Auteur Sujet: La culpabilité  (Lu 2546 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

OMCHAT

  • Invité
La culpabilité
« le: 25 Janvier 2011 à 12:46:28 »
Bonjour je me prénomme Dominique, il y a 15 Mois un accident de moto avec mon épouse.
 Moi j'ai 47 ans ,elle en  avait 50 ans , une femme merveilleuse, une maman fantastique, une futur grand -mère de qualité et maintenant plus rien que de la souffrance.
Nous avons glissé mon épouse est décédée (les glissières ) moi simplement une ampoule au doigt.
Le verglas d'été pour  les gendarmes pas de vitesse pas d'alcool, une moto en parfaite état un 1400 Kawasaki GTR,une passions avec pleins de voyage en moto en side-car.
Nous avons deux enfants 16 et 20 ans, depuis  je cours beaucoup, une sécurité ainsi ma souffrance est moins forte :
 Cette culpabilité d'etre en vie et cette envie de ne pas vivre est intense sachant trés bien que je n'ai pas le droit, je dois  continuer ce qui a était commencé, vraiment difficile cette vie... je suis là ,je réspire,je regarde ,je sens, du paradis je me trouve en enfer.
Je sais qu'il n'y a pas de solutions ,mais qu'elle solitude, pas de possibilité de faire marche arrière.
Que faire sans elle, tout apprendre et j’apprend car je n’ai pas le choix et je dois le faire pour avancer toujours avancer et lui rendre cette hommage car elle était une vraie battante faire semblant avec les enfants, qu’ils puissent réussir leurs vies ,avec cette plaie qui ne se refermera jamais et le téléphone qui ne sonne plus,  avec une maison sans vie sans joie sans bonheur. Attendre, attendre quoi?
A bientôt Dominique

osiris

  • Invité
Re : La culpabilité
« Réponse #1 le: 25 Janvier 2011 à 18:37:32 »
Bonsoir DOMINIQUE, je viens de lire ton message et je te souhaite la bienvenue sur ce forum, tu verras on se soutient mutuellement
puisqu'on est tous dans cette immense chagrin qu'est la perte de notre "moitié"...Pour ma part, j'ai perdu mon mari il y a 4 mois
brutalement aussi mais il a fait un A.V.C (44 ans).Je me retrouve seule avec mon fils de 15 ans.Je sais tellement ce que tu ressent, cette
grande solitude meme si l'on est en compagnie, sa vie qui est bouleversée et qui n'a plus de sens....C'est sur et certain notre vie ne sera
plus jamais comme avant!Moi je n'en suis qu'au début  de mon "chemin de croix" et je crois qu'il sera long mais je vis au jour le jour
actuellement.J"espère que tu trouves malgrè tout quelque petits moments de "répits"qu'il faut vivre pleinement car ils ne durent jamais
longtemps...COURAGE.   OSIRIS.

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : La culpabilité
« Réponse #2 le: 26 Janvier 2011 à 09:26:44 »
         Salut Dominique.
Tu sais je pense qu'on a tous une culpabilite a etre vivant et en sante.Pour moi ma femme qui est partie d'un cancer,c'est pareil.
        J'avais honte d'avoir faim lorsqu'elle n'arrivait plus a avaler quoique que soit,je me sentais mal d'etre en pleine forme physique alors qu'elle s'amoindrissait chaque jour d'avantage...Et lorsque ca a ete la fin pour elle en Septembre 2010,j'avais une mauvaise sensation a la laisser a l'hosto et d'apprecier des fois de reprendre ma moto et de rouler jusqu'a la maison alors qu'elle s'enfoncait vers sa fin.(Elle adorait les balades en moto)
        Mais tu sais,je pense que l'on y est pour rien et,meme si pour vous c'etait un accident,tu ne peut te sentir coupable,et je ne pense pas qu'elle t'en veut.Par contre ce sentiment est legitime mais pas justifie...Personne ne choisit,c'est de plus en plus ce que je vois en partageant les experiences de toutes les personnes de ce site.
        Nous ne sommes pas des victimes,nous sommes seulement des acteurs de notre vie et actuellement nous avons endosse le plus mauvais role...    Bon courage. Bruno.

Hors ligne Pascale

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1081
  • Je t'aimais, je t'aime, et je t'aimerai....
Re : La culpabilité
« Réponse #3 le: 26 Janvier 2011 à 18:20:22 »
Bonjour Dominique,
Mon Mari et moi on était souvent à moto dès les premiers rayons de soleil
Nous sommes déjà tombés mais nous avons toujours eu de la chance de ne jamais nous faire que de petits bobos. Mais si j'avais été blessée je ne lui en aurais pas voulu. Nos balades m'ont procuré tant de plaisirs
Mon maris est décédé sur un lit d'hôpital où il y a souffert pendant 1 mois et demi.
Il aimait tant cette sensation de liberté quand il était à moto
Il ne faut pas culpabilise elle est partie avec du bonheur je pense.
C'est vrai que celui qui reste s'en veut mais je crois qu'on s'en veut toujours.
Moi je pense que là où elle est elle a retrouvé la liberté, qu'elle ne vous en veut pas et qu'elle veille sur vous.
Beaucoup de force et de courage
Pascale 
Pascale la Louve