Auteur Sujet: Nos espoirs  (Lu 5229 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 589
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Nos espoirs
« Réponse #45 le: 11 Août 2017 à 05:38:34 »
La solitude fondamentale

https://www.youtube.com/watch?v=-iVurK3P9uE

Bien à vous

Nora

Hors ligne PAVELLE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 22
Re : Re : Nos espoirs
« Réponse #46 le: 08 Octobre 2017 à 19:06:00 »
C'est exactement cela. Nous avions une force, une volonté et des ressources infinies lorsque nous étions deux, puisque nous les puisions tour à tour l'un dans l'autre. Un univers riche, épanouissant, un brin décalé que nous avons construit et que nous chérissions plus que tout au monde. Qu'on me rende ma vie...
Ces mots me parlent énormément Yevanna,  je me permets de dire que cela résume aussi mon couple et ma vie.

Je ne découvre toute cette conversation qu'aujourd'hui puisque je viens sur le forum irrégulièrement. En fait je viens surtout lorsque je vais très mal. Je lis les histoires des autres, qui me rappellent la mienne.  J'ai du mal à aller au bout de ma lecture car j'explose, les larmes brûlent les yeux et me font une tête de déterrée. Je me dis que cela me fait plus de mal que de bien de les lire.
Et pourtant au bout du compte, j'ai honte, car d'avoir lu que d'autres vivent le même enfer que moi me rassure et je me sens moins isolée. Je me demande si ce n'est pas un peu morbide de me complaire ainsi à lire tous ces témoignages lorsque je suis au fond du trou. Enfin non ce n'est pas ça, c'est plutôt que je suis rassurée de constater que mon ressenti et mes pensées sont sans doute "normales", puisque d'autres ressentent la même chose.
Pleurer aussi en lisant les histoires des autres fait peut être parti du processus de... réparation ?
En tout cas j'en ai parlé à ma psy, qui m'a répondu que si dans le fond venir sur le forum me soulageait un tant soit peu, et bien il fallait recevoir ce moment de soulagement.
Ma réflexion du jour sera, qu'à la lecture de témoignages comme ceux de Yevanna et Tony36 je comprends que ce n'est ni la durée de l'amour pour un l autre, ni notre âge qui conditionne nos capacités à supporter l'absence. Je me retrouve tellement dans vos témoignages. Vous lire me fait parfois très mal, et paradoxalement m'apporte aussi beaucoup.
Je t'avais dans la peau. Désormais tu seras toujours sur ma peau...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : Nos espoirs
« Réponse #47 le: 08 Octobre 2017 à 21:01:35 »
moi lire les autres a été ce qui m'a fait "survivre" à des heures indues devant l'ordi quand j'étais au plus bas à frôler la folie de la douleur ...
constater que d'autres avaient résisté m'a rassuré pour continuer.
Lire les autres ne m'a jamais détruit, sans doute à cause de ma vie de toujours, mes épreuves, celles de ceux que j'ai accompagné et de ma formation pro, j'ai eu dit que je me sens comme un "pompier" capable d'aider même si émue ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char