Auteur Sujet: Merci  (Lu 99197 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #420 le: 31 Mars 2018 à 17:47:12 »
cette phrase semble si simple et pourtant résume tant ce que je ressens :
il me manque tant
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2729
Re : Merci
« Réponse #421 le: 31 Mars 2018 à 21:41:49 »

     Non seulement ils nous manquent,
     mais il nous manque pas mal de cases "depuis" ...
     
     
     M.

     

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #422 le: 01 Avril 2018 à 22:19:17 »
@ Monokoé: ton témoignage est extraordinairement émouvant. Je trouve que tu as trouvé les bons mots et les bons gestes pour ta fille, tu es une super-maman  :-* c'est bien qu'elle puisse t'en parler ouvertement, que vous puissiez èvoquer votre deuil commun avec naturel, ce serait encore pire si tout était rentré. Certainement, cette terrible èpreuve l'a "grandie", et en même temps, elle a besoin de réconfort, de certaines réponses, vous avez besoin l'une de l'autre, à te lire on perçoit très bien votre complicité, et comme vous êtes proches.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #423 le: 04 Avril 2018 à 11:19:00 »
Merci  Stana,
Ton témoignage me touche  bcp
Souci, Quelques cases en moins, quelques pièces du  puzzle que l'on ne retrouvera jamais,  bah,  pourquoi un puzzle serait mieux complet  ?

Nuit d'insomnie,=lendemain plus difficile

Humilité, tendresse, bienveillance, tolérance, indulgence, soutien, chaleur, douceur,  lumière, amour, affection, humanité,  authenticité, respect,  simplicité 
 prenons soin de  nous
« Modifié: 04 Avril 2018 à 15:01:05 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2729
Re : Merci
« Réponse #424 le: 04 Avril 2018 à 12:57:50 »

    à nos tâches chaque jour
    on peut dire de nous
    nous changeons la vie

    https://www.youtube.com/watch?v=9fItfW2_m3U

    Il suffit de faire son possible
    avec tout son Amour ...
    M.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #425 le: 05 Avril 2018 à 11:10:29 »
bilan,
1 an et demi après la plus grosse gifle que je ne me suis jamais prise

je me suis battue pour ne pas sombrer
battue contre chaque nouvelle épreuve qui venait déstabiliser le semblant d'équilibre que j'essayais de construire
battue pour apercevoir chaque petit plaisir, chaque petit moment de répit que m'offrait la vie, à essayer de m'en enivrer pour pour tenir les moments d'après, ceux que je savais insupportables, ceux qui me mettraient immanquablement à nouveau la tête au fond du trou.
Il y a une une période très délicate, que j'ai partagé ici sur ce fil, et dont je vais faire brièvement état, (car si certains d'entre vous la traverse, je pense qu'un témoignage peut aider), ma libido s'est réveillée, j'ai eu besoin de répondre à mes besoins. Je l'ai fait, ça n'a pas été simple, mais je pense que c'était une étape que j'avais besoin de traverser. Peut-être avais-je besoin de me prouver que je pouvais encore plaire, peut-être avais-je besoin de savoir que je restais encore une femme, ou que j'étais bien vivante ? je ne sais pas, mais finalement peu importe.
J'ai eu ensuite besoin d'y mettre un terme. Car, j'ai certes répondu à ce besoin, mais aujourd'hui j'ai besoin de me respecter, et cela passe par une douceur totale avec moi-même, (et ces aventures ne pouvaient absolument rien m'apporter d'autre car, bien incapable d'ouvrir mon coeur) et puis ayant recommencé le sport (voire de manière intensive), je me suis rendue compte qu'il me permettait, au delà du bien-être qu'il me procure, de gérer mes frustrations, de décharger ma colère

Aujourd'hui je suis en dépression, je le sais et je l'accepte, seulement, je vis étrangement très sereinement avec, je vais essayer de m'expliquer.
j'ai l'impression que ce n'est pas une dépression comme on l'entend habituellement, c'est comme si c'était une dépression après une grosse pression (la cocotte minute, juste après avoir éteint le feu qui lâche la pression tout doucement)

Cet arrêt de travail que je suis allée demander me fait le plus grand bien, je suis triste, je pleure, je sanglote aussi mais je fais aussi, en douceur les choses qui me font du bien, le sport, le kéfir, je dévore des livres (essentiellement des romans sur la mort)... des bons petits repas à mes enfants, je parle beaucoup avec eux. Enfin j'essaie, mon fils est d'une nature  peu bavarde, mais je vois que nos échanges si furtifs soient-ils commencent à lui faire du bien. Il a pris énormément de poids, il en souffre. Alors, on en parle, je lui explique que ça a été sa façon à lui de réagir, qu'il s'est peut-être mis à manger pour pouvoir tenir, être fort mais que ce n'est pas figé, que rien n'est figé, que j'allais l'accompagner au mieux pour l'aider à "limiter la casse" mais que les choses allaient certainement évoluer quand ce serait le moment.

Bon, je suis à nouveau partie un peu dans tous les sens
Mais j'avais envie de vous partager ce petit bilan
Pour résumer, en dépression mais "fière" de l'être ?

je vous embrasse très fort
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #426 le: 05 Avril 2018 à 16:55:31 »
Courage Mononoké.

Je ne sais absolument pas comment t'apporter aide ou soutien ou réconfort, mais je pense bien à toi.
Tiens le coup, s'il te plait  :-[


Amicalement.



Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #427 le: 05 Avril 2018 à 18:37:48 »
Bonjour Mononoké,

tu as tellement puisé dans tes forces depuis un an et demi, pour faire face au deuil, pour accompagner tes enfants dans la douleur, pour continuer de travailler malgré tout, et tu as toujours donné de toi même sur ce forum. Tu es épuisée, et ton vécu dépressif est tout à fait compréhensible et normal.
Je me souviens d'une phrase du Dr Fauré qui m'avais choquée, il disait que la dépression est prévisible, et même "souhaitable", elle fait partie du processus du deuil.
J'ai mieux compris par la suite. J'appelle cet état ma mer des mélancolies ou mon marécage des mélancolies. Ce n'est plus la tempête furieuse des débuts, tout s'est calmé, peut être pas encore apaisé, mais toujours pas de terre ferme en vue, la brume s'éclaircit de temps en temps. Je sais que je ne m'enliserai pas dans mon marécage, tout est lent, tranquille , silencieux.
C'est un temps de récupération, pour se poser. Ton image de la cocotte minute est bien choisie, la pression retombe, il faut attendre, prendre son temps.

Alors, douceur et tendresse pour toi et les tiens
prends bien soin de toi avec indulgence
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4789
Re : Merci
« Réponse #428 le: 05 Avril 2018 à 20:14:27 »
précieux partage que tu fais de ton intimité de ton deuil
= une aide sur ce forum
prends bien soin de toi  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #429 le: 06 Avril 2018 à 08:07:02 »
Eric, Loma, Qiguan,
tout simplement merci

Qu'il est doux de trouver vos réponses en allant sur le forum.

Eric, n'aie pas d'inquiétude, cet état aujourd'hui, je le vis plutôt bien, je ne vais pas dire que cet état dépressif m'est agréable mais le fait de l'accepter, de ne pas lutter contre, et de faire les choses que j'aime en douceur me fait énormément de bien.
Loma, j'aime beaucoup l'image du marécage des mélancolies,
la brume s'éclaircit de temps en temps. Je sais que je ne m'enliserai pas dans mon marécage, tout est lent, tranquille , silencieux.
C'est un temps de récupération, pour se poser.

c'est vraiment cela que je ressens.

Qiguan, je crois que j'arrive à prendre soin de moi,  cet arrêt de travail pour cela est un vrai cadeau pour moi.

je vous embrasse bien fort
Mononoké
Puissiez-vous tous, lecteurs qui posez vos yeux sur ces quelques lignes, voir la brume de votre marécage s'éclaircir pour laisser entrevoir un marécage paisible et y apercevoir un peu de la douceur qui s'en dégage
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2729
Re : Merci
« Réponse #430 le: 06 Avril 2018 à 12:06:34 »

    Bonjour Mo(ts)doudoux,

    J'ai perdu tous mes mots
    mais pas mes oreilles
    alors si tu veux bien
    on pourrait toutes les deux
    écouter les couleurs
    écouter la chaleur d'un ptit café
    écouter nos regards
    où défilent nos souvenirs
    où maudite soit l'impuissance
    où l'espoir vient s'abreuver ...
   
    M.

Hors ligne chimene

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #431 le: 06 Avril 2018 à 18:18:40 »
il est important pour toi de prendre soin de toi... c'est ce qu'on me dit ici.

Tu ne peux pas supporter tes enfants si toi non plus tu n'es pas bien. Au bout d'un moment les forces que tu as réussi à utiliser s'amenuisent. J'ai l'impression que c'est comme l'adrénaline quand j'ai trouvé David. J'ai été " forte "un moment et ensuite tout est tombé.  J'ai l'impression que pour toi c'est pareil. Ton adrénaline t'a permis de vivre jusqu'ici mais au bout d'un moment ton corps dit " stop" j'ai besoin de me reposer. Prends bien ton temps pour toit
Affectueusement

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #432 le: 08 Avril 2018 à 21:40:52 »
retour à la maison, après un we chez des amis, amis présents depuis le début et encore présent, c'est doux. On parle de mon mari, leur ami, on pleure, on rit.
mais le retour si douloureux, je ressens l'étau au fond de mon coeur, nostalgique, douceur amère, silence où les émotions décident de venir me titiller, résignation, un étau dans le coeur, mais nourrie des partages vrais, des émotions fortes du weekend, pour vivre avec les autres moments, ceux que j'affectionne moins. L'hiver dans mon coeur est bien long, cette année.

Je réalise qu'hier, j'avais peur, peur de ne pas y arriver, peur de tomber, peur de me perdre. Aujourd'hui, je n'ai plus peur, je sais que je ne m'effondrerai pas, que j'arriverai à élever mes enfants, je m'en sentais si incapable. Je pensais ne pas y arriver sans lui à mes côtés. nous choisissions ensemble, nous discutions, on échangeait, on les élevait à 2. Maintenant c'est seule, je patauge, j'apprends. Je crois qu'on peut y arriver. On peut se faire confiance, comme ils auraient eu confiance en nous, doucement tout doucement.
Je vais peut être m"égarer, peut-être plusieurs fois mais je ne me perdrai pas, je crois
je vous embrasse
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne arfaca

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #433 le: 08 Avril 2018 à 22:23:14 »
Bonsoir mononoke
Peur de ne pas y arriver on l a tous ,mais nous sommes fortes par tout l amour qu ils nous ont donné. ..c est t sûr  tu vas patauger ,t égarer. .. et tu parviendras à elever tes enfants car tu seras guider par le fil de votre vie que vous aviez commencé à  derouler...oui je sais il risque d avoir parfois des noeuds..... tendres pensées encourageantes

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #434 le: 09 Avril 2018 à 17:30:43 »
  Tes enfants sont la plus belle des raisons de vivre, on sens toute la motivation qu'ils te donnent pour continuer à prendre soin d'eux, de leur donner tout ton amour et toute ton attention. Vous avez traversé une terrible èpreuve, et elle n'est pas terminée, vous pouvez vous appuyer les uns sur les autres, dans votre amour mutuel et celui que vous gardez dans votre cœur, pour vos conjoint et père. Je suis certaine que tu les élève comme il faut, malgrès tout ce que tu ressens. Vivre le quotidien avec des êtres très chers, c'est une richesse en dépit du manque. Tu reste forte et courageuse, c'est positif  :-* mais j'imagine comme c'est difficile par moment, et peut-être plus.
  Prends soin de toi  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)