Auteur Sujet: Où s’en vont ceux qui nous manquent ?  (Lu 4533 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mc59

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 195
Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« le: 10 Mai 2011 à 12:15:43 »
je vous partage un texte qui me touche ;
color=green]"Où s’en vont ceux qui nous manquent ? Nous accompagnons leurs corps jusqu’en terre et puis nous fleurissons leur mémoire, nous leur parlons comme
s’ils étaient encore là, quelque part, inaccessibles mais présents, bienveillants
et sages. Que ne donnerait-on pour une réponse, un conseil
de leur part, un mot pour dire… « Je veille sur vous » ? Et il nous suffit
de les évoquer pour qu’ils nous sourient dans notre plus beau souvenir,
de leur visage le plus lumineux. Nos absents nous accompagnent.
On ne peut rien leur cacher puisqu’ils nous regardent avec nos
propres yeux. C’est une étrange et intime conviction que l’on ne peut
partager qu’avec ceux que l’on aime, dans la confiance de n’être pas
raillé, mais, au contraire, conforté.
Ceux qui nous manquent remplissent le vide de leur absence par une
présence silencieuse et tendre. Toujours disponibles, ils sont auprès
de nous, derrière nos paupières closes, dans les moments de doute
ou de peur, dans les joies profondes.Dans la douleur de les avoir perdus,
il y avait cette impuissance à les retenir, à les aider, à les accompagner.
Dans le chagrin de leur absence, on a le sentiment d’être
guidés
par eux, de leur conférer un rôle qu’ils n’ont ainsi jamais perdu.
En fermant les yeux, ils nous laissent leur regard, à la façon d’une
boussole. Peut-être ont-ils besoin eux aussi de nos pensées, de nos
lumières pour éclairer leur route ? Le chagrin n’est que le revers de
l’amour.Mais c’est encore de l’amour. Qu’il serait «triste de n’être plus
triste sans eux… »
Au Panthéon de nos coeurs, nos absents ont toujours raison. Si l’on devait faire le portrait du bonheur, il aurait parfois le visage du chagrin,[

et la quiétude bienveillante de ceux qui nous ont quittés mais qui
veillent sur nous tendrement. C’est une image apaisante pour s’endormir,
pour s’orienter, ou se perdre dans leur sourire. Il y a un peu
d’infini dans cet amour-là. Ceux qui nous manquent semblent si sereins,
si proches, comme en apesanteur… Est-ce qu’ils trouvent en
nous leur chemin vers ailleurs ? Alors les vivants deviendraient la maison
de ceux qui les ont aimés. Et si un jour ils n’existent plus pour personne,
auront-ils vraiment disparu ? Se sentir aimé de son vivant, c’est
savoir qu’il existe quelque part un après, un moyen de poursuivre la
route ensemble. L’absence n’est pas qu’un vide. C’est aussi de l’amour
qui nous accompagne. Servir encore, être utile à quelqu’un… Un beau
destin pour nos absents…(Yves Duteil)
[/color]

Hors ligne suzy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 317
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #1 le: 10 Mai 2011 à 18:12:59 »
Trop magnifique...Et tellement vrai...
Merci Marie-Claire
Suzy

escouba

  • Invité
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #2 le: 10 Mai 2011 à 18:23:01 »
C'est une question que je me pose souvent : où est-il ?
Comme s'il y avait un monde particulier pour accueillir tous ceux qui ne sont plus parmi nous. Aucune croyance derrière tout cela, juste un sentiment.
Ce poème (ou chanson) est très juste. Merci de nous l'avoir fait partager.

Laurence

Hors ligne slm

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 80
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #3 le: 10 Mai 2011 à 19:33:02 »
Merci de nous avoir fait partager ce magnifique texte dans lequel chacun et chacune d'entre nous peut se retrouver.

Sylvie

Hors ligne suzy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 317
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #4 le: 11 Mai 2011 à 00:28:06 »
Ce soir, j'ai eu la répétition générale d'un concert de chanson française. Je fais partie d'une chorale. nous avions commencé ensemble, mon Jean-Daniel et moi. C'était un vrai bonheur de faire cette activité ensemble! Nous avons eu la chance de faire deux concerts tous les deux...J'ai eu envie de continuer , malgré tout. Je trouve que le chant est une bonne thérapie...Je fais maintenant mon deuxième concert sans lui. L'année passée, je me souviens que c'était extrêmement pénible...Je faisais mon concert et je me dépêchais de rentrer. Je n'avais pas envie de voir du monde pour boire un verre après le concert; je ne supportais pas de voir tous ces gens qui me regardaient presque avec pitié et qui étaient si mal -à l'aise...Ce soir pourtant , j'ai chanté de tout mon coeur...Je me sentais sereine...Je le sentais vraiment dans la salle.Il chantait avec moi, il m'encourageait, me disait qu'il était content de voir que j'étais capable de chanter avec plaisir...Et vraiment, j'avais du plaisir! Autant j'étais capable de chanter avec émotion des chansons d'amour comme "Aimer à en perdre la raison", autant j'étais capable de chanter avec le sourire des chansons comme * C'est quand le bonheur" ou " J'me lâche". Je sais que lui aurait adoré chanter le répertoire de ce concert. Et , je ne sais comment l'expliquer, mais j'ai vraiment senti sa présence...C'est sans doute pour cette raison que je n'ai pas eu de coup de blues. Je me réjouis de vendredi, ce sera la première ( qui sera suivie de 7 autres)! Je sais qu'il va m'accompagner...
Alors quand je lis ton texte d'Yves Duteil, chère Marie-Claire, je sais que c'est vrai, l'absence n'est pas qu'un vide, c'est aussi de l'amour qui nous accompagne...Et quand on parvient à le percevoir cet amour, ça fait tellement de bien...
Je pense à vous tous, ami(e)s du forum
Suzy

Hors ligne bruna

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • je peux enfin vous présenter mon amour
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #5 le: 11 Mai 2011 à 23:13:20 »
merci  Marie-claire pour ce beau texte cela nous fait du bien  malgre la peine qui est en nous
je pense a vous tous je lis tous vos messages
amitiees a tous  Bruna

Hors ligne mc59

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 195
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #6 le: 12 Mai 2011 à 00:00:45 »
chère Suzy;
Jean-Marie faisait aussi partie d'une chorale , et il aimait la musique , toutes les musiques ;
il jouait du violon (il avait joué 'l'hymne à l'amour ' lors du mariage de notre fille en juin 2010)et du piano .
 
il écrivait :
"les sons sont vivants, ils se proménent autour de moi .je me sens bien au milieu d'eux
la musique me fait sortir des limites de mon corps "

aujourd'hui c'est à travers la musique que je le retrouve !
j'ai la sensation qu'il est là quand j'écoute le smusiques qu'il aimait.

je te souhaite de vivre de beaux concerts ;
je penserai bien à toi demain soir
marie-claire

Hors ligne martine19

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #7 le: 15 Mai 2011 à 21:30:16 »
merci pour ce texte
toujours la même question "où est-il ??" je voudrais ressentir ses colères qd je me trompe et ses baisers qd je fais le bon choix  et tellement d'autre chose !
pourquoi "leur nouvel espace"  me préoccupe autant ... et restera sans réponse

Hors ligne bruna

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • je peux enfin vous présenter mon amour
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #8 le: 16 Mai 2011 à 18:19:13 »

POUR TOI MON ANGE
JE ne te vois plus, je ne t'entend plus,seule la souffrance reste..
Jaurais prefere mourir dans tes bras ,que vivre sans toi,je suis desormais confrontee a la realitee,tu a tant souffert mon amour ,on etais si heureux ensemble ,je pense atoi le jour je pense a toi la nuit.

Tant d'amour j'ai dans mon coeur,  mais tant de douleur dans mon corp,chaque jours je pense a lui le coeur meurtri.Ce mal en moi me tue, ou es'tu!je ne sais pas.
Pourqu'oi la vie nous a fait ça,pourqu'oi tu n'est plus pres de moi! aide moi a m'en sortir je n'y arrive plus je suis a bout
Jaimerais ètre avec lui un instant,pour lui dire que je l'aime tant,je suis desormais confrontee a la realitee,de me dire que je ne te reverrais jamais   Si je savais que je t' aimais tant je t'aurais aimè d'avantage mon ange   .Tes yeux ,ta voix je ne les oublierais pas,car c'est en eux que je me suis perdue la premiere fois.     C'est en regardant le ciel que j' ai compris que sans toi je ne suis rien c'est en te regardant que j'ai compris que pour moi tu etait tout.         Si j'ai un message a faire passer ,  aimez vous tant q'uil est encore temp    Bruna je penses bien a vous tous sur ce forum

Hors ligne Marieve

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : Où s’en vont ceux qui nous manquent ?
« Réponse #9 le: 25 Mai 2011 à 05:43:37 »
Je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris Bruna. Très touchant.