Auteur Sujet: Mon tendre amour  (Lu 12418 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne marijo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #120 le: 30 Juillet 2017 à 05:59:01 »
Il me manque et ses derniers jours à l'hôpital me reviennent en boucle. Ses images m'avaient pourtant quittée ces derniers temps. Pourquoi faut-il donc subir cela? Je n'ai pas envie de replonger là -dedans mais je ne contrôle pas, je ne maîtrise pas. Ça m'envahit, me submerge et mon sommeil est à nouveau chaotique et les journées compliquées. Oui Anneso cette semaine en Bretagne a été une bulle de tranquillité et d'apaisement mais juste une bulle et elle vient d'éclater. Heureusement que je vous lis et qu'à travers vos récits je découvre qu'en fait tout cela est normal, douloureux mais banalement normal. Il ne me reste plus qu'à accueillir ce moment et à attendre que ça passe. Ma fille est chez moi en ce moment et ce n'est pas très drôle pour elle de me voir dans cet état, je la sens désemparée face à mon chagrin, mal à l'aise, ne sachant quoi dire ni quoi faire. A 20 ans elle m'aura souvent vue au fond du trou, à un an et demi lorsque que son père m'a quittée, à 11 ans lorsque mon père a été tué dans un accident, lors de mes soucis de santé suite à une dissection des carotides, pendant ma dépression. Je sais, il y a pire mais j'aurais aimé qu'elle soit un peu plus épargnée. Elle ne s'en sort pas si mal, elle fait des études qui lui plaisent et les réussit plutôt bien. C'est juste que j'aurais voulu qu'elle vive dans une ambiance avec un peu plus de joie de vivre., mais là-dessus non plus je n'ai aucun contrôle. Je me morfonds un peu, désolée, j' en avais un peu besoin. Je sais que je ne suis pas la seule à vivre des choses difficiles, c'est inhérent à notre condition d'être humain mais p... que c'est dur! Certes je n' évoque pas  tous les merveilleux moments que j'ai vécus, engluée que je suis dans mon chagrin. Oui, voilà j'en ai vécu, j' en vis et j'en vivrai encore. Il me faut continuer à avancer vers ces moments-là. Ça relève plus du journal intime que du partage ce que j'ai écrit mais ça m'a fait du bien.
Je vous souhaite à tous des moments d'apaisement et malgré tout de bonheur.



Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2944
Re : Mon tendre amour
« Réponse #121 le: 30 Juillet 2017 à 21:53:00 »
Dans la table des matières
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
il y a le lien à outils  vers la pratique narrative
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/deuil-et-pratique-narrative/
je t'invite à aller voir cela peut te permettre de dire des choses positives à ta fille même si tu pleures ...

Tu peux utiliser l'EMDR
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656
l'EFT
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg56699/#msg56699

la méditation des émotions
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg57305/#msg57305
je l'utilise souvent encore ...

c'est bien que tu puisses écrire ici n'hésite pas à continuer
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne marijo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #122 le: 10 Août 2017 à 05:13:54 »
Je lis régulièrement les uns et les autres mais écrire m'est difficile. J'ai l'impression de tourner en rond. Les larmes ne sont plus quotidiennes mais la tristesse est là, jetant sur ma vie un voile terne, atténuant sa saveur. Depuis quelques semaines je suis soumise à des compulsions alimentaires que je ne contrôle pas du tout. La nourriture a souvent été un refuge, bien dérisoire, pour moi. Dérisoire car le sentiment d'apaisement que ça m' apporte est très, très éphémère. Les conséquences, elles, sont visibles, prise de poids, mal être, le problème est que  ça ne résout rien. Au contraire, je me dégoûte. Tu me manques et la nourriture ne comblera pas ce vide, ma raison en est bien consciente, mais elle a peu de poids face à mon immense chagrin. J'ai fait un rêve récemment où je te disais que tu me manquais et tu me répondais,  en me prenant dans tes bras et en m'embrassant tendrement, que c'était pour cela que tu étais descendu  (d' où?). Oui, mais tu n'es pas resté. Que le chemin est long. tortueux et douloureux! Vous tous ici le savez bien mais comme on aimerait que tout cela n'ait jamais eu lieu. Je crois que c'est ce que je cherche dans la nourriture, à oublier, à m'oublier.
P.S.:merci Qiguan pour les liens et d'être toujours là malgré tes propres blessures.

Hors ligne marijo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #123 le: 30 Août 2017 à 07:00:51 »
Le 25 août ça aurait fait 8 ans que nous nous étions rencontrés, mais il n'y a plus de nous, il n'y aura plus de nous. Je dois arrêter de penser au conditionnel c'est bien du futur qu'il s'agit. C'est une certitude, cette douleur, cette souffrance. Bientôt 9 mois que tu n'es plus, que nous ne sommes plus. Voilà à quoi se résume notre histoire, à de tous petits chiffres et à un bon emploi des temps de la conjugaison française. Parfois je me demande ce qu'il reste de ce nous à part cette douleur que je porte seule. Le 25 août j' étais entourée de mes meilleurs amis pourtant, de leur affection et ce fut un pur moment de douceur, un moment agréable et tendre. Oui mais tu n'étais plus là et cette absence est la seule chose qu'il me reste. Je les aime beaucoup ces amis ce n'est pas juste pour eux. Ton absence prend toute la place . Chaque évènement de ma triste et petite vie, depuis le 11 décembre 2016, met en évidence ces négations, ne ...pas, ne...plus. Plus rien.

Hors ligne marijo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #124 le: 27 Septembre 2017 à 08:03:42 »
Ça couvait depuis un moment. Hier grosse vague de désespoir, il y avait bien longtemps que je n'avais pas pleuré. Je suis fatiguée d'être triste. Encore une journée à affronter, heureusement en fin d'après midi réunion d'amies autour d'un thé. Je les aime celles-là! Elles ne me lâchent pas et je ne les lâcherai pas non plus. En te perdant mon amour j'ai redécouvert un lien très précieux. Celui de l' amitié que j'avais un peu négligé. Il ne remplace pas ta perte, ce lien, c'est autre chose. Une affection, une douceur qui me permettent d'avancer, de ne pas être tous les jours centrée sur ma douleur. C'est un vrai baume sur mes blessures. J'ai de la chance malgré tout, il y a des gens qui comptent pour moi et pour qui je compte.
Aussi bonne journée que possible à tous.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 642
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Mon tendre amour
« Réponse #125 le: 27 Septembre 2017 à 10:45:16 »
Je suis fatiguée d'être triste.
comme je te comprends, le deuil épuise, et l'épuisement épuise...

comme toi Marijo, je suis entourrée, et j'ai redécouvert le lien d'amitié, certains sont toujours là et me font du bien, j'en ai perdu certes (mais perte si futile après celle que l'on vient de vivre), mais j'ai découvert de belles personnes, de très belles personnes
je t'embrasse
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne marijo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #126 le: 28 Octobre 2017 à 07:29:29 »
Je ne me sens pas bien en ce moment, j' allais un peu mieux et là d' un coup je rechute. Il y a un an à la même époque nous étions pleins d'espoirs, cette greffe de cellules souches était de toutes façons la seule et unique solution. C'était risqué mais tu étais déterminé et tu y croyais. Ça ne serait qu'un mauvais moment à passer et après une longue convalescence tu reprendrais tes activités. C'est le discours que tu me tenais et moi, dans le déni le plus total, je n' envisageais même pas qu'il puisse y avoir une issue fatale. On y a tous cru mais y croyais-tu vraiment? Quelque chose m'a échappé, je n'ai jamais compris la réelle gravité de ta maladie. Il faut dire que tu refusais, avant ton hospitalisation, que je t'accompagne à tes rendez -vous chez l' hémato. Je t'en veux aujourd'hui, j'ai l'impression d'être passée à côté de quelque chose. C'est absurde et certains me disent que tu voulais sans doute m'épargner mais je crois plutôt que tu ne me croyais pas capable d'être à tes côtés d' où  cette bulle dans laquelle vous vous étiez enfermés avec ta fille qui a pris ses jambes à son cou quand la situation a empiré. Remarque moi non plus je n' aurai jamais pensé être capable de tenir le coup. C'est maintenant que c'est le plus difficile, 11 mois après. Heureusement qu'il existe ce forum, grâce aux différents témoignages je sais que tout cela n'est pas anormal. Je laisse venir cette nouvelle vague et j'attends qu'elle passe, je me relèverai après. Tu me manques, j'ai tellement envie de me blottir contre toi. Chaque jour je me réveille en me disant "l' homme que j'aime est mort",que faire de cet amour dirigé vers le néant...

En ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 77
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #127 le: 28 Octobre 2017 à 18:15:24 »
Bonjour marie Jo. Elle va tenir quelques jours cette vague car la période de toussaint n'est pas faite pour remonter le moral à nous tous sur le forum qui pleurons un etre cher.
Tu dis qu'il ne voulait pas que tu l'accompagnes chez l'hémato. Le mien non plus ne voulait pas . Il avait son vsl. Il se voulait indépendant ou alors ne voulait pas me faire supporter cette contrainte et ce milieu. C'est peut etre également pour cette meme  raison que ton conjoint a agi de la sorte. Pour nous préserver je dirais.
Pourtant, je me sentais inutile et j'ai insisté auprès de lui; Pour moi c'etait naturel, on etait deux, on devait ne faire qu'un pour tout. Il a fini par accepter mais je n'ai jamais abordé le pourquoi. Tout un tas de choses que je n'ai pas abordé dont je n'aurais jamais la réponse.
Ne faire qu'un : aujourd'hui après 17 mois je me sens toujours amputée. Bien sur, j'arrive à avancer un peu mais ma vie est si vide.
Ce qui est difficile ce sont ces anniversaires de différents évènements avec ce sentiment de culpabilité dont tu parles.
La route sera longue, le soleil se lève tous les jours, les saisons passent et nous sommes au milieu .
Je te souhaite de pouvoir laisser passer la vague le plus naturellement possible.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2944
Re : Mon tendre amour
« Réponse #128 le: 28 Octobre 2017 à 22:32:01 »
marijo
Citer
Je laisse venir cette nouvelle vague et j'attends qu'elle passe, je me relèverai après.

oui et ne craint pas la durée de cette tempête !
le corps de l'homme que tu aimais est mort
mais tout ce qui était votre amour à vous qui a existé, existe encore car toi tu vis ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne marijo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #129 le: 29 Octobre 2017 à 19:01:47 »
Merci de m'avoir lue, c'est en effet une période difficile. Au début, je parlais beaucoup de lui à nos amis mais je n'y arrive plus et tout le monde pense que je m'en sors bien. En même temps c'est ce que je leur donne à voir.
Oui 3 pommes tout comme toi, je me sens amputée. Je ne me sens pas seule, c'est autre chose. Même bien entourée comme je le suis, je me sens bancale.
Quand il a rendu son dernier souffle, c'est la première pensée que j'ai eu Qiguan, et qu'entre nous j'ai trouvé bizarre, "il est mort mais je vis", sans trop savoir ce que j'allais faire de cela. Tu as raison, faire exister notre amour, d'une autre façon. Et pour cela il va falloir que je prenne soin de moi mais c'est difficile en ce moment. Je me nourris n'importe comment et bien trop. Mon psy me dit que j'essaie de m'étouffer mais je n'arrive pas à trouver de solution à  ce comportement. Ça m'inquiète mais quand j'en parle on me dit qu'au moins je ne sombre pas dans l'alcool.  En gros, ce n'est rien. Les compulsions alimentaires ne sont pas vues comme un trouble par la plupart des gens. Je ne contrôle plus rien, comme avec la maladie de mon tendre amour, incontrôlable, parce que rare et n'ayant quasiment aucun remède, comme avec la vie en général. J'ai bien du mal à l'accepter, c'est peut-être pour cela que je me noie dans la nourriture, parce que je suis morte de peur. Je ferai mieux de raconter cela à mon psy.
Enfin le week-end se termine, en général je me sens mieux la semaine.
Je vous souhaite à tous un chemin le moins chaotique possible.

Hors ligne minou38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #130 le: 29 Octobre 2017 à 19:24:13 »
oh ! j'ai l'impression de me lire . je ressens exactement la même chose . c'est vrai que les autres ne prennent pas la mesure de notre   douleur . le dimanche , tous les dimanches je suis borderline! je louche sur ma boîte de somnifère tant j'ai l'impression que je n'en sortirai jamais .l'homme qui était toute notre vie n'est plus là, donc on n'a plus de vie . a quoi bon se bagarrer pour quoi? entourée ou pas , on est seule . je veux pas te saper le moral davantage, mais moi, j'y arrive plus .  j'ai déjà fini de manger mais je ne sais  plus quoi tant ça n'a aucune importance . je t'envoie tout mon soutien .

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2944
Re : Mon tendre amour
« Réponse #131 le: 29 Octobre 2017 à 21:07:27 »
le premier retour du plaisir de manger fut lors de la première rencontre entre endeuillé(e)s faite dans le Gers , je nous revois réalisant tous , les larmes venant que nous étions en train de trouver du plaisir alimentaire ...
seule à la maison ce fut bien bien plus tard, un jour apprécier une saveur et en être toute surprise
puis le plaisir gustatif s'est élargi même s'il est loin de ce qu'il était.
Marijo l'EMDR cf post boite à outils et l'EFT peuvent t'aider beaucoup, l'acupuncture aussi
pour le bseoin de remplir sans calories ou peu un bon truc :
faire des faux flans avec de l'agar agar et avec les parfums aimés et les sucrer au xylitol, mélanger agar agar à de l'eau ou du lait écrémé ...
prenez soin de vous, vos aimés le souhaiteraient ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne marijo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #132 le: 05 Décembre 2017 à 07:25:43 »
Dans une semaine cela fera un an que tu es mort et alors que je pensais aller mieux, ce matin je me réveille après une nuit de cauchemars comme si tu étais mort hier. Les mêmes sensations et sentiments m'assaillent. J' avais lu sur ce forum combien le chemin du deuil pouvait être chaotique. Je le vis c'est autre chose que de le savoir. J' attends l' accalmie car ça aussi ça fait partie du vécu et heureusement que je sais que ça existe aussi sur ce chemin plein d'ornières. Je vous souhaite à tous ici de trouver ces moments d'apaisement.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2944
Re : Mon tendre amour
« Réponse #133 le: 05 Décembre 2017 à 08:21:26 »
Le forum t'aide
Car il t'avait avertie
Et aussi car tu sais qu'au bout d'un temps cela se calmera à nouveau
Puisse ce forum continuer ainsi à accompagner
Savoir aide le vécu qui fait moins peur que l'inconnu ...
Affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne nathT

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon tendre amour
« Réponse #134 le: 05 Décembre 2017 à 10:45:34 »
Bonjour,
 Depuis presque 3 mois l'homme de ma vie s'en est allé .
Je lis vos témoignages et j'ai déjà écrit .Les avertissements que ce forum expriment m'ont aidée à comprendre ce qui se passe et va se passer en moi mais cette nuit ma douleur est devenue si intense ,plus intense que jamais .
J'ai vécu de nombreux deuils mais je n'avais jamais imaginé une telle souffrance .
J'ai cru  avoir passé une étape mais non;je ne parviens toujours pas à accepter son départ (oui,je sais, il y a des retours en arrière ...les émotions sont en dents de scie ....) Et bien non, en ce qui me concerne les émotions sont plus intenses chaque jour,un cauchemar qui ne s'arrête jamais .Mes pleurs ont commencé doucement, lentement et s'amplifient , je ne pleurais jamais la nuit ni au travail, ni devant mes proches (je suis seule, mes enfants sont grands et  ont toujours leur père)  désormais je pleure partout; dans la rue..., en voiture..., je suis obligée de sortir de mon cours pour ne pas m'effondrer devant mes étudiants .
Il était l'homme de ma vie, nous nous étions rencontrés tardivement après des vies compliquées (divorces, séparations...)
Mais nous avions tout de suite compris que nous étions faits l'un pour l'autre ;nous nous étions trouvés, nous terminerions notre vie ensemble , nous n'avions jamais été aussi bien .Il me reste le souvenir des 12 années de passion
 commune  et le bonheur de l'avoir accompagné jusqu'au bout de son chemin malgré la maladie .
Mes pensées pour vous tous dans ces moments terribles que nous traverssons
Nath