Auteur Sujet: Je suis anéantie  (Lu 3879 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1026
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Je suis anéantie
« Réponse #60 le: 26 Mai 2018 à 16:21:43 »
Lololita,
Ces objectifs sont déjà énormes, des petits pas, ce sont des pas de géant, tellement l'épreuve est de taille, s'il te voit, moi je suis sûre qu'il est fier de toi, s'il te voit il sait que c'est une montagne que tu as à gravir

Mon mari a eu son accident un vendredi soir, entrée dans le weekend, et est mort le lundi, le vendredi à l'approche du weekend, la pression montait, le lundi aussi. Puis, sans crier gare, tout doucement cela s'est atténué, sans que je ne sache quand ni comment
Tendresse
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne lololita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #61 le: 26 Mai 2018 à 18:10:24 »
J'aimerai tant qu'il me fasse un signe,mais là encore je perds espoir,alors je prends l'espoir qu'un jour je ne detesterais plus les dimanches.
Merci  :)
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Lamartine

Hors ligne chimene

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 115
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #62 le: 26 Mai 2018 à 18:30:25 »
lololita.

je suis un peu comme toi, tout s'est déroulé en une semaine entre le jour où il est décédé ( samedi) et le jour où il a été incinéré ( vendredi), du coup je ne peux m'empêcher de me remémorer tout ce que j'ai fait en l'espace d'une semaine. Cela ne laisse pas de jour de répit malheureusement.

j'attends comme toi qu'il me refasse un signe mais je sais qu'il est toujours là.

bien à toi lololita.

Bibou,

j'ai été comme toi je n'avais plus goût de rien, j'avais l'impression de manger du carton. Ma famille me forçait à manger au moins une pomme. je tiens pour ma fille.
les repas de famille où c'était dur,  je me mettais de côté, j'allais me coucher. même le jour de noel.  Je n'avais plus qu'une chose, ma fille . et Dieu sait combien de fois j'ai pensé à le rejoindre mais je réfléchissais et me disais que ma fille n'avait déjà plus qu'une maman, je ne voulais pas la laisser seule.

tendres pensées

Hors ligne lololita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #63 le: 26 Mai 2018 à 19:59:36 »
Je suis encore là pour mes garçons qui sont pourtant grands,19 et 22 ans ,dont Philippe n'est pas le père ,ils m'ont fait comprendre qu'ils avaient besoin de moi, ils devaient savoir ce que je ferai sinon !!quelques jours avant sa disparition on a failli avoir un accident de voiture(seuls),j'ai trop flipper et après sa disparition je me suis dit pourquoi ce n'est pas arrivé ! Le problème était réglé, on seraient partis ensemble, c'est ce que j'aurai voulu, ce n'est pas ce qui est arrivé, le destin ,oui pourquoi pas,c'est comme ça, c'est tout, rien à faire d'autre que de digérer !!
C'est dur,c'est long,mais nous allons y arriver !!!!!!!!!
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Lamartine

Hors ligne Bibou07

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #64 le: 13 Juin 2018 à 11:54:47 »
« Bonjour »
Je vous lis tous les jours mais pas capable d’écrire...j’ai lu sur un autre  « fil » ,   la culpabilité qui ronge certains d’entre nous... elle me ronge de l’intérieur tel un cancer...pourquoi, je ne l’ai pas aidé plus que ça ? Pourquoi je ne supportais plus ses problèmes vis à vis de la nourriture ? Pourquoi je ne l’ai pas cru quand il m’ a dit’ quelques jours avant que je l’enterrerai? Pourquoi lui et pas moi? Je pensais  avoir franchi un petit cap ( 3 mois) mais non! Je culpabilise de plus en plus et cela devient insoutenable...je travaille mais je ne suis plus que l’ombre de moi-même...une petite chose qui est devenu fragile.. et qui attend désespérément quelque chose... mais quoi?
Un signe? J’arrive pas à y croire. Je pense plutôt à des coïncidences, mais en même temps elles sont nombreuses...???
Une amélioration ? Je ne crois plus en l’avenir...
Alors quoi? J’aimerai tant le rejoindre! Plus de souffrance et je serai avec lui....il me manque tant...son sourire, ses mains, sa voix....

Affectueusement Bibou

Hors ligne nathT

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 129
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #65 le: 13 Juin 2018 à 12:34:32 »
Bonjour Bibou,

Que te dire ?
Que je comprends ce que tu ressens en ce moment !

Simplement,humblement .....
Résistes, résistes ......

Hauts les coeurs

Nath

Hors ligne Bmylove

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 289
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #66 le: 13 Juin 2018 à 13:26:48 »
Bibou, je partage ta peine, je tiens à t'apporter un peu de chaleur, si tu veux bien.
La culpabilité finira par s'épuiser, au bout d'un moment, j'en suis sûre. Ce sera elle ou nous, de toute façon, car on ne peut pas porter un tel fardeau toute sa vie.

Veux-tu nous dire pourquoi tu culpabilises ?
Tu es là dans ma peau, comme un coup de couteau.
C'est chiant, le deuil.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 289
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #67 le: 13 Juin 2018 à 13:31:30 »
Tu parles un peu plus haut de tes rêves, Bibou. Sache que je rêve de Bruno toutes les nuits, sans exception, et le réveil est une torture.
Je  préfèrerais ne plus rêver de lui, avoir au moins un instant sans lui.
Il est partout dans mon esprit, comme il l'a été dans ma vie.
Tu es là dans ma peau, comme un coup de couteau.
C'est chiant, le deuil.

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 136
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Je suis anéantie
« Réponse #68 le: 13 Juin 2018 à 14:20:39 »
Tu parles un peu plus haut de tes rêves, Bibou. Sache que je rêve de Bruno toutes les nuits, sans exception, et le réveil est une torture.
Je  préfèrerais ne plus rêver de lui, avoir au moins un instant sans lui.
Il est partout dans mon esprit, comme il l'a été dans ma vie.

Certes, les circonstances de la disparition de Claire sont différentes.
Mais moi, c'est l'inverse. En 15 mois, je n'ai du rever d'elle que 3 ou 4 fois. Et j'adorerais rever de Claire, encore et encore !

Un bisou de réconfort à toutes et tous.

Hors ligne Bibou07

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #69 le: 13 Juin 2018 à 15:51:12 »
Rebonjour,
Non , malheureusement je n’ai JAMAIS rêvé de Luc. Pourquoi ???3 mois et aucun rêve, du moins pas que je me souvienne...
j ´ai même peur d’oublier  le son de sa voix... j’aurais  aimé qu’il en fût autrement...même pas ce réconfort...rien...

Je culpabilise car je n’etais  plus à  l’écoute de ses problèmes...depuis 20 ans, il a accumulé les soucis et j’étais saturée..j’en avais marre qu’il ne se soigne pas, lui le médecin rural qui ne comptait pas ses heures mais qui ne se soignait pas, qui ne faisait pas attention à son diabète. ( dernier de ses nombreux soucis de santé).Il m’ a confié peu de temps avant son décès qu’il ne deviendrait pas vieux et que j’allais l’enterrer... tout ce que j’ai dit : «  tu me fais peur » et la discussion s’est arrêtée là...je voyais bien que cela se dégradait mais j’ai fait comme si de rien  n’était...pire je devenais méchante .: Bouge toi, réagis..!etc.   Il a commencé à faire des efforts 2 semaines avant de partir mais son corps était usé, ses artères bouchées...Il a voulu skier pour me prouver que ça allait : j’aurai dû refuser... il a porté ses skis! Je ne l’ai pas aidé....il m’a dit qu’on pourrait monter les skis en voiture mais je lui ai répondu qu’on ne l’avait jamais fait... si j’avais accepté peut-être que moins fatigué l’accident cardiaque fulgurant ne serait pas arrivé...je le revois skier , il semblait aller bien...on s’arrête ? demande - t- il... encore une descente, il n’est que 11h.....et on repart. Il s’écroule sur le tire-fesses.....45 longues minutes de réanimation tentée sans succès...et la descente en enfer....je revois cette journée sans cesse. J’aurais dû dire non, ou au moins alléger les efforts...j’aurai dû lui dire que je l’aimais au lieu de lui crier dessus parce qu’il ne se soignait pas...maintenant je suis persuadée qu’il savait que cela ne servait plus à rien, que son temps était compté mais moi j’ai fait l’autruche et on a pas profité des derniers moments... cela devenait difficile ...je m’en veux et je m’en voudrais toujours...

