Auteur Sujet: Aidez-moi  (Lu 17235 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Doromandre

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #30 le: 19 novembre 2012 à 12:06:26 »
J'ai trouvé mais sur le tableau nouveau message, quand j'ai tapé mon message, je n'ai pas la rubrique Vérification.

kika

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #31 le: 19 novembre 2012 à 12:06:49 »

Coucou,


Tu as réussi. Mes félicitations.
C'est pas simple au début mais on prend vite le coup
Heureuse de te lire et de te répondre par MP

Malika


Doromandre

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #32 le: 19 novembre 2012 à 12:09:08 »
pourtant, je n'ai pas eu la rubrique vérification, et je n'ai pas tapé les lettres en rose et bleu. Je n'ai pas dû tout faire correctement ?

clara

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #33 le: 19 novembre 2012 à 12:14:01 »
coucou Doromande,
j'ai lu ton "post" sur la rubrique nouveau règlement du forum
ne t'occupe pas de ce qui s'est passé ... continue à t'exprimer et tu auras des réponses
ton deuil est très récent et ta culpabilité énorme ... et pourtant quel courage et quel force as tu eu de l'aider pendant ces années.
je suis toujours admiratives de vous qui assistez vos conjoins jusqu'au bout ... le mien est parti d'un coup  comme ça d'une crise cardiaque massive et je préfère ça ... je ne sais pas si j'aurais eu ce courage ...
je t'embrasse fort
Claire

Doromandre

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #34 le: 19 novembre 2012 à 12:30:17 »
Merci Claire. Ouf, me voilà reconnectée avec vous. Je me sens si seule, j'ai besoin de vous tous.

lilas52

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #35 le: 19 novembre 2012 à 12:48:26 »
Bonjour,
Bien sûre Claire tu l'aurais trouvé ce courage, comme nous . On se sent coupable de ne pas avoir pu les retenir encore et encore.Et pourtant nous avons été là présent(e)s jour après jour à leur côté. Combien de fois je me suis dit: parce que je l'aime.
Cordialement

kika

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #36 le: 19 novembre 2012 à 12:50:57 »
Doromandre,


 En haut de la page
Il y a
"Salut, Doromandre, vous avez XXX messages"
Si tu cliques sur XXX tu vas retomber dans la boite MP et tu pourras lire les 2 messages que je t'ai envoyes

Je ne t'abandonne pas.

Malika

Doromandre

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #37 le: 19 novembre 2012 à 12:54:19 »
Merci Malika j'ai vu. Mille fois merci de ne pas me laisser tomber.

ROUBOU35

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #38 le: 19 novembre 2012 à 13:03:20 »
Bonjour,
Quand l'amour est présent , on ne se pose même pas la question d' aider son conjoint dans la maladie, on le fait et c'est tout. On met inconsciemment sa vie entre parenthèses et on ne se sent pas du tout "courageux". Pour moi la maladie a duré un an et demi , mais on met tant d'espoir dans la guérison, on se bat à deux et c'est un combat pour la vie. Lorsque cela dure des années, ce n'est sans doute pas la volonté qui peut manquer, mais parfois un épuisement physique. Mais la douleur doit être aussi forte quand la disparition est brutale, soudaine.
Cependant quand on a tout donné ou tout au moins le maximum, que l'on est resté présent, médecin, chu etc, après c'est le grand vide, un sentiment d'inutilité s'installe et la solitude aussi.
S'exprimer ici, avec ses douleurs et ses petits mieux, permet de se sentir moins seul et de s'aider les uns et les autres. Bon courage
Amitiés
Dominique

marcel09

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #39 le: 20 novembre 2012 à 12:22:33 »
Bonjour,

Comme tu as raison Dominique. Oui, devant la durée de la maladie, nous ne nous posons pas du tout la question, sommes nous courageux ou forts. Non, nous faisons ce qu'il y a à assurer. Il y a évidemment des défauts dans la constance, quelques absences, voulues ou pas, mais jamais nous n'avons baisés les bras.

Nos aimé(e)s méritaient toute notre attention, et les espoirs suscités par des examens parfois un peu meilleurs que les précédents, nous donnaient un véritable coup de boost.

A la disparition, toute cette énergie déployée pour soutenir notre Amour se trouve toujours présente, mais ne sert plus à rien. Seule l'absence est présente, et la douleur de la perte est bien plus  forte que nous. Nous ne pouvons plus réagir pendant une période. Nous sommes totalement anesthésiés, et cette énergie se transforme alors en torpeur.

Il faut du temps pour commencer à réaliser que nos deux bras ne servent plus qu'à nous même, que nous ne pouvons plus apporter cette présence et ce confort à notre Aimée. Nous sommes seuls, et l'utilité de ce forum s'en trouve alors justifiée.

Merci à tous les participants et à leur aide.

Tendres pensées.

 :-* :-*

Marcel
 

ROUBOU35

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #40 le: 20 novembre 2012 à 13:34:31 »
Bonjour,
Comme Marcel cela fait 5 mois et demi ( le 31 mai et l'enterrement le 4 juin), et je crois qu'au début j'ai plongé dans la suractivité pour fuir la douleur, le sentiment de vide et d'inutilité; je commence à redescendre ; j'ai raisonné en me disant qu'après avoir vécu si proches, il fallait que je prenne ma vie en main ... mais c'est si dur! Je ne sais plus qui a parlé de "la solitude intime"; il faut y faire face...
 Contrairement à beaucoup, je n'arrive pas ou très rarement à pleurer, je suis comme bloquée, mais j'ai un "poids" permanent.
j'ai mis la radio en marche dans toutes les pièces de la maison, pour éviter d'être dans le silence (comme la très belle chanson de Cabrel) J'ai voulu faire la forte en me disant" sors seule, débrouille-toi ma fille! apprends à vivre seule!" et suis allée au théâtre, seule, mais c'était trop tôt, le stress de sortir le soir seule, prendre la voiture 25 km, trouver à se garer, voir les gens en couple , échangeant ( et ça ça fait mal) à la sortie  et retour. Trop violent, trop dur. Du coup je suis restée 3 jours sans sortir de chez moi, dans ma solitude intime, à penser à lui et à nous ...et cette fois dans le silence. Que faire si ce n'est laisser le temps agir ? J'ai l'impression d'être parfois comme une bête enchaînée à sa douleur, au manque, à l'absence, j'ai des sursauts de rage de m'en sortir, et puis  je retombe, épuisée.
Conclusion, il ne faut sans doute pas vouloir aller trop vite, brûler les étapes, si on ne veut pas s'épuiser. Se laisser porter par le courant ?
Voilà où j'en suis actuellement, des petits pas vers une sorte de sagesse ??? Evoluer doucement ?
Amitiés
Dominique

chrisam

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #41 le: 20 novembre 2012 à 15:33:37 »
Bonjour,
Pour moi, aucun divertissement depuis son décès ce 12 octobre
Pas de TV, pourtant mordu de TV, (pas les télé réalités mais les reportages, films d'action, documentaires), pas de radio non plus même en voiture
Sur l'écran de TV, j'y ai mis 1 grande photo de nous 2
Bien entendu, il n'y a que 5 semaines

Je reviens de l'imprimeur, car je vais envoyer un remerciement ou plutôt un souvenir d'elle, avec 2 photos et les textes que nous avions lu à la messe, bien entendu, les larmes sont encore arrivées.

30 ans d'amour, de vie ensemble 24H/24
Ça ne s'oublie pas ainsi


tiobob

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #42 le: 20 novembre 2012 à 16:28:54 »
ça ne s oublie pas...tout court, Christian.

Quel que soit le temps que l on a passé avec ceux qu on aime, leur perte est un fracas violent qui bouleverse à jamais nos vies.
Nous devons après ça apprendre à retrouver l équilibre,surtout ne pas tenter de les oublier mais les faire vivre en nous d une manière plus apaisée.
Ce qu ils nous ont apporté restera à jamais gravé en nous , et ce que nous sommes aujourd hui est emprunt de cet amour  que nous avons partager.Le renier serait se renier soi même.
Nous pouvons les honnorer, toi par les textes que tu as fait imprimer, andré par sa compilation de photos souvenirs, pima par ce si joli livre qu elle nous a fait partagé avec des textes et photos de son homme....
Il y a milles et unes manières de les faire exister encore,car ils sont bien là, même si leurs corps nous ont quittés.

douces pensées à toi

tiobob

Doromandre

  • Invité
Re : Aidez-moi
« Réponse #43 le: 20 novembre 2012 à 21:37:23 »
Cher Gérard,

Elle est très belle cette phrase. C'est ce que je vais me dire et me répéter pour me donner du courage. Merci à toi.

Amitié
Doromandre