Auteur Sujet: Merci  (Lu 49725 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne vortex

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #450 le: 22 Avril 2018 à 22:34:56 »
C'est super ton message positif :)


Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 881
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #451 le: 24 Avril 2018 à 09:07:04 »
pourquoi, tout le monde parle de la 1ere année de deuil ? 1ères fois de tout effectivement, même s'il y a d'autres 1eres fois les années suivantes,
dans ma famille par exemple,
août, 1ere petite fille (ses deux 1ers petits-enfants sont des garçons), il a pu voir naître le 1er
septembre, 1er mariage d'un de ses enfants,
je vais y aller ... seule
Mais la 2eme annee et celles qui suivent, on a de nouveaux souvenirs, sans eux, les 1ers souvenirs sans eux, alors qu'au début tous les souvenirs sont avec eux. À mes yeux, c'est en cela qu'elle est si différente.

aujourd'hui une douce mélancolie m'accompagne,
douce mélancolie car comme très souvent la mélancolie est attachée aux émotions que je traverse, comme les petits bonheurs, la douceur, il y a toujours une teinte de mélancolie.

mais la mélancolie douce m'est agréable...
« Modifié: 24 Avril 2018 à 21:26:46 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 881
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #452 le: 28 Avril 2018 à 10:09:37 »
Une question trotte dans ma tête :
Pourquoi ce que je faisais moi m'est plus difficile à faire que ce qu'il faisait lui ?

Lorsqu'on partait en vacances, je préparais les bagages
Aujourd'hui nous partons passer quelques jours chez ma belle fille et l'idée d'avoir à préparer les bagages me coûte
Depuis qu'il est mort préparer les bagages m'est toujours très douloureux 
 Je ne tondais jamais la pelouse, et lorsque je le fais ça me fait du bien, alors que souvent j'ai mal aux bras après, que mon terrain est grand ..

Je vous embrasse
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2528
Re : Merci
« Réponse #453 le: 28 Avril 2018 à 17:47:00 »

   Pourquoi je n'en sais rien, mais ça se comprend très bien ...
   En faisant les tâches que ton Autre faisait tu t'identifies un peu à lui, ça raccroche malgré tout
   C'est à soi qu'on a le plus de mal de se raccrocher, surtout lorsque le "moi d'avant" se superpose à des actions que nous ne pouvons plus faire dans le même esprit ...
   Je pense bien à toi, Mnnk' ...  :-*
"Un ami fidèle est un puissant soutien:
qui l'a trouvé a trouvé un trésor"

En ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 111
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #454 le: 28 Avril 2018 à 20:44:25 »
Oui, moi ça me donne l'impression qu'il est en moi...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3394
Re : Merci
« Réponse #455 le: 28 Avril 2018 à 22:04:36 »
Ce que j'ai dû faire tant d'abord pour mon aimé défunt qu'ensuite à la place de ma mère
me donnait, me donne encore, l'impression qu'ils "vivent" à travers moi qui fait ... et parfois, pour moi à des moments une impression de "présence" invisible mais prégnante ... surtout si je suis dans une difficulté comme si je "recevais" une aide pour le bon geste ou la bonne chose à faire ...

pour ce que je faisais déjà avant au début c'était une fatigue plus pesante ... c'est devenu différent (lentement) là c'est sentir en toile de fond le souvenir de leur présence en même temps que je "fais" et ça n'a plus le même sens ...
tout cela est dans la moindre des choses souvent ...
encore quand je passe le balai dans la cuisine l'absence de miettes sous sa place ... par exemple fait que depuis un peu plus de 4 ans (avec la fin de vie) mais marqué depuis le jour de deuil je en passe plus comme avant le balai avec le même état d'esprit ...
et oui c'est ainsi pour moi ...  :-\

 :-* Mononoké
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 881
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #456 le: 29 Avril 2018 à 09:42:02 »
Martine, Emi, Qiguan,
Merci de vos réponses
 :-*
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 512
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #457 le: 29 Avril 2018 à 11:19:53 »
Même si j'assurais la totalité des tâches, son état physique ne lui permettant pas toujours, certaines lui étaient préférées, le jardinage en particulier. Quand je suis au jardin, je suis avec lui, et la nature nous ressource tellement.

En revanche je rechigne sur les tâches dont il ne s'occupait jamais, la cuisine en particulier. Les repas , c'est de l'amour, et il n'y a plus d'amour dans ma cuisine. Conclusion, je suis devenue une piètre cuisinière ... Toutes les tâches qui m'étaient dévolues "avant", je les avais acceptées "pour lui faire plaisir", et donc maintenant je ne conçois plus l'intérêt de les faire.

Il faut arriver à faire les choses avec plaisir, pour soi maintenant ... c'est difficile de l'envisager.

tendrement
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

En ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 111
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #458 le: 29 Avril 2018 à 12:02:30 »
Je suis d'accord avec toi Loma, faire à manger...
Il n'y a plus le même intérêt aujourd'hui, ce n'est pas avec ce que mange mes filles...
Lui qui était un bon mangeur, j'aimais bien essayer de nouveaux plats rien que pour lui faire plaisir (des recettes simples, je ne suis pas une grande cuisinière), mais j'appréciais tester avec lui de nouvelles choses.
Et le dimanche midi, c'est lui qui cuisinait. Il prenait son temps (presque toute la matinée) et ne lavait et rangeait rien, mais c'était son petit plaisir.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 881
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #459 le: 02 Mai 2018 à 19:23:06 »
Témoignage :
Nous sommes partis passer 4 jours chez la soeur et le beau-frère de mes enfants, une des grandes filles de mon mari, nous avons partagé un moment doux et nourrissant, peu de larmes, beaucoup de douceur, un peu d'alcool  :) nous avons parlé à coeur ouvert.
Cette douceur m'accompagne depuis plusieurs jours, je me sens sereine, je me nourris de cet état, j'en profite pour recharger les batteries.
Ce we, On a beaucoup parlé de ce que l'on vivait, de cette nouvelle relation que l'on créait, relation qui se construit en prenant un autre chemin, un chemin qui aurait été différent si mon amour etait toujours là. C'est autre chose, c'est différent, mais c'est une jolie relation qui nait.
On s'est remémoré  de doux (et de douloureux) souvenirs qui existent depuis la  mort de son papa, de mon mari.  On s'est partagé nos chemins, tout ce que l'on a compris depuis sa mort

Partir m'était difficile mais je me sentais ressourcée, le retour à la maison avec mes deux petits bouts n'était pas aussi  difficile que d'habitude..

J'espère ne pas vous heurter en partageant cela,  je voulais juste témoigner de ce mieux que je traverse pour apporter une touche de douceur, de possible,...
Tendrement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3394
Re : Merci
« Réponse #460 le: 03 Mai 2018 à 07:00:55 »
Je crois très fort à la valeur des témoignages.
La construction nouvelle est oui très différente de ce que l'on aurait fait mais tu as la chance de la partager avec de la famille cela ajoute de la douceur
Que cet apaisement continue à t'accompagner
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 881
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #461 le: 04 Mai 2018 à 18:10:46 »
Je sors d'un rendez-vous avec un micro-kinésithérapeute sur Rouen. Elle m'a dit que cette fois-ci, il n'y avait plus de traces du tsunami dans mon corps. Elle a bossé sur la grosse fatigue qui m'accompagne encore et m'a dit que dans quelques temps je me sentirai moins fatiguée. Je sais qu'on a déjà parlé de microkiné sur un fil, mais ne me souviens plus lequel.  Pour ceux qui ne connaissent pas ce sont des médecins ou kinés formés dans cette technique, le soin effectué se focalise sur les émotions et les traces laissées sur notre corps. C'est une méthode très douce.

La douceur m'accompagne encore, je vois mes enfants rire et je m'en nourris, je pleure encore, eux aussi mais mes larmes ne me sont pas désagréables, elles sont douces

Je vous embrasse   
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne chimene

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 87
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #462 le: 04 Mai 2018 à 18:14:37 »
je suis contente de voir que tu trouves un relatif apaisement.

On m'a effectivement parlé des microkinés. J'en avais vu un beaucoup plus jeune . Penses tu que les ostéopathes peuvent aider de la même façon?

Amicalement

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 881
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #463 le: 04 Mai 2018 à 20:22:03 »
Je crois que chaque méthode douce (ostéo, hypnose, magnétiseur, microkiné, acuponcture...), yoga, relaxation..  tout ça peut être bon à prendre à partir du moment où la méthode nous parle et nous correspond
Chacune a ses spécificités, chaque spécialiste a ses atouts.. 

Pour ceux que ça intéressent je connais une bonne microkiné sur Rouen, sur Montpellier et sur Marseille. Mon kiné a le nom d'un bon sur Tour

Sincèrement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3394
Re : Merci
« Réponse #464 le: 04 Mai 2018 à 22:50:03 »
La microkine c'est là
http://forumdeuil.comemo.org/temoignage-deuil-entraide/microkynesitherapie/msg94548/#msg94548
Lien boîte à outils
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656
(Que l'on peut toujours retrouver dans table des matières)
Que de la douceur vous entoure
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char