Auteur Sujet: Perte brutale de mon compagnon, aider notre bébé et m'aider moi même  (Lu 449 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pirouaise@

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour à tou.te.s,
Cela fait quelques semaines que je lis les témoignages sur ce forum qui pour la plupart m'aident a me sentir moins seule...
Mon compagnon est décédé brutalement d'une crise cardiaque le 27 février dernier. Aucun antécédent, il avait 43 ans et notre fils venait d'avoir 1 an. Je l'ai trouvé en rentrant du travail et - je ne pensais pas utiliser cette expression- tout a basculé. J'ai 32 ans et je suis "veuve", paniquée a l'idée de continuer sans mon amoureux depuis 8 ans, qui avait tellement contribué a ma construction personnelle, et avec lequel je vivais un amour très heureux plein de bienveillance, d'humour et de tendresse. Paniquée a l'idée d'élever notre fils de 15 mois seule, a un âge où il change quotidiennement. Fils qui était tout son bonheur depuis 1 an.
J'ai trouvé dans le confinement la meilleure des protections contre la détresse, en restant 2 mois chez une amie près de la mer. J'ai pris tout ce que j'avais a prendre de positif- sport, siestes, soleil, musique. Des heures a regarder des photos ou a penser a mes souvenirs mes yeux dans le vague. Regarder mon fils apprendre a marcher, eclater de rire, pleurer car son père ne verra jamais ça. Danser avec lui puis re-pleurer car son père aimait tant danser.
Ayant déjà vécu quelques difficultés (un cancer a 20 ans, la perte de mon frère pendant ma grossesse) je sais que ma joie de vivre ne s'éteindra pas. Mais je vois les mois et les années a venir comme une longue traversée du désert... la fatigue et la dépression m'effraient. J'ai peur de mon retour en région parisienne, dans l'appartement où nous avons vécu 5 ans, de la reprise du travail, dans ce climat si anxiogène... J'ai peur de la solitude et de ne pas suffire au bien être de mon enfant.
Je suis extrêmement soutenue et accompagnée par mes amis mais aujourd'hui je ressens le besoin d'échanger avec des personnes qui ont vécu ou vivent quelque chose de similaire... n'hésitez pas a me réponde en Mp ou sur ce fil.
Merci de m'avoir lu,
Courage a toutes et a tous.

Pirouaise@

Hors ligne Nicole595

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 312
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour pirouaise,  je ne sais pas comment t'aider personnellement,  mais je sais que tu vas trouver ici l'empathie,  la compréhension de chacun et chacune et aussi de l'aide.
Amitiés
Nicole
Je suis morte avec lui

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1297
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Bonjour pirouaise,

Je ne sais pas vraiment comment t'accueillir ici, nouvelle compagne de tristesse.
J'ai lu tes mots, votre belle histoire d'Amour qui démarrait, c'est si injuste.
Je suis beaucoup plus loin dans le parcours, et pourtant, je comprends bien ce que tu ressens, la peur de l'"Après", je l'ai depuis dix-neuf mois, on est plongés hors du monde, et ce confinement a été aussi pour moi une bulle dans laquelle j'ai pu me plonger totalement en communion avec mon amoureuse.
Mon parcours n'est pas similaire, bien sûr, aucun ne peut l'être, mais perdre la personne qui est à nos côtés depuis des mois, des années, peu importe, on plonge tous dans ce même océan d'émotions incompréhensible pour d'autres.
Tu es au début d'un parcours difficile où tu vas avoir besoin de beaucoup de soutien, tant mieux si tu es entourée.
Tu es au bon endroit pour écrire tout ce que tu auras besoin de partager
Il y a beaucoup de bienveillance et de partage ici, tu auras parfois des réponses, mais tu seras lu, et comprise, c'est déjà un grand réconfort
La conférence du Dr Fauré à voir sur https://youtu.be/C9V7ESltxEs, ainsi que son livre "vivre le deuil au jour le jour" peut t'aider

Ton fils va avoir besoin de tout cet Amour que vous avez partagé et que tu garderas en toi pour toujours.
Prends bien soin de toi.
Je t'envoie plein de tendresse et de douceur que mon amoureuse m'a laissé en partant.

Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne pirouaise@

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Merci pour vos mots,
Je nai pas encore regardé la conférence du Dr Faure mais j'ai lu en partie son livre sur le deuil. J'avoue que de savoir que la "pire partie" est encore loin devant moi ne me rassure pas trop... je trouve injuste de devoir affronter cette épreuve, que mon fils ne connaisse jamais son père, et j'ai oeur de ne pas avoir le courage de gérer ces emotions et de ne jamais retrouver la douceur de la vie d'avant....

Hors ligne Cabochon

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 221
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour Pirouaise,
Tu as bien fait de venir te confier sur ce forum, continue à venir écrire dès que tu en as envie, il y aura toujours quelqu'un pour t'aider à te sentir moins seule.
Comme tu dis, ce que tu vis est injuste, mais garde courage, plusieurs témoignages partagés sur ce forum donnent de l'espoir pour de jours meilleurs, même si ce ne sera certainement jamais comme avant. Je ne suis encore qu'à 6 mois de deuil et encore très en colère, donc j'ai parfois du mal à remonter le moral des autres, mais je suis de tout coeur avec toi et avec tous ici.
Si tu as du mal à gérer tes émotions, peut-être qu'un(e) psychologue pourrait t'aider,  je laisse à chacun en juger, chaque cas et chaque personnalité sont différents. Je consulte une psy qui m'apporte énormément, mais bien-sûr cela reste difficile...
Courage

Hors ligne Charles

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonsoir Pirouaise,

Je me suis retrouvé dans ton message et j'ai été touché car tu as perdu ton compagnon à une date proche de la perte de ma compagne. Bien que je ne vive pas la même chose que toi, saches que tu n'es pas seule dans ta peine. J'aurai une pensée pour toi ce soir au moment d'aller dormir pour que la vie soit douce dans ces moments de souffrances et que ton retour sur Paris te remplisse aussi d'espoir et de plénitude.

Affectueusement,
Charles

Hors ligne pirouaise@

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Merci à vous...
Je décale mon retour a Paris, je vais seulement faire un aller et retour pour chercher mon ordinateur de travail et m'installer chez mes parents en télétravail... un "sas" supplémentaire avant la vraie confrontation...
Cela va me permettre entre autres de ranger quelques affaires de mon compagnon car rien n'a bougé, nous sommes partis juste après l'enterrement pour ce que nous pensions être quelques jours... qui se sont avérés être 2 mois. Je ne compte pas du tout faire un gros tri de ses affaires que je veux conserver pour le moment mais j'ai le sentiment que ce sera trop dur si ses chaussures sont toujours dans l'entrée, son manteau sur le porte manteau..
 . Je vois une psy en visio depuis quelques semaines mais pour l'instant je ne la trouve pas d'un grand soutien... mais je ne sais pas trop ce que  j'attends d'elle....
Merci encore et belle journée glacée a tou.te.s

Hors ligne Elisa52

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 244
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Pirouaise@, pour les affaires, n'anticipe pas trop et surtout ne te mets pas de pression, tu feras comme tu sentiras un peu, beaucoup, tu verras ce que tu veux conserver ou pas, à quel rythme.  Dans mon cas ça a été très bizarre, une frénésie de tri très tôt, dans un état zombie, puis presque plus rien depuis.
Je l'ai écrit par ailleurs, mais si la conférence et le livre de C. Fauré te semblent un peu trop lourds pour le moment, tu peux regarder l'émission Sagesses bouddhistes de dimanche dernier, où il dit l"essentiel en quelques minutes de façon lumineuse.
Quant à la psy, je ne peux parler que pour moi, ça a été et c'est un lieu où je peux déposer toutes les émotions que je ne partage avec personne d'autre, sinon ici en partie.  Elle a connu tout le cheminement de mon histoire avec mon compagnon, y compris la très dure période des dernières années de sa maladie où j'ai mis ma vie entre parenthèses pour m'occuper de lui. Ces moments de parole et d'écoute bienveillante me sont indispensables.
Je te souhaite plein de courage. Amitiés
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Cheyennou

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 33
  • TES AILES ETAIENT PRETES, MON COEUR NE L'ETAIT PAS
Pirouaise
Ca va faire  bientot 24 mois que mon Chéri d'Amour est parti, toutes ses affaires sont toujours en place. 
Je ne suis pas prête à voir disparaitre tout ce qui lui a appartenu.
Je veux encore gardé malgré  tout un peu de lui.

Tendres pensées
Il n'y a pas de fin, il n'y a pas de début.
Juste un amour infini , immortel et éternel.
Dieu te tient dans ses bras. Moi je t'ai dans mon coeur.

Hors ligne Djo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ton texte m'a beaucoup aidé et je te souhaite beaucoup de courage
Ça me touche de voir que je ne suis pas le seul à avoir difficile à vider notre appartement...
Mon mari est aussi décédé d'un problème cardiaque, une inflammation brutale du muscle du cœur...covid19?
Malheureusement je ne peux pas rester ou nous habitions, avec mon salaire d'infirmier c'est au-dessus de mes moyens... j'ai donc trouvé un autre endroit mais qui fait le quart de la surface
Alors je suis effrayé à l'idée du tirage nécessaire que je devrais faire....

Hors ligne pirouaise@

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour Djo,
Je suis vraiment désolée et suis de tout coeur avec toi. C'est encore pire quand tu n'as pas le choix du moment et du rythme pour faire ce genre de choses... Je suis également en train de faire les calculs pour savoir combien de mois je vais pouvoir continuer de financer notre appartement !
Pour l'instant je pense seulement ranger quelques affaires mais ne me séparer de rien, je ne suis pas prête!
C'est demain que je retourne dans notre appartement où je ne suis pas allée depuis le 13 mars, 2 jours après les obsèques de mon amoureux. J'appréhende beaucoup.
Je te souhaite beaucoup de courage Djo, c'est vraiment dur ce que l'on vit là. J'imagine qu'a ton âge comme le mien, la plupart de tes proches sont dans d'autres problématiques!
Douces pensées a tou.te.s
A bientôt