PS : merci pour vos messages de soutient, ils sont un rayon de soleil dans cette nuit noire...

Affectueusement,  Bibou

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1026
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Je suis anéantie
« Réponse #70 le: 13 Juin 2018 à 16:05:42 »
Oh Bibou,
tu as fait ce que tu as pu, comme tu as pu, il était médecin, il savait ce qu'il aurait dû se soigner. Te fâcher pour qu'il prenne soin de lui n'est pas un mal, tu voulais qu'il prenne soin de lui. Avais-tu tord ? Si tu ne t'étais pas fâchée, tu te le serais reprocher. Et être fatigué de se répéter n'est pas mal. Je suis sûre qu'il savait que tu l'aimais.
On aurait pu dire ou faire mieux, mais comme l'a été si bien dit ici (je ne sais plus sur quel fil je l'ai lu), on menait une vie ordinaire, et c'était bien. On aurait pu faire mieux, peut-être, pas sûr.
bien tendrement
Mononoké

Moi aussi j'aimerais rêver de lui
« Modifié: 13 Juin 2018 à 22:17:10 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne lololita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 158
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #71 le: 13 Juin 2018 à 16:06:24 »
Bibou,
Je peux juste te dire que je te comprends et te répéter ce qu'on m'a dit,Philippe est mort dans la nuit alors que j'étais couchée, je me suis dit et si je m'étais réveillée comme d'habitude dans la nuit,si je l'avais obligé à venir au lit avec moi,et si et si ...

Quelqu'un m'a dit : son corps était fatigué, ça aurait pu arriver n'importe quand tu n'aurai rien pu faire.

D'après ce que tu écris il avait beaucoup de problèmes de santé et son corps était fatigué,il ne se soignait pas, ce serait certainement arrivé quand même et tu n'aurai rien pu faire.

Affectueusement.
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Lamartine

Hors ligne nathT

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 129
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #72 le: 13 Juin 2018 à 18:22:26 »
Bibou,

Je voudrais te livrer mon témoignage :
Depuis plusieurs mois je voyais mon compagnon fatigué, différent,j'avais l'intuition que quelque chose se passait .
Il refusait de se soigner !

Je l'ai emmené aux urgences contre sa volonté ! Diagnostic d'un cancer du pancréas métastasé 2 mois avant son décès !

J'ai culpabilisé longtemps : Et si j'avais réagi avant?
Quelques mois de plus ?
Mais c'était son choix, sa vie .

Aujourd'hui la culpabilité ne m'accompagne plus !
Il refusait la maladie; il ne voulait pas vieillir!

C'était SON choix même si je suis persuadée qu'il ne voulait pas me quitter, pas me faire souffrir .

Hauts les coeurs Bibou!

Tu as fais ce que tu as pu et en lisant ton témoignage je retiens tout l'amour que vous avez eu l'un pour l'autre !

Nath

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3575
Re : Je suis anéantie
« Réponse #73 le: 13 Juin 2018 à 21:06:42 »
Citer
Si tu ne t'étais pas fâchée, tu te le serais reprocher
c'est ce que j'ai fini par penser après des mois et des mois posts deuil
à ressasser culpabiliser/comment il tenait compte de ses maladies et comment il n'arrivait pas malgré les milles essais à stopper totalement le tabac.
je voudrai redire ici ce que m'a dit une personne faisant partie des personnes croyant en un destin daté :
"oui il avait gagné grâce à ton aide et contre toute attente médicale [pronostic vital engagé] sur la leucémie foudroyante et x fois/accidents et cancers vaincus mais s'il n'était pas parti de ces métastases cachées au cerveau ... il aurait pu partir d'un AVC, d'un infarctus, d'un accident ... c'était son heure "  j'ai fini par adhérer à cette idée ... car c'est ce qui m'apporte le plus de sérénité ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne biche07

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je suis anéantie
« Réponse #74 le: 17 Juin 2018 à 21:31:00 »
Je me retrouve dans toutes vos sensations....comment continuer alors que la plupart des personnes de notre entourage on repris leur chemin...je suis restée sur le côté...le sentiment que personne ne peux comprendre ..perdre son ame soeur ..sa moitié...son alter ego...et plein d' autres qualificatifs équivalent..merci je me sens moins seule dans cette douleur et même si c' est infime ca m' aide à me sentir normale. Bonne soiree