Auteur Sujet: Et si moi aussi je mourrais trop tôt? Que deviendraient mes enfants adoptifs?  (Lu 609 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Coquelicot13

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Suite au décès brutal de mon mari à 47 ans; je sais que tout peut arriver désormais et que moi aussi je peux mourir trop tôt!
Que deviendraient alors mes enfants de 7 et 13 ans, sachant qu'ils sont déjà des enfants adoptifs...et que donc ils n'ont pas de répi dans ce monde. Je ne veux pas qu'ils se retrouvent en foyer ou autre...
Mais comment demander à quelqu'un de les prendre en charge?
Quelqu'un a-t'il des infos sur comment s'y prendre, comment aborder le sujet avec des proches, avec ses propres enfants...

Merci

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3128
Chère Coquelicot13
que j'avais lu sur
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/il-est-parti-5492/msg92379/#msg92379
tu peux lire
http://blog.profdedroit.com/pages/ledevenirdesenfants
et voir donc un notaire
http://www.nmcg.fr/fr/news/479/droit-des-personnes-deces-de-parents-en-presence-d-enfants-mineurs aussi
je pense que n'importe quelle association de parents adoptifs peut aussi te fournir des informations
bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 722
  • Un petit pas, puis un autre ...
Merci Coquelicot d'avoir partagé ta crainte,
J'ai cette même inquiétude pour mes enfants.Je me demande qui s'occupera de mes enfants si je meurs. J'ai bien une amie à qui je demanderai cela, mais je n'ose pas, c'est une telle charge, ça bouleverserait la vie de mon amie et de ses filles
merci Qiguan pour tes liens
tendrement
Monooké

"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne ange2584

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Oh comme je te comprends.....
J'ai aussi adopté 2 petites filles qui ont 10 ans et 14 ans aujourd'hui.
Le papa en a eu la garde a notre divorce ,le papa vient de décéder le 23 janvier 2018,elles vont revenir vivre vers moi
j ai peur moi aussi en sachant que j ai eu un cancer il y a 15 ans.
Si tu as besoin on peut en discuter.......
Ange

Hors ligne Coquelicot13

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Merci beaucoup de vos réponses!
La mort de notre conjoint nous renvoie à notre propre mort immanquablement. J'ai perdu mon mari et mon innocence avec; désormais je sais que tout peut arriver et donc je veux me préparer.
L'histoire des enfants adoptifs est déjà compliquée, la mort d'un parent apparait comme un second abandon c'est pourquoi je veux prévoir le pire pour les épargner un peu au cas où je disparaisse.
Mais comme vous la question est : à qui confier nos enfants?
J'ai d'énormes difficultés avec mon aîné, très agressif, qui se met tout le monde à dos parce qu'il souffre déjà de son premier abandon, sans parler du décès de son père... Je n'ose pas demander à mes proches (mes parents sont trop âgés) de s'engager car à ce jour, ce serai un échec mais en  même temps il faut que je prévois... Je pressens un long cheminement semé de questionnements.

La vie de l'endeuillé n'est-elle plus faite que de questionnements fondamentaux et d'angoisses?!
...
Moi non plus je ne pense pas le demander à des amis. Mes frères et beau-frère et belles soeurs ont des vies chargées et n'habitent pas la même région; un accueil chez eux serait aussi un déracinement!
Je ne vois pas de solution ...pour le moment.

Merci

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3128
regardes cette association
https://www.tousparrains.org/
et les associations d'adoption aussi
ce long parcours est une angoisse de plus !
affectueusement prends soin de toi aussi ! ... (pour toi pour eux ...)
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2289
Et si tu leur demandais ce qu'il souhaitent, eux?
je sais, c'est pas facile...
mais à l’occasion d'un moment où ils exprimeraient leur peur de te perdre aussi... serait il possible de leur poser simplement la question?Pour préparer l'avenir tout en les rassurant sur le fait que ça n'arrivera surement pas et qu'en parler ne le fait pas arriver.. ça peut être une vraie occasion de partager vos inquiétudes... mais aussi les assurer que tu feras tout et toujours pour eux, pour les protéger...
si ça te semble possible...
de toutes façons, ils doivent y penser aussi, seuls...

on a tous terriblement peur que le drame se répète... qu'une autre mort nous frappe...les enfants ne sont pas épargnés par cette angoisse...

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 83
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Chère Coquelicot13,
J’ai aussi cette inquiétude. Je n’avais jamais eu spécialement peur de mourrir mais j’ai maintenant souvent cette crainte qu’il m’arrive quelque chose et que mes filles se retrouvent orphelines de leurs 2 parents.
Le notaire a qui j’avais posé la question m’a expliqué qu’en parele situation c’est un juge qui décide au cas par cas et il m’a conseillé de faire enregistrer mes souhaits auprès d’une étude notariale disant qu’en général le juge suivait les souhaits du tuteur légal.
N’empêche que ca m’angoisse car, comme toi, ma maman et mes beaux parents sont trop âgés pour prendre en charge 3 jeunes enfants, je ne vois pas trop comment mes sœur et belle-sœurs pourraient les prendre en plus des leurs, pareil pour mes quelques amis proches, et en plus tous habitent loin...
je crois que je vais suivre le conseil dEva Luna et leur demander ce qu’elles en pensent mais elles sont encore si jeunes j’ai peur de les stresser...
En tout cas, merci de ton partage qui me pousse à me dire qu’il faut effectivement que je me penche sérieusement sur la question! et je crois que je vais en discuter avec des amis en qui j’ai toute confiance (mais à qui je ne vais pas demander vu qu’ils ont déjà 3 ou 4 enfants du même âge que les miennes)... si tu veux qu’on échange nos impressions (des fois ça set de réfléchir à plusieurs) on peut le faire en mp, n’hesite pas!
Te souhaitant de trouver un apaisement,
Sincèrement
Anne-Sophie

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2289
En fait...après un divorce particulièrement houleux... mes enfants ne voulaient pas...mais pas du tout... aller chez leur père si jamais il m'arrivait malheur...
ils avaient imaginé aller chez les parrains ou marraines ... au moins pour les 2 plus jeunes qui souhaitaient ne pas être séparés...pas chez mémé, pas chez tata ou tonton...
du coup, on en avait parlé, j'avais fait un courrier explicitant les raisons et on avait demandé aux parrains et marraines concernés... qui avaient plutôt dit oui, ça avait rassuré les enfants
et... rien ne m'est arrivé!

Voilà...du vécu même si ce n'est pas le même contexte.

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 83
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Merci Eva Luna pour ton partage  de vécu. Pas tout à fait le même contexte  mais la même inquiétude et le même souci de faire au mieux pour eux. Précieux. Merci :-*