Auteur Sujet: les vacances  (Lu 6541 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MANITE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
les vacances
« le: 18 Juillet 2014 à 12:48:09 »
Aujourd'hui je prepare les valises pour ma fille qui part 5jours avec son amie et les parents de celle ciet une vague de pleurs m'a envahit ,ou sont nos vacances en famille ou c'etait la joie de faire les bagages
Ca aussi il faut en faire le deuil de ces moments qui n'etaient que joie
apres nous partons dans un camping une semaine mais c'est la ou l'on allait avant ca va etre dur car les filles vont s'eclater mais moi seule ,voyant toutes ces familles heureuses va me mettre un coup au moral
Comment gerer ca au mieux ?je suis devenue peureuse face a tous ces evenements

Hors ligne Annick G

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : les vacances
« Réponse #1 le: 18 Juillet 2014 à 15:40:58 »
Bonjour Manite
Ce que vous ressentait est normal mais très douloureux , la nostalgie du passé des vacances en famille , et autres souvenirs qui remontent à la surface est  une véritable souffrance , malheureusement , on le subit sans pouvoir y remédier vraiment , je l'ai vécu moi-même , il faut se dire qu'un jour on vivra  de bons moments qui deviendront de bons souvenirs , cette tristesse finira par s'atténuer , et nous verrons les choses de façon plus sereine .
ces jours de vacances pour votre fille lui seront bénéfiques , elle a besoin de se changer les idées , pour elle  aussi c'est douloureux .
Essayer de vous trouver une occupation pendant son absence , il faut s'occuper l'esprit pour oublier un peu , la lecture peut être un bon remède .
Bien amicalement , je pense à vous
Annick G

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : les vacances
« Réponse #2 le: 18 Juillet 2014 à 20:53:38 »
Bonjour Manite
Si ma vie était restée normale ... le départ en vacances aurait été demain ...
Après avoir tout annulé après le décès, puis tergiversé, je me suis ravisée et ai récupéré une semaine qui n'avait pas été relouée .. le 26 je partirai donc sur un lieu connu : la maison de location nous l'avions choisie, visitée fin de notre séjour à proximité l'an passé, cette vallée des Pyrénées est un coin où nous avons été beaucoup ... quasi tout sera souvenirs ...
De plus c'était à cette période que mon chéri commençait à se plaindre de troubles anormaux ... et devenait de plus en plus fatigué ! ... j’avais eu aussi une sorte de pressentiment à deux reprises au cours du séjour ...

Je ne suis pas encore sûre d'être accompagnée par une amie déjà pour des raisons diverses ont dû se désister 3 j’attends de nouvelle réponses de 2 ... sinon ce sera seule avec notre chien qui adore ce coin !

J'ai discuté du bien fondé de partir dans un lieu chargé de souvenirs avec ma psy habituelle et celle qui me suit des soins palliatifs les deux sont sur les mêmes remarques :
* partir a une fonction utile dans le travail de deuil
* partir sur un lieu chargé en souvenirs a des inconvénients mais apporte une sécurité de ne pas avoir à s'adapter à des choses nouvelles, de s'y sentir perdue ...
* partir sur un lieu nouveau a l'inconvénient au delà de devoir s'adapter aux nouveautés, de nous rappeler aussi sans cesse que notre amour n'est plus là pour lui commenter tout ce que l'on découvre d'où souffrance aussi !
Donc ce sera une étape du travail de deuil, dans tous les cas on va s'oxygéner et s'extraire du quotidien ...
on tirera des conclusions au retour ...

Qu'est ce qui peut nous aider ?
je ne sais pas vraiment ...

encouragements à toutes et tous ... ceux qui vont affronter ces vacances
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : les vacances
« Réponse #3 le: 19 Juillet 2014 à 20:46:29 »
 :-\ j'ai passé une bonne partie de ma journée à préparer les affaires à prendre.
Comme c'est douloureux ... tout ce qui était fait ensemble dans la joie, ou préparé avec amour par mon chéri là c'est seule ! ... et pas facile.
J'ai conservé des rituels, habitudes (par exemple pour les affaires du chien) pour "retrouver" un peu ...
continuer seule ... que c'est éprouvant !
Je sais que je vais emporter pas mal de ses vêtements que je peux facilement utiliser ... pour le sentir encore plus avec moi !
J’accomplis, je sais, ce qu'il aurait aimé que je fasse, ce qu'il veut que je fasse avec autant de courage que je peux c'est un dur travail.
Courage à toutes et tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : les vacances
« Réponse #4 le: 19 Juillet 2014 à 22:02:38 »
# qiguan

Permets moi de te souhaiter de trouver un peu de sérénité pendant tes vacances ... Dis-toi qu'importe où tu seras il sera là aussi ...

Affectueusement,

Jean-Luc
La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne kty7

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : les vacances
« Réponse #5 le: 20 Juillet 2014 à 19:21:58 »
Bonjour,
ce sont les secondes grandes vacances que nous passons sans mon mari, l'année dernière nous n'avons été capables d'aller dans aucun endroit où nous allions habituellement, c'était bien trop douloureux pour tout le monde, nos habitudes étaient trop ancrées, trop de monde a retrouver qui nous auraient posé trop de questions, trop de choses à affronter, alors nous nous sommes recréés "nos" vacances à nous, sans lui.
cette année nous parvenons assez naturellement à retourner dans nos endroits habituels, et y ajoutons ceux de l'année dernière, ce mélange nous est bénéfique, même si parfois un peu douloureux, mais nous cheminons, c'est flagrant, tous ensemble.
notre force est sans conteste le fait que nous sommes nombreux, que mes enfants les plus petits sont heureux, pleins de vie, d'envies de rire et de s'amuser.
laisser le temps au temps, ne rien forcer, cheminer doucement...
courage.
Cathy.

Hors ligne robert84

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : les vacances
« Réponse #6 le: 20 Juillet 2014 à 20:11:51 »
Bonjour,

C'est idem pour moi, mon épouse étant partie le 9 mars 2013, il nous a été difficile, mes fils et moi, de retourner à certains endroits l'année dernière. Cette année, ce retour aux sources me tente, peut être car le souvenir se fait plus doux, plus intériorisé et pourtant le manque est là, comme une abîme, une plaie béante.

Bonne soirée.

Robert

Hors ligne HUB84

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 109
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : les vacances
« Réponse #7 le: 20 Juillet 2014 à 23:56:26 »
Bonsoir,

Je rentre de vacances, je me suis fait violence pour partir car rester à la maison était encore plus difficile. Il y a eu des moments très douloureux mais je pense que c'était une épreuve à passer.  Je ne suis pas pratiquant, pourtant dès que possible, j'allais dans une église au hasard de mon séjour pour alamer un cierge pour mon épouse, ainsi elle était avec moi pendant ces quelques jours.

Hubert.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : les vacances
« Réponse #8 le: 21 Juillet 2014 à 11:38:46 »
Merci Jean Luc.
Vos expériences les uns et les autres témoignent du bienfait de l'éloignement même si difficulté il y a et c'est bien logique !
Courage à toutes et tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : les vacances
« Réponse #9 le: 26 Juillet 2014 à 21:35:52 »
Premier jour :
Trajet avec beaucoup d'emotions, de douleur, de chagrin parfois submergeant. J'ai utilise ma technique de priere/mantra de la flamme violette, demande de l'aide et aussi parle a mon cheri en lui demandant aussi de l'aide et ça c'est apaise un moment mais ça a repris au passage ou en quittant la vallee en Août 2013 j'avais eu un pressentiment très négatif.
Pendant l'installation et le premier repas ça c'est apaisé.
En promenant le chien le début a été dur puis agréable.
Par contre le passage au centre balnéaire et au moment du soin c'était extrêmement difficile,  larmes, plexus noue, gorge serrée.
Et au retour au gîte ça c'est allégé.
Je me demande si ce n' est pas dû au fait de recevoir pour la première fois depuis l'accompagnement et le deuil.
J'observerai la suite, mais suis contente d'être bien au gîte.
A bientôt.
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : les vacances
« Réponse #10 le: 27 Juillet 2014 à 00:19:56 »

Quigan,

Je te souhaite de profiter au maximum, de tous ces moments , le plus possible dans la paix, sachant que la douleur n'est jamais bien loin....

Puisse le voile se lever, et que se séjour te permette de cheminer, doucement, loin du tumulte quotidien, dans un endroit qui vous étais cher.

Affectueusement.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : les vacances
« Réponse #11 le: 27 Juillet 2014 à 18:25:47 »
Quigan,

Je te souhaite de trouver un peu de repos, tant physique que psychologique pour ces quelques jours loin du quotidien.  J'espère que tu trouveras un peu de paix.

Je t'embrasse

Lulu
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne Coccinelle12

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 217
Re : les vacances
« Réponse #12 le: 27 Juillet 2014 à 20:53:28 »
Pas trop le moral ce soir. :(
Je suis entrain de visionner des photos  de mon "prochain" lieu de vacances.
Je mets bien prochain entre guillemets car ce soir le coeur n' y est pas du tout.
C’est tout simplement magnifique.
Mais justement,  quand je pense que je vais devoir m’y rendre  sans lui, profiter de ce beau décor, de cette belle vue sans lui, c’est très difficile à concevoir, et les larmes sont là, de nouveau ce soir.
Mais je sais qu’il me donnera la force de m’y rendre.

Bonne soirée à tous
"Le plaisir d'avoir un ami est parfois éphémère, mais pas le bonheur d' en avoir eu un "
"La mort laisse un chagrin que nul ne peut consoler, L' amour laisse un souvenir que nul ne peut voler"

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : les vacances
« Réponse #13 le: 27 Juillet 2014 à 21:18:36 »
Merci zabou et lulu
Aujourd'hui beaucoup de marche avec le chien sur les sentiers bien connus mais beaucoup de présence. 
Je crois qu'au centre thermoludique ce sont les musiques qui me mettent si mal car dès après ça va.

Coccinelle12
J'espere que tu vas sentir l'aide et là bas voir et lui faire voir par tes yeux comme une fusion et lui parler même si la douleur sera a proximité.
Encouragements
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : les vacances
« Réponse #14 le: 28 Juillet 2014 à 07:45:40 »

Oui, profites au mieux de ce séjour Qijuan, tu en as besoin, laisses toi bercer par les diverses émotions,  et même si tu as la gorge nouée,  cela te fera le plus grznd bien. Il faut recharger les batteries!

Quand mon fils est décédé en 2012, nous sommes partis avec sa compagne et notre petit fils une semaine au bord de la mer, dans un coin que l'on ne connaissait pas et j'avoue que cela a été une douce parenthèse sur le chemin du deuil.

L'an dernier, je suis partie rejoindre ma belle-soeur et mes neveux car mon frère venait de décéder. Le voyqge avait été prévu un mois avant, bien que douloureux, un deuil sur un autre deuil, cela m'a permis en aidant ma belle-soeur de prendre un peu de recul sur celui de mon fils.

Je crois que s'éloigner un peu, quand c'est possible, c'est bénéfique.  Je te souhaite ainsi qu'à celles et ceux qui vont partir, sont revenus.....de retrouver un de force et de paix pour affronter le quotidien des jours à venir.