Auteur Sujet: Merci  (Lu 67781 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4112
Re : Merci
« Réponse #510 le: 12 Juin 2018 à 18:38:53 »
Prends soin de toi, écoute toi
Je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #511 le: 12 Juin 2018 à 22:29:13 »
C'est quelque chose qui me fait peur, de tomber gravement malade. Nos enfants ont assez souffert comme ça...

C'est bien que tu sois rassurée. Ton médecin à l'air d'être à l'écoute, c'est important. Et qu'il s'en aille ce vilain "rhume"...

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Merci
« Réponse #512 le: 12 Juin 2018 à 22:42:31 »
je me suis rendue compte que j'aimais la vie, malgré la souffrance, malgré la douleur, malgré....
c'est la vie qui m'a tenue, c'est cette pulsion de vie, cette rage de vivre, cette envie de vivre, de vivre encore plus, de vivre pour 2 peut-être. Très vite après sa mort, je me suis dit, je ne veux pas passer à côté de ma vie, je ne veux pas lorsqu'il sera l'heure du bilan, (si j'ai le temps de le faire), me dire je suis passée à côté de ma vie, que j'ai tout raté, je veux pouvoir me retourner et me dire, je ne regrette rien.
C'est aussi vers cela que je tend, même si je vois tout ça encore très loin. Pour le moment c'est plutôt j'aimais la vie et j'ai envie de l'aimer à nouveau.

Quand ma fille me demande pourquoi on vit, je n'ai toujours pas de réponse, mais la seule chose ce que je sais c'est que la vie est courte, alors profitons du moindre instant de douceur, du moindre instant de répit, de chaque petit plaisir, (même tout petit), de chaque petit bonheur (ou gros, d'ailleurs ne nous en privons pas)
Quand un moment de bonheur arrive avec mes enfants par exemple, je veux en profiter justement mais à la fois, je ne peux m'empêcher de me dire "pourquoi on en a pas profité avant", ou "pourquoi on a pas fait cela avant ensemble"? Est ce que ces questions viendront à chaque bon moment ?

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Re : Re : Merci
« Réponse #513 le: 13 Juin 2018 à 07:51:47 »
Quand un moment de bonheur arrive avec mes enfants par exemple, je veux en profiter justement mais à la fois, je ne peux m'empêcher de me dire "pourquoi on en a pas profité avant", ou "pourquoi on a pas fait cela avant ensemble"? Est ce que ces questions viendront à chaque bon moment ?
oui, doucement, avec le temps, je pense. Après la mort de mon mari, nous avons fait des choses avec les enfants, que nous ne faisions pas, comme par exemple instaurer le plateau TV le dimanche soir car c'était le moment le plus douloureux pour nous 3, quand nos amis partaient par ex après avoir partager le we avec eux...
un jour m'ont fils me dit
 "ça, on ne l'aurait pas fait si papa était en vie,
- non, mon grand, ça on ne l'aurait pas fait"
on installe petit à petit un autre quotidien, au début douloureusement puis de manière plus douce. Aujourd'hui, je commence à penser "je", et plus," il aurait aimé que, il aurait voulu que" ou "nous "
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Re : Merci
« Réponse #514 le: 13 Juin 2018 à 07:53:38 »
C'est quelque chose qui me fait peur, de tomber gravement malade. Nos enfants ont assez souffert comme ça...

C'est bien que tu sois rassurée. Ton médecin à l'air d'être à l'écoute, c'est important. Et qu'il s'en aille ce vilain "rhume"...

oui, c'est pour cela qu'il faut que je parle à une amie, pour savoir si elle accepterait cette charge, et faire un acte chez le notaire, ça m'enlèverait un poids, mais comme m'a dit la dame de dialogue et solidarité : "mais, vous êtes en vie"
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 221
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Re : Merci
« Réponse #515 le: 13 Juin 2018 à 14:23:27 »
C'est aussi vers cela que je tend, même si je vois tout ça encore très loin. Pour le moment c'est plutôt j'aimais la vie et j'ai envie de l'aimer à nouveau.


Oui, moi aussi, j'aimerais aimer la vie de nouveau....mais bon sang, comment fait on ?

