Auteur Sujet: mon chemin sans lui  (Lu 7386 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne rivage

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • mp3soleil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #30 le: 10 Juin 2017 à 21:34:12 »
Oui gigant j'ai vu ton signe il est beau aussi ,j'avais oublier de parler de mon réveil,en effet ce matin vers 5h et demi je rêvais de la chanson "la vie en rose"et toutes les paroles qui normalement ne viennent pas dans ma tête,étaient là,elle adorait cette chanson ,par contre le chapeau de ma petite fille est rose,avec un ruban violet,lorsque je l'ai vue ,je voyais que lui.

Hors ligne rivage

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • mp3soleil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #31 le: 11 Juin 2017 à 11:39:10 »
excuse moi 3 pomme de rester sur ton post,mais je finis juste cette dernière explication.
ce matin je me suis levé avec une seule idée en tête ,regarder le ticket de paiement de la veille pour voir si je n'avais pas rêvé,en effet ma fille devez passer et je voulais lui montrer cette preuve,là je suis sûr de moi,le bon de réduction était mentionné ainsi que le prix du chapeau  ,des souliers (6 euros). Il faut dire que mon épouse était une metteur en scène ,elle travaillait comme prof dans un collège et montait  des pièces aussi bien avec des enfants que des adultes ,elle était très forte,mais là elle met en scène une personne inconnue ,vêtue de blanc ,un tailleur très beau ,blonde ,la trentaine ,visage très pale,je croyais avoir vue un ange,c'était fort de café,moi je ne suis pas pratiquant elle non plus d'ailleurs,c'était pour me montrer qu' elle n'avait pas perdu la main,mon étoile là bas brille de tout son éclat,elle me manque terriblement,je crois que je l'aime de plus en plus.

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 72
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mon chemin sans lui
« Réponse #32 le: 11 Juin 2017 à 12:41:46 »
excuse moi 3 pomme de rester sur ton post,mais je finis juste cette dernière explication.
ce matin je me suis levé avec une seule idée en tête ,regarder le ticket de paiement de la veille pour voir si je n'avais pas rêvé,en effet ma fille devez passer et je voulais lui montrer cette preuve,là je suis sûr de moi,le bon de réduction était mentionné ainsi que le prix du chapeau  ,des souliers (6 euros). Il faut dire que mon épouse était une metteur en scène ,elle travaillait comme prof dans un collège et montait  des pièces aussi bien avec des enfants que des adultes ,elle était très forte,mais là elle met en scène une personne inconnue ,vêtue de blanc ,un tailleur très beau ,blonde ,la trentaine ,visage très pale,je croyais avoir vue un ange,c'était fort de café,moi je ne suis pas pratiquant elle non plus d'ailleurs,c'était pour me montrer qu' elle n'avait pas perdu la main,mon étoile là bas brille de tout son éclat,elle me manque terriblement,je crois que je l'aime de plus en plus.


Sans aucune hésitation Rivage, tu peux raconter sur mon post ce qui t'arrive que ce soit des signes de ta femme ou de tes périodes de vagues.  J'accepte chacun chacune pour nous donner l'impression de ne pas  etre seule ou seul.
C'est beau ce que tu racontes. Cela veut dire que malgré l'absence physique il y a toujours un lien.  Cela nous aide à continuer ou à accepter.
Bon dimanche à tous

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 72
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #33 le: 15 Juin 2017 à 12:07:28 »
Je viens d'écrire quelques mots sur le post de Nounouto.
J'avais pourtant l'intention dans la journée de me remuer un peu, y a tellement à faire dans une maison mais voila, quand l'envie n'y est pas, cela s'accumule.
Hier j'ai passé une journée avec mes copines à aller visiter un moulin ou l'on travaille la pierre. Ce sont des bénévoles qui s'en occupent. Certains ne savaient meme pas qu'ils pouvaient créer de leurs mains puis l'am dans un chateau un musée de tisserands ou l'on fabrique encore des charentaises .
Bref j'ai pu penser à autre chose toute la journée.  Hier soir j'étais exténuée vu la chaleur et les embouteillages et je me suis endormie sans réfléchir.
Puis ce matin, la réponse à Nounouto et voila que les larmes n'arretent pas de couler .
Ce n'est pas facile de se secouer quand le manque est là;

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2902
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #34 le: 15 Juin 2017 à 16:14:28 »
Citer
Ce n'est pas facile de se secouer quand le manque est là;
oui mais au bout d'un an tu réussis à accepter de faire ces sorties et de les faire sans t’effondrer et tu en referas ...
premiers prémices de l'aube de la reconstruction (l'aube est avant l’aurore ... et ce ne sont que des prémices mais ils sont là.)

faire avec le manque est un TRÈSsssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss looooooooooooooooooooooooong chemin ... 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne nounouto

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 80
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #35 le: 15 Juin 2017 à 21:54:06 »
Bonsoir 3 pommes
Hier soir la vague de chagrin et pleurs est arrivée sans crier gare sans savoir pourquoi mais je ne voulais pas faire pleurer mes soeurs de tristesse
S'était une émotion soudaine
Aujourd'hui du coup j'étais plus apaisée.
Il faut s'occuper la tête éviter de ressasser une situation qu'on ne peut changer.
Mais parfois c'est impossible nous ne pouvons plus bouger' ni même réfléchir. Et là il n'y a pas d'issue.
Il faut essayer d'accepter de passer d'un état à un autre.
Bon courage à tous
Chaleureusement
 

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 72
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : mon chemin sans lui
« Réponse #36 le: 20 Juin 2017 à 11:43:00 »

faire avec le manque est un TRÈSsssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss looooooooooooooooooooooooong chemin ...
[/quote]

Comme je suis d'accord avec cette phrase Qiguan.
Y a pas de secrets, pour continuer il faut  revenir dans une vie sociale et porter le  masque qui dit oui je vais bien (bien ou mal de toute  façon çà n'interesse pas les autres , ceux qui ne sont pas passés par là).
Je crois qu'entre mon compagnon et moi nous avons pris un accord pour se dire bonjour je suis là, pas trop loin, continue comme çà. C'est un chanteur qu'il aimait beaucoup .Quand j'entends ses chansons j'abandonne ce que je fais.  Les larmes me viennent mais elles s'arretent parce que l'ai l'impression qu'il me parle. Quelquefois je reste 2 ou 3 jours sans en entendre une.  Cela me manque mais des que j'ai le signe je me sens un peu plus apaisée.

Vous allez me dire que chacun recherche son signe comme il peut . C'est surement une coincidence mais on en a besoin de ces coincidences.
j'en ai une autre. Samedi soir j'ai accepté d'assister au repas de fin d'année de mon club de rando. Et bien surprise quant au nom du restau :  3 pommes comme le pseudo que j'ai choisi pour ce forum, comme le surnom qu'il m'avait donné.......

Je souhaite à chacun qui souffre de l'apaisement

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 72
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #37 le: 23 Juin 2017 à 14:01:31 »
Bonjour à moi et à ceux qui lisent,
Pour reprendre l'une de tes expressions : "ça n'interesse personne" (je parle de mes écrits). Je vais donc te parler à toi qui es parti si vite que dis je, tu n'es plus là donc tu ne me lis plus. Donc c'est à moi que j'écris!
A qui raconter ma journée sinon à un journal. Hier j'ai reçu l'artisan qui m'avait posé des fenetres . Tu étais là quand il l'a fait.
L'une d'elles fermait mal. Oui petit à petit je m'occupe de tous ces petits riens qui ne vont pas et pour lesquels il me faut soit un bon bricoleur soit un professionnel, puisqu'il le  faut .
Donc l'artisan tout en travaillant me demande "mais vous avez perdu votre mari? A quoi l'a t il vu, je ne lui ai rien dit.
Il y avait juste une photo et une bougie près de la fenetre qu'il réparait.  Il a fallu que je lui explique  succinctement. J'avais les larmes  aux yeux . Il a insisté en parlant de ta souffrance et pour me dire que son frère etait décédé en octobre 2016 d'une crise cardiaque à 48 ans. Je n'ai pas su trop quoi dire, heureusement il a vite réparé donc il n'est pas resté longtemps.
Ce midi, je rencontre à la caisse d'un centre commercial, une dame d'un certain age, que j'aime bien.  Tu sais la dame magnétiseuse et médium. Elle était accompagné car elle ne conduit plus.  Elle est en contact régulier avec l'un de mes frères qui a du lui dire que la dernière fois où nous avons mangé ensemble avec des copains j'ai craqué. C'est dur de se retenir et de montrer le masque  du ça va bien. Donc elle me dit, j'ai vu votre frère, vous savez faut continuer ! d'un air guilleret. Et moi de  lui répondre sur le meme ton : mais oui bien sur qu'il faut continuer, je n'ai pas le choix. J'avais envie de lui dire mais bien sur la mort c'est quoi? pas grand chose , juste une séparation physique définitive!

