Auteur Sujet: Il me manque tellement, il est la prunelle de mes yeux.  (Lu 1308 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne DanyBrenaud

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Il me manque tellement, il est la prunelle de mes yeux.
« le: 10 Janvier 2018 à 15:45:07 »
Mon époux, nous allions fêter nos 50 ans de mariage alors que tout allait bien, il était suivi le matin même par le médecin, tous ses examens étaient normaux, simplement il avait eu un cancer de la prostate et donc il avait une hernie qui ne rentrait pas toujours. Il ne voulait pas se faire mettre une grille car il avait pris 2 staphilocoques à la clinique.

Le matin tout allait, à midi tout allait bien, l'après-midi tout allait bien et à 5h il a pris mal à son hernie. Il est allé aux urgences à la clinique, il est revenu, 5 minutes après, il s'affalait sur le fauteuil, la bouche en travers et le bras bloqué. J'ai appelé les pompiers qui ont tardé à venir. Ils essaiyaient de le faire parler, il a fallu que je menace de me jeter par la fenêtre s'ils ne faisaient pas quelque chose. Un des pompiers a pris sur lui de lui faire un piqure et ils l'ont embarqué en neurologie à Lyon. Le soir même on m'appelle pour me dire nous sommes très pessimistes, je leur demande de l'operer en urgence, pensant que c'était son hernie. Ils me répondent "vous n'avez pas bien compris madame. Son cerveau est embué de caillaux et même s'il s'en sortait, il aurait de graves séquelles".
J'y suis allée le lendemain avec une amie, il était branché de tous les côtés, j'ai demandé s'il respirait, on m'a répondu que c'était la machine qui respirait pour lui. j'ai alors demandé qu'on le débranche, et il est décédé pendant qu'on était là bas.

Depuis, je ne vis pas, je survis. Je n'ai toujours pas compris ce qui s'est passé, ni même son médecin, malgré nos relances auprès de la clinique, de l'hôpital et de Lyon. Sans aucune réponse de leur part.

Je suis cloitrée chez moi car mon traitement contre la dépression m'empêche de sortir.   

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3717
Re : Il me manque tellement, il est la prunelle de mes yeux.
« Réponse #1 le: 10 Janvier 2018 à 15:56:01 »
avec tristesse je t'accueille ici tu vas pouvoir écrire ...
lire ...
en fouillant
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
tu vas trouver des "histoires" similaires à la tienne
tu te sentiras dans un groupe de personnes ayant vécu des choses équivalentes
un tsunami perso identique.
Ce refuge ici te sera une aide
reçois mon affection 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne DanyBrenaud

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il me manque tellement, il est la prunelle de mes yeux.
« Réponse #2 le: 14 Janvier 2018 à 11:36:07 »
 :merci de m'avoir repondu , jn'arrive pas avivre ou juste pour son petit chien qui est si triste j'ai vecu 50ans avec un homme bon, serviable, genereux a vec tout le monde il etait aime toujours souriant, je suis completement, seule personne, ne ce soucis ,ni frere,ni soeurs nous nous aimions passionement ,toute sa vie ,(aura ete que souffrances, moral et physique , nous aimions les choses simples, vrai, la nature, rendre service, et voila en2ans j'ai perdu mon pere,brutalement, ma belle soeur ,ma meilleur amie et maintenant roland, comment etre forte ,personne avec qui echanger comment s'en sortir j'ai besoin d'etre utiele , avoir un ami e veritable, j'ai une petite benevole qui vient une fois pour me sortir aller  prendre un cafe a part cela je reste cloitrre(

Hors ligne minou38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 45
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il me manque tellement, il est la prunelle de mes yeux.
« Réponse #3 le: 14 Janvier 2018 à 12:53:49 »
dany,
je me retrouve aussi dans tes mots ; il y a un moment où l'on prend conscience de l'horreur absolue et on a du mal à le croire ! pour moi, 32 ans d'amour, et d'un coup, tout s'arrête en ce qui concerne mon mari, je l'ai emmené à l'hôpital pour une " légère " insuffisance " cardiaque avec oedème " . j'ai emmené un homme debout, conscient, l'ai laissé là. et le lendemain, quelle ne fut pas mon horreur de le retrouver attaché à son lit, ! puis ce fut la descente aux enfers . je n'oublierai jamais ces jours-là où c'est moi qui ai dit: mais foutez-lui la paix maintenant!
le dernier moment où je l'ai vu, je lui ai demandé de partir ; il était inconscient (  du moins je le croyais) il est parti dès que je suis sortie ( l'infirmière me l'a  expliqué) pour ne pas m'imposer ça, sûrement;
depuis, je suis comme un zombie, je ne vis plus, je me traîne . je n'ai personne autours de moi, de toute façon, la vie continue pour eux . mais pour nous, c'est un vrai chemin de croix ; je suis de tout coeur avec toi ; on vit la même chose!

Hors ligne DanyBrenaud

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il me manque tellement, il est la prunelle de mes yeux.
« Réponse #4 le: 14 Janvier 2018 à 19:43:09 »
je voudrais tellement que l'on maide je m'appele dany.brenaud@gmail.com participer a des forums de groupes je sur sur villefranche 69400 comment faire je culpabilise telement il, y a faute mais meme notre mmedecin en 8ans de carrire c'est la premiere fois quil voit cela malgre les mails, les ecritsnqquand an neurologie je l'ai vu branche avec la machine qui respirait et la trakeothomie, j'ai demande ,car ses yeux etaient clos, la reonse a ete la ma chine, j'ai hurle de douleur et ai demande que l(on debranche mais il fallait que je m'en aille, je suis sortie comme un zombie je n'etais plus la si son petit chien epylectique venait a partir je le rejoindrais je ne peux vivre sans son amour,sa presance une meduim est venu sans que je comprenne, aucune photos rie, qui pouvait la guider, roland a vait tellement souffer pendant 12ans a gien sans discontinue, que les religieux ils ne fallait paslui an parler, ila avait un mot que personne ne pouvait connaitre, lebondieuseries, comment a 'telle devinee; il recu le premier traitement en france le remifon car il avait une tuberulose ssseuse et un debut de polyi, qui l(on rendu sterile, nous avons a dopte 2enfants nes en coreen l'un est a londres,et otre fille en corse il a fallu les retrouver car les ponts etaient coupes pour des choses graves, ils doivent venir apre 15ans d'absence je n'y crois pas trop

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2561
Re : Il me manque tellement, il est la prunelle de mes yeux.
« Réponse #5 le: 14 Janvier 2018 à 21:53:11 »

   ?
"Un ami fidèle est un puissant soutien:
qui l'a trouvé a trouvé un trésor"

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3717
Re : Il me manque tellement, il est la prunelle de mes yeux.
« Réponse #6 le: 14 Janvier 2018 à 22:12:57 »
avec le lien donné dans table des matières
vers groupes de paroles
qui donne le lien vers dialogue solidarité
tu trouveras où téléphoner pour trouver un groupe ...
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char