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 221
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #516 le: 13 Juin 2018 à 14:24:28 »
Et un petit bisou affectueux pour Mononoké  :-*

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4112
Re : Merci
« Réponse #517 le: 13 Juin 2018 à 14:30:29 »
juste un avis perso
par rapport au risque de disparition avant que les enfants soient adultes
(je n'étais pas concernée)
mais je crois que la crainte de l'accident soudain (de santé : AVC, infarctus; ou autre) ou la maladie foudroyante m'aurait entraînée à rapidement faire ce type d'acte pour sécurisé ce que je pouvais faire ... créer ainsi un cadre clair "sécurisant"
ne pas le faire m'aurait mis mal à l'aise vis à vis des enfants comme une sorte d'abandon de mes responsabilités ...
J'ai par contre dans les 3 ans concrétisé l'engagement pris auprès de ma fille de faire concrètement mes souhaits et convention obsèques plus directives anticipées/maladies
j'avais avec elle tant souffert de ces choix à faire au moment du décès ... pourtant "prévu" ... ce n'était pas brutal mais après des mois et semaines ... de maladie irréversible.

je ne sais pas si j'aime la vie à nouveau
mais au bout de 4 ans j'accepte de profiter ce qu'elle m'offre avec de la spontanéité et du naturel même si en toile de fond je gère les effets du manque ...

affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne lololita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 190
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #518 le: 13 Juin 2018 à 15:50:22 »
Il est important de faire tout ce qu'on doit faire pour au moins libérer notre esprit, mettre les enfants à l'abri,avoir une personne de confiance pour s'occuper de tout "au cas où" ,je l'ai fait quand je me suis séparée du père de mes enfants,maintenant ils sont grands mais je garde les papiers en ordre.

Mononoké, tu es quelqu'un d'extraordinaire ,tu aimes la vie,tu peux l'aimer pour deux aussi,tes enfants ont de la chance de t'avoir comme maman.

Prends bien soin de toi.
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Lamartine

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Re : Merci
« Réponse #519 le: 13 Juin 2018 à 16:18:18 »
la crainte de l'accident soudain (de santé : AVC, infarctus; ou autre) ou la maladie foudroyante m'aurait entraînée à rapidement faire ce type d'acte pour sécurisé ce que je pouvais faire ... créer ainsi un cadre clair "sécurisant"
ne pas le faire m'aurait mis mal à l'aise
C'est exactement cela que je ressens! Comme je n'arrive pas à en parler à mon amie, je crois que je vais lui écrire. L'écriture m'est plus facile. Si elle accepte j'irai chez le notaire puis j'en ferai part à mes proches

J'ai dit à mon entourage ce que je souhaitais pour ma mort (au sujet du don d'organe, crémation, où disperser les cendres "si possible auprès de mon mari, si c'est trop compliqué et bien au près de n'importe quel arbre dans n'importe quelle forêt comme lui),
je vais aussi leur parler de la fin de vie, et du choix du cercueil, ce sera plus simple pour eux aussi, je n'y avais pas pensé. Quand tu parles de l'avoir concrétisé Qiguan, tu l'as fait auprès d'un notaire ? au près des pompes funèbres ?


Quand je parle d'aimer la vie, c'est que c'est ce que j'ai ressenti au fond de moi, comme une envie, une rage.. de vivre, de ne pas passer à côté, de ne pas avoir de regrets... après ce n'est pas simple pour autant, je vis avec le manque, le chagrin, la douleur...

merci Eric  ;)

Lololita, merci pour tes mots, ils me touchent  :-*
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4112
Re : Merci
« Réponse #520 le: 13 Juin 2018 à 20:53:24 »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #521 le: 14 Juin 2018 à 20:15:40 »
Merci Qiguan,
Lorsqu'on ne sait pas où l'on habitera on ne peut pas le faire, du coup ?
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4112
Re : Merci
« Réponse #522 le: 15 Juin 2018 à 11:36:24 »
si il y a une clause qui traite de cela ...  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2628
Re : Merci
« Réponse #523 le: 17 Juin 2018 à 21:05:06 »

    Chère Monokirikiripa,

    Ta courageuse licorne-bouée est bien arrivée, la pauvre âme elle va pouvoir rester dans notre mini-refuge le temps qu'elle voudra, toujours, si elle est trop fatiguée pour entreprendre encore des sauvetages en mer ...
    Peut-être ses simples vagues d'Amour, en regardant les roses, porteront ceux qui se noient jusqu'à un rivage ...
    Tendresse à toi et à tes deux petits, M

   

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #524 le: 17 Juin 2018 à 22:16:35 »
De simples vagues d'amour,
Oui je suis sûre qu'elles peuvent faire des miracles

Tu vois Souci, tu as réussi à me faire sourire avec mon surnom et ton  mousquetairement votre  :D



Demain la fête des pères sera derrière...
 je n'ai pas pu appeler mon père alors je lui ai envoyé un pauv' texto
Tant pis, le pire c'est qu'il n'est pas éternel, ni plus tout jeune, lorsqu'il sera mort, je regretterai de ne plus pouvoir lui souhaiter.. mais comment prononcer ces mots "bonne fête papa", alors que mes enfants ne peuvent plus le faire, comment y mettre toutes les choses que j'y mettais avant, que je ne côtoie plus ? Je n'y arrive pas. J'espère qu'il comprendra

 


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi