Auteur Sujet: Je viens de perdre mon Amour  (Lu 2903 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne emi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Je viens de perdre mon Amour
« le: 12 Novembre 2017 à 15:29:50 »
Bonjour,
Il y a tout juste une semaine que je viens de perdre l'amour de ma vie, mon Âme soeur, mon meilleur ami et tellement de choses à la fois. Il a choisi de s'en aller, lundi matin, nous laissant mes filles de 3 et 5 ans et moi à 30 ans enceinte de 4 mois.
Je ne lui en veux pas car je comprend beaucoup trop tard qu'il souffrait énormément et que c'est surement la seule issue qu'il est vue pour ne plus souffrir. Car il nous aimait je le sais. Malheureusement notre amour n'aura pas suffit à le faire rester.
Je m'en veux plutôt de n'avoir rien vu ou plutôt avoir sous estimé son mal être car il a toujours été très anxieux et je ne me suis pas aperçue que c'était de pire en pire pour lui. C'est seulement samedi soir dernier qu'il m'a fait part de son envie d'en finir. Après une longue discussion, il me disait être mieux et nous avons décidé de consulter dès lundi. Dimanche fut une très belle journée en famille et lundi matin il s'est levé pour aller travailler. Je lui ai demandé de rester mais il m'a répondu qu'il préférait aller travailler afin que ça lu change les idées et m'a promis de m'appeler au moindre doute. Je l'ai donc laissé partir en lui disant que je le rejoindrais le midi.
Et le drame arriva; il a fait son choix de partir pour ne plus souffrir.
Tout est très récent mais je dois m'occuper de nos enfants. Il l'aurai voulu. C'est pour cela que je viens de m'inscrire sur ce forum. Après avoir lu quelques récits, j'espère y trouver une écoute surtout et pourquoi pas quelques conseils. Car je ne sais pas comment avancer sans cet Amour qui m'a tant apporté pendant 7 ans... Comment trouver la force et le courage nécessaire? Je le sais que je n'ai pas le choix et que nos enfants vont surement beaucoup m'aider. Pourtant c'est dur, j'ai un vide en moi, une boule au ventre et suis très angoissée par l'avenir. J'ai peur aussi que ce bébé que je porte soit imprégné de toute cette douleur.
En attendant une première réponse,  je vais continuer à vous lire et vous souhaiter beaucoup de courage car il en faut.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #1 le: 12 Novembre 2017 à 16:46:01 »
avec tristesse je t'accueille
en déroulant
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
tu trouveras des récits de femmes qui ont été dans ton cas ...
les lire te fera du bien
écrire ici t'aidera aussi
(ie te conseille de t'inscrire  au programme d'accompagnement gratuit du site dont est issu ce forum), lien dans le lien noté ci dessus
d'aller vers un pro pour être bien épaulée en CMP c'est gratuit !
vois aussi le lien avec dialogue solidarité c'est gratuit aussi (lien dans le lien plus haut)
tes filles seront oui un ancrage dans tous les moments de tempêtes qui vont déferlés sur le chemin du deuil
peut être iras tu souvent à la douche pour pleurer librement et ne pas les perturber plus à elle ...
tu pourras j'espère les confier à de la famille, des amies, quelques heures pour prendre soin de toi et te laisser librement aller à sortir ta peine sans barrière !
sois assurée de notre affectueux accompagnement ici
je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1659
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #2 le: 12 Novembre 2017 à 16:48:04 »
Bonjour emi,

Je t'accueil très... très... très humblement ! Je m'incline devant ta peine !
Je pense que tu as frappé à une bonne porte.
Nous savons écouter... nous nous abstenons de juger... et nous évitons de donner des conseils car chaque deuil est différent... notre douleur est personnelle... notre souffrance unique !
Je suis étonné par ta lucidité... et j'admire ton immense tolérance !
Tu lui pardonnes déjà ... et tu mets en avant SA souffrance !
S'il te plaît, ne développe aucun sentiment de culpabilité... tu n'y es pour RIEN ! ça été SON choix !
Je pense qu'IL a pris sa décision dès samedi soir... paradoxalement, dimanche, il était "soulagé", IL savait qu'Il allait se suicider !!! Il s'est suicidé dès lundi... choix de partir pour ne plus souffrir !
Ici, tu peux continuer à écrire... tu vas être lue, écoutée et très sûrement soutenue et encouragée... tu vas pouvoir échanger, correspondre avec des personnes formidables, non professionnelles, qui connaissent parfaitement le deuil, la douleur, la souffrance ! j'espère que tu vas te sentir bien.
Il est clairement important de lire également d'autres témoignages pour trouver la force et le courage de continuer... pour toi, tes enfants et ton futur bébé !

Tu peux compter sur moi, je suis le papa de Raphaël. Mon fils aîné s'est suicidé à l'âge de 18 ans le 28 janvier 2013 !
OUI, il est triste de constater que notre AMOUR pour eux n'aura pas suffit à les maintenir en vie avec nous !
Le suicide est terrible, horrible... je n'ai pas de mots.
N'hésite pas à demander de l'aide... tes amis, la famille, les associations... remue Ciel et Terre ! s'il le faut ! tu as besoin d'être aidée, écoutée, soutenue... ne reste pas seule !

A bientôt.... COURAGE, COURAGE, COURAGE !

Bien solidairement.
Federico
« Modifié: 12 Novembre 2017 à 17:07:49 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !
- J'aime les âmes sensibles sans domicile fixe
- Oser l'insoumission au malheur. M

Hors ligne emi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #3 le: 12 Novembre 2017 à 21:42:38 »
Merci beaucoup à tous les 2 pour vos messages qui m'ont touché. Des larmes ont coulées en vous lisant.
Qiguan, je vais prendre le temps de lire tous les articles qui peuvent m'aider. Je vois qu'il y en a propre à chaque situation.
Frederico, je partage ta douleur.  J'imagine que chaque douleur et peine sont différentes selon la personne perdue et selon chacun tout simplement. Comme tu le dis le suicide est horrible. En plus d'une mort inattendue s'ajoute tous les questionnements et remises en doute. En plus, je dois rappeler la gendarmerie, car je dois être convoquée. Cela rajoute de l'angoisse à la situation déjà très douloureuse. Es-tu passé par cette étape toi aussi?
"Heureusement" pour moi, j'ai une famille formidable de mon côté, des amis qui me soutiennent aussi. Ma sage femme est incroyable également, elle est venue me voir tous les jours. Ma belle soeur et mon beau frère (frère de mon Amour) sont aussi là pour moi.
Niveau soutien et suivi, je viens de rentrer du week-end chez mes parents et ma maman reste avec moi toute la semaine, ça me fait une présence à la maison et j'en ai besoin. J'ai aussi rdv avec mes filles jeudi chez une psychologue. Je veux tout faire pour que ça marche. En même temps je me demande si je n'ai pas du mal à réagir, j'ai l'impression d'être un peu dans un rêve ou plutôt un cauchemar. J'espère que je ne suis pas non plus en train de tout refouler et que ça me retombera pas dessus dans quelques temps...
« Modifié: 13 Novembre 2017 à 05:16:16 par emi »

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2179
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #4 le: 13 Novembre 2017 à 20:49:22 »

    Chère emi,

    je te murmure le bonsoir dans un souffle ...
   
    Une semaine seulement, une semaine !

    La plus longue de toute ta vie, enfin c'est comme ça que je l'ai ressentie, après l'explosive nouvelle du suicide de mon neveu adolescent ...

   Longue, harassante, inénarrable, terrible ...

   Il n'y a plus de mots, c'est la surdité, l'étourdissement, l'écho, les gestes mécaniques d'une venue au monde bombardé d'un après-suicide ...

   Une heure après l'autre, un jour après l'autre ...
   Amicalement, solidairement, Martine.

   
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne emi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #5 le: 14 Novembre 2017 à 04:49:22 »
Bonjour Martine,
Effectivement la plus longue et la plus horrible semaine de ma vie après plus de 7ans de bonheur...
Je savais que j'étais heureuse avec lui mais je ne savais pas à quel point, ce n'est pas facile à mesurer.
Tout se mélange dans ma tête, après l'annonce, le choc (qui est toujours en moi), la chambre funéraire, la préparation des obsèques, les obsèques eux même et le cimetière. J'ai à la fois ce sentiment de manque, mais aussi l'impression que c'est irréel. Je fais donc certaines choses du quotidien (ma maman m'aide beaucoup) machinalement sans doute, sans réagir parfois.
Toute la partie administrative me fait peur aussi, n'étant pas mariés, je ne sais pas ce que va devenir la maison. Cette maison justement que l'on a fait construire ensemble, sur laquelle on a énormément travaillé, et que l'on aimait à deux. Je ne sais pas si j'aurais la force d'y rester. Je ne pense pas que ce sera possible d'ailleurs puisque mon travail est trop éloigné. Ça me déchire.... Un projet commun qui s'envole avec lui. Certes ce n'est que matériel mais quand je repense aux heures de boulot et de réflexion, ça fait très mal.
J'ai emmener mes filles au cimetière après l'école. Je me suis étonnée car j'ai réussi à ne craquer devant elles. Il faut dire, que si elles ne comprennent pas tout, elles guettent toutes mes réactions. Et je ne veux pas leur infliger trop de souffrance supplémentaire. Je ne savais pas tellement ce que faire et leur dire. Alors je leur ai prise à chacune, une fleur du magnifique jardin de leur papa et leur ai dit qu'on allait les déposer à l'endroit réservé pour lui. Ou il y a une multitude de fleurs d'ailleurs... Dire qu'il doutait de lui et du fait qu'on l'aimait... Bien sûr la plus grande ma demandé s'il était sous la terre et je lui ai répondu que oui en partie et qu'il était dans son Coeur aussi, et qu'elle pouvait lui parler et lui dire ce qu'elle voulait. La plus jeune ma demandé pourquoi on ne le voyait pas. Je lui ai répondu comme je l'ai pu. Ce n'est pas facile de savoir ce que leur dire, et surtout de ne pas leur faire peur.
Je vois qu'il est tard ou trop tôt pour se lever, je vais donc tenter de me rendormir en vous souhaitant une bonne fin de nuit, et pour ne pas changer; beaucoup de courage. Bises à tous.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #6 le: 14 Novembre 2017 à 17:49:58 »
au fond de
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
tu as un lien vers aider les enfants ...
tu es dans le choc
n'ai jamais peur des émotions aussi douloureuses soient elles et ressource toi avec tes filles vos filles et ta maman qui te soutien
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne emi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #7 le: 18 Novembre 2017 à 19:50:45 »
Hier était une journée très difficile dans cette nouvelle vie sans mon Amour.
Tout d'abord je suis allée passer l'échographie qui était prévue depuis plus de 2 mois. Ce fut un moment si douloureux alors que ça aurait dû être l'inverse. Le fait de revenir dans ces lieux sans lui, de voir mon bébé sans lui (heureusement il se porte bien) et de voir tout ces couples si heureux... Je n'ai pas arrêté de pleurer. C'était ma dernière grossesse (nous voulions 3 enfants), et depuis le début je m'étais dit je veux profiter de chaque moment car il n'y en aura pas d'autre après. Et là tout est anéanti en un rien de temps.
Ensuite j'ai dû aller à son travail pour les papiers et récupérer ses affaires. Quelques collègues ont aussi tenus à me parler de lui et de ce qu'il représentait au travail. Encore beaucoup de larmes...
Puis l'après midi, j'ai été à la gendarmerie pour qu'il m'entende. Bien que les gendarmes aient été très humains avec moi, ce fut très difficile de devoir encore une fois se remémorer chaque derniers instants passés avec lui.

Une journée très éprouvante dont je me serais bien passée.
Hier soir je me suis sentie comme"soulagée" que ces rdv soient passé ou bien cela m'a peut être tout simplement épuisé.
Mais aujourd'hui, j'ai de nouveau ce mal de ventre qui revient. Pourtant je suis chez ma soeur pour le weekend et des cousins sont venus me"changer les idées" cet après-midi. Mais rien y fait, je n'arrêtait pas de penser "il devrait être là avec moi". Il est constamment dans ma tête.

J'avais besoin d'écrire tout pour dire ce que je ressens.
Ce n'est pas toujours évident de raconter cela à mes proches même si je sais qu'ils écouteraient. Je n'ai pas envie d'accentuer leur tristesse car je sais qu'eux vont bien mieux que moi et qu'ils vont déjà de l'avant (et heureusement pour eux).

Bisous à vous.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #8 le: 18 Novembre 2017 à 20:13:07 »
emi viens écrire autant que tu en as besoin
tout ce dont tu as besoin écris écris
oui journée condensée de charges émotionnelles
bien sûr il est toujours dans ta tête et dans ton coeur !
de loin je t'offre mon amicale tendresse  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne emi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #9 le: 23 Novembre 2017 à 18:22:15 »
17 jours que tu n'es plus là. C'est très difficile de ne plus te voir, te parler, te toucher. Il est tout juste 18h, c'est l'heure ou tu rentre du travail. Tu viens nous embrasser et nous demander comment s'est passé notre journée. Ensuite l'hiver tu m'aides à préparer le repas ou bien t'installe sur le canapé en regardant la tv à côté des filles qui jouent. Tous ces petits détails de la vie quotidienne me manquent. J'aimerais revenir en arrière et te retenir à ne pas partir au travail ce matin là... Malheureusement ce n'est pas possible et que c'est dur à accepter.
Les jours défilent et se ressemblent: divers rendez-vous (car côté administratif, il faut en faire des choses), de la tristesse, des pleurs, de l'incompréhension, beaucoup de questions et des moments plus"calmes" où je me rends compte que je ne réalise pas. Dans ces moments là, je suis dans une bulle et j'ai l'impression que rien n'est arrivé, que ce n'est pas possible.
Hier j'ai vu ta maman et ça n'a pas été facile, j'ai voulu en savoir plus sur ta vie avant moi, ton enfance et je n'en ai pas retiré grand chose; trop flou pour moi. J'ai juste"gagné" une nuit quasi blanche. Le manque de sommeil commence à s'accumuler, d'autant que je suis déjà très fatiguée depuis le début de la grossesse. J'espère mieux dormir cette nuit, mais c'est moins sur sachant que je vois le notaire demain; je vais surement avoir plein de choses dans la tête...
Que c'est dur de vivre un deuil.

Hors ligne HUB84

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 105
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #10 le: 23 Novembre 2017 à 23:32:17 »
Toujours le même scénario, l'angoisse, la peur, la solution le suicide, dans tout ce que j'ai pu lire, souvent la même histoire.
Rien ne les arrête, même pas l'amour et la ça fait très mal pour celui qui reste, surtout quant on croit à l'amour et que l'on pense quil peut faire des miracles, c'est la double peine, on perd l'être aimé et on ne croit plus à l'amour, personnellement, c'est mon ressenti. Le temps est notre seul allié, au début tout semble interminable, mais maintenant lorsque je me retoune cela fait presque 4 ans sans m 'en rendre compte. Du courage il en faut, les enfants sont un excellent motif de continuer car ils comptent sur nous et nous n'avons pas le droit de les abandonner. Tôt ou tard nous les rejoindrons, alors en attendant si c'est notre destin autant l'accepter et faire avec.
Cordialement.
Hubert.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #11 le: 24 Novembre 2017 à 06:56:16 »
Tu vois EMI Hubert vient te témoigner qu'on peut survivre à " ça"
Tu vas pouvoir peut être lire son parcours
Échanger ou pas avec lui.
Mais tu sauras que la survie est possible
En attendant tu traverses incrédule l'étape de la sidération
Profites en de cette anesthésie pour mettre en place des choses structurantes qui te seconderont pour tes filles
Je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 650
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #12 le: 25 Novembre 2017 à 01:07:03 »
bonsoir Emi, je viens de te lire et mes larmes coulent,
je ne peux t'enlever ta douleur , ton chagrin, mais  je souhaite te déposer ces quelques mots pour t'apporter un petit soutien, un peu de chaleur
cela est si récent pour toi, c'est tellement violent,
prends bien soin de toi
je t'embrasse bien tendrement
Mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne emi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #13 le: 25 Novembre 2017 à 14:22:14 »
Merci pour votre soutien.
Il est vrai que je suis très bien entourée; j'ai une grande famille et des amis formidables, néanmoins malgré tout ce qu'ils font pour moi, ils ne peuvent pas me comprendre entièrement.
Alors qu'avec vous qui malheureusement avez vécu le même drame, c'est comme si nous étions connectés. Les émotions, les ressentis sont les mêmes.
Mes soutiens physiques sont de plus, différents les uns les autres. Ma maman est très importante, elle m'aide dans le quotidien de la maison, avec les enfants et m'accompagne aux rdv médicaux. Mais je sais que je ne peux pas lui parler de tout et qu'il ne faut pas non plus si je veux qu'elle soit en forme pour continuer à m'aider. Par exemple, si je lui dit que je parle à mon Amour et que j'espère qu'il va m'accompagner et m'envoyer des signes, elle va trouver ça bizarre.
Mes soeurs sont aussi différentes et ne m'apportent pas le même soutien, tout comme mon papa. Et avec certains amis, je n'arrête pas de parler de mon Amour, alors qu'avec d'autres, c'est plutôt pour changer un peu les idées. Mais je me rends compte que chaque soutien à son importance et qu'il est bon pour moi de les varier suivant les émotions.
Hier, j'ai longuement discuté avec une personne de mon entourage qui a été (elle va un peu mieux maintenant) suicidaire. A aucun moment je l'aurai imaginé. Quand elle a appris ce qui était arrivé, elle m'en a fait part. Je l'ai donc revu hier et ça m'a permis de mieux comprendre ce qui a pu arriver, ce qu'il avait dans la tête. Elle m'a aussi dit qu'elle était hypersensible et que c'est depuis qu'elle le sait qu'elle se porte mieux.  C'est quelque chose avec lequel on naît. J'ai regardé sur internet et beaucoup de psy en parle. Et tout ce qu'elle m'a décrit sur elle correspondait à mon chéri. C'était vraiment impressionnant. Il devait surement l'être lui aussi mais ne le savais pas. Cette particularité peut pousser la personne à faire de grandes choses, quand elle sait qu'elle l'ai et qu'elle est bien accompagnée, mais aussi lui pourrir la vie. La personne se sent différente et pour elle chaque émotion est démultipliée. Et forcément, quand on va mal et suivant le vécu que l'on a, ce sont surtout les émotions négatives que l'on retient.
C'est tout à fait mon Amour... Si j'avais su... Mais cette personne m'a dit " il aurait fallu être dans son corps pour le comprendre" et qu'elle avait mis des années en cherchant seule avant de savoir ce qu'elle avait C'est dur à accepter mais je crois qu'il va quand même falloir que je travaille sur le fait d'arrêter de culpabiliser.
Elle m'a aussi conseillé une psychanalyste qui fait de l'hypnose. Je l'ai donc appelée aussitôt et elle a souhaité me voir dès lundi matin. J'ai hâte d'y aller, j'espère que je pourrai me libérer un peu.
 Quoiqu'il en soit, après avoir vu cette personne hier, je me suis sentie apaisée et ça m'a vraiment fait du bien. Bien sûr, ce matin la réalité est revenue au galop ...

Hors ligne emi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #14 le: 29 Novembre 2017 à 21:57:05 »
Les jours défilent et malheureusement se ressemblent.
Je pense constamment à lui. Même lorsque mes filles me font sourire (leur insouciance et joie de vivre est une grande force, j'en ai bien conscience), il est toujours en arrière plan.
C'est comme dans la nouvelle chanson de Louane, "Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ? " "Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ? ". Chaque détail de la journée me ramène à lui.

On ne peut pas s'imaginer avant de l'avoir vécu, ce que cette perte engendre. C'est juste horrible ! Tout s'écroule en un rien de temps et on est jamais préparé à cela.
Pourtant j'essaie de me donner les moyens"d'avancer" ou plus exactement de ne pas reculer. Je vois bien que dans mon entourage certaines personnes ont peur pour moi, elle voudrait que j'aille de l'avant, que je m'occupe constamment l'esprit, que je me repose.... Mais elles ne comprennent pas et heureusement pour elles, car ça signifie qu'elles n'ont jamais été confrontée à cette situation. Comment peut on aller de l'avant alors qu'il y a à peine un mois tu étais là et nous discutions des banalités du quotidien, de nos projets d'aménagement de la maison pour faire une salle de jeux pour les enfants, de l'anniversaire de notre fille aînée qui va bientôt avoir 5 ans, des fêtes.... Pourquoi m'occuper l'esprit en permanence alors qu'il est nécessaire de pleurer et d'évacuer chaque ressenti ? De toute façon, quoique je fasse, tu monopolise mes pensées. Et comment se reposer lorsque notre cerveau ne cesse de cogiter? Il m'est déjà difficile de dormir la nuit, alors ne parlons pas de me reposer dans la journée...
Enfin, je ne leur en veux pas mais ils sont tellement loin de nous finalement. Heureusement, la plupart ne réagisse pas comme ça et je pose d'ailleurs pas la fameuse question"ça va"? Comment tu te sens ou comment tu te portes, sont tout de même plus appropriés.

Malgré ça, je ressens un léger mieux depuis lundi. Je suis allée voir une psychanalyste qui fait de l'hypnose. Au début c'était un échange classique, qui m'a permis de me lâcher, de dire tout où presque (j'ai sûrement oublié des choses) tout ce que je pensais et ressentais. Ensuite, elle m'a fait 2 exercices d'hypnose. Ça a apaisé le poids/la boule que j'ai au ventre et me permets de mieux respirer. C'est assez impressionnant et je le conseille d'ailleurs. Selon elle les effets seront de plus en plus important au fil des jours.

Ce soir c'est tout de même assez dur. Je dois préparer l'anniversaire de ma fille qui va avoir 5ans comme je le disais tout à l'heure. Les cadeaux étaient déjà achets, c'est toujours ça de moins à faire. Cette année se sera plus simple, pas de véritable repas; mais je veux lui faire un joli gâteau car je sais que c'est important pour elle et qu'elle a droit d'avoir son anniversaire. Elle n'a rien demandé. Tout ça pour dire que je suis triste alors que d'habitude ça m'enchante de faire son anniversaire. En plus, il va falloir aussi lui en faire un avec quelques copains de classe. C'est la première année qu'on devait le faire. Je crois qu'il ne durera pas très longtemps...

Je vais maintenant continuer de lire les différents fils du forum qui m'apportent un peu de réconfort, jusqu'à ce que je tombe de sommeil.

"Bonne" soirée à tous...