Auteur Sujet: je n'y arrive pas  (Lu 7092 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Irus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
je n'y arrive pas
« le: 18 octobre 2023 à 22:17:54 »
bonjour tout le monde,
ca remonte au 16 avril 1996, un sale truc sur le pilier amydalien : cancer de la gorge.
Tout s'écroule autour de nous, on avait prévu un voyage, on l'oublie.
on contacte LE grand ponte en ORL sur Paris. "pas d'inquiétude, vous n'aurez pas de séquelles".  on l'a cru ...  pauvres naïfs!
On l'a su bien plus tard, il a testé une nouvelle méthode pour cette opération.
résultat immédiat, un trismus monstrueux qui l'a empêché d'ouvrir la bouche pour manger.
Donc sonde dans le nez pour boire et manger, merci monsieur le professeur !
Radiothérapie , 30% de plus que la dose, au cas où...  sans nous le dire ...!
Les rayons ont fait leur effet dévastateur jusqu'au dernier jour de sa vie !
la mandibule inférieure a fondue, ce qui a fait reculer le bloc menton et bloquer la respiration. Donc, trachéotomie définitive. plus de parole, vu qu'il lui manquait la moitié de la langue.
Plus de tuyau dans le nez pour la nourrir, mais un gros tuyau planté directement dans le ventre , dans l'estomac. un bouton de micKey.
l'aspect de son visage s'est considérablement détérioré, on perd nos amis. Elle ne veut plus voir personne, on se coupe de tout, c'est le début d'une vie comme des sauvages. J'en suis un, depuis tout petit, donc ça n'arrange rien.
On déménage en Bretagne, les infirmières viennent tous les jours, mais le médecin insiste pour que ça soit toujours la même personne qui change la trachéo, pour pouvoir juger du changement de difficulté-pour la remettre en place . le cabinet infirmier comptant 6 personnes, qui tournent, cette opération m'est réservé.
les rayons continuent leur boulot, grillent les nerfs dans la nuque, et elle perd l'usage de son bras gauche, puis le droit.
Je dois donc remplacer ses bras, toilette, habillage, etc ..
Je me rend compte que les changements de canules sont de plus en plus difficiles, donc, contrôle scanner, et là, on voit une énorme boule qui occupe tout le cou.
ce jour là, j'ai su ce qui allait arriver, elle allait mourrir étouffé, à petit feu ! une horreur !
une opération est totalement exclue.
les jours passent, la respiration devient de plus en plus dure, malgré l'oxygène.
le 19 janvier 2019, je dis à mes enfants de venir en vitesse, de Belgique et Paris.
Je sais qu'elle ne passera pas la nuit. Ma pitchoune m'a fait 2 arrêts respiratoires avant qu'ils arrivent. je la réanime en soufflant de toute mes forces dans la trachéo. ça fonctionne.
Mais j'ai trahi une promesse comme quoi je ne devais pas lui imposer d'acharnement de réanimation.
 Sa respiration tourne à la panique. le samu arrive, avec son bloc et crayon, elle leur demande de l'aider à partir, mais voilà, on est en France, ça n'est pas possible!
ils lui font une piqure de cortisone pour l'aider à respirer. ça fonctionne.
On monte la coucher, le médecin nous dit qu'elle va passer une bonne nuit. on le croît, naïvement. elle est dans son lit depuis 2 minutes, nouvel arrêt respiratoire, et on ne fait rien !
Elle est partie, mes enfants et moi, on n'a même pas pu lui dire au revoir. !!!
Je ne décolère pas, ça fait 4 ans !
j'ai été son aidant, son mari, son ami, son infirmier , pendant 27 ans !
Pendant les 3 dernières années, plus de loisirs, plus de sorties, sauf pour faire les courses, la peur au ventre.
J'ai vu 6 psy, j'ai fait de l'hypnose, acuponcture, je sui arrivé à prendre jusqu'à 8 comprimés pour dormir ... 3 heures.
Aujourd'hui, je suis comme un ours qui sort de sa foret, il ne se passe pas une semaine sans que j'ai envie d'aller la rejoindre. il y a une chose qui m'en empêche : mon chien . Il a 10  ans, on s'adore. j'ai pas le droit de lui faire ça.
Mon psy me dit " allez sur un forum, et écrivez, lachez-vous.
D'où ce post.
je conçoit qu'il est empreint de colère, de tristesse, de désarroi . Je m'en excuse , C'est mon quotidien.
Je suis complètement paumé, j'en peux plus.
J'ai bientôt 78 ans,
Comment je sors de là ?

ma Pitchoune, je t'ai aimé, je t'aime, et je t'aimerais, pour toujours, et au delà.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1304
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #1 le: 18 octobre 2023 à 23:44:04 »
Bonsoir Irus

Il est bien tard et ce soir je veux juste te dire que tu as bien fais de nous rejoindre ,  ici tu pourras tout partager .
je voudrais  pouvoir te prendre dans mes bras en toute amitié pour mettre un peu de baume sur ta grande douleur
que ce pas que tu a fais pour venir vers  nous t'apporte un peu de réconfort même virtuel
Amitiés

Hors ligne poète endormie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 194
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #2 le: 19 octobre 2023 à 10:05:27 »
Bonjour Irus

Votre témoignage est poignant et tellement empreint d'amour auprès de votre femme.
Mon mari a aussi une fin difficile et je comprends votre peine, votre colère quelque part, et votre désarroi devant l'avenir. Je ne vais pas vous parler des vagues qui nous submergent souvent, vous les connaissez et tentez de les maîtriser.
Mais nous devons continuer notre chemin maintenant, seul en les sentant auprès de nous ces aimés qui nous ont tant apportés lors de leur passage à nos côtés. Vous devez continuer pour vos enfants qui même loin pensent à vous j'en suis sûre, pour votre chien... et surtout pour elle qui vous aurait demandé de continuer sachant mieux que quiconque ce que représente la vie sur terre. Oui je crois qu'au moment de partir ils se rendent vraiment compte de la chance qu'ils ont eu de venir ici auprès de nous et ils n'auraient pas voulu pour rien au monde que l'on se prive de ce monde là.
J'ai 10 ans de moins que vous et comme vous je me lève chaque matin en me demandant ce que je fais là, pourquoi je continue mais malgré tout je continue. Je continue avec mes maigres possibilités d'entretenir ce qu'il avait construit. Vaste programme. Je sais que je ne suis pas à la hauteur mais cela me donne l'impression de le respecter, d'honorer sa mémoire et toujours cette sensation qu'il n'est pas loin et qu'il voit que je me décarcasse pour conserver en bon état tout ce qu'il a fait afin de le transmettre à l'autre génération comme il aurait voulu que cela soit. Je n'ai en ligne de mire que ce qu'il aurait aimé faire et qu'il n'a pas fait et j'essai de compléter (très peu) ce qu'il n'a pas eu le temps de faire. Je me suis donné une mission, un but pour avancer mais ne pas perdre de vue que parfois je retombe dans de sombres pensées pour remonter ensuite comme tous les endeuillés ici vous le diront.

Mille courages

Hors ligne Irus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #3 le: 19 octobre 2023 à 11:27:47 »
Bonjour poète endormie,
Merci pour votre message .  Ça réchauffe le cœur.
Vous avez raison, ma petite femme ne voudrait pas me voir dans cet état.
Le problème, c’est que j’ai toujours été un phobique social. Je le paye très cher aujourd’hui !
Il faudrait au contraire que j’aille vers les gens.  Mais ça ne se fait pas en claquant des doigts. Dommage !
Après 4 ans,  j’aurais cru que toutes ces images se seraient estompées.
J’essaye de les remplacer par les bons moments qu’on a vécu.  C’est pas concluant.
On aurait adoré fêter nos 50 ans de mariage… on s’est arrêté à 49.
Je vais venir puiser de l’énergie sur ce forum, ça m’aidera peut-être..
Les nuits sans sommeil sont très compliquées, ça tourne en boucle.
Encore un grand merci,

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6395
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #4 le: 19 octobre 2023 à 11:34:57 »
4 Irus
oui tu es à un bon endroit
on ne jugera pas ta colère ou autre
tu liras le récit de d'autres hommes du forum qui ont véu des choses assez proche de ton vécu
le fait d'appartenir à cette nouvelle communauté sera un outil nouveau de cheminement
Citer
Vous devez continuer pour vos enfants qui même loin pensent à vous j'en suis sûre, pour votre chien... et surtout pour elle qui vous aurait demandé de continuer sachant mieux que quiconque ce que représente la vie sur terre. Oui je crois qu'au moment de partir ils se rendent vraiment compte de la chance qu'ils ont eu de venir ici auprès de nous et ils n'auraient pas voulu pour rien au monde que l'on se prive de ce monde là.
a dit poète endormie
je partage cela
mon époux a lutté sa vie durant avec moi contre plusieurs cancers et est parti à 68 ans il y a 9 ans ...
je reste focalisée sur : faire de ma vie un hommage à ce qu'il aurait voulu en donnant le meilleur à notre filles et nos petites filles
ma vie est aussi pour faire vivre le Nous où il ne peut plus être avec la fin de son corps  ...
je le fait vivre autrement ... c'est ma planche pour surfer sur les vagues de tempêtes qui viennent encore mais qui ne m'empêchent pas de continuer

Lire les autres est ce qui m'est le plus utile
peut être lire ces livres
Citer

    écrit par un veuf :

        "Veuf" de Jean-Louis Fournier https://www.livredepoche.com/livre/veuf-9782253167310 voir extraits https://www.babelio.com/livres/Fournier-Veuf/281299
        la plus que vive Christian Bobin  https://www.babelio.com/livres/Bobin-La-plus-que-vive/23971
        https://www.babelio.com/livres/Bobin-La-plus-que-vive/23971/critiques
        livre : Jacqueline Jacqueline
        https://www.seuil.com/ouvrage/jacqueline-jacqueline-jean-claude-grumberg/9782021486155

        "Je ne sais pas comment ce livre va être reçu, mais j’ai peur, mais j’ai peur que ce soit un succès. Comment vivre en produisant des succès que le malheur commande ? "
        Jean-Claude Grumberg, dramaturge et écrivain

        https://www.franceculture.fr/emissions/par-les-temps-qui-courent/jean-claude-grumberg
        l'ange aux yeux bleus Thierry Trivès https://www.langeauxyeuxbleus.org/
        "Vous n'aurez pas ma haine"  de Antoine Leiris
        https://www.ladepeche.fr/article/2016/05/09/2340754-aurez-haine-recit-bouleversant-antoine-leiris-perdu-femme-bataclan.html
        "La vie, après"
        https://www.babelio.com/livres/Leiris-La-vie-apres/1174230

prends soin de toi et parle nous de ton chien
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Alice

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 505
  • Mais où es-tu ???
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #5 le: 19 octobre 2023 à 11:46:42 »
Bonjour Irus,

Quelle histoire triste et magnifique à la fois. J'ai pleuré en vous lisant...

L'amour que vous avez pour votre pitchoune est exceptionnel et elle a eu de la chance de vous avoir! Beaucoup aurait baissé les bras dès le début de sa maladie.
Vous avez toujours été à ses côtés et vous vous êtes oublié vous par amour.

Mais sachez qu'aujourd'hui elle ne souffre plus, et vous avez été là pour elle, donc elle est près de vous dorénavant, et je pense que vous qui avez passé votre vie à prendre soin d'elle, aujourd'hui elle souhaiterait que vous viviez pour vous et elle est là pour vous à son tour.

(votre psy a dû vous dire tout ça...)

J'étais très cartésienne, mais aujourd'hui je suis persuadée qu'ils sont là, et qu'ils nous aident !
Vous pouvez lui parler, demandez lui de vous aider, de vous apaiser, de vous accompagner pour continuer de vivre, car vous vous êtes là, et vous n'avez pas le choix que de vivre. Vous risquez d'être surpris...
Et vivez aussi pour elle !

Pour ma part, tout ce que je fais, je l'imagine près de moi, comme si je le sentais, c'est peut-être vrai.. A tel point que parfois je ne sais plus si ce que j'ai vécu a eu lieu avant ou après son accident.

Mon compagnon et père de notre bébé qui venait d'avoir 4 mois, a été tué dans un accident de voiture en septembre 2020. Cela fait 3 ans pour moi.
Et moi aussi j'ai encore des moments difficiles avec du manque, de la colère, de l'injustice, de la tristesse...

Vous avez bien fait de venir discuter avec nous.
Ici il n'y a pas de jugement, beaucoup de bienveillance et surtout on se comprend !
Nos histoires sont toutes différentes, mais la douleur on la connait...

Vous pouvez vous confier, vider votre sac, vous serez lu et compris. Nous nous soutenons tous mutuellement, pour ma part, et pour beaucoup d'autres, ce forum est une véritable bouée de sauvetage !!
Votre psy a eu un bon conseil pour une fois !!!

Force et courage
Alice
Tu es parti, mais tu habites ce que je suis devenue...

Hors ligne Irus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #6 le: 19 octobre 2023 à 15:08:58 »
Merci à vous, Malome, Qiguan, poète endormie, Alice. et ceux qui me lisent. merci !
Une bouée de sauvetage ce forum ? c'est bien plus que ça! Franchement, je ne m'attendais pas à un tel soutien !
Comme ça fait un bien fou!  Pourquoi je ne suis pas venu avant! Encore mon côté sauvage qui me met des barrières.
Quand ma Pitchoune est partie, mes enfants sont resté avec moi, jusqu'au premier confinement, 1 mois plus tard.
Être privé de sortie, j'avais l'habitude, donc pouvoir sortir le chien 1 h par jour, quel luxe !
depuis de début de sa maladie, elle ne pouvait me parler que par écrit. Mais il y avait le language des yeux, sa main qui se pose doucement dans la mienne. Et ses sourires, moi seul savait que cette grimace était un merveilleux sourire.  Je me suis souvent demandé si on aurait eu une telle complicité s'il n'y avait pas eu la maladie.

Qiguan, tu m'as demandé de parler de mon chien.  tu veux sans doute savoir pourquoi un simple toutou peut m'empêcher de commettre l'irréparable...  ok, allons-y

Il s'appelle IRUS, c'est un golden retriever , il aura 10 ans dans 1 mois.
Quand il était jeune chiot, il était champion du monde des bêtises. le bas des rideaux, les encadrements de portes, les pieds de meubles, tables, chaises,  ( j'ai dû inventer une astuce pour qu'il arrête ça), dans le jardin, c'était un terrassier redoutable.  En plus, il mangeait des cailloux, bouts de bois, ses crottes...   Bref ..
en même temps, j'avais un autre chien, en fin de vie, avec un limphome très douloureux.
et le grand jeu d'Irus, c'était de prendre son élan de loin et de venir percuter le vieux qui s'écroulait en hurlant.
c'était insupportable  !
J'ai failli tuer Irus pour ça. je me suis dit qu'il fallait absolument que je fasse quelque chose pour me contrôler.
j'ai été me faire hypnotiser! sans le chiot bien sûr.  Sur le trajet du retour, j'ai parlé à mon chien...
3 h après, j'arrive chez moi , m'attendant au tsunami habituel, genre de tornade à 4 pattes, et là, rien ...!
Il était assis à 2 m de la porte, on s'est regardé sans bouger, moi muet, inquiet même.
au bout de 10 secondes il est allé sur son coussin jouer avec ses jouets.
A partir de cette minute, toutes les bêtises, c'était fini.  Ce chien n'aboie jamais, sauf pour prévenir d'une chose anormale, il ne répond jamais aux provocations des autres chiens.
Quand les confinements ont arrêté de nous barrer la route, j'ai été m'inscrire à un club canin pour faire des concours d'obéissance., ... voir du monde  , aïe aïe aïe ! Il a d'abord fallu éduquer ...le maitre ... ben oui !!
les mois ont passés, le chien était  bien dans ses pattes, le maître beaucoup moins. même pas du tout..
A un de ces concours, classe 1, on avait comme concurrents des bergers allemands, des malinois, des borders, bref des cracks en obéissance. un golden dans le lot, aucune chance.
Mais voilà, sur tout le week-end, j'ai été le seul à ne pas gueuler mes ordres sur mon chien; juste un murmure.
je suis arrivé 2 eme de mon groupe, et surtout, j'ai eu droit au coup de cœur du juge     .....     je savais plus où me mettre,  le sauvage était pris en flagrant délit de mise en lumière.
A la maison, le soir, il ouvre la porte du placard, et m'apporte mes chaussons, en faisant très attention de ne pas les abimer. Quand j'ai un coup de blues, il arrive, met ses pattes sur moi et glisse sa tête sous mon menton , quelques minutes.
Une fois, j'ai fait tomber une tomate cerise par terre, il l'a ramassée et me l'a rendu, sans l'abimer, alors qu'il adore ça .   
Voila le monstre ...   alors tu comprends un peu mieux pourquoi il est mon garde fou, mon ange gardien.

Je me suis surpris à sourire en écrivant ça.  ce sont des muscles qui avaient complètement oublié qu'ils existaient.
Ma Pitchoune doit guider mes pas, mes mains, les bricolages en bois que je fais, elle va les faire avec moi.

merci le forum, et ses habitants

un pas après l'autre, courage

Patrice

Hors ligne Alice

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 505
  • Mais où es-tu ???
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #7 le: 19 octobre 2023 à 15:34:04 »
Moi j'adore les chiens Patrice, et je comprends complètement cette connexion que tu peux avoir.
J'ai mon toutou d'amour depuis 10 ans aussi et j'ai maintenant celle de mon JP, car lorsqu'on s'est rencontré on avait chacun le notre...
J'avais mal au cœur pour elle qui a perdu son "papa" et j'ai essayé de compenser. Elle déprimait, et c'est finalement mon chien qui l'a forcé à jouer et à de nouveau remuer la queue!

Je comprends ton point de vue quand tu dis que tu veux rester pour ton chien, et c'est très beau !
Tu es parti, mais tu habites ce que je suis devenue...

Hors ligne Loma6061

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 358
  • Avancer n'est pas oublier
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #8 le: 19 octobre 2023 à 17:46:11 »
Bonjour Irus,
Je découvre ton post et les commentaires qui ont suivi, je t'apporte toute ma compassion parce que j'air rarement lu un récit aussi triste, c'est terrible ce qui t'est arrivé, la défaillance de la médecine, le fait que tu te sois retrouvé aidant pendant toutes ces années, je n'ose imaginer. Mon histoire est plus simple, mon mari est décédé d'une embolie pulmonaire en quelques minutes, donc je n'ai pas vécu outes ces années de longue maladie dont tu parles. Tout allait bien et puis c'était fini ...
Je suis comme toi, mon chat Vanille me permet de survivre, elle est atteinte d'une maladie rénale donc je pense qu'elle ne durera pas longtemps, mais j'en profite pour le moment, c'est bienvenu, nos animaux à 4 pattes nous apportent tellement d'affection, de doucueur, tout ce dont on manque après la dispartition de nos amours.
Je pense qu'en 4 ans tu as fait tout ce qu'il fallait pour te permettre de continuer, et continer ne veut pas dire être heureux, mais on poursuit notre route car notre heure n'est pas venue. Pas le choix.
Ton psy t'a donné une bonne piste, ce forum, tu y trouveras un moyen in extrémis de crier ta douleur et ta colère, il y a de quoi à te lire ...
Tu te demandes comment tu sors de là, de ta souffrance je suppose, de ta solitude, on est tous dans le même schéma lorsque le lien émotionnel qui nous lie est rompu. L'âge et les conditions de vie sociale font la différence dans le timing, certains rebondissent plus vite que d'autres. J'ai 63 ans et je resterai sur les 27 ans de vie commune que j'ai vécu avec mon Laurent, j'espère juste accepter qu'il ne soit plus là pour arriver à continuer seule, même si ça n'a plus la même saveur, pouvoir continuer à vivre dignement.
Pensées pour ta Pitchoune et pour toi
Jusqu'à ce que ta mort nous sépare, jusqu'à ce que ma mort nous réunisse ...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6395
Re : je n'y arrive pas
« Réponse #9 le: 19 octobre 2023 à 17:52:04 »
Citer
Qiguan, tu m'as demandé de parler de mon chien.  tu veux sans doute savoir pourquoi un simple toutou peut m'empêcher de commettre l'irréparable...
je n'ai aucun doute sur le rôle de nos animaux à 4 pattes
le mien, le notre a pu continuer à être mon ange gardien pendant 5 ans  ... après le décès de mon aimé
j'ai eu d'autres chiens avant mais ce qui s'est tissé là après le décès de mon mari est très différent en profondeur et intensité
son départ en 2019 a été un moment très dur pour moi mais d'autres ami.e.s du forum qui avaient vécu cette situation m'ont bien accompagnée

Prends soin de toi comme ta pitchoune voudrait
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char