Auteur Sujet: Merci  (Lu 550 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne cov

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Merci
« le: 18 juin 2022 à 19:48:42 »
Bonsoir chefs amis,
Cette appellation ne va pas manquer de vous interpeller, puisque, à priori, nous ne nous connaissons pas.
Enfin, vous ne me connaissez pas. Car si je me suis permis de vous appeler ainsi, c'est parce que votre soutien a participé  à ma survie, depuis le départ de mon mari.
Je franchis le pas aujourd'hui car cela fait 6 mois en ce jour, qu'il m'a quittée, après un combat long et difficile contre un ennemi qui laisse bien peu de chance :  le cancer du pancréas.
Et depuis, comme vous, je me sens incomplète et dans une telle souffrance que la vie m'est devenue odieuse.
En plus, avec le temps qui passe, le soutien des proches tend à s'effilocher mais j'essaie de faire bonne figure devant les autres, malgré tout.
Alors qu'au fond de moi, c'est le désert, l'obscurité et le néant.
Le livre du docteur Fauré a évité que je ne tente de le rejoindre. Il explique bien que cela détruirait mes  enfants en les laissant dans l'incompréhension et les remords de n'avoir rien vu. Alors, comme je l'ai lu si souvent dans vos écrits, je ne vis plus, je survis. Mon mantra se résume à cela "un jour après l'autre". À quoi bon d'ailleurs. La maison se languit de lui. Tout me le rappelle et entretient ma douleur. Mais c'était notre chez nous et j'ai tellement besoin aussi  de nos souvenirs communs, de le sentir plus proche, dans ce lieu rien qu'à nous.
Il avait 63 ans et devait prendre sa retraite en juin. Nous devions ensuite profiter ensemble de la vie et continuer à voyager. C'est raté. Il es parti et mon cœur l'a suivi. Demain, c'est la fête des Pères et il ne verra pas ses petits enfants qui grandiront sans l'avoir bien connu.
Pourquoi continuer à lutter contre cette solitude, si pesante, si écrasante. Plus de projets. Même les petits plaisirs me paraissent illusoires et j'en arrive presque à me les reprocher, puisqu'il n'est plus là pour les partager.
Alors, encore une fois, merci,d'avoir été le miroir de mes émotions et de m'avoir fait supporter ma peine. J'ai compris que je n'étais pas seule et que vous compreniez mieux que personne ce que je traversais. Ce qui est totalement opaque aux yeux de ceux qui n'ont pas vécu cette épreuve. Courage à vous les anciens, ainsi qu'à tous ceux qui ont ou qui auront lemalheur de nous rejoindre.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5351
Re : Merci
« Réponse #1 le: 18 juin 2022 à 22:54:08 »
cov
tu as si bien décrit les choses ... que oui nous connaissons

donne aux tiens tout l'amour que tu peux en mémoire et honneur de lui
c'est ainsi que je fais avec les petites filles  ...
je leur parle de leur Papi je le fais vivre dans leur coeur ... ça me vrille et en même temps correspond à ce qu'il voulait ...

Prends soin de toi comme il voudrait
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne cov

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #2 le: 19 juin 2022 à 17:51:10 »
Merci Qiguan d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre.
Les messages que nous postons ici sont un peu comme des bouteilles à la mer.
Cela fait du bien d'être comprise et soutenue.
Même si nous ne nous voyons pas, nous traversons  tous, ici, la même douloureuse épreuve.
On me dit pour me remonter le moral, que j'ai eu la chance d'avoir partagé,  pendant 40 ans, un Amour partagé. Certes, certains ne connaîtront jamais ces moments de complicité,et de bonheur.
Mais justement, quelle injustice d'être séparés au moment où nous aurions pu davantage profiter l'un de l'autre.
Pourquoi nous faire connaître un tel partage, pour nous en priver si soudainement.
Nous les reverrons. Cette certitude doit nous faire tenir.


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5351
Re : Merci
« Réponse #3 le: 19 juin 2022 à 18:30:55 »
je partage ton espoir croyante en un au delà et comme toi j'ai longuement partage avec lui une si belle histoire que beaucoup en connaitront pas oui
Tu vas vivre pour faire encore vivre votre amour et tu le vivras autrement mais le manque dans le concret va te vriller longuement
mais tu as compris que la douleur se transforme à notre insu et même si on en veut pas
alors fait des petits pas au début moi je ne pouvais me projeter en dehors de la vie pro que d'un repas à l'autre ... 

bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne cov

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #4 le: 24 juin 2022 à 18:23:29 »
Bonjour à tous,
Aujourd'hui a été un jour sans. Sans moral, sans envie, avec seulement le désespoir comme compagnon.
J'ai l'impression de revivre le film "un jour sans fin" chaque matin.
Le moment où on ouvre les yeux et où on redécouvre son absence dans ce grrrrrraaaaaaannnnnddddd lit sans lui.
Et là, on prend conscience, encore et encore, que ce n'est pas un cauchemar mais la réalité.
Il faut continuer à avancer, c'est sûr mais  là, je suis coincée avec ma peine.
Alors, je rejoins ce forum car je sais que vous me comprenez car vous vivez la même chose.
J'ai honte de croiser des couples de mon âge et de les envier. Je me répète "pourquoi lui".
Certes, cela n'a pas de sens mais c'est ainsi.
Allez, un jour après l'autre.
On essaiera d'aller mieux demain.
Courage à vous.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5351
Re : Merci
« Réponse #5 le: 24 juin 2022 à 22:28:02 »
oui l'horreur du réveil et la prise de conscience de la réalité ... ça dure longtemps avant de l'apprivoiser puis de pouvoir le surmonter sans détresse très vite je me suis efforcée de lister au réveil et à d'autres moments les bonnes choses que j'avais eu avec lui pour ne pas me noyer dans le manque   :-\
faire un pas à la fois

prends soin de toi comme il voudrait
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char