Auteur Sujet: Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril  (Lu 19634 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

adèle

  • Invité
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #15 le: 02 Mai 2010 à 00:39:21 »
Bpnsoir les copines

et un coucou special pour toi Nouveau que je n'avais pas lue depuis quelques semaines et c'est vraiment un plaisir de de sentir que tu vas moins si mal, malgé tous ces terribles soucis avec ton fils.

je ne sais pas si un jour on peut aller vraiment bien, il parait que oui, mais c'est encore à expérimenter pour nous. j'ai des périodes où je vais moins mal ou même vraiment mieux mais elles sont en alternances avec les bad days. je qui est sur c'est que mes larmes se sont taries, je ne m'effondre plus n'importe où n'importe quand. Je cherche aussi un sens, à ce qui a été vécu avec lui et cela demande un très gros travail de décryptage mais je me fais aider, et puis un sens au deuil, en le vivant de la seule manière possible pour moi,et enfin un sens pour le temps qu'il me reste à vivre, je veux dire par là quel sens vais je donner au temps qu'il me reste à vivre.. C'est du boulot.

Yleriane, comment te sens tu? et tes bout de choux? est ce que le rendez vous avec le médecin a été difficile ou au contraire quelque part apaisant?


tendresses à vous toutes
Adèle


Blandine

  • Invité
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #16 le: 03 Mai 2010 à 12:44:50 »
Bonjour à toutes
Le 1er mai a été bizarre pour moi : mal démarré car je suis sortie le matin pour faire des courses et j'ai mal vécu le fait d'être apostrophée ou même simplement de voir les marchands de muguet, les marchands de "bonheur". J'ai senti en moi une énorme boule de souffrance remonter, entourée de ce bonheur obligatoire ! Je ne m'attendais pas à cà, mais je suis encore dans cette phase où les larmes peuvent surgir à n'importe quel moment
J'étais donc rassurée de me réfugier chez moi, finir cette crise de larmes et de me lancer ensuite dans une activité très quotidienne : éplucher et faire cuire les légumes ! J'avais rendez-vous ensuite avec des copines pour l'après-midi et la soirée et là, ça s'est bien passé. J'arrive maintenant à vivre avec la même présence les moments de blues et les moments de joie ou tout au moins les moments "normaux" de vie sociale.
Je pense aussi que tout cela a un sens, mais je ne suis pas encore à le chercher, je vis simplement ce que j'ai à vivre en ce moment et je me dis que le sens viendra bien en son temps, faut-il le chercher d'ailleurs ? Je sais qu'il viendra.
Yleriane, donne-nous de tes nouvelles après cette rencontre importante avec le médecin, comment vas-tu ?
Tendresse, persévérance  et courage à toutes
Blandine

Hors ligne yleriane

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #17 le: 03 Mai 2010 à 16:20:48 »
Bonjour à toutes ,
Merci pour vos petits messages . J'espère que vous tenez le coup . Comme le dites si bien , finalement , de vous lire aide à comprendre , tout du moins à se comprendre et à accepter le fait que l'on fasse un blocage parfois . Il faut se laisser du temps avez-vous dit . Je crois que je ne voulais pas m'en laisser .
Je suis allée voir ce médecin vendredi , je lui ai montré la photo de mon mari et elle m'a confirmé que c'était bien lui . Difficile à entendre sur l'instant . Mais ça ne m'a pas débloquée . En revanche , aujourd'hui c'est notre anniversaire de mariage , nos 7 ans le 3 mai . Et aujourd'hui , seule dans la maison , ça a été l'horreur . J'ai regardé de vieilles vidéos que l'on avait faite et je me suis tellement plongée dedans que j'ai eu l'impression qu'il allait arriver en me prenant dans ses bras pour me dire que c'était décidément une bonne blague . Et quand j'ai eu fini de regarder toutes les vidéos , le silence s'est à nouveau installé et la réalité m'a rattrapé . Moment horrible où l'on a beau hurler toutes ses entrailles , ça ne le fait pas revenir . ON oscille entre la prise de conscience et le déni . Et on hurle sa douleur mais ça ne change rien , elle est toujours là , aussi intense .
En tous les cas , je comprends ce que tu veux dire Blandine quand tu dis que c'est dur de voir tous ces marchands de bonheur . Pour eux tous la vie continue mais pour nous , elle s'est arrêtée à une certaine date et depuis , c'est un peu en dehors du monde , au milieu d'un filtre étrange où l'on doit continuer parce que l'on n'a pas le choix .
Merci à vous les filles pour toute cette gentillesse , pour tout ce que vous m'apportez comme réconfort et que j'avoue je me sens incapable de vous apporter moi même . J'ai tellement l'habitude que ce soit moi qui soutien les autres que j'ai l'impression de profiter . Mais en même temps ; vous êtes les seules à pouvoir comprendre ce que je ressens . Alors je suis désolée encore une fois de pas avoir assez d'énergie pour vous répondre .
Mes enfants vont à peu près bien . Mon petit bout se relève souvent le soir parce qu'il n'arrive pas à s'endormir et il réclame son papa . Ma fille a amené son album photo à l'école et ne cesse de le regarder et de l'embrasser en classe . Il a fallu que je lui explique que je ne refusais pas qu'elle amène son album mais qu'en revanche , en classe , elle devait le laisser dans son cartable parce que ça l'a gène dans son travail . Et que son papa était toujours avec elle même sans les photos , il l'accompagne à chaque instant . Ils ont l'air de tenir le coup . Je l'espère en tous les cas .
Je vous embrasse toutes bien fort . Mes pensées vous accompagnent

Hors ligne Nouveau

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 73
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #18 le: 04 Mai 2010 à 12:50:49 »
Bonjour Adèle, Ylériane, Blandine, Suzy

Ce qui me fait le plus de mal certainement c'est les rêves que je fais, "Bruno est revenu", alors je lui dis "ne t'en fais pas je vais t'aider à ranger tes affaires, ça fait tellement de temps que tu étais parti". Plusieurs fois ce rêve et ce malaise au réveil...

Alors que je suis habitée par lui et que j'y pense tout le temps, curieusement plus personne ne cite son nom, d'où la nécessité pour moi de rajouter de plus en plus de photos dans la maison, pour que personne ne l'oublie !

Bises à toutes

Hors ligne yleriane

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #19 le: 04 Mai 2010 à 13:05:23 »
Bonjour Nouveau ,
Un malaise , probablement parce que dans ton rêve tu lui prépares ses affaires alors qu'en fait tu souhaiterais qu'il reste . Mais peut-être que ton inconscient essaie lui au contraire de t'exprimer qu'il faut le laisser partir .
Facile à dire tout ça n'est ce pas ?!  Je pense que j'aurai exactement le même sentiment de malaise si je faisais les mêmes rêves que toi . Moi , je ne rêve tout simplement pas de lui et pourtant ce serait bien ce que je souhaiterai le plus au monde en ce moment , ça me permettrait de le revoir un peu , de pouvoir le toucher encore un peu , peut-être même sentir encore son odeur .
Pareil pour prononcer son nom . Cela ne fait même pas un mois et personne n'ose prononcer son nom . Je voudrais au contraire que l'on ne cesse de me parler de lui , de telle ou telle chose , tel ou tel souvenir le concernant afin de le rendre à nouveau vivant rien qu'en en parlant .
Mais bon , les autres supposent que l'on ne peut pas supporter d'entendre parler de nos amours . Que ça nous ferait trop de mal . En fait , ça fait du bien et du mal c'est vrai mais pendant ce temps là où l'on nous parle d'eux , ils sont avec nous , encore .
Gros bisous et bon courage Nouveau . Que nous reste-t -il que le courage pour tenir ? Et je suis sûre que tu en as .

Blandine

  • Invité
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #20 le: 06 Mai 2010 à 16:29:29 »
Bonjour,

Vous parlez de vos rêves, je n'ai rêvé qu'une fois de lui depuis son décès et il était présent par le biais d'un téléphone et le fil de ce téléphone me bloquait dans mes mouvements : d'après mon psy, ça représentait le lien qui nous unissait encore et qui me gênait.
J'ai trouvé cette explication très vraie dans le chemin où j'en étais car effectivement, il faut accepter de lâcher ce lien d'avant, de le transformer... Je dors par contre toujours très mal et ça fait plus d'un an que ça dure, quelle résistance insoupçonnée nous pouvons avoir ! Comme vous, je constate que mon entourage n'ose pas forcément me parler de lui, me demander comment je vais (ils savent sûrement que la réponse ne sera pas, cà va bien merci !) : ils craignent probablement comme vous le dites de me faire du mal, mais le mal est fait, j'ai de toute façon mal, que j'en parle ou pas ; moi aussi je suis habitée par lui, de lui... je parle même parfois d'obsession car dès que je me retrouve libre de mes mouvements ou pensées (sans contrainte extérieure), il apparaît ! ca commence à me peser car j'ai l'impression que ça me freine dans mes avancées mais c'est sans doute encore trop tôt pour que je lâche !

Je voulais partager avec vous un texte qui m'a parlé tout de suite de la patience dont il nous faut faire preuve sur le chemin qui est le nôtre :
«Je vous prie d’être patient à l'égard de tout ce qui dans votre cœur est encore irrésolu, et de tenter d'aimer les questions elles-mêmes comme des pièces closes et comme des livres écrits dans une langue fort étrangère. Ne cherchez pas pour l'instant des réponses, qui ne sauraient vous être données; car vous ne seriez pas en mesure de les vivre. Or, il s'agit précisément de tout vivre. Vivez maintenant les questions. Peut-être en viendrez-vous à vivre peu à peu, sans vous en rendre compte, un jour lointain, l'entrée dans la réponse.» (Rainer Maria Rilke, extrait de Lettres à un jeune poète)
Tendresse à toutes
Blandine

Hors ligne suzy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 317
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #21 le: 06 Mai 2010 à 18:04:45 »
Bonjour Blandine, Ylériane, Nouveau, Adéle...et toutes celles qui passent par cette épreuve...
Après 4 mois et demi, je passe à nouveau par une période extrêmement difficile...Après avoir"goûté" un début de printemps qui m'a fait plus de mal que de bien ( avec tous les souvenirs qui remontaient à la surface...), j'ai le sentiment que le ciel me punit de ne pas avoir su apprécier le soleil qu'il m'envoyait et qu'il se remet à l'hiver! Froid, brouillard, pluie, neige même!...tout contribue à m'entourer d'une atmosphère sinistre à l'image de mon état d'esprit...! Et je recommence à penser continuellement à mon Amour...Le manque se fait tellement vivace...Lorsque je pense ( et c'est souvent!) à tout ce que nous avons vécu si intensément et qui ne sera PLUS JAMAIS..., j'ai envie de hurler...!Le pire, sur ce chemin de solitude, je crois que c'est l'absence de projets à deux... C'est bien beau d'assumer sa vie professionnelle, de voir des gens, d'aller une fois ou l'autre au ciné ou au resto avec une copine, mais à part faire passer le temps, ça sert à quoi? Qu'est-ce que je vais faire de mes week-ends prolongés? Quand je pense à la fête que c'était les autres années...Il m'a toujours tellement gâtée...Que de week-ends en amoureux passés dans des hôtels de charme...On a été tellement heureux...Je ne peux m'empêcher de me poser plein de questions sur le pourquoi de cette fin brutale...Merci Blandine pour ton texte de Maria Rainer. C'est tellement vrai... malheureusement ça ne console pas...en tous cas, pour le moment...Je m'apprête, comme tant d'autres, à vivre ma première fête des Mères sans lui...Heureusement, j'ai mes enfants qui vont me sortir...Mais est-ce vraiment de cela que j'ai besoin? J'ai honte...Je n'arrive même pas à me réjouir...

Je pense à vous et vous embrasse

Suzy

Hors ligne yleriane

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #22 le: 06 Mai 2010 à 23:33:51 »
Bonsoir les filles , toutes ces femmes en qui je me reconnais ,
Si il y a une chose que j'ai apprise grâce à vous toutes , c'est de me laisser le temps . D'aller à mon rythme . Pour toi Suzy , je pense que comme moi ou d'autres ici , il est trop tôt pour que l'on se réjouisse vraiment , que l'on éprouve une vraie joie . Et comment cela serait-il possible puisque notre joie de vivre , s'en est allée avec lui , avec notre amour ?
Nos enfants nous permettent de tenir , nous obligent même à tenir mais ils ne remplacent pas notre amour envolé .
Tu sais , ça fera un mois dans 2 jours et je me surprends à rire avec mes enfants . Ce n'est pas mon vrai rire , ce n'est pas vraiment moi , c'est la maman qui rit , qui sourit avec eux mais malgré tout je souris et je ris . Et je m'en effraie aussi ! Il me manque tous les jours à chaque instant mais j'arrive quand même à rire pour mes enfants . Et je me sens coupable de ça . Mais bon , je suppose que l'on peut se sentir coupable sur un milliard de choses n'est ce pas ? On est comme on est et surtout on avance sans s'en rendre compte . Les jours passent apportant leur minute , leurs  heures de douleur mais ils finissent toujours par passer . J'ai toujours autant de mal à croire qu'il aie disparu comme ça , que je ne le reverrai , ne le toucherai pas mais à côté de ça , je m'aperçois que j'essaie de rester au maximum celle qu'il aimait . Je ne sais pas si j'y arriverai mais je tâche de tenir et surtout pour mes petits bouts qui me demandent tous les soirs : où est papa ? Il est mort , papa ? Mais je veux le voir papa ! Alors je n'ai pas le choix , pour eux , il faut que je continue de sourire et de rire .
Bon courage Suzy , si ça fait comme moi et apparemment comme beaucoup d'entre nous , ce sont des montagnes russes devant nous et on n'a pas finit de les descendre et de les remonter .
Je vous embrasse toutes bien fort et de tout mon coeur car nous sommes malgré nous des soeurs dans la souffrance

Hors ligne suzy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 317
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #23 le: 07 Mai 2010 à 07:27:42 »
Bonjour Yleriane,
Ton message me fait beaucoup de bien ce matin , au réveil ( je consulte toujours le forum avant d'aller travailler). C'est tellement vrai ce que tu dis...! Moi-aussi, j'essaie de rester comme je sais que mon Jean-Da aurait voulu que je reste...Je continue d'aller à la chorale dont nous faisions partie tous les deux, je continue le sport que nous faisions ensemble. La chorale me fait un bien immense ( nous chantons de la chanson française). Je crois que le chant est vraiment une bonne thérapie! Mais moi, je ne culpabilise pas si je parviens à rire avec mes enfants ou avec mes collègues ou amis. Pour mes enfants (âgés de 20 et 28 ans), je sais que ça leur fait du bien de me voir rire, et si mon entourage est choqué de me voir rire, eh bien tant pis...! En fin de compte, personne n'est à ma place et personne n'a le droit de juger...Personne ne sait ce que je ressens le soir dans ma grande maison vide, ce que je ressens lorsque je me couche...seule... dans mon grand lit...Tu as beaucoup de courage, Yleriane et je te félicite! Je ne sais pas comment je serais si j'avais encore des petits bouts, comme tu as, à élever. Mes enfants sont quasi hors de la coquille, et pour l'instant, c'est plutôt eux qui me soutiennent.Et je leur en suis reconnaissante, même si je ne parviens pas à ressentir la joie qu'ils aimeraient lorsqu'ils me sortent...Ton image des Montagnes russes est tellement réaliste. C'est vrai que c'est là le chemin que nous suivrons encore pendant longtemps...Je ne sais pas si la joie de vivre revient un jour...Il paraît que oui...Alors gardons espoir...
Je te souhaite une bonne journée
Je pense à toi et à tes petits bouts et vous embrasse
Suzy

Hors ligne yleriane

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #24 le: 10 Mai 2010 à 01:12:49 »
Bonsoir à toutes ,
Ce soir , je me suis remise au sport à domicile devant une série que j'aimais beaucoup avant " Ghost Whisperer " . Une jeune femme qui voit et peut communiquer avec les fantômes et qui cherche à les aider . Je l'aime toujours mais c'est difficile pour moi de regarder la télé comme si tout allait bien . Je crois que je retourne dans une de mes phase déni . Je fais abstraction , comme si rien ne s'était passé . C'est le moyen que j'arrive à trouver pour tenir et je le ne choisis même pas . Je croyais être arrivée au moment où ça va mieux , où l'on regarde sa photo et où l'on sait que c'est fini . Jusqu'à hier , c'était ça . Et aujourd'hui , je me sens redescendre , avoir à nouveau du mal à le regarder et à ne pas me demander ce qu'il fabrique , pourquoi il traîne à revenir . Je suppose que je suis dans la phase descendante et donc , je vais à nouveau avoir un très mauvais moment à passer à me rendre compte que décidément non ce n'est pas un cauchemar mais la réalité .
J'aimerai savoir si ça a été long pour vous avant d'accepter la réalité . Au bout de combien de temps avez vous vraiment admis qu'il ne reviendrait plus ?
Je vous remercie pour votre aide , votre gentillesse . Prenez bien soin de vous . Je pense à vous et je vous embrasse toutes

adèle

  • Invité
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #25 le: 10 Mai 2010 à 08:59:39 »
Bonjour Yleriane

J'ai cru pendant 3 mois qu'il allait revenir, que j'allais me reveiller du cauchemar d'un claquement de doigts et ensuite il y a encore eu une bonne année d'incrédulité même si passé ce cap des 3 mois une part de moi avait admis qu'il ne reviendrait pas. Admettre qu'il ne reviendrait pas à été aussi douloureux que sa mort. Un choc a retardement, parce que j'avais perdu la petite part de rêve qui imaginait son retour, d'un seul coup ça ne marchait plus. Renoncer à cela, à ce reve m'a plongée dans des abimes de tristesses. Ensuite l'incrédulité, que je savais irrationelle m'a permis de traverser les longs mois qui ont suivi.
Maintenant à presque 20 mois, oui j'ai admis, vraiment, même si parfois je joue encore avec l'idée que non. Surtout au moment de m'endormir. Mais le coeur n'y est plus, je sais que je m'invente des histoires comme celles que je racontais à mes enfants petits.
Tu vois, pour moi cela a été très très long, très lent. A mon rythme, par petites touches. c'est ce qui était supportable pour moi et très difficile, voir impossible à partager avec mon entourage. Elle est aussi là la solitude, dans les histoires que je me racontais pour tenir le coup, des histoires pour moi toute seule, des histoires qui faisaient travailler mon imagination et me maintenaient en vie.

Les photos, il y a des jours où je ne peux pas les regarder, ça me fend le coeur. Les vidéos, je me suis fait tellement de mal avec que je n'y touche plus. J'ai encore du chemin à faire pour arriver à l'acceptation et à la sérénité. Mais c'est maintenant moins douloureux, je veux dire qu'il y a de plus en plus de moments où je vais mieux, où je suis paisible même si toujours l'idée de continuer seule me donne le vertige. je n'ai aucun projet. ABsolument aucun. Je fonctionne toujours "un jour à la fois" et finalement ce n'est pas plus grave que ça...

Bon courage pour cette descente incontournable des montagnes russes, je pense très fort à toi et à toutes les autres ici.

tendresses

Hors ligne cevilecha

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #26 le: 11 Mai 2010 à 11:49:50 »
Bonjour à toutes ,
Moi aussi, je me lance j'ai 30 ans et 2 filles de 5 ans et 2 ans , j'ai perdu mon mari dans un accident de tracteur mort sur le coup il avait 31 ans et l'accident a lieu en août 2009, cela va faire 9 mois le 17 mai 2010 et ce jour là il faut fêter les 2 ans de ma plus jeune fille,
chaque jour il faut se lever,mais en ce moment je n'en a pas envie,
les 1ers mois, etat de choc je ne me rappelle de rien, puis on percute un peu, je me fais aider par un psy tsles 15 jours et cela m'aide bcp m^me si on ne rend pas compte ,
il me manque tellement cela faisait 13 ans que nous étions ensemble c'était l'homme de ma vie le seul, alors sans lui plus rien n'a de sens, de but on devait vieillir ensemble , élever nos filles et m^me avoir un3ème enfant
ms comment m^me après neuf , je n'arrive pas à me dire qu'il faut continuer tout ce tps ss lui
je voudrai tellement qu'il soit là pr me prendre ds ces bras qu'il m'embrasse, me fasse l'amour, qu'il me parle, tt cela me bouffe physiquement surtout 10 kg en moins !!
en cemoment c'est une semaine sans  envie de pleurer, je n'arrête de rpenser à l'annonce de samort et toute la semaine qui en suit jusqu'à l'enterrement, c'est plus fort que moi,

ce qui est déroutant c'est notre humeur, l'envie de rien , de ne plus faire attention à ce que l'on fait, être mal physiqement être fatigué ss cesse, de ne plus faire attention,
le pire c'est que avec la mort de mon mari toutc'est cassé tout c'est ecroulé , plus rien , même avec mes enfants il faut chaque jour faire des efforts pour être le mieux que l'on peut avec ses propres enfants et ça ça m'énerve, je suis en colère de ne plus pourvoir m'occuper correctement de mes enfants c'est dur à accepter en tant que mère , voilà où j'en suis
je sais qu'il faut se bbattre pr mes enfants mais c'est tellemnt dure d'^tre seule , je me sens vide , ...
alors en écrivant je recherche un peu d'aide avec ceux qui peuvent nous comprendrecar les gens qui ne le vivent pas ne peuvent comprnedre et ils sont là au début ms maintenant on se pose des ? ils sont où  les amis !! et oui leur continuent simplement pour eux et nous c'est l'enfer chaque jour un peu plus ! on est vraiment seule finalement et cela fait très très peur, car on est au fond du goufre et en plus il faut que l'on fasse sans cesse des eforts pr tous et merde aux autres qui ne comrennet  rien, je suis méchante !! je demande juste un peu de chaleur humaine .. car je n'ai plus rine si l'amour de mes filles ms elles sont si jeunes !
merci pour votre aide

Hors ligne yleriane

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #27 le: 12 Mai 2010 à 11:17:07 »
Bonjour Cevilecha ,

Je voudrai pouvoir te consoler , te dire les mots qui font du bien comme un baume sur le coeur . Sauf que je suis bien placée pour savoir ce que tu ressens puisque mon homme est mort le 8 avril dernier , ça fait donc à peine plus d'un mois . Quatre enfants , trois à charge dont deux petits de 2 ans et demi et 6 ans et demi et une grande de presque 15 ans qui ne m'est d'absolument aucune aide , bien au contraire !
Les mots ne suffisent pas . Parce que décidément rien ne nous le ramènera . On a beau essayer de tenir pour les enfants , ça n'empêche qu'au fond de nous , tout est mort , la joie de vivre , l'envie de vivre , tout est parti avec lui . Chaque jour est une corvée , chaque respiration nous rappelle qu'il nous manque , qu'on a mal à cause de ce poids qui pèse dessus en permanence . Et puis les enfants qui ne cessent de poser des questions sur sa mort , qui font des cauchemars ou qui ne s'endorment pas avant minuit . C'est vrai que ça épuise mais en même temps cela nous rattache à la vie qu'on le veuille ou non , on n'a pas le choix parce qu'ils ont encore besoin de nous et qu'il ne leur reste que nous . Ma fille m'a dit hier ( celle qui a 6 ans ) qu'elle était terrorisée à l'idée de me perdre aussi . Je peux te dire que j'ai bien pensé à en finir parfois et à aller le rejoindre mais ça ne dure pas longtemps malgré la douleur parce que comme je te l'ai dit même si ce n'est pas pour nous , nos enfants ont encore besoin de nous , on est encore un peu utile au moins pour eux .
C'est vrai que désormais , notre homme n'est plus là pour nous prendre dans ses bras , nous rassurer , nous consoler et finalement pour nous aider à tenir  , à affronter une des plus grosse douleur qui soit et  personne ne peut prendre sa place .
Je te dirai juste que je tiens en essayant au maximum de ne pas trop penser à sa mort mais en parlant de lui , tout le temps ou presque avec mes enfants , avec les amis . Je tiens aussi et surtout grâce à mes enfants , le meilleur moyen de ne pas penser c'est bien les enfants !
En fait , je ne suis pas sûre de t'avoir apporté grand chose , tout ce que je peux te dire c'est que tu n'es pas seule et que ce forum m'a bien aidée moi alors j'espère qu'il le fera pour toi .
J'appelle toutes les émotions qui nous traversent " Les montagnes russes " parce que parfois on tient quelques temps et parfois on s'effondre et tout devient affreusement dur . Mais il parait qu'elles sont moins dures avec le temps et je les crois parce que je n'ai pas le choix .
Alors , encore une fois merci à toutes celles qui m'ont aidée , pris le temps de me répondre et surtout bon courage à vous toutes .
Je vous embrasse . Un gros bisous à toi Cevilecha et tiens pour tes enfants , c'est tout ce que je peux te dire

Hors ligne yleriane

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #28 le: 13 Mai 2010 à 00:58:56 »
re-bonsoir à toutes !
Je voulais m'excuser mais je me suis attribuée le terme " les montagnes russes " alors qu'en fait c'est une autre d'entre nous qui en avait parlé et j'avais trouvé que ça représentait tellement bien ce que nous ressentions et depuis je ne cesse d'utiliser ces mots pour exprimer ce que je ressens .
J'ai repris le travail lundi à mi-temps pour le moment . La première journée s'est bien passé mais la deuxième un peu moins . J'étais dans la descente des montagnes russes . J'ai obtenu un mi-temps thérapeutique qui me permet de m'occuper de mes petits bouts et surtout d'être présente pour eux .
Difficile malgré tout de continuer chaque jour .
Merci à vous mesdames pour toute l'aide que vous m'avez apportée car grâce à vous , je vis surtout au jour le jour en acceptant le fait que ça pourrait être une bonne ou une mauvaise journée .
Je tiens le coup en faisant encore abstraction de la douleur , mais bon , ça ne fonctionne pas toujours . Cela aussi viendra je suppose avec le temps .
Gros bisous à vous et bon courage pour celles qui traversent des dates importantes . Mes pensées vous accompagnent

Hors ligne cevilecha

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Re : Mon amour est mort à 31 ans le 8 avril
« Réponse #29 le: 16 Mai 2010 à 23:39:57 »
bonsoir, yleriane
Merci de m'avoir répondu , oui heureusement que les enfants sont là car moi aussi je le penses encore de le rejoindre mais je n'ai pas led roit de laisser mes enfants cela est tellement tragique de vivre sans leur papa
demain cela fait 9 mois, demain c'est les 2 ans de notre peite dernière , alors que dire rien , pleurer je n'y arrive pas trop de poids sur mes épaules, trop de chagrin qui me submerge,
oui, ns nous sommes pas au m^me stade !! moi aussi j'avis envie de parler de mon mari sans cesse, mais maintenant cela est différent car finalment personne ne veut en parler avec toi, alors tu te remémore tes souvenirs à toi personne ou tellemnt peu de pers pour échangé quel tristesse ce monde qui nous entoure , la vie continue pour les autres alors que toi plus rien pers ne parle alors toi tu en parles moins pr ne pas déranger je me sens tellemnt seule , même si les filles sont là tellemnt seule, je n'arrive plus à écrire je pleure merci de me faire pleurer à plus tard