Auteur Sujet: Merci  (Lu 16115 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 523
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #15 le: 11 Février 2017 à 11:51:03 »
bonjour à tous et à toutes,

Je lis vos souffrances et je n'arrive à trouver l'énergie pour vous soutenir individuellement, alors que vous en avez tellement besoin. Aussi je l'écris ici, je vous embrasse très chaleureusement et vous envoie tendresse et douceur.  :-*

Aujourd'hui ça fait cinq mois.
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
Re : Merci
« Réponse #16 le: 11 Février 2017 à 13:00:16 »

   Chère Mononoké,

   Tu es désormais "des nôtres" et t'en fais pas, chacun à notre tour on tombe en panne et espère que l'un ou l'autre relancera un peu le bazar ...
   5 mois pour toi aujourd'hui ... pensée pour toi et les enfants ... M.
J'aime donc je suis !

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1338
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : Merci
« Réponse #17 le: 11 Février 2017 à 13:16:06 »
Bonjour,
Mononoké, ce que tu écris est un soutien pour tous.
Et pour chacun. Où que nous en soyons sur notre route.
Que nous cheminions dans le gris d'un orage, ou dans le bleu d'un peu de printemps revenu.
Certains d'entre nous, dont je suis, retrouvent le reflet de leur présent dans le miroir de  tes lignes.
Pour ceux qui sont encore au plus creux de la vague, tu ouvres la fenêtre sur l'espoir d'un demain moins douloureux.
Et c'est tellement important pour ne pas chanceler dans la tourmente.

"Pour ma part faire le deuil, ce sera arriver à profiter de la vie à nouveau, à faire de nouveaux projets, mais sûr je ne serai plus la même! Aujourd'hui je suis capable de profiter de tous petits bonheurs, je ne sais même pas si je savais les voir avant, j'essaie de m'en nourrir. Aujourd'hui je sais que la vie n'est pas forcément longue et qu'il faut en profiter. Je veux voir mes enfants grandir et que ça me fasse du bien de les voir grandir.
Et la mort ne me fait plus peur"



Ces mots  offerts  à ceux qui te lisent viennent dire que  malgré la douleur d'un présent si lourd, il est possible de  croire en un futur plus doux.
Et tu sais combien nous en avons besoin, n'est-ce pas ?

A mon tour, j'ai une pensée toute particulière puisque aujourd’hui, pour toi « ça fait cinq mois »...

Enfin, je ne saurais achever là ces quelques lignes, sans te dire un grand merci pour ton si joli compliment. ..
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 523
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #18 le: 11 Février 2017 à 16:18:51 »
Merci,  vos mots tendres m'ont réchauffé le coeur, mes larmes n'ont pas cessées de couler mais, elles sont redevenues plus douces. J'ai même trouvé l'énergie pour appeler le grand garçon de mon mari, et ce soir repas pizza en famille (pas de cuisine), et j'ai aussi passé 1h00 à m'occuper de mon potager (alors qu'il doit faite 2°C, et oui la Normandie  ;)) avant de revenir vous voir.
Et ce grâce à vos mots. Effectivement ce soutien si petit puisse-t'il paraitre (quelques lignes sur un écran) est bien plus important que ce que je pouvais imaginer! c'est même un cadeau inestimable.

Alors à mon tour de vous envoyer un peu de chaleur, de tendresse et de douceur par clavier interposé   ;)
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Pucinette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 225
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #19 le: 11 Février 2017 à 17:07:35 »
Bonjour mononoke,

Je te d'où haute une belle soirée... J'ai mes 2 enfants ce week end et la fille de Christophe aussi... On a fait la soirée Pizza hier ;-)

Profite autant que tu peux ! Respire !

D'où es tu en Normandie ?  J'habite dans la banlieue caennaise....

Je t'embrasse fort
Christophe... Mon amour pour toujours...

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 64
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #20 le: 11 Février 2017 à 17:56:23 »
Plein de pensées pour toi Mononoké. Je souhaite sincèrement que tu puises ce soir plein de tendresse et de chaleur autour de cette pizza partagée en famille. Merci à toi pour la douceur et pour l'espoir qui respire à travers tes posts.
Prends soin de toi et des tiens
Anneso

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 523
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #21 le: 12 Février 2017 à 14:24:19 »
Je viens de passer un long moment à vous lire
J'ai décidé de répondre ici (pour éviter d'envahir le site de mes messages  et de le faire bugger  :D)

Il faut que je vous raconte quelque chose de "drôle" et d'assez énorme.. hier je pensais que nous étions le 12 février et que ça faisait 5 mois, or nous sommes le 12 et c'est aujourd'hui que ça fait 5 mois !! Et ma journée d'aujourd'hui est douce, ma peine et ma tristesse sont là, en moi mais elles sont douces.

Le 1er février, c'était son anniversaire, le weekend dernier nous avons dispersé ses cendres en forêt... et la semaine qui vient de passer m'a semblé être la plus difficile de ma vie, je suis tombée malade, me suis faite arrêtée, j'ai passé mes journées sous ma couette devant la cheminée avec envie de ne rien faire d'autre (et je ne faisais rien d'autre jusqu'à ce que les enfants rentrent). Le fait de ne rien faire me permettait d'être disponible derrière. Hier, est arrivé le jour des vacances, vacances qui réveillent son absence!

J'avais envie de vous parler de ce que représentent pour nous les séparations (à mes enfants et moi), nous avons la chance d'être très entourés et de ne pas être étouffés. certains membres de notre famille et certains amis nous entourent de façon plutôt juste, nous passons des weekends chez eux, ils passent des weekends chez nous, voire certains viennent passer une petite semaine à la maison lorsque cela leur est possible. Mais à chaque fois, c'est la même rengaine, les séparations sont des déchirures, mes enfants et moi pleurons à chaque fois. Je pleure quand quelqu'un s'en va, je pleure quand je m'en vais, et plus le moment a été doux, plus j'ai profité du moment et plus le départ m'est douloureux !!

Demain nous partons en vacances, les enfants vont passé les 5 premiers jours avec leurs cousins, de mon côté je vais retrouver ma cousine, je vais aller marcher, découvrir des paysages, aller au ciné... puis je les retrouverai et nous allons passer quelques jours dans les Pyrénées à faire des bonhommes de neige, luge, peut-être skier u peu... Je n'arrive pas à préparer les valises, les affaires... je ne sais pas quoi prendre.... Le plus drôle c'est que c'est toujours moi qui aie préparé les valises, mais là ??
Ce n'est pas la 1ere fois que je m'en rends compte mais pour moi, le plus dur à faire ce n'est pas de faire ce qu'il faisait lui mais plutôt ce que je faisais moi, étrange.
Du coup je vous rendrai encore visite aujourd'hui et demain je serai dans le train, je rentrerai le 22 février (je crois ;) ) je vous retrouverai avec plaisir à mon retour de vacances

Je vous embrasse bien fort,  :-*
je vous entoure de douceur et de chaleur

Laissons vivre nos émotions, ne leur accordons pas plus d'importance que ce qu'elles méritent, elles ne sont que des émotions qui ne demandent qu'à sortir ... pour peut-être nous laisser entrevoir après un peu plus de douceur...
Autorisons nous à être tristes, en colère, coupable (de rien  :P), fatigués, épuisés, las, sereins, calmes, apaisés, tourmentés, forts, faibles,  ... bref laissons nous être ce que nous sommes... offrons nous tendresse et douceur, prenons soin de nous ... et laissons nous le temps dont nous avons besoin, ce temps si étrange, ce temps qui s'est arrêté un jour pourtant, ce temps qui continuait inlassablement sa route, sans faire cas de notre cas, ce temps qui tourne et nous rapproche inlassablement de la mort, de ceux que l'on aime et qui ne sont plus ici. Ce temps qui reprend doucement ses droits sur nous, qui entre à nouveau dans nos vies et qui les gère, qui les règle en fonction de ces fameuses dates "anniversaires"

Merci à chacun pour votre tendresse, votre gentillesse, vos gentils messages (Federico, ce que tu as écrit m'a beaucoup touché)
tendrement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1338
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : Merci
« Réponse #22 le: 12 Février 2017 à 22:24:10 »
Vite, vite, un petit signe pour toi, Mononoké, avant que tu ne montes dans le train.
Ce train qui t'emportera, avec tes valises, vers les belles journées de tendresse partagée qui vont s'offrir à toi.
A bientôt.
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne Pucinette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 225
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #23 le: 13 Février 2017 à 23:48:05 »
Je pense à toi Mononoke.... Pas du bon temps autant que possible....

Prend soin de toi...

Je t'embrasse
Christophe... Mon amour pour toujours...

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1410
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Merci
« Réponse #24 le: 19 Février 2017 à 05:29:39 »


Chère Mononoké... tu manques au Forum !

Je pense à toi... :-*

Bien Amicalement.
Federico

- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 523
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #25 le: 22 Février 2017 à 22:39:48 »
bonsoir,

Ah les vacances, les vacances sans lui, sans eux, sans cet être qui nous est si cher. Vacances...douces...amères....

Ces vacances nous ont fait du bien. J'ai passé des moments doux. J'ai vu rire mes enfants. Quitter le quotidien, ...on souffle.

J'ai même rêvé de lui, c'est si rare, il me disait : ça y est ça suffit, je suis parti assez longtemps, je reviens. Lorsque je me suis réveillée, je savais que c'était un rêve et pourtant j'étais heureuse, je ne voulais pas me lever pour ne pas voir partir cet instant magique.

Nous sommes rentrés dans l'après-midi, mes enfants étaient heureux. mais ce retour, pour ma part a été très compliqué. J'ai sangloté devant eux, mon fils m'a dit "viens sur le canapé", m'a fait un câlin, ma fille m'a dit "tu sais maman, si tu as besoin de pleurer, il faut que tu pleures" ....  c'est eux qui me consolaient et voir cela m'était douloureux, ça n'est pas aux enfants de s'occuper de leur maman, ils avaient de la peine de me voir si triste, et j'avais l'impression que mes sanglots ne pouvaient s'arrêter. pourtant,ces sanglots se sont tus, me laissant un coeur lourd (comme un étau) et un mal de tête...une nuit de sommeil.. et peut-être sera-t-il plus léger demain..

J'ai passé de doux moments, et j'en passerai encore, tant pis pour le prix à payer en retour (pourtant j'estime qu'on l'a payé en avance  ;)

Merci pour vos messages  :-* :-* :-*


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1959
Re : Merci
« Réponse #26 le: 23 Février 2017 à 10:54:08 »

    C'est vrai ça, que tout se paie plus cher "depuis" ...
    Mais nous avons des moyens où nous ne soupçonnions pas pouvoir puiser ...
    A la fois nous sommes plus fragiles et plus audacieux ...
    Nous savons que la seule barrière est la mort, alors que rien d'autre ne nous entrave.
    Tendresse à toi et aux beaux fruits de votre amour, M.
J'aime donc je suis !

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1338
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : Merci
« Réponse #27 le: 23 Février 2017 à 23:12:48 »
Bonsoir, Mononoké,
Bien contente de te retrouver et de lire que tu as passé des jours pleins de douceur et de tendresse.
Les larmes du retour...
Bien sûr...
J'espère que la nuit t'offrira le repos dont tu as besoin.
Repos du cœur, de l'âme et du corps.
A bientôt.
*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 523
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #28 le: 24 Février 2017 à 02:23:31 »

Rien ne vaut une nuit de repos, .. et si je puis dire ""dieu" que j'ai de la chance", de vivre ces nuits de repos qui réparent...
Merci Ephémère, oui j'ai passé une douce nuit

Comme tu dis Souci, plus fragiles, plus audacieux, plus forts, plus sensibles,..
aujourd'hui j'ai pu offrir une douce journée à mes petits coeurs, ils ont chacun un petit copain qui dort à la maison..
Merci Souci
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 523
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #29 le: 26 Février 2017 à 13:13:33 »
quelques moments de douceurs, quelques instants de répit... puis à nouveau cet étau à la place du coeur, ce chagrin si intense, cette fatigue, cette envie de rien qui revient... laisser passer, ne pas s'agripper, ... cette vague est là comme les autres, cette vague n'est qu'un segment comme les autres, ... ne pas lui donner d'importance, ne pas la laisser nous mentir
pas le choix c'est comme ça
C'EST.
Mais Aïe Aïe Aïe, comme ça fait mal, j'ai mal.

Il me manque, je l'aimais tant. Je pensais que l'on irait au bout de nos vies ensemble, je pensais qu'on mourraient vieux dans les bras l'un de l'autre, quelle naïveté, l'amour ne protège pas de la mort! Il est mort dans mes bras, il a fini sa vie à côté de moi, il ne souffre plus. Il ne vit pas ce que je vis. Ouf, je n'aurais jamais voulu qu'il ait à vivre ça, je préfère que ce soit moi.
J'espère qu'il était vraiment heureux à mes côtés, j'espère lui avoir offert du bonheur.
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln