Auteur Sujet: La route des vacances parait toujours plus longue a l'aller qu'au retour...  (Lu 1623 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
                                   Bonjour a tous,

  oui les beaux jours,c'est pas evident....Tout ramene a l'absence,a "leur fin".Mais l'hiver et les fetes aussi etaient durs,alors j'essaie de relativiser la question des saisons...
   Comme toi Susy,et certainement bcp d'autres ici,je pense souvent a cette perspective du nombre d'annees que je suis suppose vivre encore sans elle,et ca me terrifie.L'idee de ne pas vieillir ensemble,de ne pas la connaitre avec des rides et des cheveux blancs,de ne pas voir la Grand mere qu'elle aurait ete...Et pourtant,moi non plus je ne pense pas que je ferait quelque chose de volontaire pour l'abregee.Je suis aussi persuade d'etre attendu et accueilli,aussi je ne veux surtout pas prendre le risque de "me tromper de porte"...
   L'ame ou la conscience,pour moi continue...Tous les gens ici parlent de signes subtils qu'il leur semble ressentir,de presence discrete ou autre...
   Pour se "retrouver"si vraiment cela existe,il faut etre sur un meme plan,libere de son attache materielle,le "suicide n'est pas la solution,et pourtant, moi compris,on lis souvent a demi mot que bcp y ont a un moment pense,non pour abreger sa vie,mais pour ecourter le temps et retrouver son Amour.
  Ce n'est certainement pas a faire,deja car il faut du courage,et pour moi un tel mepris de la vie,cette vie qu'eux ont perdu,que ce serait bafouer leur combat,leur Amour,et leurs souffrances...
  Si l'ame quitte le corps,c'est qu'elle est prete pour le faire,quel que soit l'age...De meme qu'un fruit qui n'est pas arrive a maturite ne tombe pas de la branche qui le porte...Mais meme si on abat l'arbre,les fruits y resteront attaches,jusqu'a la disparition de ce qui les reliait a la branche...
   Faisons confiance a ce a quoi nous croyons..Notre souffrance nous parait plus lourde que le bonheur que nous avons eu.Mais je suis sur que ce bonheur est notre richesse spirituelle et personnel,et qu'en poids dans notre vie il est bien plus dense et lourd que leur mort,mais tellement leger a porter qu'on a l'impression de ne plus le sentir...

                         La route des vacances parait toujours plus longue a l'aller qu'au retour.   

     Courage et regardons la vie en face,bien droit dans les yeux,comme eux l'ont regarde jusqu'au bout.

                                           Bises a tous.  Bruno a Sandrine.   

Hors ligne Pascale

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1048
  • Je t'aimais, je t'aime, et je t'aimerai....
Merci Bruno, c'est très beau. Je le sens bien comme ça aussi. Jour très difficile pour moi c'est dernier temps.
Bises à vous tous.
Pascale sa Louve
Pascale la Louve

Hors ligne Steph7

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Bonjour Bruno,

Tes mots sont si vrais, si justes.
Je pense personnellement que l'amour est plus fort que la mort. La voix de l'être aimé que nous avons perdu résonne et résonnera toujours dans nos coeurs. Ils sont partis mais sont toujours là, à veiller sur nous, ils sont nos "anges" et nous envoient leur force et leur amour.

Courage et foi en la vie.

Bises

Steph