Auteur Sujet: Je me joins à vous  (Lu 13566 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Je me joins à vous
« Réponse #15 le: 23 Octobre 2012 à 07:31:40 »
Oh Malika,

Je regrette de ne pas avoir reçu ta bouteille à la mer hier soir, la marée ne me l'a apportée que ce matin.

A l'heure qu'il est, j'espère que tu as trouvé un peu de répit, même si ça n'est que pour quelques instants.

Pour te permettre de récupérer un peu après toutes ces émotions qui t'ont anéanties hier, je t'offre mon épaule. Elle n'est pas bien solide, mais au moins elle t'apportera chaleur, compréhension et réconfort.
Laisse toi aller, n'aie pas peur, elle ne dira pas "d'âneries", elle ne te jugera pas, elle sera juste présente pour te permettre de remonter un à un les paliers de ta souffrance.

Ce petit moment de paix et de douceur dans la tourmente rien que pour toi...

Cathy

Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne Marina Saboya

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
Re : Je me joins à vous
« Réponse #16 le: 25 Octobre 2012 à 07:59:19 »
Oh, Malika, Malika qui exprime de façon si … physique ses émotions.
Et comme tu as raison de le faire. Tout ton corps est en alerte, en bien comme en mal et cela te permet d’évacuer, comme les larmes, les cris...

La colère, la violence verbale, la nausée sont autant de moyens de prouver que l’on existe, oui, comme les caresses … du vent sur « une île aride ». Tu es vivante. Et c’est très important. Certains, comme moi, se jettent dans les travaux d’Hercule, tâches irréalisables « avant », challenge maintenant, et besoin de le faire souffrir ce corps pour prouver qu’il existe.
Mais la haine… Pour moi, c'est une mauvaise compagne dans notre état.

Les cons, il y en a partout et s’ils sont bêtes, ils ne sont pas méchants, souvent.
Les méchants, les insensibles, les « je-sais-tout » sont à fuir.

J’ai vécu le petit bureau au fond du couloir, avec un personnage en blouse blanche qui se protège derrière des mots (et comment lui en vouloir, s’il ne se protégeait pas il finirait à l’asile), j’allais simplement le questionner sur le fait que Pierre (mon Pierre) avait le teint si jaune, un ictère, docteur ?

Et oui, moi aussi : Madame, c’est fini, nous ne pouvons plus rien faire, plus de reins, le foie est métastasé, les poumons aussi, et certains os… Il faut vous préparer.

Mais c’est à moi qu’il parle ? C’est de Pierre qu’il parle ? Mais je ne suis pas d’accord moi ! Je ne veux pas ! C’est moi qui décide, je suis responsable de lui, comme lui de moi !

Et comme toi, sortie de ce bureau comme une somnambule, la douleur pénètre si insidieusement dans le cerveau, elle distille son effet, elle bloque la respiration… Instant de panique totale, au bout du couloir, la chambre de Pierre, il m’attend, il va m’interroger sur ce qu’a dit le médecin.
Ma décision est prise en un dixième de seconde : Le médecin a décidé de  cesser certains traitements qui semblent ne pas avoir les effets escomptés et des effets secondaires pénibles. C’est bien, a-t-il répondu, je suis tellement fatigué par tous ces médicaments, ils me foutent la santé en l’air.

Et cette dernière semaine, lui et moi, jour et nuit. Une fusion totale. Aucune question grave. Des câlins, des caresses, des douceurs, des rires et des souvenirs, des attentions, des protections contre tout ce qui pourrait le contrarier, le blesser, l’affoler, des mensonges, des regards.

Je savais.
Savait-il ?

Aujourd’hui, 27 mois après, je peux revivre ces moments si atroces et si doux… oui, si doux, presque... un merveilleux cadeau, (oui, je vais en choquer plus d'un) tant nous avons été proches, je peux les revivre sans pleurer.
J’ai fait la paix avec …
Avec quoi ai-je fait la paix ? Avec la vie qui l’a abandonné ? Avec la mort qui me l’a pris ? Avec Dieu, un Dieu, n’importe lequel, qui nous a oubliés ?

Avec moi, simplement qui ai fini par accepté cette épreuve que je ne souhaite à personne.

Sur ce long chemin, je suis encore. Car si j’ai accepté l’épreuve, je ne me résous pas à accepter la perte de mon Amour. J’avance et reviens en arrière, mais je ne m’arrête plus pour me regarder souffrir, je ralentis, souffle et cherche encore une main tendue, une voix pour m’encourager, je n’entends plus les cons (disons le mot franchement), je ne réagis plus aux provocations, j’évite les pièges, je me protège. Et c’est en cela que l’horizon s’éclaircie.

Malika, tant de deuils en si peu de temps, c’est tellement dur.
Et je sais que ce que je peux écrire te semble à mille lieux de ce que tu vis aujourd’hui.
Juste un souffle d’espoir, comme la caresse d’une brise d’été.

Je t’embrasse fort.

Marina
PiMa

Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Je me joins à vous
« Réponse #17 le: 25 Octobre 2012 à 08:02:31 »
Bonjour Malika,

Je suis comme Gérard, difficile de trouver les mots...
Tout de même un peu étonnée par la réflexion de ton psy, heureusement que l'osthéo a pris soin de toi !

Je comprends ta colère, c'est souvent le sentiment qui domine chez moi. Quand on a la rage, la souffrance est moins vive, elle s'assoupit un instant ; c'est en tout cas comme ça que je vois les choses.
Mais c'est vrai que c'est épuisant, alors un peu de ma force pour toi en ce jeudi matin, accompagnée de beaucoup de tendresse

Cathy :-*
Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Je me joins à vous
« Réponse #18 le: 25 Octobre 2012 à 08:30:41 »
Oh Marina,

Que de sagesse, d'amour et de paix dans ton message !
C'est donc possible ??

Merci à toi pour ce moment d'apaisement, du fond du coeur

CAthy  :-*
Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne marcel09

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Mon doux et merveilleux Amour
Re : Je me joins à vous
« Réponse #19 le: 25 Octobre 2012 à 14:11:37 »
Malika, Ephémère, Marina, Cathy et vous tous,

Je viens de relire en intégralité ce fil, et je dois avouer avoir été profondément touché.
Je ne me doutais pas chère Malika, lors de mon premier post, l'étendue de ton supplice, de ton désespoir, et mes paroles de ce jour là ont été suivies de beaucoup d'effets.
Tu as déversé tout un torrent de pleurs, de peurs, de haines envers les cons, et comme tu l'as souligné aprés ton bain, une grande partie s'en est allé avec l'eau dans le Rhône. ;)
Mais malheureusement il en reste encore pas mal, et effectivement, le carnet d'adresses va devenir une peau de chagrin, mais au moins cette peau vaudra que l'on s'y enveloppe dans les longs moments de désespoir qu'il nous reste à traverser.
Je n'ai pû attraper ta bouteille, mais dis toi que dans de pareils instants, je reconnais y avoir eu recours en solitaire. Je n'en suis pas fier pour autant, et je sais que Claudine m'en veux un peu.
Hier, j'ai rencontrais en sortant de chez lz kiné, un ancien collègue. Ce "connard", m'a dit tout tranquillement: j'ai appris pour ta femme, pourtant elle allait mieux! Ce à quoi, j'ai répondu, oui tellement mieux qu'elle en est morte. Que dire d'autre?
Si on avait la possibilité de regrouper tous ces personnages, tous les bateaux du monde seraient insuffisants. On pourrait au moins en couler une grande partie.
C'est vrai que moi aussi je supporte de moins en moins la bêtise, et je deviens acariâtre. Je ne sais comment m'en sortir.
Je suis en train de me noyer à nouveau,(un comble moi qui suis maître nageur).
Vingt semaines que je récupérais les cendres de Claudine pour les metttre dans la niche funéraire.Vingt semaines à repenser aux derniers instants,, à ces 4 jours d'hospitalisation, à sa souffrance, à tout ce que je lui ai demandé de faire( ballades, randonnées au cours de notre dernier voyage en Guadeloupe en sachant qu'elle était fatiguée, mais je ne savais pas à quel point  ???). Nous n'avons eu connaissance de l'aggravation qu'à notre retour. Et puis l'espoir de l'amèlioration jusqu'en avril. Tout tourne dans ma tête, et depuis hier dans mon estomac. Des nausées à m'en faire vomir, ne rien manger, plus faim, plus envie de rien.
Triste comme le ciel. Plus de rayon de soleil ni de coin de ciel bleu.
La colère qui me dévore, cette colère contre toute cette médecine qui n'a pû enrayer cette maladie, et laisser vivre ma Claudine.
Que tant de choses nous nous étions promises? tout cela ne sera pas réalisé et j'ai mal.
Je ne pensais pas en arriver à ce stade au début de mon post.
Désolé pour ces tristes remous qui m'inondent. :'(
 bise à vous toutes et tous

 :-* :-*

Marcel
Savoir souffrir en silence sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à en vouloir mourrir et se relever
Comme on renait de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé,
Florent Pagny, Pascal Obispo ( Savoir Aimer)

Hors ligne marcel09

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Mon doux et merveilleux Amour
Re : Je me joins à vous
« Réponse #20 le: 25 Octobre 2012 à 15:49:04 »
Bonjour Malika,

Merci pour ton épaule tendue.
Je veux bien m'y épancher un peu et retrouver un semblant de mieux être.
Les larmes versées seront salutaires.

 :-* :-*
Marcel
Savoir souffrir en silence sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à en vouloir mourrir et se relever
Comme on renait de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé,
Florent Pagny, Pascal Obispo ( Savoir Aimer)

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Je me joins à vous
« Réponse #21 le: 25 Octobre 2012 à 19:46:50 »
Bonsoir à vous tous,

Oui Malika, j'ai bien compris après coup la question du psy, c'est vrai que sur le moment, elle m'avait parue un peu dure.

Je vous rejoins tout à fait quant à votre opinion sur les c...       C'est vrai que nous pourrions écrire un recueil des inepties que nous entendons chaque jour !

Mon frère m'a confié hier soir, qu'une de mes "amies", le jour des obsèques de Xavier lui avait dit "qu'elle espérait bien que je rencontrerais quelqu'un rapidement, d'ici la fin de l'année".  Impossible pour moi de commenter cette phrase tellement la colère (à  la limite de la haine) m'étouffe...

Comme tu le dis Marcel, notre carnet d'adresse va se réduire à une peau de chagrin, et chagrin est bien le mot.

Restons solidaire, ne nous lâchons pas la main

Je vous embrasse
Cathy



Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne tiobob

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • carpe diem
Re : Je me joins à vous
« Réponse #22 le: 25 Octobre 2012 à 22:41:06 »
je lis tes posts, et je ne sais quoi dire sinon: quel desastre!

comment peut on encore laisser des gens si seuls face à des maladies si lourdes???

Je n en revient tout simplement pas que ça arrive chez nous, et pourtant c est bien vrai....

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Je me joins à vous
« Réponse #23 le: 26 Octobre 2012 à 08:05:27 »
Malika, Malika,

Mon sang s'est glacé en lisant ton message.
Quelle cruauté, quelle folie ! Pour résister à tout ça et ne pas devenir violente dans ta désespérance, combien tu as du prendre sur toi, te retenir ? sûrement pour Pierre, oui sûrement pour ton Pierre.

Crache aujourd'hui cette haine, nous pouvons la comprendre et l'accepter.

Et en retour, je t'envoie toute ma tendresse et ma chaleur

Je t'embrasse
Cathy
Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Re : Re : Je me joins à vous
« Réponse #24 le: 26 Octobre 2012 à 08:09:45 »
Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne marcel09

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Mon doux et merveilleux Amour
Re : Je me joins à vous
« Réponse #25 le: 26 Octobre 2012 à 09:52:05 »
Ephémère, Malika, Tiobob,

Je lis vos posts, et je dois vous dire que je suis sincérement désolé de vous avoir évoqué mes souvenirs malheureux certes, mais tellement moins tristes que les votres. :-X
La manières dont vous avez été traitées par le corps médical est totalement inadmissible, et chère Ephémère, je comprends ta colère. ??? Il ne peux y avoir d'autres sentiments qui émergent devant une telle barbarie.
J'ai eu la "chance"  :-\que Claudine ne se retrouve pas dans un état nécessitant une mise en soins palliatifs.
La chute a été trop brutale. Quant à  l'oncologue je ne l'ai pas vu le jour du décès. Elle était de garde le dimanche, et le lundi (fatiguée), ??? , je n'ai eu affaire que 5 minutes à l'interne, et encore  parce que je l'ai trouvée dans le couloir devant la porte de la chambre voisine.  Claudine avait lorsque je suis arrivé les lèvres déjà glacées, mais à entrouvert les yeux à mon baiser :'(. Encore un brin de conscience. Elle m'attendait certainement pour plonger dans un coma partiel  :(
Ensuite c'est l'infirmière qui a pris le relais, et je dois dire qu'elle a été parfaite, m'accompagnant durant les derniers instants de vie, appelant avec mon portable mes enfants et autres amis, tout en me rassurant, sa main sur mon épaule :'(
Oui, elle a été parfaite et tellement Humaine. Pour l'oncologue, je n'ai pas eu de nouvelles, ni de mot de condoléance, pas plus d'ailleurs que du médecin traitant ???. Là, c'est un peu dur à passer. Le cancérologue qui l'avait opéré en 1997 et 2003, par contre était présent au cimetière.
Quant aux phrases assassines, mis à part, le temps adouci tout, tu vas oublier et recommencer à vivre(mais avec qui? et pourquoi?), tu es encore jeune (tu parles 63 ans le 19/11), pour le jour d'anniversaire comme Tiobob je crois, je ne parle pas d'age en ce qui te concernes. Enfin des fadaises, mais rien de bien méchant, mis à part celle de hier ou cet ancien collègue me disait, pourtant elle allait mieux.  ???Oh que oui, la preuve. Maintenant elle est complétement soulagée, et ne souffre plus.
Bon assez ruminé. Je vous souhaite une douce journée et vous embrasse.

 :-* :-*
Marcel
« Modifié: 04 Décembre 2014 à 22:57:50 par Webmaster »
Savoir souffrir en silence sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à en vouloir mourrir et se relever
Comme on renait de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé,
Florent Pagny, Pascal Obispo ( Savoir Aimer)

Hors ligne marcel09

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Mon doux et merveilleux Amour
Re : Je me joins à vous
« Réponse #26 le: 26 Octobre 2012 à 10:02:53 »
Malika,

Tu nous dis que ta nuit a été douce et d'humeur lutine. Pour ma part, j'ai rêvé de Claudine, nous étions dans 2 lits séparés, genre dortoir d'internat, et elle s'est soulevée de son lit pour me tendre ses lèvres. Je me suis réveillé, et me suis retrouvé appuyé sur mon coude et tentant de l'embrasser. Bien sûr, il n'y avait que du vide, mais bon dieu que c'était agréable. ;)
Aprés par contre, le reste de la nuit a été plus perturbé.
Mais enfin je ne me plains pas, j'ai embrassé un doux fantôme. ;)
Bonne sophro, et bonne déchetterie. Claudine en faisait de temps à autre pour se débarrasser de sa maladie. Cela l'aura sûrement prolongé :-\
Bonne journée.

 :-* :-*

Marcel
« Modifié: 26 Octobre 2012 à 10:39:28 par marcel09 »
Savoir souffrir en silence sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à en vouloir mourrir et se relever
Comme on renait de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé,
Florent Pagny, Pascal Obispo ( Savoir Aimer)

Hors ligne marcel09

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Mon doux et merveilleux Amour
Re : Je me joins à vous
« Réponse #27 le: 26 Octobre 2012 à 13:59:42 »
Malika,
Oh que oui, qu'il était doux ce baiser, et comme j'aimerais en savourer d'autres.
Un souvenir de jeunesse, nos premiers baisers étaient tellement assidus et longs, lorsque nous nous retrouvions aprés ces abscences dues ua lycée ou à l'armée, qu'au bout de deux ou trois jours de nos passions, son menton était tout irrité et elle commençait à avoir des petits morceaux de peau qui se soulevaient. Il faut dire que la barbe un peu dure, et elle servait un peu de rape. Nous en rions toutes les fois, et elle se faisait gentiment chambrée par ses copines de classe. Marcel est venu ce WE, s'entendait elle dire.
Mais cette nuit c'était tellemnet différent, tellement doux et tendre. Un vrai baiser d'amour, hélas de rêve!!!

Bises  :-* :-*

Marcel
Savoir souffrir en silence sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à en vouloir mourrir et se relever
Comme on renait de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé,
Florent Pagny, Pascal Obispo ( Savoir Aimer)

Hors ligne germinou

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 486
Re : Je me joins à vous
« Réponse #28 le: 26 Octobre 2012 à 19:45:03 »
Bonjour Malika
Je connais cette fatigue, je me suis occupée de mon époux dépressif 7jours sur 7 durant 2 années complètes 24h sur 24...parce qu'il était suicidaire et que je refusais de l'interner en psychiatrie (De 1 parce que des fois ils les échapent et vlan à ce cout là.. le malade ne se manque pas! et de 2 parce qu'ils les droguent comme ca ne se peut pas!!) Dan voulait minute après minute s'enlever la vie...j'avais cachée tous les cordes, camoufler les couteaux de cuisine, il allait dans le garage 30 secondes je le suivais...enfin Bref je sais ce qu'est d'être constament inquiette et de devoir être là à TEMPS PLEIN parce que je n'avait aucune aide!!!   
La différence avec vous ,c'est que Dan est toujours avec moi. Par la suite il a commencer à aller mieux et maintenant après un an et demi il va bien!!!!  Et là je perd ma Maman ???  Je travaille depuis peu de temps avec des médecins et ils mon bien avisés que cette état de fatigue peu facilement durer 3 ans..OUF, Parce que l'on c'est épuisées à la tâche!! Alors Malika sache qu'il y a de l'espoir..moi il me reste encore 1 an 1/2 de fatigue accumulée ,mais comme le temps passe vite bientôt je retrouverai la forme physique ,mental,etc etc.. et toi aussi. Et pour ceux qui ne comprenne pas ca et bien si un jour ils le vivent, ils comprendront et viendront t'en parler, j'en suis sur!!
Bon courage!   ON LACHE PAS!!
SYLVIE

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Je me joins à vous
« Réponse #29 le: 27 Octobre 2012 à 07:56:56 »
Bonjour à tous,

Histoire d'amener un rayon de soleil sur ce fil bien triste par moments, et pour écrire qu'un seul geste peut parfois racheter tous les comportements de nos proches.

Hier après midi, alors que j'étais seule, la tristesse chevillée à l'âme, les larmes intarissables après avoir trié des papiers qui attendaient depuis des mois, bref, dans cet état que nous connaissons tous bien et qui nous entraîne au fond du gouffre, soudain, un rayon de soleil.

Un ami, qui habite à environ 700 km de chez nous était devant ma porte ! Il était en stage dans la région et n'a pas hésité à faire 150 km de plus pour juste venir m'embrasser ! Mes larmes ont redoublé, mais cette fois de joie et de reconnaissance mêlées !

Cette visite rachète toutes les saloperies entendues cette semaine, toutes les défections face à ma tristesse et je voulais vous en faire profiter.

La vie peut parfois nous réserver (oui, encore, et malgré tout) des surprises qui réchauffent le coeur.

Je vais essayer de conserver le bénéfice de ce petit bonheur aujourd'hui. Pas facile, creux de la vague mais sait on jamais...

Je vous embrasse fort
Cathy

Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers