Auteur Sujet: Je ne vis pas je survis  (Lu 273455 fois)

0 Membres et 8 Invités sur ce sujet

En ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1665
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1095 le: 21 mai 2024 à 16:42:13 »
  Oui, la gentillesse gratuite, l'empathie naturelle de certaines personnes que nous croisons, et que parfois nous ne connaissons même pas, font chaud au coeur, c'est très précieux. Et les trois hirondelles  :-* :-* :-* oui, sans aucun doute, ton amour sais que tu as besoin de reçevoir ces petits signes, que tu reconnais intuitivement, pour t'apporter ne serait-ce qu'un peu de sérénité. C'est comme ça que ça doit être. Je suis contente pour toi de savoir que ces deux petits évènements aient apporté une èclaircie dans cette journée.


 :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Nicole59

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1096 le: 22 juin 2024 à 18:35:54 »
Merci stana, c'est vrai que cela me fait du bien.
Aujourd'hui nous avions prévu de renouveller nos voeux de mariage, nous devions ressigner pour une nouvelle période de 50 ans,. Ce devait être un jour de fête...,....
Je suis morte avec lui.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6363
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1097 le: 22 juin 2024 à 21:28:46 »
 :-* ma chère Nicole
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nicole59

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1098 le: 22 juin 2024 à 23:16:49 »
Merci qigan
Je suis morte avec lui.

Hors ligne Nicole59

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1099 le: 02 juillet 2024 à 19:00:02 »
Bonsoir, j'ai quelques questions, pourquoi est-ce anormal de ne pas savoir se "reconstruire", pourquoi est-ce anormal d''etre inconsolable de la perte de notre âme soeur, , pourquoi n'a-t'on pas le droit de ne voir aucun avenir sans lui, pourquoi les gens pensent que "ça va passer"? Tout cela est faux, en tous cas pour moi.
Je suis morte avec lui.

Hors ligne Mariemo33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1100 le: 02 juillet 2024 à 19:10:13 »
Nicole, les gens ne peuvent réaliser ce qui nous arrive que s'ils y sont eux-mêmes confrontés.
Tu as le droit de leur dire, tu as le droit d'être malheureuse le temps que tu ne choisis pas, que ton deuil t'impose.
La cicatrisation n'intervient pas à la même vitesse d'un corps humain à l'autre, pour l'âme c'est pareil.
Nos vies au départ étaient différentes, bien que toutes tournées vers l'amour de nos conjoint(e)s, nos caractères et nos capacités à réagir ne nous laissent pas toutes et tous égaux devant un tel drame que le décès de nos amours.
Tu peux comme moi dire aux gens qu'effectivement "çà passera" le jour où tu rejoindra ton amour dans cet autre monde où il est parti. Décidément, nos proches expriment leurs souhaits pour nous d'une façon si maladroite. Et je crois que le malheur dérange, qu'il ouvre la porte du possible pour qui n'a pas encore connu nos situations et donc que les gens sont inquiets aussi pour eux-mêmes devant ton désarroi, ils compatissent mais ton état leur fait peur.
Courage à toi, Nicole, tes amis et semblables dans le malheur te comprennent et ne te jugent pas.
Pensées et bises affectueuses à toi.
Marie
Mariemo33

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6363
Re : Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1101 le: 02 juillet 2024 à 21:50:41 »
Bonsoir, j'ai quelques questions, pourquoi est-ce anormal de ne pas savoir se "reconstruire", pourquoi est-ce anormal d''être inconsolable de la perte de notre âme soeur, , pourquoi n'a-t'on pas le droit de ne voir aucun avenir sans lui, pourquoi les gens pensent que "ça va passer"? Tout cela est faux, en tous cas pour moi.

ça veut dire quoi se reconstruire ? pour toi ? et pour les autres ?

Inconsolable de l'âme sœur c'est selon toi pleurer ton aimé ? pleurer tous les jours ? ou autre chose
comment les autres savent que tu pleures ? qui te dit que c'est anormal

Ce sont des personnes qui n'ont jamais été veuf veuve ? ou pas
car moi je n'autorise le jugement que de personnes étant veuve ou veuf !

pourquoi les gens pensent que "ça va passer" ce sont des personnes qui n'ont jamais souffert d'une perte
perso j'ai parlé avec des personnes non veuve ayant eu une grande perte qui m'ont dit comprendre et j'en ai parlé, me semble t'il ici, une m'a dit ça fait 45 ans mais c'est comme si c'était hier (elle et son conjoint ont perdu brutalement leurs amis intimes) et ils nous manquent à chaque joie, chaque douleur et au quotidien quoi qu'on vive , et me dit elle on en parle entre nous : Il, elle dirait ceci ou cela se disent ils entre eux  ...
donc ces personnes là ce n'est pas un deuil de conjoint mais souffrent au quotidien de cette perte
ils ne pleurent pas physiquement mais souffrent du manque et pourtant ils sont en couple, ont des projets, un avenir mais ont mal du manque ces amis
Donc il y a des personnes qui comprennent le manque long ...

Et une personne veuve peut continuer une nouvelle vie de couple et le "manque" existe mais n'empêche pas de continuer à vivre : c'est Stana l'as tu lue pas à pas ses deux veuvages ?

J'ai des ami.e.s de ce forum qui vivent aussi une nouvelle vie de couple avec une autre personne veuve et s'accompagnent quand le manque est dur mais aussi profitent ensemble de la vie

Les gens qui jugent ne m'intéressent pas et je ne leur parle pas tout simplement, je fais ce qui me convient sans me préoccuper de ce qu'ils pensent !
Et les jours où j'ai besoin de vraiment pleurer je ne suis pas avec d'autres personnes ! Personne ne sait

Mais je suis le fil que j'ai choisi : honorer mon Jean comme il me l'avait demandé = continuer à vivre, à prendre soin de notre fille, des petits enfants etc.
Mais je sais que si tel est mon destin, je pourrais comme Stana entrer dans une nouvelle relation amoureuse (cela n'a pas été le cas jusqu'ici)

voilà ce que je peux te dire ma chère Nicole
je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1885
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1102 le: 02 juillet 2024 à 23:38:00 »
Bonsoir, j'ai quelques questions, pourquoi est-ce anormal de ne pas savoir se "reconstruire", pourquoi est-ce anormal d''etre inconsolable de la perte de notre âme soeur, , pourquoi n'a-t'on pas le droit de ne voir aucun avenir sans lui, pourquoi les gens pensent que "ça va passer"? Tout cela est faux, en tous cas pour moi.
Pour pouvoir vendre les livres et remplir les carnets de rendez-vous des coachs, mediums, charlatans, gourous, marchands de bonheur.
Et accessoirement des psys (J'ai dépensé plus de 8000€ de psy et je ne me sens pas plus "guéri" que toi).
« Modifié: 02 juillet 2024 à 23:44:25 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne Boutchou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 415
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1103 le: 03 juillet 2024 à 09:58:30 »
Bonjour Nicole,

je ne m’exprime plus souvent sur le forum, mais je parcours régulièrement les souffrances déposées , sans savoir quelles réponses apporter ..
Ta question aujourd’hui  fait écho et  me fait réagir car je me la pose constamment !

en effet ceux qui n’ont pas vécu ne peuvent comprendre …et s’étonnent ..c’est d’autant plus douloureux !

6 ans  le 25 août…..!

En dépit de tous mes efforts pour survivre où je me suis épuisée à faire  « comme si «  , à être forte ,indépendante ,à pleurer, même crier en silence  ,ou à écrire sur ce forum qui m’a  beaucoup aidée pour ne pas tomber ,ni peser sur les enfants, j’ai déposé les armes et craquée en ce début d’année,….

Comme  une énorme déferlante, de chagrin, de détresse, de crises de larmes  de douleur intense  ,obsédée par  le « plus jamais  « tout cela déclenché très soudainement par la lecture des plus de 600 lettres d’amour, échangées  au cours  des  2 ans du début de notre histoire  et jusque-là conservées jalousement dans un  joli carton.

Pourquoi l’avoir ouvert ce jour-là …..? Et pas avant …?

un besoin  irrépressible …? Je ne sais pas …
Depuis …impossible de ne pas lire et relire  chaque jour .,revivre ces moments ,entendre nos mots ..

Cela m’a conduit direct chez une psy obligée  par mes filles, complètement démunies  face à mon état.
D’après la psy je n’ai pas accompli  complètement mon deuil ,été dans le déni ,, dans la dissimulation ,avoir voulu être trop forte ….

Je ne sais pas ce qu’est «  faire son deuil «  . Je déteste cette expression .

 Alors , J’y dépose mes larmes , Le manque, le désir de mon homme, mais sans illusion …

et je reprends les mots de Pscar , je ne me sens pas guérie  ni en voie de l’être

Pire encore , je ne le serai jamais et je partage ta souffrance , la comprend et  la vit .

Très affectueusement
Boutchou

En ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1665
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1104 le: 03 juillet 2024 à 15:34:53 »
  Nicole, je ne pense pas qu'il y ai quoi que ce soit d'"anormal" durant un deuil, puisque chacun le vit à sa manière. On ne choisit pas, ce serait trop facile. Il n'y a pas de façon normale ou anormale de ressentir, de vivre les choses, nous sommes tous différents, et les laps de temps des étapes varient également, parfois de beaucoup. Tu as le droit d'exprimer ce que tu ressens, ici personne ne te jugera ni ne pensera que tes réactions ne sont pas "dans l'ordre des choses". Nous pouvons tous nous comprendre, avec les ressemblances, et aussi les différences, de nos deuils respectifs.

  Merci à Qiguan pour ses paroles qui me touchent toujours autant. Je n'ai rien à  y ajouter ni à y retrancher  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne did

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 156
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1105 le: 03 juillet 2024 à 16:17:06 »
Bonjour Nicole , chacun et chacune vie son deuil d une manier différente  , mais pour ma part je suis entièrement d'accord avec vous , mais je me suis persuadé que seul les personnes ayant subit un deuil peuvent comprendre ou du moins avoir une idée de ce que nous vivons .même moi je ne comprend pas toujours pourquoi j'ai des journées uniquement de tristesse , d'autre de colère  , certaines de fatigues intense  avec une migraine d'enfer .je n'essaye pas de justifié mes comportements , j'essaye de les vivre le mieux possible en étant le plus discret .j'aimerai trouver une personne avec qui parler de vive voie ce que j'ai fais au début avec des séances de psy qui me faisaient du bien pour vider la pression dans mon Corp. force de lire les fils ici j'arrive a comprendre toute sortes de ressentie d'emmottions différente de chacun  mais je ne pense plus pouvoir vivre sereinement un jour .
je trouve que c'est une force de savoir les ressenties des autres ici avec de bon conseil  , de l'expérience et parfois des petites astuces .
Merci encore a vous tous pour votre gentillesse et pour prendre soin des petits nouveaux comme nous .
Affectueusement .
Denis

je suis mort avec elle

Hors ligne Nicole59

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1106 le: 03 juillet 2024 à 22:50:40 »
Merci à tout le monde pour vos réponses à mes questions,  non on ne guérit pas, nous ne sommes pas malades sauf pour les médecins, le mien m'a dit "ma mère a perdu son mari et elle va bien" j'étais sans réponses, mais maintenant je me dis " comment le sait-il que sa mère va bien?" C'est ce qu'elle montre, comme moi. Les psy qui me disent que quand le chagrin dure si longtemps ce n'est pas du chagrin mais une dépression, bonjour les médocs.  J'étais perdue, je vois que comme toujours c'est ici que j'ai les vraies réponses. Je cache comme je peux à mes enfants et mes petits-enfants   , mais ils le voient, mes petites-filles que j'accueille avec un grand sourire me disent "toi tu as pleurer,  mais c'est pas grave mamy, c'est normal"  elles viennent de perdre leur papa et ceux sont elles qui veillent sur moi.  Je veux bien croire que je subis un dépression,  si c'est bien ça, je dois avouer que depuis que mon Philippe n'est plus avec nous physiquement,  notre famille va mal, il était notre pilier, ma force. Notre fils aîné a subit un grave avc et il vient d'en subir un second, notre second fils est en inaptitude et bientôt en invalidité pour une discopathie dégénérative il.souffre énormément et m'aide. Ma première fille est en train de divorcer et ma dernière est en dépression depuis des années et mes petites-filles sont bipolaire pour l'une eu sans doute en dédoublement de personnalité pour la seconde,
Voilà, vous savez tout.
J'ai lu tous vos fils, j'ai vu pour stana, vraiment dur pour elle.
Merci à vous d'être toujours là
Je suis morte avec lui.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1294
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1107 le: 03 juillet 2024 à 23:08:57 »
Nicole

Juste te prendre dans mes bras , pour te donner un peu d'énergie pour faire face à toutes ses épreuves

Merci de ta confiance pour le partage que tu as déposer ce soir et que tu gardais depuis si longtemps pour toi

Nous ne pouvons que te lire et partager , sache que nous sommes  avec toi en pensées ,

Envers et malgré tout prends soin de toi , tu es le pilier de tout ton petit monde , ton Philippe veille sur vous malgré tout

Amitiés

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6363
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1108 le: 04 juillet 2024 à 06:54:42 »
Ma chère Nicole
Tu as bien fait de déposer ici la réalité de tout ton contexte
Ton deuil de Philippe se situe dans celui ci
Les mêmes choses cumulées mettraient la plupart en miettes je te l'ai souvent dit : tu es forte en fait oui
Et quand on rajoute le fait de perdre en plus la moitié de soi même et bien l'état dépressif est normal, logique.
Que le milieu médical n'ait que des médicaments ne l'empêcherait pas d'avoir des égards ...
Une amie qui vivait la perte de son fils adulte ... Un jour a questionné ses médecins : vous dans ce contexte là vous seriez comment ? Soyez authentique
Et bien là psychiatre a été honnête et lui a dit je n'aurai jamais eu votre force je vous admire vous pouvez revenir parler mais je n'ai pas d'outils en plus pour vous.
Mon amie refusait les médocs et faisait de l'acupuncture.

Nicole je continue à être là pour toi comme avant tu sais où me trouver.
Je sais aussi que Philippe t'aide vraiment et c'est beau et il aide vos enfants et petits enfants
Tu en as eu plusieurs fois la preuve.

Il te manque et rien de plus normal
Nous ne compenserons rien mais tu auras un soutien amical ici.

Je t'embrasse fort
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nicole59

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je ne vis pas je survis
« Réponse #1109 le: 04 juillet 2024 à 08:14:59 »
Merci à vous, qu'est-ce que je peux vous le dire ce mot, mais il n'est pas vide de sens croyez-moi.
Les médocs j'en ai marre, j'aimerais m'en défaire, mais je ne dors pas sans eux, nuits blanches à répétition.donc lexomil et zopiclone qui ont des effets secondaires plutôt invalidants,  mais comment faire....

Philippe m'aide énormément,  sinon, je née serai pas là à vous parler. La semaine dernière je suis allée chez ma première fille,  cela m'a fait du bien, mais lorsque je suis rentrée, j'ai été voir mon amour, je lui.parlais de ses petits-fils,  et j'ai levé les yeux, ce n'est pas 3 mais 6 hirondelles qui sont apparues en.une seule fois, elles ont tourné au-dessus de nous pour disparaître d'un seul coup, il était heureux que je sois rentrée. Ça fait vraiment du bien.il est ma force.
Nicole
Je suis morte avec lui.