FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: Lysia le 15 Mars 2019 à 19:09:14

Titre: J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 15 Mars 2019 à 19:09:14
Bonsoir,
J'ai perdu mon mari en décembre.  Je n'arrive toujours pas à y croire... je l'attends tous les jours...
Je suis anéantie... :(
Je suis seule, sans enfant, la famille a pris ses distances depuis bien longtemps et mes propres problèmes de santé ont fait que nous n'avions plus de vie sociale...
Le soir le mal-être est insupportable...

Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: katrinap le 15 Mars 2019 à 19:25:04
ne restez pas seule, avec vous tout de même des gens près de vous? sinon venez crier ici votre douleur, racontez votre histoire elle sera lue et on vous répondra, on tentera de vous soutenir
amitié
katrin
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: capucine41 le 15 Mars 2019 à 19:53:09
Bonsoir, je me sens seule ainsi et depuis le 26 décembre 2018, j'ai perdu mon amie d'un cancer de la veine cave en trois mois, pas de famille décédés aussi, je me dits aussi tous les jours bientôt se sera mon tour, l'angoisse du silence, manger seule etc..... heureusement que mes animaux sont près de moi. Mardi je vais voir une asso dans ma région qui vient juste d'arriver, peut être que cela va changer mon quotidien. Je me dits qu'il faut positiver, c'est ce que les gens disent, facile à dire, mais ils ne sont pas à notre place. Courage.

Flo
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 15 Mars 2019 à 20:03:27
Merci de vos réponses, je vous raconterai demain... ce soir je ne peux pas...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 15 Mars 2019 à 21:30:16
Lysia,

Nous t’accueillons ici et nous ressentons ta douleur. J’ai moi aussi perdu l’amour de ma vie et je ne vois pas le jour où ce manque, cette solitude, cette tristesse, cette misère cesseront de me consumer.

Quand tu seras prête,  nous écouterons ton histoire avec attention.
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 15 Mars 2019 à 23:17:57
Lysia,

Ce que décris, ta solitude le soir, ton désespoir, ton refus, je connais aussi, comme tout le monde ici.
Alors viens quand tu peux, ici pas de jugement pas de conseil, une écoute et une empathie que je n'ai même pas ressentie avec ma psy.
Courage, nous sommes là pour t'entendre.

Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: malome le 16 Mars 2019 à 11:31:14
bonjour Lysia

si tu là sur ce forum c'est que comme nous ,tu connais la douleur de la perte d'un cher ton aimé ,à vous deux vous formiez un tout , comme si maintenant  tu étais  amputée d'une partie de toi même  ce drame est encore bien récent et pour l'instant tu es dans le déni , et tu ne vis pas tu respires juste pour ne pas en crever ,  nous avons toutes et tous connu cette période  plus ou moins longue , tu souffres , il ne faut pas rester seule ( oui je sais facile à dire) parfois tu reçois un ou des soutiens de personnes auquel tu n'aurais jamais pensé  avant , ici quand tu le pourras tu viendras dire  ton mal de vivre , ta douleur , ton manque , ici on peut tout dire  même ta colère si tu en as , ,tu trouveras de l'échange du soutiens malheureusement seulement virtuel   mais sincère , car ici nous avons des parcours différents  mais avec la même douleur , le même combat, avancer minute par minute d'abord , puis heure par heure , un jour à la fois , puis tu te diras ce que j'ai fais hier je peux le refaire aujourd'hui , découper le temps au début pour mieux le passer .
prendre soin de toi est primordial  comme manger , je sais tu vas me répondre je n'ai pas faim ou je n'ai pas envie de me faire à manger , ton corps lui pour l'instant à ses propre défenses mais il a ses limites
j'aimerais adoucir ta douleur , juste m'asseoir près de toi , chut ne dit rien laisse couler tes larmes

Amitié et douceur à toi et ton être aimé qui veille sur toi de là ou il est de cela sois en sure
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 16 Mars 2019 à 15:41:52
Bonjour,

Je vous remercie de vos soutiens...

Je suis obligée de faire un petit rappel historique de ma situation qui peut aussi expliquer pourquoi je suis tellement mal aujourd'hui...

Cela fait de nombreuses années que tout va mal...

2006 j'ai eu un cancer du sein – 3 opérations-25 séances de radioT – toute l'année à l'hôpital
2007 pneumonie due à une déficience du poumon en raison de la radioT, récidive en Juillet tous les mois à l'hôpital pour le suivi...
2008 je croyais pouvoir souffler mais ma mère a été diagnostiquée Alzheimer et nous l'avons prise chez nous car elle ne pouvait plus vivre seule en province – elle est restée 6 ans et moi j'ai été complètement démolie par la gestion de la situation
2014 comme j'ai littéralement craquée, un médecin m'a aidée pour la faire entrer en EHPAD
2016 nouvelle pneumonie, hôpital de nouveau
2017 suite au changement du médicament Lévothyrox je n'ai carrément pas pu sortir de chez moi durant six mois tant j'ai eu d'effets secondaires ...
2018 mon mari a dû consulter un cardiologue qui a diagnostiqué une arithmie cardiaque – ils l'ont traité par des médicaments, puis un choc électrique – comme rien n'était probant, ils ont décidé de l'opérer et lui ont dit que cette opération ce faisait très bien, il a devait entrer à l'hôpital le 14,11 être opéré le 15 et sortir le 17,11 .

Nous sommes donc allés le 14 pour son entrée, le soir même il m'a rappelé pour me dire qu'il avait été transféré en soins intensifs car il avait fait un oedème pulmonaire, son opération prévue était annulée...

Après de nombreux examens ils se sont rendu compte que son état pulmonaire avait été aggravé par la prise de médicament prescrit pour son arithmie, Le médecin m'a expliqué que pour pouvoir l'opérer ils allaient essayé d'améliorer la situation en lui donnant des corticoïdes..
La semaine précédant son décès il se sentait beaucoup mieux et le médecin m'a annoncé qu'ils allaient pouvoir l'opérer.

Le mardi le médecin m'a appelé à 8,30 pour me dire qu'il avait fait une brusque attaque cardiaque et qu'ils n'avaient pas pu le ranimer...

J' ai été comme un zombi pendant une semaine jusqu'aux obsèques.

Après engloutie dans une tonnes de papiers à remplir, de dossiers à préparer de visites à faire...

Je ne vous dis pas les problèmes que j'ai avec les administrations, j'ai l'impression d'avoir affaire à des gens qui ne comprennent rien aux dossiers qu'on leur présente,

Et je suis seule. Le fils de mon mari habite à 500 km et m'appelle peu. Je n'ai pas eu d'enfants et toutes ces années de galère ont écarté toute vie sociale... Je n'ai qu'une amie d'enfance qui habite à 900 km.

Je ne pourrai pas rester où nous vivions car c'est un pavillon assez isolé et le soir je suis morte de trouille.

Donc je vais devoir chercher un appartement à louer...

Parfois j'ai l'impression que je vais me réveiller d'un cauchemar mais non, il est bien mort et il ne reviendra pas … je n'arrête pas de lui parler, de l'attendre, je sais que c'est stupide mais je n'y peux rien, nous avions parlé de projets pour 2019 …
Lui a perdu la vie et moi j'ai l'impression que la mienne n'a plus aucun sens...

Je n'ai pas résilié son abonnement téléphonique car en appelant j'entends sa voix sur le répondeur... et je pleure....

Excusez-moi d'avoir été si longue ...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 16 Mars 2019 à 19:21:47
Lysia,

C’est beaucoup d’épreuves que tu as dû traverser. De mon côté, j’ai l’impression d’avoir la poisse tellement les malheurs s’accumulent depuis 2002. Je ne vais pas m’étaler, mais sache que je te comprends d’être épuisée, désespérée, effondrée. Ici nous sommes là pour t’écouter, peu importe la longueur du message, nous te lirons.

Tu ne seras jamais seule ici. Toutes mes pensées volent vers toi et ton aimé.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: malome le 16 Mars 2019 à 19:37:48
coucou Lysia

Que ton parcours personnel fut difficile ,et lui aussi , en plus de la douleur d'avoir perdue ton aimé ,  l'administration ne fait pas de sentiments , ils font leur boulot point barre , peut-être pourrais -tu te faire aider par une assistante sociale (encore que) pour les papiers
 normal (oui tu es normale ) que tu n'arrêtes  de lui parler ,  normal aussi que tu pleures , normal que tu es mal tout cela fait si mal ,  tu semble bien isoler sans personne pour te soutenir , pourtant tu as un grand besoin d'aide , ton médecin  peut-être s'il vous connaissait tous les deux  ou quelqu'un d'autre de professionnel
malgré toutes les difficultés prend soin de toi ,  je connais des difficultés physiques qui n'ont avoir avec les tiennes, mais je comprend ce que tu traverses  et j'aimerais te soulager , je ne puis que t'apporter mon soutien virtuel mais sincères
douceurs à toi , ton aimé veille sur  toi
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 16 Mars 2019 à 20:35:26
Lisia,

Tu es normale, moi aussi je me suis dit je vais me réveiller car je suis en plein cauchemar, il sera endormi près de moi, mais non les réveils sont durs. Je lui parle tous les jours, je pleure, il y a bientôt 10 mois, et c'est toujours aussi dur, j'ai des hauts grâce à mes enfants et mes petits enfants, j'ai cette chance.
Mais ici je déverse souvent ma colère, mon désespoir, et je suis non pas écoutée mais entendue. Alors n'hésite pas à venir.
Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 17 Mars 2019 à 10:59:54
Merci,  ça fait du bien d'être comprise... je pense que chacun réagit à sa façon... moi pour le moment je suis anéantie, j'ai l'impression que je suis morte avec lui, il me manque tellement et je n'ai plus goût à rien, je mange pour tenir debout mais depuis trois mois j'ai déjà perdu 8 kilos... je n'ai envie de rien, juste de m'enfermer dans ma chambre, d'éteindre la lumière et de me dire que demain je l'entendrai se préparer à sortir, mais non, rien.... tous les jours le même réveil, vide....
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: sylvie44 le 17 Mars 2019 à 11:47:29
Bonjour lysia
J'ai lu ton fil ,c'est très douloureux, je te comprends car mon mari a mis fin à ses jours depuis 11 mois.
Nous n,avons pas d'enfants.solitude et vide sidéral.
Les premiers mois impossible de manger grand chose .je passais la journée dans ma chambre j'ai aussi perdue beaucoup
De poid.

Envie de rien angoisse insomnie et puis avec l'aide de ma psychologue je crois que j'ai avancée petit à petit c'est encore
Très difficile mais quoi faire ???
Je me force pour la vie au quotidien, c'est vrai le temps modifi notre état mais ja pense qu'il faut beaucoup de temps
Pour être un peu mieux

Au début je voulais le rejoindre mais avec le soutien de ma famille et d'une amie j'ai surmonté temps bien que mal ce
Choc. La solitude c'est dure je ne connaissais pas  même quand je suis avec quelqu'un je me sens souvent seule .
Je crois que c'est un long chemin avec des hauts et des bas toute notre vie à basculée du jour au lendemain

Prend soins de toi  amitié
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 12:48:03
Comparer à vous, j'ai mes enfants et ils sont toujours là pour moi, mes petits enfants aussi. Mais la douleur est la même, je suis morte avec lui, ma vie n'a plus de sens. J'ai fait la promesse de ne pas mettre fin à ma vie et de l'attendre, mais ce jour là sera une délivrance, et j'ai demandé à mes enfants de ne pas être triste pour moi car je serai avec leur papa, enfin réunis.
Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 17 Mars 2019 à 12:58:11
Bonjour,

Le sentiment d’être seule même quand on est entourée de gens, je connais. J’ai déjà perdu 5 kilos et ce n’est que le 17e jour. En plus, je suis diabétique de type 1 et le fait de ne pas manger rend tout cela bien difficile à gérer. Je n’ai qu’une seule envie: rester au lit, dormir, m’envelopper de son peignoir et attendre que la vie passe. Je n’ai pas de conseils à donner, car j’en suis à mes débuts et chaque deuil est différent, mais je vous remercie de partager votre histoire ici, car cela me permet de me sentir comprise et moins seule.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 13:52:25
Tu n'es pas seule, nous sommes là pour t'entendre, 10 jours, 10 mois, 10 ans.... La souffrance est la même.

Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 18 Mars 2019 à 18:46:31
Chacun réagit à sa façon, je suis anéantie mais je me refuse à me laisser aller, mon mari m'a aimé comme j'étais, coquette, donc tous les matins et pour lui faire honneur je continue à m'habiller, me coiffer, me maquiller même si je ne sors pas...
La maison est très bien entretenue...  je me dis qu'il n'aimerait pas que je me laisse aller et que sa maison devienne un foutoir...
Mais je suis comme une automate, j'ai tellement mal que je pleure souvent en me disant qu'il ne méritait pas ça.... il s'est tellement battu, il avait tellement de courage, de personnalité, je n'arrive pas à me faire à l'idée qu'il est mort, que je ne le verrai plus...
Sorry, même écrire ça me fait pleurer....
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 21:16:18
Ne t'excuse pas lysia, perso c'est pareil

Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: malome le 18 Mars 2019 à 21:29:26
bonsoir Lysia

Comme une automate dis-tu normale  décembre c'est encore bien frais,  moi c'est arrivé  le 2 novembre  et  jamais plus rien ne sera comme avant , le manque , le silence, la solitude , les douleurs , les larmes ,  la fatigue,  je rêvais comme beaucoup d'entre nous de vieillir ensemble , ce bonheur  à tout  jamais exploser en plein vol  moi depuis bientôt cinq mois j'ai perdu 16 kilos et pourtant je me suis forcée à me faire à manger et manger , il y avait du rab donc pas de soucis de ce coté là ,  nous sommes entrer bien malgré nous sur un chemin long et ardu pas du tout linéaire avec des hauts et des bas , un combat de chaque jour à notre rythme pas à pas , sans forcer les choses , laisse tes larmes s'échapper ne te retiens pas de pleurer ,parfois aprés elles apportent un petit moment d'apaisement , et dis toi bien que tout ce que tu ressens c'est normal  oui tu souffres  et tu es normale
Amitiés et douceur à toi et ton aimé qui veille sur toi
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 18 Mars 2019 à 22:54:13
Vivre comme un automate, c’est comme ça pour plusieurs d’entre nous. On le fait parce qu’il le faut bien, mais la joie de vivre et le plaisir n’y sont pas.

Parfois je me réconforte en me disant qu’il est toujours là et que je ne le vois tout simplement pas, mais ensuite je me dis que même s’il est là spirituellement, plus jamais je pourrai le serrer dans mes bras, rire avec lui, avoir de longues conversations, ni des courtes d’ailleurs, l’appeler pour qu’il m’aide à réparer ma voiture, avoir ses enfants, le voir vieillir...alors je ne sais pas trop quelle sorte de consolation on peut avoir à avoir la conviction que son âme a survécu...qu’en pensez vous?
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 23:32:01
Ce que j'en pense c'est que je le reverrait à son heure, mais qu'il me manque, que j'ai un chagrin fou, que je dois attendre, que c'est long long long..... Que ma vie, ma survie n'a plus de sens que j'attends la fin du reste de ma vie car je suis déjà à moitié morte, je le suis à l'intérieur.

Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: pscar13 le 18 Mars 2019 à 23:50:13
Lysia,

C'est très beau ce que tu as fait et continue à faire pour lui, c'est une leçon de vie, tu es admirable, bravo.
Jusqu'au dernier jour, elle n'arrivait déjà plus à marcher, mon amoureuse a continué à vouloir se laver, s'habiller et se maquiller, et quand elle n'a plus pu le faire, elle a abandonné le combat.
Tu ne le verra plus près de toi, c'est si dur, mais il est dans ta tête et dans ton cœur, puisque tu continue à vivre et faire tout ça pour lui faire honneur.
Où qu'il soit, il doit être fier de toi, tu peux être fière de toi.
Je t'envoie plein de tendresse et de douceur.
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 19 Mars 2019 à 18:11:04
Merci à vous, vos posts me font du bien...

Quelqu'un a-t-il essayé l'hypnose pour apaiser la douleur ?
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 19 Mars 2019 à 19:21:08
Bonjour Lysia,

Je n’ai pas essayé mais je crois que je vais essayer. Si j’arrive à trouver le temps d’y aller car j’ai déjà plusieurs rendez-vous avec médecins, psy, etc. Si tu essaies, tu m’en donneras des nouvelles!

Amitiés
3mmane
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: qiguan le 19 Mars 2019 à 22:01:56
hypnose, EMDR aideront comme d'autres techniques dites psycho émotionnelles
cette aide pour que la souffrance soit tolérable sera utile si on se sent trop bas ...
mais le chemin sera à faire malgré tout
Je n'ai utilisé que la sophro et le Qi Gong car c'est mon métier, la méditation, l'EMDR ponctuellement avec internet voir boite à outil
affectueusement
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 19 Mars 2019 à 22:29:59
Merci pour les explications.

Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 23 Mars 2019 à 12:40:44
Le fils de mon mari est venu passer les deux derniers jours avec moi pour emmener toutes sortes d'affaires à la déchetterie, je dois me préparer à quitter la maison quand je pourrai justifier de mes revenus et devrai trouver un logement... rien que l'idée me rend malade mais je ne peux pas rester toute seule dans une grande maison assez isolée...
J'ai été sidérée de voir à quel point la perception de la mort n'a rien à voir selon que l'on perd son père ou son conjoint... son fils a été tout à fait "indifférent" à se séparer de nombreuses affaires... il n'est même pas allé voir son père au cimetière qui est à 500 m de la maison... il m'a semblé très froid...
Moi je suis toujours dévastée et je n'arrive toujours pas à intégrer que  si son corps est maintenant froid et figé dans son cercueil son esprit soit également mort... plus rien.... il avait une telle personnalité... il me manque toujours autant et j'ai l'impression que ma vie est foutue sans lui...
Rien qu'en écrivant ça je pleure.... c'est trop dur....
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: malome le 23 Mars 2019 à 13:23:49

 Lysia

bien sur que la perte de notre aimé n'est pas ressenti de la même façon que la perte d'un père, je ne sais pas si vous vous connaissez bien , mais peut-être  est-il passé au cimetière avant de venir chez toi , il t'a paru indifférent à  se séparer de nombreuses affaires , peut-être pour lui tout se passait à l'intérieur et qui te dit que plus tard (pas devant toi) mais qu'il s'est arrêté au bord d'une route et a laissé aller sa peine , parfois on pourrait être surpris en bien ou en moins bien si on pouvait lire dans la tête de nos proches ou même moins proches
Pour toi sache une chose , ta douleur est encore trés récente, son esprit ,ou son âme selon les croyances  de chacun(e) n'est pas morte  et veille sur toi , bien sur le manque  de tout est présent et douloureux nous le ressentons toutes et tous , notre vie ne sera plus jamais la même, et malgré tout il nous faut survivre  pour avancer chacun(e) à notre rythme, pleurer et pleurer encore , de toute façon elles sortent et sortiront sans ta permission pour un instant de calme après
amitié et douceur à ton et ton aimé qui veille sur toi
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 23 Mars 2019 à 14:16:26
Lysia,

Pour avoir perdu mon père et mon conjoint, je te confirme que le deuil est très différent. Je ne peux parler que pour moi et bien sûr tout dépend de la relation, mais pour moi, la perte de mon conjoint est beaucoup plus pénible. Nous avions des projets pour le futur. Cela chamboule toute ta vie. Quand c’est un parent, tu sais déjà que tôt ou tard, tu devras faire ta vie sans eux. Le chagrin est aussi présent, mais différemment.

Je suis d’accord avec malome, on ne peut pas juger de la peine des autres. Certaines personnes ont de la misère à exprimer leurs émotions. Peut-être qu’il se ment à lui-même en essayant de se faire croire que ça ne l’affecte pas. On ne sait pas.

Je te comprends, ma vie est foutue aussi sans lui. Je n’y trouve plus de sens. Je suis perdue.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 23 Mars 2019 à 17:34:43
C'est affreux de se dire que sa vie est foutue, qu'on est seule.... au bout de trois mois c'est toujours aussi intolérable... je n'arrive pas à me faire à l'idée que je ne le verrai plus, je sais que c'est bête... je vis comme une automate, je trie les affaires et les souvenirs me reviennent en plein dans la figure et je pleure.... toute seule.....
Vu le lourd passé de mauvaise santé que j'ai eu et les six ans où j'ai été "l'aidante" de ma mère Alhzeimer, il n'y a plus eu de vie sociale, plus d'amis, rien en fait... c'était tous les jours la gestion de ma mère et de tous les problèmes qui sont arrivés...
Après c'est mon mari qui a eu des problèmes de santé et pour finir par cette attaque cardiaque.....
Quand j'y pense je n'en peux plus, je voudrais tellement pouvoir souffler.... mais non... je ne sais pas qui s'acharne sur moi... si je n'avais pas ma mère qui est en EHPAD à m'occuper il y a des moments où j'aurais envie de prendre des comprimés et de m'endormir ......... définitivement.....
Sorry le moral est très bas...........
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 23 Mars 2019 à 19:30:00
Lysia,

Pas besoin de t'excuser, c'est ton fil et tu peux y dire tout ce que tu veux. Je te comprends de vouloir en finir. Moi aussi je suis assez isolée. Quand j'ai rencontré mon copain, j'ai commencé à lui consacrer tout mon temps libre. J'ai arrêté d'entretenir mes relations avec mes amies pour être avec lui le plus souvent possible. Maintenant qu'il est mort et après 11 ans à faire cela, je me retrouve bien seule. Toute ma vie tournait autour de lui. C'est un très gros morceau de ma vie qui s'est envolé en fumée. C'est vraiment insupportable.

Je n'ai pas de solution miracle pour toi. Je peux seulement te dire que je comprends ta douleur et que tu n'es pas seule.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 23 Mars 2019 à 19:43:54
Merci 3mmane, même s'il n'y a pas grand chose à faire car la blessure est trop récente et trop profonde, pouvoir échanger avec des personnes qui comprennent la détresse dans laquelle nous sommes fait du bien...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: yvgpqpg4 le 23 Mars 2019 à 20:07:36
c'est difficile de se mettre à la place des autres mais si vous voulez en parler, il me semble qu'ici vous avez trouvé le bon endroit. J'ai très peu de recul et d'expérience sur ce forum mais le peu que j'en lis et converse avec d'autres ce sont de très bons échanges qui nous permettent de voir que NON, VOUS N ETES PAS SEULES TOUTES LES DEUX (et les autres). Ici vous trouverez des personnes qui traversent le même tsunami, notamment moi. Par contre pour le moment je ne me sens pas trop capable d'aider car je suis moi-même pas au top de ma forme. Je suis à environ 15 mois après le drame je commence à refuser de compter les mois car "ça ne sert à rien"= en réalité j'ai décidé consciemment de tenter de lâcher prise sur ce décompte de mois.  Là je ne recompte pas sur mes doigts intentionnellement. Bref ça fait un peu plus d'un an, pas un an et demi. Et je suis soi-disant selon ma psy au pire c'est à dire que je suis dans la phase dépressive, mais moi je ressens que oui je suis le plus fatiguée possible, je ne me suis jamais aussi sentie fatiguée physiquement de ma vie, mais que petit à petit ce que j'appelle (et vous reconnaitrez bien là les sensations suivantes) les moments de "crispation" physique, de serrement du coeur, de boule au ventre, et de "craquages" sont de moins en moins courants et les  grosses pleurs de moins en moins intenses. Par contre j'aurais l'impression que c'est plus insconscient que le "problème" de mon deuil se cache petit à petit sous le tapis mais je reste vigilante et je me dis les choses en face, à moi-même. Elle me dit que attention les antidépresseurs cachent cette dépression, je vais travailler avec elle, c'était ma toute première séance alors vous voyez! En tout cas j'ai au plus profond de moi une rage de vivre et je n'ai jamais eu d'idées noires. Quand quelqu'un s'en va autour de moi cela me donne en général une volonté de vivre encore plus farouche, je dois vivre pour eux, ceux qui sont partis, car ils n'auront pas la chance de le vivre, moi oui, ce qu'eux ne peuvent plus faire, et je tente de prendre la vie avec encore plus de légèreté car cela m'a appris que notre vie ne tient à rien. En espérant que ces quelques mots vous donneront quelques voies.
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Elisa52 le 23 Mars 2019 à 22:18:57
Lysia,
Je réponds un peu tardivement à ta question sur l'hypnose que je viens de découvrir. Je crois que cette thérapeutique peut être très puissante si on y est réceptif ( ce n'est pas le cas de tout le monde) et bien sûr si on a un bon thérapeute ( il vaut mieux aller voir quelqu'un qui a été recommandé par l'entourage ou un médecin en qui l'on a confiance). J'ai fait une séance le 14 mars (un mois moins un jour de deuil). J'en suis sortie comme allégée, dans la rue je me sentais pour la première fois un peu moins "zombie", ma douleur était moins vive. Sur la durée, ça fait presque 10 jours, je ne sais pas dans quelle mesure ça a impacté mon état, c'est difficile à dire,  mais j'ai l'impression que ça m'a aidée. J'y retournerai sûrement, mais c'est aussi un problème de  budget, car ça a un coût.
Bon courage dans ton cheminement, il t'est personnel, même si nous traversons tous la même épreuve
Elisa
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 24 Mars 2019 à 15:02:22
Merci de vos réponses, je ne sais pas pourquoi mais je suis très dubitative avec l'hypnose... j'ai du mal avec l'idée que quelqu'un puisse me faire parler à mon insu...  en plus c'est vrai que cela a un cout et en ce moment je fais très attention...
J'ai l'impression de radoter et répétant que je n'arrive pas à réaliser que je ne le verrai plus... il est dans son cercueil... rien que ça est complètement surréaliste pour moi... je sais que c'est bête mais j'ai toujours aussi mal ...
Cet après midi je vais continuer à trier les affaires et lui parler...
Un jour viendra où cette douleur sera moins forte ? je ne me projette pas du tout dans l'avenir pour moi c'est foutu...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 24 Mars 2019 à 15:36:38
Ce n’est pas tout le  monde qui est réceptif à l’hypnose, mais ça peut valoir le coût d’essayer. Si tu vas de l’avant, tu nous en donneras des nouvelles.

Moi non plus je n’arrive pas à réaliser. Je crois que c’est normal. La douleur finit par être moins intense, mais c’est long. Très long.

Pour l’avenir, il viendra qu’on le veuille ou non. Je commence à réaliser que nous sommes très petits comparés à la grandeur de l’univers et que nous n’avons pas beaucoup de pouvoir décisionnel dans la manière dont se déroule notre vie.

Amitiés
3mmane
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 24 Mars 2019 à 17:13:29
Si je n'avais pas faite cette promesse, je l'aurai ce pouvoir décisionnel
Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 25 Mars 2019 à 18:31:26
Et voilà la semaine recommence et je me demande ce que je fais là, toute seule dans cette grande maison, c'est affreux d'être aussi seule, pas d'enfants, pas de relations amicales du fait d'un historique de maladie, plus de famille sauf ma mère Alzheimer qui ne sait plus où elle est...  seule amie à 900 km qui fait ce qu'elle peut mais ici j'ai l'impression que je deviens folle à parler toute seule et n'avoir personne avec qui échanger comme je faisais avant ce sinistre mois de décembre...
Quand on sait combien le stress est dévastateur sur la santé, je me prépare un bel avenir, si avenir il y a...
Et franchement j'en ai marre.... j'ai beaucoup de mal à dormir malgré les anxiolytiques ... je ne supporte pas le soir et la nuit...et que faire à part venir ici me plaindre et me dire que ça ne sert à rien car demain ça sera pareil....
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Nicole59 le 25 Mars 2019 à 18:41:08
Lysia, ici tu es écoutée et surtout entendue car nous vivons la même chose que toi, alors sache que tu es comprise.

Nicole
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: qiguan le 25 Mars 2019 à 19:06:28
lysia
chercher un groupe de parole ...
aller à France Alzheimer aussi ...
ce sont de petites choses mais elles peuvent t'apporter un peu de soutien
affectueusement
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 25 Mars 2019 à 21:41:50
Lysia,

Il y a surement une personne que tu peux aller voir? Un psychologue par exemple ou même un coiffeur qui saurait t’écouter. Même si tu n’as plus d’amis, tu peux t’en faire de nouveaux non? Sinon je sais qu’il y a des lignes où tu peux appeler gratuitement pour avoir une forme de soutien. Il y a bien sûr ce forum. Moi je parle à mon lapin qui ne comprend rien mais il écoute. Ma mère parle aux arbres (je sais je sais) mais bon chacun trouve ce qui lui fait du bien. Peux tu aller passer quelques jours chez ton amie?

Amitiés
3mmane
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 26 Mars 2019 à 18:13:27
Merci de vos soutiens... pour le moment je n'ai envie de rien, si ce n'est de rester enfermée dans la maison... dommage que je n'ai pas de lapin... je parle toute seule, bientôt je vais devenir neu-neu...
Demain j'ai pris RV dans une agence pour voir s'ils ont des locations dans le coin, je n'ai pas vu grand chose sur internet et en plus c'est des loyers astronomiques... j'ai été voir les loyers des sénioriales, c'est encore pire, pas dans mes moyens...
En plus je n'avais aucune envie de déménager, j'étais bien avec mon mari dans notre maison, je sais... il faut que j'intègre que depuis son décès c'est une tornade qui a tout dévasté, moi avec...
Si vous saviez ce que j'ai hâte que tout cela soit derrière moi, que je sois dans un nouveau logement... je sais que ma peine déménagera avec moi mais je n'ai pas le choix...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Orianne le 26 Mars 2019 à 19:37:18
Bonsoir Lysia, comme je comprends ta douleur.
J'ai perdu mon époux il y a 15 mois et je pensais qu'avec le temps la souffrance allait s'atténuer, mais malheureusement j'ai toujours devant mes yeux les derniers moments (cancer du poumon qui s'est généralisé).
Comme toi, j'ai pensé déménager car je suis seule dans une maison avec, heureusement, deux petits chiens. J'ai cherché une location et mis ma maison en vente il n'y a pas très longtemps, mais au bout d'un mois je me suis rétractée. Je ne supportais plus ce défilé de personnes qui "volaient" ma vie à deux et où j'étais si heureuse... Ma dépression s'est amplifiée et je suis repartie à zéro.
Je suis encore incapable de quitter la maison et pourtant tout ici me rappelle mon mari.
Comme tu le dis, les locations sont très chères et mes seuls revenus ne suffisent pas. Je ne bouscule rien, continue un semblant de vie très routinière.
Courage, et il en faut beaucoup, le temps t'aidera à adoucir ce moment cruel.
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: anonymus le 26 Mars 2019 à 22:57:56
Lysia,

