Auteur Sujet: Dispersion des cendres 3 mois après le décès brutal de mon mari  (Lu 1712 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Tu as écrit entretemps. Mais je persiste et signe : tout le monde essaie de te culpabiliser, mais toi tu sais ce que ton mari souhaitait et c'est ça qui compte. Ton mari ne peut pas en être déçu, puisque c'est ce qu'il voulait.  Les dernières volontés, c'est important. Ils utilisent tous les moyens, manipulation, culpabilisation, corde sensible, pour te faire changer d'avis, mais tu peux décider de rester sur ta position, pour toi et pour lui. Qui se préoccupe dans cette famille de ce que toi, tu ressens ? Attendre 3 mois c'est juste inhumain. Ne leur donne pas raison, c'est toi et ton mari qui avez raison. Bon courage
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Kristine13

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonsoir Elisa
En effet je fais au mieux depuis 3 mois maintenant pour co tenter tout le monde quitte a me priver moi de la présence proche des cendres de mon mari et je n en peux plus.
Pour ce qui est de ses volontés, en fait, nous n avions jamais parlé de columbarium car ça ne nous ai jamais venu à l idée du fait qu on ne savait même pas que ça existait. 
parcontre, il disait toujours qu il voulait se faire incinerer au plus simple car il trouvait que les caveaux ne servaient à rien et que c était de l argent dépensé pour rien. il disait que les gens venaient en gros s y recueillir régulièrement les 2 premières années et qu après les visites étaient  petit à petit espacées et les morts abandonnés.
Je suis tout à fait d accord avec lui et c est pour ça que dès le décès j ai pensé à la dispersion des cendres au jardin des souvenirs.
Pour moi en comparaison, un columbarium est l équivalent d un caveau et donc un monument que mon mari jugeait inutile.
Mais comme ça tenait vraiment a coeur a sa fille de le mettre en columbarium a côté de chez elle soit à 200km de chez moi après son accouchement donc 3 mois après le décès  , j ai accepté qu il en soit ainsi pensant que tout de même mon mari serait heureux de savoir sa fille et pour le coups sa famille heureux.
Mais le coup qu on me demande de repousser encore de 3 mois  m est insupportable.
 Au vu de ce que mon mari disait des caveaux,  j ai donc pris la décision de le disperser mais par rapport à ce que me disent les membres de sa famille, je ne sais plus ce qu il préférerait.  être dispersé au milieu d autres défunts le plus rapidement possible sachant qu ainsi la famille sera brisée ou bien dans le columbarium 6 mois après son décès mais avec une famille heureuse d avoir un lieu de recueillement et qui me considère encore peut être de leur famille.
Ce sont ces raisons là qui me culpabilisent et qui me remplissent de doutes et d angoisses vis à vis de mon mari.
Amicalement




Hors ligne lili44

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 219
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour

Je ne me permettrai pas de te dire ce qu’il faut faire ou ne pas faire, le choix t’appartient.

Écoute simplement ton cœur, c’est la seule chose qui compte.


Amitiés

Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4892
Je n'ai pas de leçon non plus
juste te témoigner :
une amie de deuil qui n'était que compagne (de peu de temps d'ailleurs) a été comme toi opposée à sa "belle famille"
elle a cédé surtout pour ne pas plomber un futur de deuil difficile pour tant d'autres personnes
mais comme son défunt souhaitais un lieu particulier elle y a été seule déposer une plante qui y pousse ...
c'est différent de toi
et là plus de 6 ans et demi plus tard elle est satisfaite d'accompagner sa belle famille quelques fois au columbarium de les sentir apaisés.
Je pense que le cheminement de point d'orgue de conclusion d'obsèques qui se pose pour plusieurs avec le covid est un chemin particulier personnel
il arrivait que ça existe quand des personnes attendaient un an ou moins pour aller disperser des cendres dans un lieu particulier ... elles débutaient pourtant leur deuil avec l'urne posée chez elle en attendant ...
une de mes meilleures amies pour sa maman a eu son frère qui a dispersé les cendres dans un lieu (interdit par la loi) un jour seul avec un de ses fils elle ne l'a su que plus tard et n'a eu ni colère qui amertume pour elle c'était terminé depuis le jour de la crémation.
Il serait sans doute utile pour toi que tu puisses t'éclaircir et débriefer avec un pro psy neutre, plus que nous ici
voilà quelques témoignages versés à la corbeille de tes réflexions
et juste ceci en plus :
http://olivierturcotte.com/reflexions/7-generations-a-venir/
(tu peux aussi contacter un bon médium pour interpeller ton mari ...)

bien à toi affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Kristine13

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour à toutes et à tous
Le we a été très difficile suite aux échanges que j avais eu avec ma belle famille.
Hier, je suis allée consulter ma psychologue comme tous les lundis et j attendais d elle qu elle m aide à prendre la décision qui serait la meilleure.
J ai été un peu déçue car elle m a dit que c était à moi seule de prendre la résolution qui me ferait le moins mal. Attendre 3 mois de plus mais contenter la famille et faire qu il ait un endroit à lui ou bien faire la dispersion des cendres maintenant et en terminer avec les obsèques  mais culpabiliser peut être longtemps par rapport à mon mari pour le fait de mélanger ses cendres à d autres défunts et aussi pour le fait de briser la famille.
Après avoir à nouveau passé une journée atroce et n ayant pas eu hier soir la date du columbarium pour août comme demandé à ma belle fille, j ai pris l initiative ce matin de contacter mes pompes funèbres. Nous avons fixé la di dispersion à mardi matin prochain.
Elle m a dit de faire attention à ce que mes beaux enfants ne me traduisent pas en justice pour se venger.
Je les ai tous prévenus de la date et heure de la dispersion via messenger et également par sms.
Je ne veux rien faire dans leur dos.
J ai vu que ma belle fille est en colère ainsi que la belle famille. J ignore pour le coups s ils viendront assister à la fin des obsèques. il n y a que ma famille et mes amis qui me soutiennent dans ma décision.
Je me sens mal et je culpabilise par rapport à mon mari avec qui pendant 10 ans nous avons tout fait pour essayer de faire 1 seule famille unie et heureuse. et peut être à cause de mon égoïsme j ai brisé cette famille.
Merci d avoir pris le temps de me lire mais j ai vraiment besoin de me confier à des personnes comme vous
Amicalement
Christine 


Hors ligne Nicole595

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 478
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Je ne serai plus jamais la même. J'ai perdu mon essentiel.

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 287
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Kristine,
Tu as pris ta décision, malgré tous ces remous familiaux et ta culpabilité. Je ne crois pas que tu puisses revenir en arrière, il te reste donc à assumer cette décision, être en paix avec toi-même  et en accepter les conséquences. Il est tout de même peu probable que cette famille aille jusqu'à une procédure judiciaire. Le temps apaisera sans doute leur colère. Peut-être pourrais-tu leur écrire pour expliquer pourquoi tu as pris cette décision, leur dire que tu comprends ce qu'ils ressentent et leur demander de ne pas t'en vouloir ? Au téléphone, ça devient vite passionnel et conflictuel, par écrit ce sera peut-être plus apaisé.
Je penserai à toi mardi et espère que ta famille et tes amis seront là, tu auras besoin de leur soutien dans ce moment.
Amitiés
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Kristine13

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Dispersion des cendres 3 mois après le décès brutal de mon mari
« Réponse #22 le: 23 août 2020 à 00:03:27 »
Bonsoir à toutes et à tous
Comme je vous le disais dans mon précédent message,  j ai pris la décision de procéder à la dispersion des cendres de mon mari malgré les culpabilisations et autres menaces émanant de ma belle fille et de sa mère.
Grâce à vous tous et au soutien de ma famille et de mes proches, j ai réussi à ne pas céder aux chantages de ma belle famille.
Les cendres de mon Amour seront bien dispersées dans le jardin des souvenirs du cimetière de notre ville, ville qu il avait adoptée en venant vivre avec moi voilà maintenant 10ans et dans laquelle nous avons acheté notre petit nid douillet.
Vendredi soir, j ai reçu un message de son fils qui m informait que lui non plus ne viendrait pas mardi car il ne veut pas JETER son papa au milieu de N IMPORTE QUI.
J en déduis donc qu aucun membre de la famille de mon mari que ce soit ses enfants et ses fr ère et soeur ne viendra lui faire un dernier au revoir.
Je suis choquée et très triste pour mon mari. Que sa famille soit en colère après moi car je ne veux plus céder à leur décision, je veux bien le comprendre mais pas qu ils punissent leur père et frère de leur présence lors de sa mise dans sa dernière demeure.
Je trouve ça honteux et inacceptable.
J estime également que je ne jette pas mon mari. Je ne le disperse pas dans une déchetterie.  et le fait qu il va être jeté au milieu de n importe qui me donne la nausée.  ça veut dire pour eux que tous les défunts déjà présents dans le jardin du souvenir sont de la merde ( veuillez excuser ma vulgarité )et qu ils ne sont pas dignes de cohabiter avec mon mari ? Je suis outrée par cette mentalité car pour moi, la plupart des défunts déjà présents étaient sûrement des personnes biens et respectables.
Pour conclure mon long message, je n arrive pas comprendre comment des personnes proches qui voulaient à tout prix un columbarium près de chez eux pour aller se recueillir et qui m ont fait attendre 3 mois puis désormais 6 mois si je leur avait cédé ne daignerons même pas venir dire au revoir à leur père et leur frère.  Tout ça  parce qu ils éprouvent de la colère a mon égard et qu ils n ont eu gain de cause.
J aurais aimé avoir vos différents avis par rapport à ma décision de procéder à la fin des obsèques maintenant et no. pas au bout de 6 mois , au sujet de soi disant le jeter au milieu de n importe qui et du refus de ma belle famille d être présents mardi pour cet ultime  au revoir.
Je vous remercie tous et je vous souhaite une bonne nuit.
Amicalement

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 854
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Dispersion des cendres 3 mois après le décès brutal de mon mari
« Réponse #23 le: 23 août 2020 à 16:21:47 »
Kristine

je suis ton fil depuis le début ,  ce que tu vis est vraiment difficile , ni conseil, ni avis , à te donner , juste là pour lire ta douleur ton chagrin ,ton désespoir, de la douleur qui s'ajoute à la douleur , alors que le parcours de ce qui est  maintenant ta vie est en morceaux , je souhaite que tu retrouves un peu de sérénité après ces temps agités, et viens ici dire ce que tu as  sur le coeur pour atténuer ton fardeau , tu seras lue, notre parcours n'est pas anodin il faut  de l'énergie pour affronter chaque jour ,pas à pas .
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne Mandy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 461
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Dispersion des cendres 3 mois après le décès brutal de mon mari
« Réponse #24 le: 24 août 2020 à 00:24:38 »
Bonjour
Je n'ai pas perdu mon conjoint mais ma maman.
Je n'ai pas de conseil à donner (qui sommes nous pour en donner) mais il faut en revanche que vous soyez sûre de votre choix pour ne pas avoir de regret. A vous lire, j'ai l'impression que vous avez besoin d'être confortée dans votre choix. Or il n y a que votre coeur qui peut vous dire quoi faire.
 Nous avons suffisamment de culpabilité dans notre parcours de deuil pour ne pas s'en rajouter...

En tant que fille, j'ai pris le relais sur beaucoup de décisions avec mon frère et ma soeur pour alléger le poids de mon papa, même si c'était très difficile. Je me suis également beaucoup impliquée dans le monument funéraire (j ai dessiné le monument, choisi la composition florale que j'ai plantée avec ma soeur). Je pense que peut être que ses enfants se sentent dépossédés de tout ça. Les rituels font aussi partie du processus de deuil. Ils sont en colère de l avoir perdu et il reporte une partie de leur colère sur vous. Peut être ont ils l impression que venir c est dune certaine façon accepter votre décision ? Qu on leur impose qqch sans leur demander leur avis alors qu ils sont les enfants ?Peut être pensent ils que ce n était pas la volonté de leur papa?
En revanche vous faire culpabiliser de la sorte c'est vraiment moche. Vous êtes déjà si malheureuse...Je suis vraiment désolée pour vous...

Ma maman est enterrée dans la ville où elle habitait avec mon papa et à 200km de chez moi. Ça me semble normal qu elle soit proche de mon papa qui veut être enterré à ses côtés (le plus tard possible). J ai beau être sa fille, c'était aussi sa femme et c est lui qui n a plus personne au quotidien....vous étiez la personne qui partageait sa vie.
Il faut qu ils comprennent que l attente est une torture pour vous. Elisa a suggéré d écrire.une lettre, cela vous ferait peut être du bien de coucher par écrit le pourquoi de votre décision, car j ai l.impression que votre souffrance n'est pas forcément entendue.

Il n y a que vous qui savez quoi faire, faites au mieux par rapport à votre coeur, ce qui importait pour votre mari et ce qui est important pour vous.

Vous aimez votre mari, c'est bien ça le plus important. Quoi que vous fassiez il ne vous en voudra pas

Prenez soin de vous
« Modifié: 24 août 2020 à 00:33:58 par Mandy »