Auteur Sujet: Je me joins à vous  (Lu 13570 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne kika

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 211
Je me joins à vous
« le: 15 Octobre 2012 à 09:59:10 »
Bonjour à toutes et à tous,

Tout d'abord merçi a toutes et à tous pour le soutien que vous m'apporter. Mon Pierre est décedé le 17 Aout...Je viens tous les jours sur ce forum vous lire et cela m'aide énormément. Vos mots disent si bien tous mes maux. Je me sens comprise, aidée, soutenue bien plus que dans la vie "réelle", quand bien même je ne me manifestait pas.
Mon pierre est mort à 52 ans d'une maladie inconnue, effroyable. Je l'ai accompagnée seule jusqu'au bout? Heureusement que j'ai pu avoir des auxiliaires de vie depuis le mois de Mars. Personne n'a l'air de comprendre que je suis fatiguée au dela de tout aussi bien physiquement, psychiquement, émotionnellement. Etre responsable100% de quelqu'un, être en etat de vigilance constamment car il ne pouvait plus parler, bouger, manger etc.Sa souffrance ... Ce fut très dur pour lui, pour moi....Sa mort a été une liberation pour lui mais pour moi l'enfer continue....

Encore une fois merçi pour l'existence de ce forum

Malika

Hors ligne Marina Saboya

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
Re : Je me joins à vous
« Réponse #1 le: 15 Octobre 2012 à 10:32:15 »
Malika,

Nous sommes toujours trop sur ce forum à exprimer nos souffrances, toujours trop, mais jamais assez pour avancer ensemble, pour prendre le relais, et pour se soutenir.

TRAVERSER LE DEUIL : Comprendre, être accompagné, partager.

Je t'embrasse Malika.

Marina
PiMa

Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.

Hors ligne marcel09

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Mon doux et merveilleux Amour
Re : Je me joins à vous
« Réponse #2 le: 15 Octobre 2012 à 10:37:17 »
Bonjour Malika,

Comme on me l'a souhaité avec beaucoup de retenues, bienvenu parmis nous. Un malheur de plus à déplorer, une vie brisée, un couple, une famille brisée.
Tu as pu le lire, puisque tu nous suis depuis quelque temps, nous nous épaulons les uns les autres. Nous sommes tous des béquilles pour qui en a besoin, et tu en as bien besoin. Je ressens ta souffrance dans ton texto.
Ton Pierre a souffert de sa maladie rare, mais tu l'as accompagné jusqu'au bout, et c'est bien là l'essentiel. Il a pu admirer ton courage, savoir combien tu l'aimais, mais maintenant qu'il n'est plus présent, il te manque cruellement, sa maladie te manque car elle te liait à lui d'une façon telle que l'on est capable de ressentir les besoins avant qu'ils ne soient exprimés.
J'ai ressenti ces effets avec Claudine que j'ai accompagné durant 15 longues années durant son cancer, mais plus assiduement depuis 2006, puisque j'étais en longue maladie pour la soutenir. En 2009 il y a eu la retraite, et le 4 juin, la fin de l'interminable combat, de l'enfer comme tu le dis. Alors à ce moment présent, on commence à ressentir de la fatigue, de la lassitude, un grand vide qui nous aspire.
La personne tant aimée n'est plus présente à nos côtés," nous ne servons plus à rien", pourquoi continuer?
Il faut alors se battre contre nous même, contre la solitude, le manque de réconfort de la famille, des "amis", mais il est nécessaire de continuer le combat pour faire vivre, toi ton Pierre, moi ma Claudine,.....afin que personne ne les oublient.
Viens nous parler de votre combat, de cette lutte journalière. Raconter, raconter encore, les bons, les moins bons moments passés ensemble pour éroder cette douleur et la rendre enfin supportable. Certes il va falloir du temps, mais maintenant plus rien ne presse. Il faut nous reconstruire et avancer, jour aprés jour.
Je te souhaite plein de courage te t'envoie toutes mes pensées positives pour cette journée. Demain sera un autre jour.
 :-* :-*
Marcel
Savoir souffrir en silence sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à en vouloir mourrir et se relever
Comme on renait de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé,
Florent Pagny, Pascal Obispo ( Savoir Aimer)

Hors ligne Marina Saboya

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 657
Re : Je me joins à vous
« Réponse #3 le: 15 Octobre 2012 à 11:44:04 »
Oh, Malika, quel enfer as-tu vécue?
De quel enfer reviens-tu avec tant de courage?

Tu viens ici demander de l'aide et en réalité, nous avons à apprendre de toi.
Voir ainsi son époux, son ami, son amant, "son doux, son tendre, son merveilleux Amour", perdre la tête et perdre pieds, te regarder sans te voir, te parler sans un mot, t'appeller pour mieux te repousser...
Mon Dieu (???), pourquoi vous faire subir tout cela, à toi et à lui?

Oui, tu as été merveilleuse, non, tu n'as rien à te repprocher, oui, il a compris combien il pouvait compter sur toi, oui, à présent il est en paix, et enfin serein, sans douleur et toi, maintenant, il te faut t'occuper de toi. Uniquement de toi.

Ceux qui se sont enfuis?... Comme souvent. La peur. L'indifférence. Peu importe.
Ceux qui sont là aujourd'hui, seuls comptent.
Des enfants peut-être?

Je t'envoie tendresse et courage.

Marina
PiMa

Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Je me joins à vous
« Réponse #4 le: 15 Octobre 2012 à 13:43:42 »
Kika,

Ton calvaire m’émeut profondément. Je sais aussi qu’on s’effondre quand on n’est plus obligé de « porter » l’être aimé après sa disparition. N’hésite pas à montrer à ton fils que tu as toujours besoin de son soutien. Il en a peut-être besoin pour se sentir utile. Pour ma part, quand cela allait mieux, après des années noires où ma fille ainée a été à mes côtés, j’ai fait l’erreur de lui dire qu’elle devait maintenant mener sa vie que j’y arriverais sans elle, qu’elle devait prendre ses décisions sans faire attention à moi. Elle qui voulait toujours aider tout le monde devait se sentir inutile, alors que je pensais lui donner de la liberté, mais elle aurait eu besoin qu’on lui dise qu’on avait besoin d’elle.

Tu as raison de te préserver de ceux qui t’ont fait du mal. Par ton deuil, tu vas continuer à te transformer. Sur ce chemin, je te souhaite beaucoup de courage. Viens nous parler autant que tu en as besoin.

Prends bien soin de toi et si ce ne serait que pour ton fils

Méduse

Hors ligne ROUBOU35

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 201
Re : Je me joins à vous
« Réponse #5 le: 15 Octobre 2012 à 14:25:35 »
Bonjour Malika,
Que dire de plus si ce n'est que tu as vécu l'inimaginable ? Et comment s'en sortir après? quelle impression de vide, de soulagement aussi car sa souffrance n'est plus. Tu as vécu le pire et c'est normal que tu aies souhaité que cela finisse un jour. Quel courage tu as eu et ton fils aussi! Quelle abnégation pour endurer tout cela ! te retrouver toi après cela va te demander du temps et beaucoup de courage. Tu as besoin de ton fils qui a été formidable aussi (beaucoup auraient fui) et il a besoin de toi . Je vous souhaite à tous les deux vraiment beaucoup de courage et cela se fera par petits pas, écoute-toi maintenant. Prends soin de toi.
Amicalement
Dominique

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Re : Je me joins à vous
« Réponse #6 le: 16 Octobre 2012 à 14:21:12 »
Bonjour Kika,

Ton chemin ressemble étrangement à celui de ma belle-fille si admirable dans l'aide et le soutien qu'elle a apportés à mon fils,Antoine, décédé à 37 ans d'une maladie incurable en juillet 2011.

Jusqu'au bout elle a fait le maximum pour son mari, son amour, le papa de nos petits enfants, pendant deux années.

Par contre Antoine, bien qu'emprisonné dans son corps, ne parlant plus aussi a gardé toute sa lucidité jusqu'à le fin.

Dans ces cas-là seul l'amour qui unit deux êtres, l'amour qui se vit au quotidien permet de comprendre que l'on ait tenu le coup.

Ma belle-fille a été très fatiguée, elle aussi devant assumer, à 35 ans, son travail, s'occuper des petits, gérer le quotidien ... bien sûr des intervenants à domicile étaient là, mais chaque matin, chaque soir et les week-end, elle s'est occupée de son Amour.
Nous l'avons aidé bien sûr prenant le relai certains week-end, certaines nuits pour qu'elle se repose.

Parfois on se demande comment on peut supporter tout cela avec une force incroyable ...  oui la mort est une libération, un soulagement mais l'après laisse un grand vide, c'est certain.

Maintenant il faut vivre pour les enfants, toi pour ton fils et oui cette traversée du deuil nous fait grandir ... et l'amour de ton Pierre est toujours là, blotti au fond de ton coeur, il te fait avancer, aller vers le meilleur.

De tout coeur avec toi

Marithé

"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne marcel09

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Mon doux et merveilleux Amour
Re : Je me joins à vous
« Réponse #7 le: 16 Octobre 2012 à 15:05:33 »
Bonjour Malika, Marithé,

Comme tu le dis Malika tu as marché dans la Vallée de la Mort. Mais cette Vallée, représente l'enfer sur Terre. Vous vous y êtes engagés sans espoir de solutions. Plus aucuns repères sinon celui de l'inéluctable.
Tu as tout de même remarqué que parfois il te regardait de façon différente, avec des yeux chargés d'Amour. Cette lutte de tous les instants que vous avez menés avec ton fils, vous aura permis de vous retrouver, de lui redonner une confiance en lui.
Vous devez continuer sur ce chemin de confiance mutuelle et de besoin l'un envers l'autre. C'est votre bouée de sauvetage. Bien sûr nous sommes présents pour entendre vos mauvaises pèriodes qui malheureusement surviendront. Mais vous serez deux à les affronter, dans une même communion.
On a coutume de dire que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Alors que de force avons nous en notre intérieur. Nos êtres aimés disparus nous en ont laissé à foison, et cette force nous devons la mettre à profit pour sortir du trou dans lequel nous sommes.
Nous n'avons pas le droit de ne pas l'utiliser pour avancer. Il est sûr que chaque pas demande beaucoup d'énergie, mais nos Amours en ont montré, et nous ont dévoilé le chemin du salut.
A toi Malika, à ton fils, à toi Marithé, à ta belle fille et petits enfants, je vous adresse mes meilleures pensées pour aller de l'avant et avancer le coeur un peu plus léger.

 :-* :-*
Marcel
Savoir souffrir en silence sans murmure,
Ni défense ni armure
Souffrir à en vouloir mourrir et se relever
Comme on renait de ses cendres,
Avec tant d'amour à revendre
Qu'on tire un trait sur le passé,
Florent Pagny, Pascal Obispo ( Savoir Aimer)

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Je me joins à vous
« Réponse #8 le: 16 Octobre 2012 à 21:19:26 »
Bonsoir Malika,

Je n'arrive pas à  trouver les mots qui pourraient t'apporter un peu de chaleur après ce que tu as vécu, ils seraient de toute façon bien dérisoires.
Mais je voudrai que tu sois sûre d'une chose. Je suis moi même auxiliaire de vie, et si les personnes qui t'ont aidée à t'occuper de ton amour t'ont assuré que tu avais été exceptionnelle c'est que tu l'as été. Nous rencontrons tant d'accompagnants qui ont démissionné... 
Il est normal que tu te poses des questions mais la seule à se poser est de savoir si tu lui as témoigné ton amour, et ça je suis sûre que  c'était le cas.
Il va falloir maintenant avancer, je t'envoie tout le courage possible pour cela.

Amicalement
Cathy
Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne cathy

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 236
Re : Je me joins à vous
« Réponse #9 le: 16 Octobre 2012 à 22:33:00 »
Merci à toi Malika  :)
Il est vrai que nous donnons beaucoup mais nous recevons aussi énormément, ton message en est la preuve
Courage
Je t'embrasse
Cathy
Et je flotte à l'envers, en attendant l'hiver
Givrée de solitude, perdant de l'altitude
Figée dans le silence, contemplant la mouvance
De cet amour fragile qui danse sur un fil
Bernard Lavilliers

Hors ligne lilas52

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
Re : Je me joins à vous
« Réponse #10 le: 19 Octobre 2012 à 11:22:47 »
Merci Malika,

ce que tu nous racontes je l'ai vécu, je n'arrive pas à être aussi claire que toi.
Je commence tout juste à m'avouer avoir baisé les bras plus d'une fois devant tant de souffrances que nous savions inutiles. Je culpabilisait tellement que je me disais par ta faute le malheur va arriver....
 
J'ai fait des choses que seul l'amour pouvait m'en donner la force.S'occuper d'un grand malade chez soi, même avec les aides extérieures, nous en avions la toute responsabilité.
 Mon mari qui était pour moi l'homme fort, rassurant est devenu mon enfant. Je l'ai bercé, et je crois que seules des années de vie commune et d'amour m'ont dictés ses gestes comme toi tu l'as fait.

Comme toi je remercie toutes ces personnes extérieures à notre famille qui sont venues nous aider. Je reste en contact avec la psychologue qui venait rendre visite à mon mari. Maintenant elle vient à la maison pour parler avec moi. Cela m'aide énormément car c'est la dernière personne avec l'infirmière qui l'ont vu avant qu'il ne tombe dans l'inconscience des médicaments.

Nous devons lutter pour nos enfants, je m'étais un peu éloigné d'eux pour les laisser respirer après cette épreuve, mais je pense que j'ai eu tort, et à vous lire j'en suis persuadée.

 Même si ces jours ci je suis dans le creux de la vague, je sais qu'une vague plus puissante me remontera.

Je salue ton courage et te souhaite de trouver un peu d'apaisement. Cordialement LILAS

Hors ligne moune

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 63
Re : Je me joins à vous
« Réponse #11 le: 21 Octobre 2012 à 19:11:01 »
bonsoir kika  mon mari est decede en juillet d un cancer   pendant 14 mois je la i soignee tout en travaillant je travaille a mon domicile, je peux commprendre ce que tu as vecu avec ton compagnon  je l ai aide jusquau bout le cancer l avait paralyse il a fallu qui reaprenne a marcher  il ne pouvait rien faire sans mon aide  tous les gestes du quotidien toilettes ect;;;; il avait un corset pour lui maintenir la colonne qu il fallait lui mettre avant qu il soit debout , je lui mettais au debut ca etait une horreur j avais peur de lui faire mal ou de faire une mauvaise manipulation enfin bref juste pour dire qetoute cette souffrance qu il a endure a servi  a rien  la maladie a etait la plus forte le seul reconfort que j ai c est qu il soit rester aupres de moi dans notre maison jusqua son dernier souffle ca fera 3 mois demain  et certaines personnes pas toutes bien sur croit que ca va  parceque je fais bonne figure le forum m aide beaucoup a comprendre ce que je ressens  bon courage a toi dans  l epreuve que tu vis   amities moune

Hors ligne Doromandre

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 141
Re : Je me joins à vous
« Réponse #12 le: 21 Octobre 2012 à 19:29:21 »
Malika, Ephémère,
Vous êtes magnifiques. Vos messages sont criants de vérité. Mon amour est parti d'un cancer voici 4 semaines aujourd'hui. Vos paroles pourraient être les miennes : l'accompagnement jusqu'au bout, les paroles idiotes des uns ou des autres qui vous feraient presque la morale du genre "je t'aurais cru plus forte". Vous décrivez si bien les comportements, ignobles pour certains, idiots ou maladroits pour d'autres,  l'hypocrisie, l'indifférence, la lâcheté. Au moins, mon époux avait prévu et avait demandé une cérémonie dans l'intimité, sans avis de décès avant la cérémonie, seulement avec les personnes vraiment proches, qui ont partagé notre vie dans la joie et dans la peine. Ce fut donc un moment d'une rare intensité et sincérité.
4 semaines après, je suis toujours dans la plus grande douleur ; l'absence est insupportable et comme beaucoup d'entre nous, j'ai envie parfois de m'envoler pour fuir la souffrance, pour le rejoindre. Il n'aurait pas voulu, je le sais. Mais je me demande comment je vais faire pour vivre sans lui. Chaque jour qui passe c'est pire. Dans tous les détails de la vie quotidienne, cuisine, achats, repassage, etc. je prends coup de poignard sur coup de poignard à l'idée du "plus jamais". C'est terrifiant. J'arrive à regarder les photos, je lui écris chaque jour. Parfois, je ne sors pas de mon lit : je voudrais m'écraser dans le sommeil et ne pas me réveiller. Les plus petits gestes du quotidien demandent un effort colossal. Le manque de mon amour est immense et je me dis que ma vie est finie. Je lis tous les messages du forum et je suis atterrée par tant de souffrance, tant de coeurs et de vies brisés, mais aussi admirative devant la somme de courage déployé pour survivre. Je vous embrasse tous tendrement.
Doromandre-Dominique

Hors ligne moune

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 63
Re : Je me joins à vous
« Réponse #13 le: 22 Octobre 2012 à 22:06:02 »
merci a toutes et  tous pour votre soutien et votre amities moune

Hors ligne Doromandre

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 141
Re : Je me joins à vous
« Réponse #14 le: 23 Octobre 2012 à 01:11:21 »
Malika, Moune, Ephémère,
Comme vous êtes de belles personnes, comme je voudrais vous connaître. On ressent tellement les mêmes émotions, on est tellement unies dans cette fichue galère.
Moi aussi Ephémère j'ai des minettes : 4 ! Deux d'entre elles sont mes anges gardiens et ne me quittent pas, jour et nuit, comme si elles savaient, comme si elles sentaient mon désespoir. Ephémère, j'aime ta douceur, ta manière de remettre les choses à leur place, avec indulgence, comme mon Amour savait si bien le faire. Il faut que je m'inspire de cette beauté d'âme. Merci pour tes remarques.
Malika, je te comprends tellement ! Nos vies, nos sentiments, on dirait des copier-coller. C'est tout pareil (sauf la bouteille !)
Courage Moune, tu as fait tout ce qu'il fallait. Je sais qu'on a toujours l'impression qu'on aurait pu faire plus et mieux, mais c'est déjà tant d'avoir été là pour eux, sans faillir.
Je vous embrasse tendrement.
Dominique