Auteur Sujet: mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...  (Lu 238 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne anouche

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« le: 05 Novembre 2018 à 22:23:48 »
Bonjour, j'habite Antibes et j'ai 52 ans. Mon mari à mis fin à ses jours il y a 17 jours,3 jours avant ses 49 ans ; il avait arrêter de fumer (un peu sur ma demande), le matin il m'avait dit être déprimé (je lui ai dit : "çà va passer...) et à cause d'une broutille il m'a crié dessus au téléphone et parce que je travaillais, j'ai bloqué son numéro ... le dernier sms que je n'ai vu que bien après était : "si tu ne m'appelle pas dans les 5 mn je passe à l'acte".je l'ai retrouvé pendu au hamac qu'il m'avait installé sur la terrasse. Je suis infirmière et je n'ai pas vu ni cru en sa détresse (il m'avait dit avoir eu des idées suicidaire cet été). nous nous aimions très  très fort, tous 2 blottis contre le monde extérieur qui nous semblait tellement cruel.  il savait que je ne m’étais jamais vraiment remise du suicide (identique) de ma mère à 20 ans. Son message est vraiment fort et culpabilisant. Je suis dans une phase de sidération m'a dit le psychiatre. Je crie et pleure puis me fige et suis dans l'hyperactivité, je refuse encore de voir la réalité. Lorsque je vois que plusieurs années après nombre d'entres vous souffrent encore tant j'ai peur... je ne sais pas encore si je vais choisir de continuer à vivre; pas d'enfant une seule amie très loin de chez moi ( mais qui m'ecrit des sms tous les jours et que je peux appeler). Je suis désespérée .Merci pour vos conseils,,,

En ligne Bibou07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 372
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #1 le: 05 Novembre 2018 à 22:37:03 »
17 jours, c’est très très récent ! C’est un moment horrible, insoutenable à vivre. Il y a le déni, on peut pas acccepter une chose pareille... petit à petit , très doucement  vient le  temps de l’acceptation.. La douleur change, devient plus supportable puis des moments de répits arrivent et la douleur revient par vagues. C’est très long mais on avance tous et toutes alors qu’ au début on pense qu’on y arrivera jamais. Il faut garder espoir!
Cela peut soulager  d’ecrire ses sentiments ici, de crier sa souffrance. Lire les autres montrent qu’on peut s’en sortir avec le temps.N’hesite pas à utiliser le forum si tu n’as pas de confident, ici on te comprend tous, on est tous dans la même galère. ...

Affectueusement.

Hors ligne anouche

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #2 le: 05 Novembre 2018 à 22:42:56 »
Merci Bibou, cela m'aide beaucoup. un peu d'espoir que la vie peut m'apporter autre chose. Merci de tout cœur.

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 344
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #3 le: 05 Novembre 2018 à 23:09:44 »
Beaucoup, beaucoup de tristesse de te voir arriver ici....
Ces premiers moments sont terribles, invivables, insupportables, à sombrer dans la folie ... avec cette non envie de vivre envahissante(même avec des enfants, ça n'a rien à voir avec l'amour qu'on leur porte ...)
J'ai l'impression qu'avec le suicide d'une personne que l'on aime, on doit faire face "doublement" : à la mort avec le manque, l'absence ... et au suicide avec toute son horrible violence ....
As-tu le livre du docteur Fauré ? (après le suicide d'un proche)
Sur le fil de Federico ("mon petit monastère"), il y a aussi des articles, des extraits de livre etc ... sur le suicide, lire les différents fils apporte souvent une aide, des réponses à certaines questions ...

Tu es là dans ces moments les plus durs ... après comme le dit Bibou, la souffrance se transforme, c'est moins extrême ... on avance tout doucement, chacun à son rythme, à sa façon ....
Petit à petit, on "revient à la vie" ...

Je te dépose beaucoup de douceur et de tendresse
Catherine

Hors ligne anouche

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #4 le: 06 Novembre 2018 à 08:24:35 »
Merci beaucoup Mircea pour ton soutien et ton conseil, je vais acheter ce livre; j'ai visionné la conference du dr Fauré, ce mr est d'un grand secours pour comprendre et ne pas devenir fou. Affectueusement.

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 483
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #5 le: 06 Novembre 2018 à 11:17:33 »
Chère Anouche,

Je viens simplement te saluer.
Le moment que tu vis est extrêmement difficile.
Les conseils de lecture, ainsi que les interventions du docteur Fauré, sont effectivement préconisées...
Dans un premier temps, on a envie de comprendre, malgré le choc, malgré la sidération, malgré le cauchemar dans lequel on est plongé.
Te lire me remémore mon état il y a quelques mois de cela. C'est un moment terrible, on est dévasté, hébété, plus rien n'a de sens, d'importance. On a le sentiment d'avoir fauté, commis une erreur, on s'en veut et on est déchiré par le chagrin.
Ce n'est pas facile, mais essaye de ne pas te laisser dévorer par la culpabilité. Tu n'es pas responsable.
De mon coté, après 7 mois bientôt, la culpabilité s'atténue. Mais la tristesse, le chagrin et le remord sont toujours présents.
Continue à écrire tes peines ou tes états d'âmes, nous essaierons d'y répondre au mieux. Sincèrement.

Je peux te dire qu'une amélioration viendra. Mais il faut du temps. Un apaisement viendra, forcément, mais il faudra gérer cette cicatrice toute sa vie.
A titre personnel, je reprends un certain ancrage dans la vie. Je mange et dors correctement. Mais il est vrai qu' il y a quelque chose qui s'est brisé de manière irrémédiable, une illusion s'est envolée à jamais, une certitude que tout peut est boulversé en un instant.
Courage à toi, dis toi que tu es dans la période la plus difficile.
Je pense qu'il est primordial de s'exprimer, de sortir tout ce que tu as sur le cœur, tout extirper, sans se censurer, pour ne rien garder de néfaste en soi. Parler à des proches, à des professionnnels. Tu as aussi des réseaux de bénévoles qui organisent des groupes de paroles ou des soutiens individuels (association empreintes notamment, créée à l'initiative du dr Fauré).

Un immense courage à toi. Je t'envoie une dose immense de douceur. On en a besoin.
Prends soin de toi à ce stade, reposes toi.
Il a été très précieux de pouvoir échanger avec des personnes sur ce forum, qui ont connu un drame similaire.
Tu verras, c'est très aidant.

Très affectueusement

Michaël
« Modifié: 06 Novembre 2018 à 11:23:54 par mike67 »

Hors ligne anouche

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #6 le: 06 Novembre 2018 à 20:35:01 »
Merci , un grand Merci Michael... j'ai du mal à remonter jusqu’au mal qui t’amène sur ce site mais j'ai cru comprendre que ton Amour aussi à mis fin à ses jours, si ce n'est pas trop pénible pour toi , dis m'en plus sur les circonstance de sa disparition stp. Pendant combien de temps as tu subi cet état de sidération ? As tu eu un traitement (antidépresseurs, anxiolytiques...) pour t'aider?  Je te remercie Michael, tes mots sont beaux et réconfortants. Affectueusement.

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 483
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #7 le: 06 Novembre 2018 à 21:25:40 »
Bonsoir Anouche,

J'ai effectivement perdu LA personne qui était essentielle dans ma vie, en terme d'attachement, de valeur partagée, d'admiration, d'apprentissage de la vie, car on a apprend tout le temps.
Sa disparition est intervenue après une rupture, à mon initiative.
Son geste? Je ne l'ai pas vu venir. J'étais petrifié, hébété.
Je refuse de me l'approprier mais je regrette énormément de ne pas avoir été en mesure de détecter certains signes ou certains propos. Comme pour toi je pense, on a l'impression que tout était évident une fois le drame arrivée. Car notre vision est biaisée.
Je n'ai pas arrêté de refaire le film, encore et encore. ce que j'aurais dû mettre en oeuvre pour que ce drame ne survienne pas.
Ce drame est survenue du fait de la conjonction de pleins d'événements et d'éléments qui font que c'est arrivé à ce moment précis. Une légère orientation, une action à priori insignifiante auraient pû tout changer. J'en ai la certitude. Un peu comme les répercussions des battements d'ailes des papillons.
Tu vas refaire le film, encore et encore, analyser chaque hypothèse, cela va ganberger. Cela sera douloureux. On aura beau te dire que cela est inutile, tu en auras besoin. Il faut faire attention que cela ne soit pas trop douloureux, que tu te protèges, car tu n'as rien fait de mal. C'est très important.
Chaque fois que tu viendras sur ce site, je te le dirai... tu n'es pas responsable de son geste.
On ne l'est pas... mais on regrette de ne pas avoir été en mesure d'intervenir.... accepter de ne pas avoir la maîtrise sur tout... C'est cruel, eu égard aux conséquences, mais cette étape sera nécessaire.
Je n'ai pas pris de traitement, Je n'ai même pas vu de médecin.. J'ai été complètement fou (??).
après le drame, pendant plusieurs mois, je suis resté en marchant au ralenti... j'étais passé en ralenti, car la douleur était terrible et parce que je trouvais inutile de courir après un monde qui n'était plus le mien. J'étais dans ma bulle.
Ma chance a été que mon entourage a fait corps autour de moi. Je n'ai jamais été seul (une seule seconde) les premières semaines.
J'avais aussi des blocages alimentaires (tous les souvenirs de plats préparés ensemble par exemple, ou qu'on aimait... je ne pouvais plus les manger).
Cet état de retrait, de lenteur, de replis complet a duré plusieurs mois. Mais j'étais épaulé, je n'ai pas cessé de parler, de vider mon chagrin, de parler sans tabou de mes regrets, de mes doutes, de mes remords. Mais j'étais hors de la vraie vie.
Depuis le moi de septembre, le moteur s'est tout doucement remis en marche. J'arrive à retrouver un intérêt dans les activités quotidiennes. Pour autant, je reste malheureux à l'intérieur. Je ne sais pas si c'est de la culpabilté ou la certitude d'avoir perdu une personne inestimable pour moi. Tout est chamboulé, terriblement.... il faut du temps pour recoller les morceaux.

Dans tous les cas, je te conseillerais de te confier, si cela est possible, à ton médecin. Il saura être un soutien et te prescrire un traitement si cela est nécessaire.
L'assistance d'un thérapeute peut aussi s'avérer important.
Essaies de prendre tout ce qu'on te propose, si tu sens que cela peut t'aider.

A ce stade, c'est si récent que je te dirais une chose : PASSES EN MODE SURVIE. Réellement.

A très vite.
Ecris si tu en as besoin, n'hésites surtout pas.



En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1751
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #8 le: 07 Novembre 2018 à 10:25:41 »
Bonjour Anouche,

C'est difficile pour moi de lire ton message tellement ton histoire ressemble à la mienne.
7 mois après cette atrocité qui nous semble directement adressée, je prends du recul, beaucoup de recul.
Je ne me sens plus coupable que si je cogite seule trop longtemps.
Garde espoir, je t'assure qu'on peut survivre même si c'est très difficile.

Je me permets de te donner ce lien :
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/

N'hésite pas à lire les fils des endeuillés, ça m'a beaucoup aidée pendant mes nuits blanches et mes journées noires.

Je me permets aussi de te serrer fort dans mes bras.
Pleure, crie, hurle... Laisse venir... N'aie pas peur. Nous sommes là.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

En ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1751
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon mari s'est suicidé il y a 17 jours...
« Réponse #9 le: 08 Novembre 2018 à 19:55:37 »
Comment vas-tu Anouche ?
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes