais suivre aussi les enfants . Sauf l'aîné qui ne veut pas et on me dit qui ne fait pas le forcer , que sa ne servirait à rien.
Les gens sont parfois maladroits.
On m'a aussi dit tu re feras ta vie. Je n'ai eu qu'une envie les insulter ! Les gens qui ne vivent pas notre drame ne peuvent pas comprendre.
Je ne me vois absolument pas refaire ma vie et je n'en ai pas envie !.
3 mois après , il y a des jours avec et des jours sans. Heureusement que mes enfants sont là sinon je serais avec lui.
Je te souhaite beaucoup de courage.  Prends du temps pour toi. Essaie de voir des amies pour te changer les idées sinon tu vas sombrer .en plus tu vas être grand mere ; ce petit bout sera votre rayon de soleil .
Tendres pensées pour toi et tes enfants .

Hors ligne adajul

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #3 le: 13 Août 2018 à 16:40:37 »
Bonjour Hélène35...
J'ai perdu mon concubin le 06 juin...brutalement...arrêt cardiaque suite à une embolie pulmonaire...nous étions à la maison...les secours étaient présents...il avait 43 ans...Me voilà veuve à 37 ans avec notre fille orpheline de père à 6 ans et demi…
Je n'ai jamais été seule...je l'ai rencontré alors que j'allais avoir 18 ans…
Je suis vide...j'ai perdu mes repères...il me manque énormément...oh oui...il me manque tellement...mais il est hors de question pour moi de ne pas me battre...il n'aurait jamais voulu me voire sombrer...alors, même si parfois, je suis totalement anéantie...même si j'ai encore du mal à me concentrer...j'essaye de vivre...par amour pour notre fille, par amour pour chéri et par respect pour moi…
Je me suis construite avec lui mais j'étais libre de mes choix...je suis devenue ce que je suis aujourd'hui avec lui bien évidemment mais grâce à moi finalement...et il m'aimait comme ça…il me respectait...
Je me rends compte que l'entourage très présent fait du bien...même si parfois c'est étouffant...il nous montre qu'on existe...que nous sommes en vie…
S'écouter soi-même...ne pas trop se poser de questions...avancer, un pas après l'autre, en acceptant de faire un pas en avant et deux pas en arrière...accepter également la douleur de l'absence...la peur de la suite...tout en gardant confiance en soi et en ses capacités propres...
Jamais je ne l'oublierai...il est en moi et le sera à jamais...il m'accompagnera...et je continue en ayant conscience que je ne serai plus jamais la même...et que j'aurai à jamais en moi une plaie béante...une tristesse profonde...Mais je vais continuer...pour lui, pour notre fille, pour moi...et il sera fier de moi...De là où il est est...il a toujours été fier de moi...et ça continuera...
Moi, je rejette les médicaments...pour le moment...je suis persuadée que les anti-douleurs que mon homme prenait pour calmer des douleurs dûs aux calculs rénaux ont masqué d'autres douleurs qui auraient peut-être pû l'alerter...je hais les médicaments pour ça...Notre corps bien vivant nous parle et il est important de lui laisser la parole...de l'écouter s'exprimer...et de répondre à ses besoins...Je comprends celà dit que certaines personnes prennent des médicaments pour aider à dormir...car le sommeil est tellement important pour nous permettre de tenir le coup...
Alors pleurer enfermé en ayant aucune activité...pleurer en marchant en forêt...ou pleurer en posant de la tapisserie dans le salon jamais terminé...Pour ma part, je choisi la deuxième et la troisième proposition...
On pleure, on hurle de douleur...on est seul...mais pas tout à fait...
Courage Hélène35...courage...on y arrivera...en acceptant de parcourir ce chemin de deuil...inévitable...en acceptant de vivre ces hauts (il y en a...même des tout petits...) et ces bas...ces vagues épuisantes...malheureusement...
« Modifié: 13 Août 2018 à 16:54:48 par adajul »

Hors ligne Francine1946

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #4 le: 13 Août 2018 à 17:42:14 »
Pour Hélène 35
J'ai proposé des pistes pour toi.Première chose importante,je le répète, il faut voir si tu es en dépression et si tu dois être accompagné,  par un médecin. Toute la dynamique familiale est importante a analyser.Je  comprends, qu'il est inutile de recourir à la médication, dans certains cas (on ne doit pas cacher la peine) mais parfois cette médication est très utile.

Comme le disent les messages après le mien,il faut trouver son propre chemin. Je te souhaite le mieux pour toi.


Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1645
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #5 le: 13 Août 2018 à 20:40:44 »
Bonsoir Hélène,
Je t'accueille à mon tour avec beaucoup de tristesse.
2 mois, c'est long et en même temps tellement récent. On a encore du mal à réaliser, on se bat avec des émotions extrêmes, et c'est épuisant.
Peut-être, dans un premier temps, faudrait-il que tu parles avec tes enfants, que tu leur expliques ce que tu ressens pour les rassurer. Tu n'es pas une mauvaise mère, tu es une femme malheureuse, perdue et abasourdie par la perte de l'homme de sa vie.
Ils doivent avoir peur de perdre leur maman.
Je te conseille vivement les livres du Dr Fauré sur la perte d'un proche. Il explique de façon très claire ce qu'est le deuil. Tes enfants peuvent le lire eux aussi. C'est rassurant de lire que ce qu'on traverse, aussi horrible que ce soit, est normal.

Vous allez traverser une période longue et pénible, avec des moments très durs, comme celui que tu vis, puis, petit à petit, vous construirez un nouveau rapport au monde, une nouvelle vie familiale.
De l'apaisement viendra, rassure-toi, mais il faut absolument que tu prennes soin de toi, que tu manges et que tu te reposes.
Tes enfants sont grands, ils peuvent se débrouiller seuls pour certaines choses ?

Je t'envoie plein de douceur...
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne cdi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 175
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #6 le: 13 Août 2018 à 21:31:57 »
Bonsoir Helene,
Ton histoire est pratiquement la mêmeque la mienne , il avait 50 ans moi maintenant j'en ai 42 ans  y a3 ans que mon homme est parti, j'ai 3 enfants aussi 23, 19, 15 .
Je n'ai pas suivi mes enfants , le grand ne travail plus car il est revenu,au
près de moi, ma fille de 19 ans a arrêté l' école elle n'a même pas voulu passer le bacet la dernière de 14 ans maintenant je l'ai laissé tombé a la fin de la 6 eme après l'accident on sait tous fais une carapace et moi j'y étais dedans .J em'en veux car j'ai pas joué mon rôle de maman mais a mes yeux et mon coeur c'était mon homme que je voulais et rien d'autre et
3 ans après c'est toujours pareil mais je me rattrappe avec mes enfants pour qu'ils puissent repartir sur de bonne base mais y a  pas de recette miracle .Il faut beaucoup de temps pour toi et tes enfants l'essentiel est que vous soyer ensemble et que l'amour fera le reste tous unis c'est la base.
Mes 2 grands sortaient beaucoup au debut ils fallaient qu ils evacuent de leur côté,
je ne pleurs plus devant mes enfants je me retiens quand je peux biensur mais je veux que eux ils avancent et qu'ils connaissent le bonheur que nous avons eu leur père et moi.
Je te souhaite du courage et beaucoup de douceur pour toi et tes enfants.
Amicalement.
CDI

Hors ligne les petites cailles

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 107
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #7 le: 13 Août 2018 à 22:04:32 »
Bonsoir Hélène 35 je t'envoie tout ma compassion et mon soutien.

Hors ligne Francine1946

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #8 le: 13 Août 2018 à 22:16:19 »

Pour Hélène35 . L'escalier de l'espoir.Cette image a aidé plusieurs de mes amies, lors de nos cancers. Il faut viser le haut des marches.Mais pour y parvenir, il faut se donner le droit de monter une marche à la fois.Parfois même en redescendre ou encore rester assise sur une marche pour un temps.Un jour, nous aurons réussi a toutes les gravir. Présentement, je suis bien assise sur une marche
« Modifié: 13 Août 2018 à 22:22:33 par Francine1946 »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4074
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #9 le: 13 Août 2018 à 22:52:10 »
Avec tristesse je t'accueille
Beaucoup a été dit
Il n'y a aucune recette
Parler avec ton médecin et prendre le temps de verbaliser à tes enfants toi la globalité que tu es femme, mère bientôt grand mère
Bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne noe44

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perte de mon mari, je n'arrive pas à remonter la pente...
« Réponse #10 le: 14 Août 2018 à 23:33:32 »
moi ça fait 3 ans et 2 mois, parti brutalement, remonter la pente, ce sont les mots des autres. Pour celles qui ont des enfants, on finira par s'accrocher parce qu'on les aime. Pour les autres qui sont restés seul, survivants, je ne sais pas, il faut retrouver une place dans le monde qui vit, alors que nous sommes à côté sur un fil de rasoir, voulant en finir, voulant rester, moi j'ai voulu mourir pour ne plus souffrir, mais derrière nous, on laisse un ou des vivants qui nous aiment aussi et  qui vont à leur tour vivre un deuil, et se retrouver sur ce site pour essayer de comprendre, à ça la culpabilité, le mal être pour eux. C'est ce qui me retient pour mon fils, rester encore,et peut être qu'avec le temps, j'aurais envie de rester pour moi. Cette souffrance est inévitable, les cachets nous abrutissent, mais le travail de deuil ne se fait pas, et il faudra le faire. Moi je vis en dent de scie, un jour moins douloureuse et le jour d'après, un torrent de larmes.  J'ai perdu le gout des choses de la vie. Je me suis isolée pour ne plus entendre les autres qui pensent et savent mieux que moi. Seul me manque mon mari, des journées remplies d'un vide qui fait mal, de l'absent que j'attend et qui ne revient pas. A ça s'ajoute tout ce dont on doit faire face, administration, trouver un travail, changer de logement, et tout ça sans énergie, épuisée et tous ces maux qui ne sont pas reconnus. On fait ce qu'on peut puisqu'on est encore la.