Auteur Sujet: L'amour véritable ne meurt jamais  (Lu 4562 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Nalingi yo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 29
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #30 le: 26 Novembre 2017 à 20:54:23 »
Bonsoir

Aujourd’hui j’ai mal, mal de ne plus avoir aussi mal et de ne plus le sentir auprès de moi. C’est une douleur qui évolue à voix basse, qui traine, presque pas palpable, et j’ai l’impression qu’il commence, enfin plutôt qu’il continue à m’échapper. Je lui parle parfois, je lui écris, mais tout ça reste sans réponse. Les larmes coulent moins souvent, mais pourtant j’aimerai les verser. Elles restent bloquées.
Je me souviens des premiers mois où la douleur me coupait littéralement le souffle, où je me pliais en 2, je n’arrivais plus à respirer. J’en avais mal physiquement dans tout le corps. Et je suis presque nostalgique de cette douleur car à ce moment là je le sentais encore près de moi, je ressentais encore son amour et le mien. Tandis que maintenant j’ai l’impression de m’être habituée à son absence et ça me glace le sang... Comment je peux m’habituer à son absence? Je refuse sa mort, je veux pas, je veux qu’il revienne, si j’accepte qu’il soit parti alors il partira vraiment non??

J’ai aussi pris conscience de pourquoi je n’arrivais pas à me réinvestir dans mes études. Malgré ce que tous mes proches me disent « il aurait voulu que tu continue, que tu ailles jusqu’au bout ». Ça fait un an que je me dit que sans lui j’ai pas la force de tenir le rythme qu’impose mes études, que je suis trop fatiguée ou que ça ne m’intéresse pas... Mais finalement ce n’est pas ça, c’est seulement que je suis incapable de me projeter dans le futur. Je vis encore au jour le jour. Chaque jour j’essaye de faire quelque chose qui me fait « plaisir », je peux lire, aller me promener, regarder une série, ou même réviser un peu dans un bouquin. Mais ça s’arrête là, j’arrive pas à voir plus loin, ni à avoir de « but » plus grand, plus large. Un petit pas à la fois seulement... Pour moi c’est énorme déjà d’avoir envie de lire un livre ou de faire quelque chose. Je trouve ça encourageant non? Mais ce n’est pas suffisant pour mes proches, ils voudraient que je me bouge et que je fasse quelque chose de ma vie...

Bon. On verra bien

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2947
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #31 le: 27 Novembre 2017 à 13:31:08 »
Citer
Un petit pas à la fois seulement... Pour moi c’est énorme déjà d’avoir envie de lire un livre ou de faire quelque chose. Je trouve ça encourageant non?
oui encourageant ... personne ne met le même temps dans le deuil du partenaire de vie ... ta famille ne el sait pas et a peur pour toi ... voulant se rassurer mais tu es sur le chemin à TON rythme à toi

Citer
je veux qu’il revienne, si j’accepte qu’il soit parti alors il partira vraiment non??
Non à mon avis, à mon expérience ...
je t'embrasse fort
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 289
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #32 le: 27 Novembre 2017 à 14:47:09 »
je veux qu’il revienne, si j’accepte qu’il soit parti alors il partira vraiment non??

Il n'est pas loin,  juste de l'autre côté du chemin comme dit le célèbre poème. Tu dois accepter qu'il soit parti physiquement, mais il restera toujours auprès de toi quand même.  Et il t'enverra sûrement des signes pour t'encourager.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 650
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #33 le: 27 Novembre 2017 à 17:03:23 »
c’est seulement que je suis incapable de me projeter dans le futur. Je vis encore au jour le jour. Chaque jour j’essaye de faire quelque chose qui me fait « plaisir », je peux lire, aller me promener, regarder une série, ou même réviser un peu dans un bouquin. Mais ça s’arrête là, j’arrive pas à voir plus loin, ni à avoir de « but » plus grand, plus large. Un petit pas à la fois seulement... Pour moi c’est énorme déjà d’avoir envie de lire un livre ou de faire quelque chose. Je trouve ça encourageant non?

Oui c'est déjà énorme
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne NeN

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #34 le: 27 Novembre 2017 à 22:02:00 »
Bonsoir Nalingi yo

J'ai lu beaucoup de messages sur ce forum et c'est la première fois que je publie.
Je me suis beaucoup reconnue dans vos témoignages et en particulier les tiens.

J'ai 25 ans et mon conjoint est décédé le 28 juillet 2017 d'un lymphome foudroyant.

Je comprends ta douleur de ne plus avoir mal.
Quelques jours après son décès, j'ai commencé à développer ce que mon amie psy appelle une anesthésie émotionnelle liée à la dissociation traumatique.
La douleur était tellement vive que mon corps et mon esprit était incapable de la supporter. Le circuit émotionnel à donc disjoncté.
Depuis, j'ai l'impression d'être un robot. De vivre par automatisme sans rien ressentir.
Et de temps en temps, des émotions reviennent par vagues plus ou moins fortes.

Ce court circuit a comme gelé mes souvenirs et il m'empêche de ressentir notre lien. Quand je regarde des photos, je n'ai pas l'impression que c'est ma vie. J'ai l'impression de voir des photos de couple dans un magazine.
J'ai peur de rester bloquée dans cet état et de ne plus pouvoir revivre et ressentir nos souvenirs. J'ai peur de ne pas retrouver ce lien.

J'ai l'impression que celle que j'étais est décédée elle aussi ce jour là. Et qu'aujourd'hui, je ne suis qu'une pale copie qui s'efforce de ressembler à l'original.

Et pour ce qui est de l'avenir... Il a été détruit quand il est décédé. J'avais prévu de vieillir avec lui et maintenant il me reste des décennies à combler sans lui. J'avance aussi à petits pas. Mais j'avance. Il m'a montré ce qu'est le courage et baisser les bras n'est pas en option.

Voici un petit morceau de mon histoire...

Bonne soirée

Hors ligne minou38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #35 le: 28 Novembre 2017 à 20:43:40 »
bonsoir !
je ne mettais pas de nom sur ce que je ressens . oui tu as raison une véritable dissociation comme si on était anesthésiée ! mais pas assez, la douleur revient par vagues .
de plus, moi, j'ai l'impression d'en vouloir à la terre entière; personne ( surtout ceux qui me sont proches) ne comprennent; ils veulent juste qu'on aille mieux ! mais comment aller mieux quand notre vie n'a plus de sens , qu'on a perdu son sens même. ( pour moi 32 ans d'amour ) . alors, on vaque, on essaie de faire des choses , mais ces coups de poignard dans le cœur, PERSONNE ne peut les partager . ta douleur, c'est à toi , elle ne ressemble à aucune autre .  il faut juste tenir debout, mais il y a peut-être des trucs pour aller mieux ?  là, tous les soirs, avant de m'endormir, j'essaie une méthode ( trouvée sur internet ) faire le vide de ton cerveau et puis essayer de ressentir très fort les bouffées d'amour que tu avais pour lui ( avec les tripes ) alors , je le vois , souriant beau, comme je l'aimais et ça me calme .  mais chacun fait comme il peut et il ne faut surtout pas avoir honte !  je suis de tout cœur avec toi

Hors ligne NeN

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #36 le: 28 Novembre 2017 à 21:41:47 »
Bonsoir,

Merci pour ton message de soutien Minou38. Ta méthode du soir semble bien. Mais je ne pense pas qu'elle fonctionne sur moi. Mon bloquage est vraiment fort. Quand j'essaie de me concentrer sur un souvenir (ou une émotion) il faut que je lutte contre un voile qui cherche à le recouvrir.

Les images et les sensations ont le plein pouvoir. Elles décident quand venir et quand partir.
J'ai un exemple qui me vient. J'étais sur sa tombe en train de pleurer. C'était un moment où les émotions étaient présentes et très vives. Une de ces fameuses vagues. Une très grosse vague. J'avais envie de tout casser et de pouvoir me blottir contre lui. Et d'un seul coup, j'ai senti mon anesthésie, ce vide, reprendre sa place. En quelques secondes, j'ai arrêté de ressentir quoi que ce soit. J'ai arrêté de penser. J'ai arrêté de pleurer. Je n'étais nul part et je n'étais personne. Comme si on avait appuyé sur off.

J'ai discuté avec une dame qui a perdu son mari il y'a plusieurs années. Elle m'a dit qu'elle avait mis un an avant de retrouver ses souvenirs.
Et mon amie psy me dit que ça va revenir. Que cette anesthésie est normale et que si elle est là, c'est que pour l'instant j'en ai besoin...

Comme tu dis, "chacun fait comme il peut".  Moi aussi je suis de tout cœur avec toi

Hors ligne minou38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #37 le: 28 Novembre 2017 à 22:31:16 »
le refus de percevoir cette douleur, je l'ai toujours quand je vais sur la tombe de ma Maman ( depuis 1994) . je nettoie, je mets mes fleurs , et puis plus rien aucune émotion ! pourtant  comme je l'aimais .
mais là, mon amour est parti  il y a deux mois, et la douleur est omniprésente . sûrement que tu te protèges inconsciemment, parce que c'es trop..pour toi .  pour lui, si tu veux j'avais " anticipé" je savais qu'il allait partir depuis déjà quelques temps, donc il n'y a pas trop de phénomène de sidération , j'ai déjà sauté une étape du deuil . je ne peux pas te donner de conseils bien sûr, mais laisse toi aller si tu peux ,  je te souhaite vraiment de te laisser aller à souffrir . j'entends que tu vois un psy , ( ce que j'ai refusé) as-tu l'impression que ça t'aide?  j'ai aussi pensé à l'hypnose, mais j'ai peur que le remède soit pire  . alors on vit au jour le jour en espérant que ça va aller . pour ma part, comme je ne pouvais pas supporter de passer Noël à la maison , j'ai reservé un voyage toute seule . on verra bien .  amitiés

Hors ligne NeN

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #38 le: 29 Novembre 2017 à 20:12:14 »
Oui je vois une psy. C'est une amie. Je ne la vois pas en consultation officielle. On dîne ensemble, on discute et elle me donne son point de vue. Elle me rassure sur ce que je ressens. Je trouve que ça m'aide un peu.

C'est courageux de voyager seule. J'espère que ça te fera un peu de bien.

Hors ligne Sophia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 112
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #39 le: 30 Novembre 2017 à 07:29:38 »
Nalingui


Tu devrais ouvrir un blog  pour y déverser ton chagrin.Y insérer des photos, des souvenirs. Cela te fera beaucoup de bien.

Hors ligne Nalingi yo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 29
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #40 le: 07 Décembre 2017 à 18:51:12 »
Bonsoir tout le monde!
J’ai lu tous vos messages avec attention hier soir mais j’étais trop fatiguée pour écrire quoi que ce soit. Merci en tout cas pour vos mots et vos soutiens, ça réchauffe toujours le coeur!

Helpa, qiguan, malgré le fait que je sais objectivement qu’il est parti et ça qu’importe que je l’accepte ou non.. j’ai ce petit espoir tout au fond de moi qui me dit si je fais un joli caprice à la vie pour qu’elle me le rende, peut être qu’elle cèdera..? ;) Je sais bien que ce n’est pas le cas, mais penser comme ça me permet de me donner un peu d’énergie certains matins : je fais quelques petites choses comme si j’attendais qu’il rentre à la maison.

NeN, je me reconnais énormément dans ton message... Peut être qu’il s’agit de ça oui, une dissociation, une anesthésie émotionnelle.
Comme toi je ne ressens plus notre lien, et quand je vois les photos je ne ressens rien, comme si ce n’était pas lui et comme si ce n’était pas moi. Les 2, 3 dernières fois où je me suis rendue sur sa tombe je n’ai même pas pleurer, j’ai seulement tout nettoyer, changer les fleurs etc.. Je suis restée plusieurs heures sans rien faire, sans bouger, comme une coquille vide...
J’ai peur comme toi que ça ne revienne jamais, et c’est pour ça que les rares fois où les larmes me viennent je suis contente de pleurer! Pourtant je ne suis pas maso ;)
J’essaye de me remémorer tous les souvenirs possibles, j’ai meme écris une liste pour être sure de ne pas les oublier au fil des années. Mais plus je tente de me les rappeler, plus ils me paraissent lointain, et sans saveurs, comme si je me souvenais que j’allais chercher du pain la semaine dernière, alors qu’il s’agit pourtant d’un souvenir fort.. Du coup j’essaye de tout faire pour me rapprocher de lui, de tenter quelque chose qui me fera de nouveau ressentir notre amour. Je met nos photos partout, je pense à lui très souvent, quasi en permanence, mais de façon détachée.. Je me suis même rendue à l’endroit où il a été tué (enfin, à côté, car le lieu est encore sous scellé...) et même si ça m’a mis dans un état tout étrange, presque irréel, je n’ai pas ressenti ce que je pensais ressentir en y allant.
Et parfois j’en viens même à me poser la question si je l’aime ou non ???!! Je sais que oui, mais c’est une sensation tellement horrible de le sentir comme s’il s’agissait d’un inconnu.. J’aimerai seulement pouvoir pleurer et ressentir la douleur car je sais qu’à travers ces petites vagues, je ressens notre lien à nouveau.
Merci pour ton message vraiment je suis « contente » d’échanger sur ce sujet car je le trouve difficile à aborder. Et d’arriver à poser les bons mots sur ces sensations est difficile...

Minou38, j’ai essayé hier soir ta méthode, mais ça ne vient pas. Cet amour que j’avais je ne le ressens plus. Et ça m’effraie vraiment... J’espère que ton voyage te fera du bien.
Comme tu parles d’hypnose, j’ai un rdv dans 2 semaines avec une psychologue pratiquant l’hypnose que mon avocate m’a conseillé et qui a l’habitude de s’occuper de personnes en deuil.. J’espère que ça m’aidera, qua ça me décoincera un peu...?  Je vous raconterai, si ça peut aider !

Sophia, tu as ouvert un blog qui t’a aidé? Moi dès le premier mois, j’ai acheté un album photo magnifique dans lequel je voulais mettre toutes nos photos, nos petits mots, nos souvenirs, comme un journal intime! Il est loin d’être dini, je prend mon temps..

Belle soirée à vous tous, je vous embrasse

Hors ligne minou38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #41 le: 07 Décembre 2017 à 19:46:11 »
bonsoir à toi !
aujourd'hui ça fait trois mois que mon amour est parti ; j'ai mal , très mal MAIS : 3 jours après sa mort, il s'est manifesté de façon certaine , je précise que je suis quelqu'un de très cartésien , éduquée , non croyante ( enfin , dans les religions!)
donc depuis, j'essaie de trouver des explications ; il semblerait qu'il faille attendre un certain temps ( genre 3 mois ) pour que l'âme trouve son chemin . qu'il ne faut pas les déranger ! bon, tu en fais ce que tu veux , ça peut te paraître un propos de farfelue ! mais fais quand même des recherches dans ce sens .
hier matin, je me suis éveillée en me disant (tiens! Johnny est mort ) alors que je n'avais pas l'info ! mon RV d'amour du soir me fait du bien , parce que je SAIS  que je ne l'oublierai pas .  toi  aussi tu es en connexion mais je pense que ton cerveau se met sur OFF , parce que tu ne peux pas supporter cette douleur pour le moment .
enfin, tout ça n'engage que moi!  il faut pleurer aussi , beaucoup pleurer ! à défaut de soulager , ça fatigue et c'est bon pour le sommeil !
ton amour est toujours vivant dans ton cœur , il va bientôt renaitre . amitiés

Hors ligne NeN

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #42 le: 07 Décembre 2017 à 21:59:54 »
Bonsoir!

Merci pour ton message Nalingi yo!

J'ai aussi ce besoin de conserver les souvenirs. J'ai fait des albums photos, des cadres... J'ai commandé sur Textolife, nos discussions par SMS et Messenger en livres (au total, 4 tomes de 400 pages...). Et j'ai regroupé tous les petits mots qu'il m'avait écrits.

Et comme toi, je sais les choses, mais je ne les ressens pas.

Cette semaine, j'ai eu quelques vagues d'émotions. J'ai rêvé de lui (ce qui est rare). J'essayais de toutes mes forces de le retenir par les mains. J'avais vraiment l'impression de sentir ses mains.
Et il y a aussi eu un moment, où j'étais en train de m'endormir, pendant lequel j'ai eu la sensation qu'il me bordait et qu'il remontait la couette sur mes épaules.
J'ai aussi pleuré en relisant le dernier SMS qu'il m'a envoyé avant que les médecins le mettent dans le coma.
Ces vagues d'émotions ont réanimé quelques souvenirs. Ça m'a fait du bien! Moi aussi je suis contente quand je pleure.
Et depuis, le vide a repris sa place dans ma tête. Retour à la case départ.

L'image des vagues n'est peut-être pas la bonne...
Finalement, c'est un bunker fermé par une porte blindée
Les émotions, les sentiments, les souvenirs... Tout est bien caché à l'intérieur.
Et de temps en temps, la porte s'ouvre ou s'entrouve. Plus ou moins grand. Quelques émotions ou souvenirs peuvent alors s'en échapper.
J'espère qu'un jour, la porte du bunker pourra sauter pour de bon et que les sentiments retrouveront leur liberté.

Je veux bien que tu me dises ce qu'aura donné l'hypnose. J'y ai aussi pensé.

Bon courage pour cette journée particulièrement difficile minou38.

Je vous embrasse.

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 289
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #43 le: 08 Décembre 2017 à 14:58:56 »
3 jours après sa mort, il s'est manifesté de façon certaine , je précise que je suis quelqu'un de très cartésien , éduquée , non croyante ( enfin , dans les religions!)
donc depuis, j'essaie de trouver des explications ;

Bonjour minou38,

Je me retrouve tout à fait dans ce que tu dis. Si tu veux, tu peux nous expliquer de quelle façon il s'est manifesté, par exemple dans le sujet "Peut-il y avoir des signes ?".




Hors ligne minou38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'amour véritable ne meurt jamais
« Réponse #44 le: 08 Décembre 2017 à 16:36:26 »
 bonjour Helpa!

pas trouvé la rubrique  sur les signes .
voilà ; mon Mari est décédé le 7 sept ; donc j'appelle son fils pour le prévenir et  là je tombe sur sa belle fille, passionnée d'astronomie , d'astrologie et un peu d'ésotérisme . elle me demande ce que je compte faire pour la sépulture, donc incinération selon la volonté de mon chéri . ! surtout pas avant 3 jours me dit-elle . ah bon? pourquoi ? parce' que l'âme a besoin de plusieurs jours pour quitter le corps .je n'y prête guère attention, de toutes façons le délai est beaucoup plus long .
3 jours après, je me couche et m'endors ( difficilement , avec un petit somnifère )  un moment après je suis réveillée par un grésillement énorme ( comme sous un pylone haute tension mais puissance 10) je me dresse  sur mon lit me demandant  ce qui se passe . je te jure que je ne rêvais pas , j'étais en pleine conscience !je regarde autour de moi et je vois a travers les volets ( électriques et très étanches ) des flashes de lumière très blanche . puis je suis envahie d'une forte chaleur dans mon corps , mais pas désagréable . là, toujours dans ma logique je pense à un problème nucléaire  ( radiations , etc!!!! puis ça cesse ; alors je me lève, fais le tour de la maison, ouvre les volets ( les voisins ont sans doute été reveillés aussi ! rien
puis l'idée me vient d'aller sur internet voir si il peut y avoir une explication , je ne pense pas du tout à une manifestation irréelle .
là je tape sur Google 3 mots : grésillement, lumière, chaleur ! m'arrivent tous les sites qui expliquent que c'est une visite de l'âme qui quitte le corps terrestre .  incrédule, mais troublée je rappelle ma belle-fille dès le lendemain . j'avais à peine commencé de lui décrire , qu'elle me disait :  il est venu te dire adieu avant de partir ; c'est un beau cadeau qu'il t'a fait ;
bon je raconte pas ça souvent, j'ai peur de passer pour une farfelue mais je crois maintenant au fond de mon cœur que c'est  vrai  . en plus, depuis, j'ai plein de petits soucis d'ordre électrique ( panne de plafonnier dans trois pièces,  dimanche j'ai encore dû changer trois ampoules dans trois pièces différentes ...) il paraît que les défunts se manifestent par l'énergie .
je tiens à dire que je n'aurais jamais pensé écrire un jour un truc comme ça , mais après tout, pourquoi pas ?
 je t'envoie toutes mes amitiés et dis moi si toi aussi tu as eu des expériences , que je me montre plus attentive