Voila fallait que j'écrive ces deux anecdotes quelque part puisque qui accepterait d'entendre ceci. C'est vrai ça n'interesse personne.

Hors ligne nounouto

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 80
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #38 le: 23 Juin 2017 à 20:09:49 »
Nous cela nous intéresse nous sommes tous sur ce forum pour partager. J ai compris combien les gens sont maladroits face à la mort et le deuil.  Ils ne savent quoi dire alors ils parlent femme leur expérience de personne que tu ne connais pas. Et tu ne comprends pas pourquoi on te raconte cela tu n'as pas envie de les entendre.
Parfois je suis fatiguée d'être indulgente envers leur malades je ai envie de les envoyer se faire voir de les arrêter avec des mots bien sentis.
Parfois je m'y autorise lorsque j'ai les nerfs en pelotes. Un jour un de mes collègues n à retrait pas de se plaindre de sa femme " il faut que je la supporte" je l'ai regardé ce est à moi que tu dis cela? Il n'avais toujours pas compris je dois supporter ma femme me répeta-il. Je l'ai regardé bien en face et je lui " eh bien moi je donnerais n'importe quoi pour supporter encore mon mari" il est resté interdit et depuis je ne l'ai plus entendu se plaindre de sa femme.
Mais c'est vrai je donnerai n'importe quoi pour l'entendre se plaindre de moi.

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 72
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #39 le: 28 Juin 2017 à 22:40:54 »
S'il y a une chose qui est impossible à obtenir c'est leur retour ,meme à n'importe quel prix.
Alors on cherche tout moyen pour avoir des miettes de "chaleur' par des photos, une video, des souvenirs.  N'importe quoi pour les faire revivre quelques secondes. Ces vagues qui rythment nos vies maintenant et pour un long moment, faut vivre avec.
Tant que l'on a l'esprit occupé à autre chose ou avec des amies le manque est mis entre parenthèse. Bien sur cela dure peut de temps.  La souffrance revient vite lorsqu(on est face à soi-meme.  Et on perd pied.
Cette nuit, réveillée à 2 h du matin ; ce manque s'est fait sentir.  j'étais mal à tel point que je me suis imaginée qu'il devait etre là près de moi sans que je le vois.  J'ai meme cru ressentir son corps sur lequel je posais ma main.  Entre larmes et apaisement j'ai voulu mettre de la musique. C'était la montagne de Jean Ferrat . Les cendres de mon compagnon selon son souhait ont été dispersées dans sa montagne natale.  Etait ce  un signe de sa part ?  J'ai pris un livre  mais n'ai pas pu me concentrer.
Puis sans raison j'ai fouillé dans ma table de nuit . J'y ai trouvé des mots écrits par lui en 2006/2008 que j'avais gardés et dont je ne me souvenais plus. A l'époque , c'était l'insouciance. Il travaillait de nuit alors nous échangions de cette façon.
Il était plein d'humour . La maladie est arrivée en décembre 2014.
J'ai souri en lisant ces mots et me suis dit oui tu es bien là, merci de me  le faire savoir.


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2902
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #40 le: 29 Juin 2017 à 13:16:37 »
très belle expérience 3pommes
j'ai connu l'apaisement avec la lecture d'écrits retrouvés et ce pour certains des jours "particuliers" anniversaires
que ces douces choses t'aident à supporter le manque
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 72
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #41 le: 02 Juillet 2017 à 22:40:39 »
Merci Qiguan,

Oui c'est à la fois un trésor et pas grand chose.
Peut on vivre qu'avec des souvenirs ?
Cet après midi j'ai voulu assister à une conférence médiumnique avec pour certains, des messages délivrés par nos défunts.
Beaucoup en ont eu  sauf moi (et d'autres bien sur) mais j'aurai tellement aimé un signe de lui, pour continuer mon chemin.
Un des médiums  a dit à quelqu'un que son défunt mari pasait de temp en temps par son chien pour se signaler.
Ca je veux bien le croire. Mon chien vient vers moi chaque fois que je pleure meme si mes larmes coulent en silence.
Il se colle à moi jusqu'à ce que je me calme. Je me dis  que mon aimé passe par lui .
Chacun ses croyances ou essaie de croire en quelque chose pour prolonger le lien.
Chaleureusement à vous tous

Hors ligne rivage

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • mp3soleil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #42 le: 03 Juillet 2017 à 08:42:11 »
Bonjour, trois pomme et nounouto je viens vous tenir compagnie,
Le lundi je connais est un jour gris quand on travaille, mais pour moi
Comme pour vous en ce moment il est noir, le noir du désespoir.
Ce matin j’ai lu vos post en écoutant ma musique «  à ma jo », une provocation
De ma part, volontaire ,en effet je me rend compte que les vagues sont
Toujours prêtes à déferler au moment ou on s’y attend le moins, ce matin
J’en ai pris une à travers la figure, j’ai l’impression que dans le courant
De la journée, c’est plus calme elles ont moins de forces ,et j’ apprécie
Ces moments surtout quand j’ai rendez vous, dans des lieux ou nous allions
Ensemble ,ou que des musiques me touchent ,de part le souvenir, les lunettes
Noires sont parfois insuffisantes.
Les signes ,je ne les cherche pas ,ils viennent tout seul, je sais pas vous mais
Je suis souvent en train de lui parler soit en parole (je suis souvent seul dans
la maison ça craint rien)ou dans ma tête comme si elle était avec moi,je lui dit
bien souvent qu’elle me manque,que je l’aime toujours, je lui demande conseil
pour telle situation, que je sais qu’elle sait, que c’est ma déesse d’amour et
que je l’aimerais toujours. Mes musiques lui sont dédiées et au travers des poêmes
j’essai de la faire vivre, ce site lui est réservé. Cela ne m’empêche pas de cueillir
des roses dans le jardin, elle adorait  mes petit bouquets, elle les photographiait, les
mettait sur facebook, j’adorais lui faire plaisir.
Il n’empêche que le corps n’est plus là ,les signes si forts soient ils ,ne consolent
Qu’un instant, un instant seulement, et donnent l’impression surréaliste que l’on vit
Dans un monde ou on cherche notre place, ou  on a plus notre place parfois, et le désespoir
Gagne encore et encore, avec son cortège d’images insoutenables, qui reviennent
Comme des répliques d’un séisme qui a eu lieu et qui continue.

Ensemble on est plus fort ,meilleures pensées




Hors ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 72
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #43 le: 03 Juillet 2017 à 10:48:24 »
Bonjour Rivage et merci pour ta compagnie.

Il y a des jours où je décolle difficilement de mon ordi. Plus envie de faire grand chose.
Toi tu te réfugies dans tes textes et ta musique. C'est ta façon de continuer à etre avec elle, à  lui parler et à l'enchanter.
Tu as du lui donner des ailes, celles dont elle se sert pour venir près de toi.

On dit que de trop pleurer les empeche de quitter sereinement la terre et que de continuer notre vie ne les empechera pas de communiquer avec nous.

Pensées à vous tous

Hors ligne nounouto

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 80
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon chemin sans lui
« Réponse #44 le: 03 Juillet 2017 à 21:34:40 »
Bonsoir à vous 2 rivage et 3 pommes
Cela fait du bien et du mal de partager notre chagrin avec d'autres sans composer, sans faire semblant. Une amie m'a dit que je n'arrivais pas à trouver ma place c'est exactement cela je ne trouve plus  ma place. Parce que ma place elle était auprès lui il n'y avait que le travail qui nous séparait.
Aujourd'hui le travail me sauve quand j'y suis je pense très peu à son absence car j'ai l'impression que je vais le retrouver à la gare à m'attendre. J'ai la chance d'avoir cette bouee m'occupant au moins la journée.
J'ai de nouvelle lecture sur la vie après la mort et oui 3 pommesi il paraît que lorsque qu'on est dans le chagrin on les empêche de s'élever. Qu'est ce qu'ils en savent ils ont fait un tour la-bas ? Moi je pense que c'est du blabla pour ceux qui restent et pour que cela soit plus supportable c'est tout. On nous donne espoir que nos chers disparus sont bien là où ils sont. Foutaise
Désolée je ne suis pas très positive ce soir. La fatigue et le manque m'entraînent vers le désespoir comme chaque soir. Cela m'empêche parfois de respirer.
Douce soirée à tous