Moi aussi tout me rappelle mon copain. Mon lit, mon divan, mon auto, chaque endroit dans la ville. Je suis reconnaissante si on peut dire ça comme ça qu’au moment de son décès, nous ne vivions pas ensemble. Nous étions tous les deux retournés chez nos parents en attendant notre déménagement en juillet. J’imagine à quel point ça doit être difficile quand la personne était constamment dans notre environnement. Je te comprends de vouloir quitter cet endroit...

Courage Lysia, je suis avec toi.

3mmane
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 28 Mars 2019 à 12:21:29
Hier pour la première fois je suis allée en agence pour voir des locations... en fait il n'y a pas grand chose si ce n'est à des prix exorbitants.... j'ai visité un 2 pièces... ça m'a fait un choc de voir cet endroit, petit, moche... je vais devoir quitter notre maison qui est si bien et pleines de souvenirs pour m'enfermer dans un logement ...  hier soir j'étais très mal.... est-ce que je prends la bonne décision ? pour les enfants de mon mari surement, ils piaffent de voir la maison mise en vente... mais pour moi ??
Et vivre toute seule dans une grande maison assez isolée où j'ai peur le soir, ce n'est pas non plus l'idéal...
Je ne vais pas bien du tout, mon amie qui habite à 900 km ne trouvait plus les mots hier soir pour essayer de me remonter le moral, mais non... j'ai très mal dormi malgré les comprimés...
J'en ai marre en fait de tout cela, je voudrai que ça s'arrête.... c'est trop lourd...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: biche07 le 28 Mars 2019 à 12:53:44
bonjour Lysia...je crois que tu devrais prendre ton temps pour déménager ..sauf urgence financière...je crois qu'on a tendance a prendre des décisions trop hâtives et parfois on regrette...c'est si tôt pour toi ce changement..enfin c'est un des conseils que j'ai reçu et qui m'a finalement rendu service...je suis contente maintenant d’être restée dans notre maison.prend le temps si tu peux .bises biche
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Orianne le 28 Mars 2019 à 19:32:08
Bonsoir Lysia, comme je te comprends ! J'ai eu la même réaction que toi lorsque je suis allée voir une amie veuve depuis 1 an 1/2 qui venait d'emménager dans un T2...
Je me suis assise et me suis sentie de plus en plus mal, l'impression d'étouffer dans si peu d'espace. Elle a vu mon mal-être et m'a dit : "on s'y fait tu sais"... Le soir, je pensais encore à cet étau et je me suis dit qu'il fallait encore rester dans "notre" maison car je n'étais pas prête pour m'en séparer.
C'est dommage que tu sois isolée car je suis sûre que tu resterais avec les souvenirs de ton Amour, du moins pour le moment car c'est encore récent.
Tu sais, j'ai des voisins, mais lorsque tout est fermé le soir, le silence et les idées noires reprennent le dessus.
Je n'ai pas peur depuis que Bernard m'a été volé car quoi de plus grave peut-il m'arriver maintenant ?
Attend le bon moment avant de te lancer dans un déménagement car tu pourrais le regretter et tu serais plus mal.
Je suis de tout coeur avec toi, fais le bon choix au bon moment pour te sentir rassérénée.
Bisous de Michèle
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: malome le 28 Mars 2019 à 21:24:12
bonsoir Lysia

Ton drame est récent , ton parcours super difficile, du répit tu n'en a pas eu beaucoup , et maintenant encore une décision difficile , prends le temps de bien réfléchir  et un problème supplémentaire tu parles des enfants de ton mari , donc si tu décidais malgré tout de rester là ou tu es, pour une raison ou une autre,  les questions d'héritage (trés terre à terre dans les moments d'une si grande douleur) serais encore une fois pour toi  source de soucis. Ton problème n'est pas facile à résoudre
rassures-toi tu n'es pas folle , fatiguée certes ,
j'aimerais alléger ton chagrin , ton désespoir, te donner une solution magique , hélas  ici nous ne pouvons que te lire , te soutenir
douceur à toi
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 29 Mars 2019 à 12:30:09
Merci à vous, le cauchemar que je vis depuis le 11 décembre me semble sans fin... mais il faut avancer et c'est très dur... surtout quand on est seule..
Vos petits mots me font du bien, si je n'avais pas ce forum je ne parlerai qu'aux murs, merci encore...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: sylvie44 le 29 Mars 2019 à 13:16:42
Bonjour lysia
Je comprends ta douleur  , je la vie depuis 11 mois. Je suis seule moi aussi dans cette grande maison un peu isolée (juste 1 voisin)
Je voulais la vendre au début,ma famille m'as conseillée de prendre mon temps.ils ont bien fait car avec du recul j'ai compris que
C'était notre maison et un refuge.

Bien sûr c'est compliqué je le voyais partout les premiers mois douleurs atroces. Mais sentiment de sécurité aussi
Je pense oui il faut prendre sont temps pour ne pas regretter!
C'est un cheminement moi je vais un peu mieux mais cette souffrance reviens si vite .oui il faut du courage pour affronter la vie
Avec l'absence !

Amitiés
Sylvie
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: qiguan le 29 Mars 2019 à 15:45:48
dérouler
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
et voir
 les liens
vendre ? sa maison ...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 01 Avril 2019 à 20:10:35
Merci pour ces liens...
Je n'arrive toujours pas à réaliser que je ne le reverrai plus, je sais c'est bête mais rien à faire.... je le vois partout dans la maison, je l'attends, je me dis qu'il va revenir de ses courses...
Je n'arrive pas à me projeter dans l'avenir et le soir je me dis que ma vie est foutue...
Je sais, je radote, mais je n'y peux rien... trop de douleur...
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: pscar13 le 01 Avril 2019 à 21:28:42
Lysia,

C'est tellement impossible à réaliser, j'ai essayé de mettre des mots mais je n'en avais pas assez.
...
cette mort est inacceptable, insupportable, incompréhensible, injuste, irrationnelle, impensable, innommable, je n'aurai jamais assez de mots pour exprimer ce que je ressens.
Tu ne radotes pas, tu exprimes ta douleur, elle est toujours là.
On te lira à chaque fois, encore et encore, et, même si on ne répond pas toujours on sera là, une présence virtuelle dans ta solitude.
Tendresse et douceur
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: malome le 01 Avril 2019 à 21:51:07
Lysia

non tu ne radotes pas , ta douleur es toujours là, et ton cerveau   n'accepte pas encore qu'il ne reviendra pas,  pour l'instant prends soin de toi , jour après jour , va fouiller dans les trésors que qiguan met à notre disposition , cela peut aider
reviens autant que tu veux nous dire et redire tes  douleurs

http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/

amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 02 Avril 2019 à 18:59:19
Merci de vos soutiens, vivre ce drame est insupportable et vous lire me fait du bien...
Merci encore car c'est dur d'essayer de soutenir quelqu'un alors que soi-même on va très mal...
J'ai l'impression de vivre dans une tornade depuis le 11 décembre et je demande juste de pouvoir respirer un peu, mais ce n'est pas pour demain...  le chemin sera long... :(
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: malome le 03 Avril 2019 à 11:41:48
Lysia
 le drame que l'on subit est toujours terrible , il nous faut vivre ou survivre , cela ne se fait pas en quelques jours , toute cette douleur qui nous étreint tel un étau , , ne  te bouscule pas , prend soin de toi , ton corps souffre autant que ton coeur , écoute le , puis jour après jour  tu avanceras , ne faire que l'indispensable pour l'instant ,nous avons des caps plus ou moins long à franchir , des montagnes russes ,des virages , des routes sinueuses puis des passages plus calmes, chacune et chacun doit prendre le temps , brûler les étapes ne sert à rien , après tout le temps ne veut plus dire grand chose pour nous à moins d'être obliger d'aller travailler , encore une fois vient poser ta douleur et tes ressentis jusqu'à les user pour avoir moins mal
je te dirai d'aller voir dans les trésor de qiguan ce que dit le docteur  Christophe Fauré , moi j'ai acheté le livre il m'a beaucoup aidé , à savoir que tout ce que l'on ressent est normal et que ce n'est pas la folie qui nous guette , on vit notre douleur
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: malome le 03 Avril 2019 à 13:50:00
pour voir vidéo dr Christophe Fauré


https://www.youtube.com/watch?v=aIuL7GTSnXM&feature=youtu.be

douceur à toi
Titre: Re : J'ai perdu mon alpha
Posté par: Lysia le 29 Septembre 2019 à 15:32:42
Je reprends contact après ces mois de silence, je me suis passée en boucle la vidéo de Christophe Fauré,  il est super ... l'impression d'être comprise...
J'ai déménagé et je suis dans un petit 2 pièces, je ne peux plus retourner seule dans notre maison qui a été mise en vente car je fait des crises d'angoisse, même aller au cimetière me rend malade...
Je suis complètement isolée, ma seule amie est à 900 km et je suis sans relations proches, j'ai l'impression d'être seule au monde avec ma peine.. je me suis inscrite à l'ADMR pour pouvoir parler à un humain une fois par semaine, en payant bien sûr...
Ces derniers mois j'ai été prise dans une montagne de choses à faire, en état de zombie, les cartons pour déménager, l'installation dans mon nouvel appartement, je vis en mode automatique...
Ma vie n'a plus aucun sens, d'ailleurs c'est de la survie, pas de la vie, je mange pour rester debout, c'est tout, je m'abrutis de télé pour avoir des pauses à ce qui me tournent en boucle dans la tête et si je n'avais pas ma mère à l'EHPAD dont je m'occupe je pense que j'aurais pris le grand départ...
ça fait 9 mois que je vis un cauchemar, je doute que cela cesse un jour, vous voyez la douleur est toujours aussi vive après des mois... j'ai hésité à revenir de nouveau raconter ma peine sur le forum mais là, j'ai un très gros blues et personne à qui parler...