Auteur Sujet: Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?  (Lu 9139 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Boutchou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 304
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #60 le: 06 Avril 2019 à 07:08:50 »
Loma,

Je te lis ce matin avec émotion..
Ton papa est allé rejoindre le paradis des artistes  , ignorés où connus , talentueux ou moins mais toujours sensibles à la vie qui nous entoure , au monde ,aux êtres , qu' ils ont peints , dessinés ou décrits .
ils nous ont laissé leur âme  comme ton papa  avec tous ces tableaux ...
J y suis plus que sensible car mon amour qui peignait aussi a transmis à ma petite fille son Adn artistique ...
Je ne sais ce qu elle en fera..
Il est parti avec près de lui l'un des dernier pinceaux  qu il lui avait acheté .

Pensées dans cette douloureuse période
Boutchou

Hors ligne Forget31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
  • notre fin a commencé le 12 mars 2019
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #61 le: 06 Avril 2019 à 09:09:38 »
Lola
Je partage tes douleurs, et me joins à tous ces posts. Tu arrives à donner toutes les belles nuances de ton père, de ton homme.

Merci et gros Câlins
notre fin a commencé le 12 mars 2019

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 549
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #62 le: 06 Avril 2019 à 11:10:06 »
ioma
réconfort et douceur pour ce passage douloureux
avec toute mon affection

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #63 le: 08 Avril 2019 à 18:43:38 »
Merci à vous tous encore pour vos mots de réconfort, merci Biche, Boutchou, Forget, malome, yvgpqpg

J’aimerais partager avec vous l’histoire du plafond du salon de mon papa.

Dans les années 70 ce plafond avait été peint en rouge brique, cela écrasait totalement la pièce. Mon papa, refusant toute solution de facilité et de le repeindre en blanc, s’est mis à peindre des nuages pour masquer le rouge. Mais pas des petits nuages légers, blancs, mièvres, non ! Des cirrus, cumulus et autres stratus, des rouleaux, des volutes … et de ces couleurs, irisées, puissantes … du magenta, du turquoise, du jade …

Toujours en évolution, cela fait 30 ans que mon papa « reprend le plafond ». Un sujet d’amusement pour toute la famille. Je me souviens du petit sourire ironique de Marc à chacun de nos passages.

Une année, devant le constat d’échec que le salon était toujours aussi sombre, il a créé une gouttière tout autour de la pièce et posé des néons. Mais toujours pas question de le repeindre en blanc !

On s’attendait à voir surgir un jour une scène de l’apocalypse ou du jugement dernier.

Il y a quelques mois, mon papa, 91 ans ou pas est monté à l’échelle pour ajouter des silhouettes de papillons blancs, légères. Une envolée d’insectes dans ce ciel. Travail interrompu par son hospitalisation. A chaque visite d’un membre de la famille, il sollicitait de l’aide pour avancer sur les papillons. Mon papa vivait de projets.
Le plafond restera « inachevé ».

Nous avons décidé de vendre son appartement, faire quelques petits travaux « pour faire propre », mais on ne repeindra pas le plafond en blanc, pas question !
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4570
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #64 le: 08 Avril 2019 à 18:59:47 »
magnifique !

je pense que vous l'avez pris en photo ...
bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #65 le: 09 Avril 2019 à 18:53:14 »
Les photos sont difficiles à faire Qiguan , un membre de la famille doit réaliser une petite vidéo

J'ai choisi de parler de mon papa, ici, bien que je sois dans la rubrique "vivre de deuil de son conjoint". La douleur est différente, mais je n'ai qu'un seul cœur, Marc a poussé les murs, l'a agrandi pour faire un peu de place à mon papa.

J'ai choisi d'en parler ici, également parce que la maladie les a uni. Ils sont morts tous les deux d'un cancer soit disant "rare", un cholangiocarcinome , cancer des voies biliaires. Cela n'ajoute en rien à la douleur, mais c'est troublant, déconcertant, j'ai renoncé à faire le calcul des probabilités.
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #66 le: 11 Avril 2019 à 16:43:04 »
Mon papa a toujours été inspiré par ce texte de Baudelaire :

"La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles ;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.
Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants.

Avant l'expansion des choses infinies,
Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
Qui chantent les transports de l'esprit et des sens. "

Il cherchait souvent à traduire la musique en peinture, le Bolero de Ravel et Itaipu de Philip Glass l'ont inspiré pour créer 2 de ses tableaux. Nous avons passé ces musiques au crématorium ainsi qu'une chanson de France Gall

Itaipu Philip Glass : II. The Lake
https://www.youtube.com/watch?v=YiwpKFTaVeA

BOLERO  Maurice Ravel
https://www.bing.com/videos/search?q=bolero+ravel&view=detail&mid=43F5EB35A98FB15CFF3A43F5EB35A98FB15CFF3A&FORM=VIRE

France Gall - Cézanne peint
https://www.youtube.com/watch?v=ZD3QsZkYg1Y

"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4570
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #67 le: 11 Avril 2019 à 18:14:30 »
... ce poème appris au collège et jamais oublié qui souvent me revient en mémoire ...
oui si puissant qui m'a souvent inspiré ...

et je suis fan de cette chanson ... aussi de France Gall
http://forumdeuil.comemo.org/livre-video-deuil-mort/hommage-a-france-gall/msg91478/#msg91478

ton message réveille bien des choses
très affectueusement

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Boutchou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 304
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #68 le: 14 Avril 2019 à 11:45:06 »
Merci Loma pour ce délicieux message .....
Oui  ok , j attends ta convocation pour le stage Castorama ...
Mais comme toi je me débrouille comme je peux.. Et j' entend mon homme et son éternel optimisme me dire  " tout s arrange sans précipitation , ce n est que du matériel......un peu la même réponse que ton Marc ..
Ils ont raison .... Au regard de ce que nous vivons , ce n est rien!!!

Mais Ils sont marrants tout de même !!!!! .. N'empêche qu'on en bave ...
Amitiés pource dimanche
Boutchou

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #69 le: 14 Avril 2019 à 12:24:31 »
Je t'embrasse Boutchou,
Karcher , perceuse, et nos larmes sont nos armes …

Et ma maman dans tout ça ?

Ebranlée par la mort de Marc qu'elle aimait comme un fils, déjà à la limite de la démence, elle a compris de par le va et vient de la famille, des conversations,  que quelque chose de grave se passait. Nous avons choisi de lui mentir, pour la préserver. J'ai trouvé en elle plus d'émotions et de peine, alors qu'elle n'a pas revu mon père depuis 15 ans, que chez ma belle mère qui vit avec lui depuis 20 ans. Cette dernière s'est déjà "débarrassée" de ses affaires, au bout de 4 jours, et … vidé son compte bancaire depuis son hospitalisation , grâce à sa carte. Elle n'a pas payé un centime pour ses funérailles, même pas un bouquet de fleurs, le repas familial a été payé par nous, ses enfants. J'arrête … je dois garder le calme, pour continuer à "mentir".

Cela me perturbe, dire que mon papa se rétablit, inventer, "on a changé de traitement" "le kiné vient 2 fois par semaine", "il va mieux" … Je finis par croire à mes mensonges. Et pourtant, comme il m'est difficile de retenir mes larmes . L'angoisse de l'erreur dans mes propos ou de ceux de la famille, qui lui ferait comprendre…

Mentir, je déteste ça, par honnêteté, parce que la vérité me parait plus simple … Mais j'ai dû mentir à mon papa, pour lui faire croire que sa fin n'était pas proche. Cela a maintenu son moral et sa forme jusqu'aux derniers jours. Il faisait des projets, même s'il était conscient de son âge et  de la possibilité que tout puisse se compliquer.

Mentir pour protéger , pour préserver.
Que c'est dûr
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4570
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #70 le: 14 Avril 2019 à 19:09:33 »
Citer
Mentir pour protéger , pour préserver.
Que c'est dûr
je ne peux que l'imaginer sur la distance même si plusieurs fois j'ai menti à mes malades avant leurs décès ... juste quelques fois c'était dur alors constamment ...
chère loma prends aussi soin de toi 
connais tu
https://journals.openedition.org/anthropologiesante/2974

 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 395
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #71 le: 15 Avril 2019 à 13:15:54 »
Bonjour Loma,

oui c’est aussi difficile de savoir ce qui est le « mieux »,

Sa famille a préféré ne pas dire à sa mère que Mircea est mort.

Elle était furieuse lorsqu’il s’est mis en couple avec une femme de la communauté Rroms (elle qui s'était mariée avec un homme de cette communauté). Mircea disait qu’elle l’avait rejeté.

Lorsqu’il est revenu en Roumanie, il ne l’avait pas vue depuis plusieurs années. Leurs retrouvailles ont été très chaleureuses ….
Mircea disait qu’elle lui avait pardonné …

Alors pour la préserver : sa maman est âgée, en mauvaise santé physique, elle perd souvent pied avec la réalité, n’a plus trop notion du temps ….
elle lui a pardonné alors ….
ils ont préféré ne pas lui dire, la laisser finir sa vie en « paix »....

Je demande comment elle vit le fait de ne pas avoir de nouvelles de ce fils qu’elle venait de retrouver ….
Je trouve que souvent, ces personnes, qui ne sont plus toujours dans notre réalité, développent une sensibilité importante à tout ce qui les entoure, un ressenti fort par rapport aux émotions etc … de leurs proches.

Je voulais aller voir sa maman. Elle avait dit que lorsque je viendrais, elle m’écrirait, me lirait des poèmes …
Maintenant ça me paraît difficile, je verrai bien …

Je ne sais pas ce qui est le « mieux »,  s’il y a un « mieux » ….
On fait juste au moins pire pour les préserver.

Oui ça ne doit pas être facile pour toi de tenir ça au quotidien en plus de ta peine ….

Lorsque je vois les rosiers grandir, je pense souvent à toi et à ta maman ….
Je t’embrasse

Catherine
« Modifié: 15 Avril 2019 à 13:17:48 par Mircea »

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #72 le: 16 Avril 2019 à 12:28:30 »
Merci Qiguan, merci Catherine, de partager mes mensonges, même si c'est pour juste cause, ils me pèsent.

Mon frère médecin , voulait dire la vérité à mon papa sur sa mort prochaine, plusieurs d'entre nous s'y sont opposés. A quoi bon, il était conscient de son âge et avait organisé des donations partages. Pour sa compagne, il avait fait ce qu'il pouvait par assurance vie. Ce "doute", sur le fait qu'il puisse s'en sortir , le maintenait.  Le médecin de la clinique nous révélait qu'il avait une volonté et des facultés de récupération "étonnantes".

Je pensais que Frédéric, mon frère médecin, allait être le plus solide, c'est tout le contraire. Au crématorium, notre petit groupe s'est réuni autour du cercueil, il est resté seul, sur le banc, malgré les appels de sa femme et de ses enfants.

Ce Week end ma maman a eu la visite de ses petits enfants de Nice. Sans doute ont ils compris que parfois tout va si vite, il ne faut rien regretter.  Est venue la question sur mon papa  ( en dehors de la présence de ma maman ) : mais d'où lui est venue l'envie de peindre ?

J'avais seulement un début de réponse. Mon papa est issu d'un milieu très modeste, papa cheminot, maman ouvrière modiste. A 14 ans il a été victime d'une grave maladie (inconnue et non diagnostiquée ) qui l'a cloué au lit pendant un an.  Il s'est mis à peindre, pour passer le temps, le curé passait très souvent, il lui a demandé de peindre quelque chose pour faire un lot pour la kermesse. Le hasard a voulu que je le retrouve il y a 5 ans , sur eBay ! Il a ensuite fait la reproduction d'une descente de croix, même si j'ai horreur de ce tableau, quelle technique ! A 15 ans ! Ppfff !!

Il a ensuite fait des études de droit et s'est retrouvé … chef de gare . Qui connait mon papa, sait qu'il est incapable de respecter un horaire, bref une erreur d'orientation. Il a connu ma maman et ce sont ses beaux parents qui lui ont financé des études aux beaux arts. Ils étaient petits commençants, sans grands moyens, mais ma maman était fille unique. Sa reconversion a été grandement facilité par le fait qu'il a contribué au déraillement d'un train de marchandises, ouf pas de blessés. Il a ainsi pu vivre de sa passion , tout en assurant le nécessaire à sa famille de par son métier d'enseignant.

"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne Nicole595

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 199
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #73 le: 16 Avril 2019 à 12:52:01 »
Vous parlez du mensonge, le corps médical, à l'exception de notre médecin traitant que je remercie, nous a menti sur l'état de mon amour, et ça, je leur en veut. Ils ne nous ont pas aides du tout, au contraire ils ont entretenu l'espoir et à cause d'eux nous avons loupes des moments où nous aurions pu rester ensemble, je n'aurai pas été à certaines réunions de famille alors que lui était à la maison, même 1 h, c'est 1 h de ratee. Je suis en colère contre eux, le tep scan devant les yeux avec les metastases dans tout les organes (foie, rate, sang, poumons, os....) et le cancérologue qui prend mon amour par les épaules en lui disant vous êtes en bonne santé Mr j'ai confiance ça va aller.... C'est nous prendre pour des imbéciles, des débiles et nous manquer de respect.
Nicole
Je suis morte avec lui

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jusqu'à ce que la mort vous sépare ... oui, mais après ?
« Réponse #74 le: 19 Avril 2019 à 12:34:36 »
Nicole, 2 jours avant la mort de Marc mon mari, j'ignorais encore qu'il avait un cancer fatal !
Je savais qu'il n'allait "pas bien", c'est tout. Jamais je n'avais envisagé le pire, lui non
plus, heureusement !
Pourtant il était suivi, depuis des années, mais tous se sont passé la balle, du généraliste au spécialiste, de spécialiste en spécialiste, rien n'a filtré.
Et après sa mort on a osé me dire, "mais vous deviez bien vous douter que dans son état" etc …

Même mon frère, médecin, devant Marc dans le coma et devant ses analyses, ne m'a rien dit !
Ils ne sont pas préparés, il n'ont pas de formation pour ça, et même l'expérience ne les aide pas .
Si tu avais vu mon frère médecin , lors de l'enterrement de mon papa en début de ce mois, tu n'en reviendrais pas.
Prostré, atterré,  isolé, il ne faut pas croire que la mort de nos proches ne les atteint pas, simplement, ils ne savent pas faire, dire.
Il me parle parfois avec ma belle sœur, de façon anonyme de certains de leurs patients, mon Dieu, mais que cela les affecte, et ils ont à assumer cela ! Une de mes anciennes voisines était infirmière,  à chaque décès elle était profondément affectée.

Pour mon papa, le médecin, devant le fait que l'on sache la gravité, s'est exprimé plus librement, comme soulagé. Mais pas question de donner une "échéance", devant notre insistance notre frère nous a dit qu'il ne passerait pas 3 mois. Un mois et demi après, nous étions devant son cercueil.

Dire ou ne pas dire, au malade, aux proches ...
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare