Auteur Sujet: Parler avec Lui? Mon Amour est où?  (Lu 63548 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #15 le: 03 Août 2016 à 17:55:59 »
  Bonjours Orfilia. Je viens de découvrir ton histoire et elle m'a profondément émue. Je m'y reconnais en plusieurs points, et de toute manière nous vivons tous la même souffrance, ce vide, cette absence omniprésents, aussi contradictoires que puissent sembler ces mots. Tu peut être assurée qu'ici nous nous comprenons tous, et nous connaissons tous ce besoin de parler de l'être aimé, de garder sa mémoire vivante tout en mettant nos émotions, nos ressentis noir sur blanc.

  Ton deuil est tout récent, à ce stade nous avons tous connu cette douleur presque insupportable (et pourtant il faut croire qu'elle l'ètait quelque part, puisque nous l'avons supportée, en dépit de l'effort parfois surhumain que ça représente; nous pouvons en supporter bien plus que nous l'imaginons, même si c'est très dur), cette désorientation, cette sensation que nous aussi sommes morts, d'une certaine façon. Et oui, avec le temps ça s'adoucit, d'abord insensiblement puis toujours un peu plus...ça ne signifie pas que nous oublions-tu n'as aucune crainte à avoir à ce sujet-uniquement que le plus gros de la souffrance s'estompe, laissant place à une mélancolie, une nostalgie beaucoup plus douces et que nous pouvons trouver-d'abord un minim-puis davantage de paix intèrieure. C'est extrêmement difficile à imaginer les premiers mois, mais c'est bien ce qui m'est arrivé, même s'il y a encore des moments très difficiles. Je pense qu'il y en aura toujours, je l'accepte sereinement, j'ai appris à vivre avec, et les moments où je me sens bien sont d'autant plus précieux.
  Mon compagnon est dècèdé le 2 mai 2015-ça a donc fait un an et trois mois hier-après avoir été dans le coma pendant une semaine, après une chute dans ses escaliers. J'avais tout juste 40 ans, comme toi, et comme toi aussi, je vivais un amour fusionnel avec l'homme que j'aimais-que j'aimerai toujours. Comment est-ce-que j'aurais pus imaginer une chose pareille?...Je suis restée hébétée, avec un profond sentiment d'incompréhension dont il m'est resté quelque chose. Aujourd'hui encore, je me dis parfois, avec cette stupéfaction que je connais si bien: "Mais c'est pas possible!" Pourtant j'ai toujours sus que si, je n'ai jamais été dans le déni, à part les 10 premières secondes après qu'on m'ai annoncé son décès. Ca a été la pire épreuve de toute ma vie et je sais que je resterai fragilisée, mais j'ai pus supporter même la période la plus pénible pour lui, pour honorer sa mémoire, pour me montrer digne de lui, de notre amour, pour qu'il puisse être fier de moi de là où il est.
  A présent, la plupart du temps penser à lui-j'y pense toujours en permanence et je ne veux pas que ça s'arrête-m'apporte bien plus de joie, voire même de bonheur, que de tristesse (celle-ci est toujours présente mais ne domine plus tout le reste). Ca ne m'empêche pas de vivre, et de vivre le mieux possible. Je sais que c'est ce qu'il aurait voulu. Il tiendra toujours la même place dans mon cœur, et penser à lui, me sentir en communion avec lui m'aide à profiter de la vie terrestre et de ses petits plaisirs.
  Je me retrouve aussi dans ce que tu décris concernant les émotions lorsque ton conjoint était malade. Durant tout le temps où mon ami est resté dans un coma profond, j'avais le sentiment que c'ètait toujours lui et qu'en même temps il n'ètait plus tout-à-fait le même déjà, qu'il s'éloignait de moi, que nous étions déjà dans deux univers différents. Si proche encore, et en même temps si lointain...
  J'ai eu cependant la chance-et lui bien plus encore!-qu'il n'ai pas souffert et n'ai jamais sus ce qui lui arrivait. J'ai pus le toucher, lui parler, lui dire combien je l'aimais. Parfois ses paupières ont frémis, et on m'a dis qu'il ètait possible qu'il m'ai entendue, sentie avec la dernière ètincelle de vie qui subsistait dans son cerveau.
  Je n'ose même pas imaginer la souffrance que tu as dû endurer d'assister à ses souffrances, de devoir lui dire adieu...ces images sont évidemment indélébiles-j'en ai toujours par moment, et je pense que nous sommes tous dans ce cas-seul le temps pourra les espacer, les rendre plus supportables, te permettre d'èvoquer bien davantage l'amour et les bons souvenirs partagés. C'est cependant possible, je peux en témoigner.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 241
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #16 le: 04 Août 2016 à 14:57:41 »
Je n'arrive pas à vous répondre et vous souris un peu.

Je te crois Stana....je te crois....

ce qui me frappe en vous lisant,
c'est votre désir d'"être fort Pour lui/elle"
pour moi, ma honte,
c'est cela (j'ai beaucoup de mal à l'écrire, à l"exprimer):
je n'arrive pas à me dire que je serai capable d'"être celle qu'il aurait voulu que je sois"
d'être "fidèle à ce qu'il aurait voulu"....
d'être belle et claire
en positive....



Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 241
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #17 le: 05 Août 2016 à 12:40:15 »
"- bon et tes projets? Tu pars un peu...te ressourcer"
"
Ma ressource était son coeur
Mon île c était ses bras.
JE VAIS OÙ????

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 241
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #18 le: 07 Août 2016 à 12:26:45 »
Et il y a ces vagues qui surgissent
En plein coeur
Et Nous font regretter d avoir souri hier
je suis violentée.
Parler de lui.  Ne pas parler. 
Ses bras qui manquent. Sa bouche. Sa peau. Son corps.

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #19 le: 08 Août 2016 à 11:36:46 »
  Ca peux prendre plus ou moins de temps  pour que tu puisse penser à lui d'une manière plus douce, plus apaisée, tu n'en est qu'au tout début. Avec un peu-ou beaucoup-de patience et de ténacité, au jour la jour, une amélioration est possible. Tu dois avancer pas à pas, à ton rythme, sans brûler les étapes.
  Oui je vois ce que tu veux dire: la présence physique de l'autre, tout ce qu'était cette personne physique, avec qui nous avions une telle conivence. Lorsqu'on aime l'autre de tout notre cœur, c'est une fusion, corps et âme, et c'est comme si on nous avais amputé d'une partie de nous-mêmes. Il m'arrive encore-parfois à des moments inattendus-d'éprouver ce manque physique de celui que j'aimerai toujours. Le reste du tout, mon sentiment de communion avec lui, nos beaux souvenirs, ce lien si précieux me met du baume au cœur.
  Je comprends aussi que tu ne puisse pas toujours t'exprimer, le deuil fatigue psychologiquement, voire même physiquement, parce-que nous avons besoin d'employer notre énergie, principalement, pour continuer à vivre au quotidien, à garder la tête hors de l'eau. Tu fais bien de t'exprimer comme ça te viens, spontanément, c'est tout de même un soulagement-du moins j'espère que c'en est un pour toi aussi.
 :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 241
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #20 le: 15 Août 2016 à 12:57:47 »
Partir/ rester/ partir....
"viens" "la porte t'est ouverte'' "ne reste pas toute seule"
depuis quelques semaines
je passe ma vie dans le train
à partir
à faire semblant de fuir
on me téléphone: je raconte
oublie à qui je raconte
oublie qui m'a appelée
qui j'ai vu/ ce que j'ai dit/ à qui je l'ai dit/
je confonds ses collègues/ ses connaissances et que je n'ai pas eu le temps de connaître
je fonds en larmes avec des gens qui ont eu mon numéro et qui viennent juste me dire "on a appris la nouvelle on est stupéfait"
je regarde des photos et ne me souviens plus où c'était parce qu'il m'emmenait dans son camion et que je me laissais promener comme dans un rêve à ses côtés
j'étais folle de lui
tout était fous chez nous
depuis que je le connaissais, toute ma vie, tout mon corps, tous mes repères se sont métamorphosés,

chez moi: c'est le tsunami de ma tête: je range-dérange-rerange- refousle bordel- rerererange
et il faut faire une valise, la défaire, la refaire....

qui croire?  je n'en peux plus de courir chez les uns et les autres
mais il ne faut pas rester seule?
oh mon Amour, je ne sais plus marcher sans ta main!

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #21 le: 17 Août 2016 à 00:55:48 »
  Dans un premier temps, on a effectivement envie et/ou besoin de voire le plus de monde possible, de s'entourer de chaleur humaine, ce doit être un instinct de survie, une pulsion de vie malgrès tout, aussi déséspèrée soit-elle. Durant cette même période, nous avons besoin de nous activer, ne serait-ce qu'en marchant du matin au soir, parce-que sans le mouvement, ce que nous éprouvons est encore plus déchirant. Mais tout ceci n'empêche pas la souffrance de la perte, du manque, de l'absence...c'est en nous-mêmes que nous devons puiser le plus de forces, et bien sûr, nous entourer des bonnes personnes.
  Je pense à toi.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 241
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #22 le: 17 Août 2016 à 19:00:57 »
Stana,
nos 40 ans, j'ai bien l'impression qu'on s'en souviendra.....
je t'embrasse

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #23 le: 17 Août 2016 à 19:13:22 »
  C'est certain...on pense toujours à ce que seront nos 30 ans, nos 40 ans, nos 50 ans etc que le passage d'une nouvelle décénie soit marquée par de tels deuils est la dernière chose à laquelle on penserait.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 241
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #24 le: 19 Août 2016 à 11:56:17 »
Souffrance épouvantable.
Etranglée de pleurs. Moi je ne refuse pas les anxiolytiques. Je me fous de savoir si c'est chimique et si c'est moralement "mieux" de résister avec ses ressources naturelles.
J'ai mal. Je veux qu'on me soulage. Soulagez-moi!
Mon Amoureux, quand il souffrait, on lui donnait de la morphine, des sédatifs, tout un cocktail pour atténuer la douleur.
Pourquoi on ne me donne pas les mêmes perfusions?
Pourquoi on ne me prend pas la main?

Hors ligne Doudouzoe

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 77
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #25 le: 19 Août 2016 à 12:33:48 »
Bonjour. Orfila
Comme je te comprends mon amour est partie deux jours avant le tiens le 28 juin deux jours avant nos 9 ans de mariage.
J ai 40 ans nous avions 11jours d écart. J ai passé la moitié de ma vie avec lui.
Aujourd'hui je suis perdu il M a donné une magnifique petite fille mais quand je pense au futur cela m'a fait mal.
Il ne verra aucune de ses premières fois....Je suis parti en vacances cette semaine cela a été tellement dur que je les ai écourtées... Il me manque...10 mois de combat contre un cancer 8 mois d espoir tellement la chimio fonctionnait et puis est ve'u cette journée du 23 mai ou il est entré à l hôpital pour sa chimio il M appelle au travail pour me dire on m hospitalisé je rentre en urgence. C était fini le médecin a été d une telle froideur la chimio ne fonctionne plus votre mari souffrant d un cpi il n existe pas d autre protocole. J
J étais seul à savoir seul à prévenir Amis et famille seul à devoir lui dire seul à préparer ma fille.
Il n étapes question il meurt à l hôpital il est entré à la maison j ai pris un congé et l ai veillé jour et nuit jusqu a la fin.

Maintenant je suis seul j ai des amis mais pas de famille pour sa famille il.n y a plus que ma fille qui compte il n est pas normal pour eux que je sois dans cet état déplorable je vais angoissé et apeuré ma fille.

Je vous comprends car il était mon seul amour l unique.

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 749
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #26 le: 19 Août 2016 à 23:12:53 »
éria,

Même les amis les plus fidèles ne peuvent comprendre ce que tu vis, ce que tu ressens.

Tes maux, tes mots, les images qui viennent te fracasser sont les nôtres, sont les miens. Je les connais, nous parlons le même langage.
Nous n'avons rien pu faire, nous n'avons pas pu les sauver, notre amour pour eux n'a pas suffi. Nous les avons vu souffrir, s'éloigner de nous et c'est insupportable, cette douleur est insupportable.
Je le sais, elle est mienne depuis un an et demi. Maintenant elle me laisse parfois un peu de répit, elle m'accorde une petite accalmie, puis revient me heurter toujours aussi violemment et me donne la nausée.

Viens nous raconter ce que les autres ne peuvent, ne veulent pas ou plus entendre.

Je pense à toi

Nora

Hors ligne linou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #27 le: 19 Août 2016 à 23:28:31 »
C'est exactement ça Nora.....
on vit toutes le même calvaire, la même douleur....on'étaient présente jusqu'au bout. ...un peu plus de huit mois pouf moi, une sacrée vague me submerge....retour des images traumatisantes des soins intensifs.....c'estsi dur de surmonter cela seule

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 241
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #28 le: 21 Août 2016 à 14:39:35 »
En ce moment, on nous rebat les oreilles avec le calvaire du marathonien aux JO
ah oui.
Le CALVAIRE de 50 km,
le sportif qui va au boutde sa souffrance
je lui crache à la gueule ce matin

le calvaire c'est celui qui ne finit pas, c'est le nôtre, c'est sans ligne d'arrivée pauvre connard
ou c'est celui de nos hommes dont le regard n'était plus le leur,
le regard perdu de celui qui sait qu'il est en train de partir
le regard de celui qui ne peut plus parler
qui voit les infirmières lui mettre des couches
des sondes des drains
le calvaire c'est vomir la demi-cuillere de compote de pomme avalée après 5jours sans rien boire ni manger
le calvaire c'est d'entendre à 2H10 : "madame, votre compagnon est mort; vous pouvez venir si vous voulez"
le calvaire c'est notre amour qui se tape contre le mur

mon dieu! je repense comme vous à mon Amour sur son lit, respirant encore,
mais ne répondant plus à mes baisers,
déjà mort et respirant
mais ne nous entendant plus
encore en vie et déjà mort

Mon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 241
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parler avec Lui? Mon Amour est où?
« Réponse #29 le: 21 Août 2016 à 17:26:36 »
Elia

Quand le corps est asphyxié de chagrin,
les mots, la théorie "continuer la vie" est inentendable
ça fait deux mois que les mots/conseils (bienveillants) au demeurant, je ne les comprends pas/ Je les entends, ils ne percutent pas.
Bien sûr "ce n'est pas moi qui suis morte" (sic)
Bien sûr ''il faut être forte pour lui"

euh je ne sais plus comment m'habiller. Je ne sais plus écrire. Je parle? J'oublie. J'ai mis mon pull à l'envers. Je suis égarée
oui oui continuer à vivre oui oui bien sûr
on m'a coupé l'oxygène à moi aussi
on m'a troué le coeur
on me l'a déchiré
je suis éparpillée