Auteur Sujet: Merci  (Lu 65868 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4079
Re : Merci
« Réponse #555 le: 22 Juin 2018 à 11:37:26 »
Citer
Lorsque le chagrin s'invite, j'ai encore du mal à l'accueillir, j'étais fatiguée de le voir revenir pourtant je sais qu'il reviendra. Je vois bien qu'il est moins violent, moins intense et moins long qu'au début mais je n'ai pas encore réussi à l' apprivoiser. 

je ne suis pas encore sûre de l'avoir apprivoiser, c'est difficile pour moi ... quand il vient

Dans table des matières
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
en déroulant il y a des liens/groupes de paroles je t'invite à aller y témoigner ... ça servira à d'autres ...

tendresse à toi
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #556 le: 22 Juin 2018 à 20:47:03 »
  Oui, il y a toujours des périodes plus difficiles que d'autres, y compris quand le deuil parait "ancien" d'un point de vue exterieur. On sais par expèrience que c'est très pénible, et pourtant on est obligé d'accepté, bon gré mal gré, que ces mauvais instants, moments ou même périodes reviendront encore, qu'il faut s'y attendre, puis encaisser en attendant une nouvelle embellie...jusqu'à la prochaine fois. Parfois, on se demande avec angoisse-c'est mon cas: "Ce sera quand, la prochaine fois?" en espèrant toujours que ce soit le plus tard possible. Ce qui est fatiguant aussi est de savoir que ça peuux survenir sans crier gare, n'importe quand. Les premiers temps c'est très pénible à supporter, c'est juste qu'après un certain laps de temps ces moments deviennent supportables, et arrivent de moins en moins souvent-ce qui ne veux pas dire qu'ils ne sont plus douloureux.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #557 le: 23 Juin 2018 à 01:06:07 »
Oui,
Mes 1ères vagues de douleur  étaient constantes, violentes, longues, peu de répit
Aujourd'hui je ne vomis plus, je n'ai plus l'étau qui plombait mon coeur, je n'ai plus peur de m'y noyer, les angoisses n'y sont pas forcément associées.. elles s'installent moins longtemps, c'est elles qui.viennent interrompre la douce mélancolie, et non l'inverse....
Mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #558 le: 24 Juin 2018 à 08:06:43 »
  Oui, c'est exactement ça pour moi aussi, mot pour mot  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #559 le: 06 Juillet 2018 à 16:22:55 »
Je ne viens pas souvent en ce moment
Je vous lis, je pense à vous
Je vis des moments d'introspection, de colères, de douleur , d'apaisement ..,
Fatigue, aussi .. beaucoup

Je reviendrai plus tard,
Je vais partir en vacances, quasi toutes les vacances, ça va nous faire du bien à tous les 3

Je vous embrasse fort, je vous envoie beaucoup de tendresse à tous
Tendrement
Mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1667
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #560 le: 06 Juillet 2018 à 16:40:44 »
Je t'embrasse, Mononoké.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne biche07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 355
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #561 le: 06 Juillet 2018 à 17:34:20 »
 Profite de cette periode pour te reposer ..que ta vie reprenne des couleurs joyeuses et tendres pendant tout ce temps. à bientot. bichette
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #562 le: 01 Août 2018 à 12:27:14 »
Bonjour à tous
Je passe sur la pointe des pieds, je viens vous faire un petit coucou, je pense à vous souvent
J'ai profité des vacances scolaires pour partir en vadrouille avec mes enfants,  nous faisons un petit tour de France en alternant  arrêt chez des amis qui habitent loin et séjours en camping, j'avoue que cette coupure du quotidien, de la réalité me fait du bien. Je pense que c'est le cas aussi pour les loulous.
Souvent pas de connection internet. Je n'écoute pas les infos..  et ceci est un cadeau pour moi
Je trimballe ma mélancolie,  je partage des moments de douceur ...
je continue à vivre

Je pense à vous souvent, je vous embrasse fort... je m'éclipse encore, notre escapade va encore durer tout le mois d'août
Bien tendrement
Mononoké 
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1667
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #563 le: 01 Août 2018 à 12:31:32 »
 :-* :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #564 le: 04 Septembre 2018 à 09:37:38 »
un mois et demi, en vadrouille, un mois et demi, loin de la maison, du quotidien, un mois et demi avec le cerveau au repos, ... la fatigue me quittait, cette fatigue épuisante, éreintante....
et  puis le retour, le retour à la maison, .. envie de tout vendre et de partir faire le tour du monde en voilier avec mes enfants ... mais non,
retour pour la rentrée scolaire,
période qui sera amère à jamais  pour nous,
mon mari était instit, c'était le maître de ma fille, ils auront passé une semaine de classe ensemble, ils rentraient tous les 2 avec un si beau sourire, tellement ils étaient contents d'être ensemble en classe, une semaine... 5petits jours, et le 1er vendredi, le vendredi 9 septembre, tout a basculé, le coup de fil de la gendarmerie, les 3 jours d'hôpital, les peurs et les espoirs, ... pffft plus rien, le silence, la fin, la fin de sa vie, la fin de notre vie, celle que l'on avait construit ensemble, la fin de nos projets, ....

la date approche doucement, d'abord la 1ere semaine d'école, puis le 1er vendredi, puis le 9,puis les 10, 11, 12
.... 2 ans, ça fera 2 ans,
comment ai-je survécu ? comment ai-je fait pour rester en vie ? comment ai-je pu supporter cette douleur ? je ne saurais y répondre .. si ce n'est pas à pas, .. grâce à l'amour, au soutien, au forum, à cette envie de vivre cachée au plus profond de mon corps, cette envie de ne pas me retourner sur ma vie en me disant, "je suis passée à côté"...

un mois et demi d'absence du forum, tant à lire, tant de chagrin partagé ici, encore et encore, et l'on sait tous que les messages sur ce forum ne s'arrêteront pas, de nouvelles personnes viendront encore et encore décrire l'indescriptible,

2 ans,
oui, je vois le chemin parcouru, je vois que tous ces petits pas faits les uns après les autres n'ont pas été vains, la tristesse, la solitude sont mes partenaires, je crois les avoir apprivoisées, les petits plaisirs de la vie me nourrissent, j'ai des petits projets, des envies... je dors mieux, les phases violentes, insoutenables sont moins longues, moins souvent, les phases de douceurs sont plus longues, plus souvent...
tendresse à tous

"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Merci
« Réponse #565 le: 04 Septembre 2018 à 10:20:54 »

 le vendredi 9 septembre, tout a basculé,
la date approche doucement,


Pensées amicale pour toi (t'est ma "cops" toi  :)  ) à l'approche de cette date.
Gros câlin amical de réconfort.

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 286
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #566 le: 04 Septembre 2018 à 14:00:23 »
Contente, malgré tout, de te lire à nouveau Mononoké.
Les moments d'introspection que tu évoquais ont été positifs ?

Je te souhaite que ton mois de vadrouille te donnera une belle force supplémentaire pour passer les prochains moments difficiles...

Mes plus douces pensées pour toi, pour tes enfants, pour l'homme que tu aimes tant ...

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #567 le: 04 Septembre 2018 à 17:44:58 »
oh oui Mircea,
je rentre plus solide, la tête vidée, pleine de projets, j'ai décidé de chercher une formation pour un boulot qui me corresponde mieux aujourd'hui, je ne veux plus faire ce que je faisais avant, je ne veux plus faire ce qu'il ne me plait plus, je veux me sentir vivante dans tout ce que je fais.
Je suis rentrée bien moins fatiguée.

Mes enfants vont mieux aussi, j'ai l'impression.

On a même eu un échange sur le fait qu'un jour je pourrais rencontrer quelqu'un, ma fille a lancé le sujet  en me disant, si tu as un chéri, je serais triste (au tout début, elle voulait que j'en prenne un tout de suite), j'allais lui répondre quand mon fils intervient : "je sais, on ne sera pas obligé de l'aimer", j'ai souris (on avait déjà eu cet échange où j'avais répondu cela, car ma fille m'avait dit "on l'aimera"), et j'ai ajouté "non, vous ne serez pas obligés, et vous aurez surtout le droit de m'en parler, ça ne me blessera pas, mais sachez que si j'aime un jour un autre homme, il ne remplacera jamais votre papa, mon mari, je n'ai qu'un mari c'est votre papa, c'est le père de mes enfants, et il le restera à tout jamais, je l'aimerai toujours, si un jour je rencontre quelqu'un, il faudra qu'il accepte que j'aime deux hommes... surtout il faudra que l'on continue à parler que vous ne gardiez pas tout pour vous." (aujourd'hui j'ai 43 ans, et je ne veux plus d'enfants, je n'en aurai pas d'autre, ça c'est une certitude.)

J'ai au cours de notre escapade, laissé mes enfants 6 jours à mes parents, j'ai participé à un séjour dans les alpes de yoga-randonnées, plus de 4h00 de yoga par jour (matin et soir), et des randos l'après-midi, cela a été un cadeau pour me permettre de me recentrer, de m'occuper de moi. Et après, encore plus heureuse de retrouver mes loulous

bien sûr dans ces 1 mois et demi, il y a eu des moments difficiles, mais plus faciles à gérer,
aujourd'hui lorsque je me retourne sur ce chemin, ces 2 dernières années, et bien, je vois le chemin parcouru

Eric, des dates qui se chevauchent, ta femme est morte la veille de mon anniversaire, anniversaire que je n'aime plus aujourd'hui, car sans lui, je n'ai pas envie de le fêter.. Mon anniversaire fait partie des dates que je n'aime plus

tendresse
Mono
« Modifié: 04 Septembre 2018 à 18:01:39 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #568 le: 04 Septembre 2018 à 18:07:08 »
grande étape pour moi :
2 copines m'ont proposé de passer me prendre pour une ballade à vélo, j'ai dit oui, j'ai beaucoup pleuré en les attendant, en dépoussiérant mon vélo et le regonflant...
2 ans sans toucher à ce vélo, il prenait la poussière, on partait tout le tps tous les 4 faire des ballades, pique-niquer dans les champs... avec mon mari, on avait même fait la Belgique à vélo (tente sur le porte bagage et sacs à dos)
Mon mari était un fan de vélo, il sortait dès qu'il pouvait, il est mort à vélo.... je n'avais pas pu en refaire depuis

Au début de la sortie j'ai eu peur, puis à chaque fois que j'entendais une voiture derrière nous, mais j'ai pris plaisir à en faire, on a parcouru 18 km, j'en suis heureuse, j'ai envie d'amener à nouveau mes enfants faire du vélo, comme on faisait avant, j'ai dit à mes amies qu'on repartait quand elles voulaient!!
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #569 le: 04 Septembre 2018 à 18:11:43 »
Et au mois d'août est née la première petite fille de mon mari, (son 3eme petit enfant), il a pu prendre le 1er dans ses bras,

Sa fille monte en Normandie en septembre et nous la présentera, elle m'a dit "ta petite fille", .. beau cadeau pour moi, qui ne suis pas sa mamie, mais seulement la femme de son papi qu'elle ne connaitra pas.
Et le 22 septembre son fils ainé se marie...

bisous
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi