Auteur Sujet: Il est tout le temps là  (Lu 4000 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lauren

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Il est tout le temps là
« le: 04 Juin 2011 à 10:20:24 »
Bientot 3 mois. Il a quitté cet univers depuis très peu de temps. Pourtant, en dehors  de mes grosses crises de larmes, je me sens étrangement sereine et en paix. Il est tout le temps là, en moi, près de moi, je ne sais pas très bien mais il est là. Je ne suis plus jamais seule comme je l'étais avant de le rencontrer. J'ai la sensation qu'il se moque de moi gentiment, qu'il me dit comme il me le disait souvent: "Raconte-moi ce qui ne va pas, je te connais comme si je t'avais tricotée". Je sais ce que c'est que d'etre seule je l'ai été très longtemps. Mais là je ne le suis pas, il me suit partout. Je suis totalement en paix, meme si je ne le vois plus, ne le touche plus, ne l'entends plus.
Est-ce que c'est une illusion? Pourquoi est-ce que je suis sure que non? Il ne voulait pas mourir; c'est la maladie qui l'a pris. Il ne m'a pas laissée. Peut etre qu'il est encore entre notre monde des vivants et celui de l'oubli parce qu'il sait que son fils, sa soeur et moi avons besoin de le sentir encore tout près.
J'arrete de délirer. Au fond ça m'est égal, le pourquoi du comment. Il est tout le temps là. Illusion ou pas ça me calme, me rassure. Et puis ça me donne une force que je n'ai jamais eue. J'ai envie de tout voir, de tout savoir, de profiter de tout. Presque encore on est main dans la main.
Vous devez me prendre pour une tarée. Ou peut etre pas, peut etre que d'autres le sentent comme moi. Je vous embrasse. L

Hors ligne mc59

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 195
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #1 le: 04 Juin 2011 à 11:13:20 »
bonjour lauren;
mais non, ici , personne ne te prendra pour une tarée !
c'est bon de lire ton témoignage , de se dire que l'on peut arriver à être serein(e)
moi,après 5 mois,  je suis encore dans la révolte et la colère , même si j'ai le sentiment que Jean-Marie n'a jamais été aussi présent près de moi !
mais son départ a été si soudain .. lui qui se voyait vivre très vieux ! il n'avait aucun souci de santé ..
parfois je me rends compte que je suis encore dans l'attente , comme s'il était parti juste pour quelques jours , et qu'il allait revenir !
le quotidien c'est aussi la fatigue , l'angoisse;
gérer cette grande maison vide ...
heureusement qu'il y a mes enfants et petits-enfants..
la vie continue à travers eux.

Hors ligne suzy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 317
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #2 le: 04 Juin 2011 à 17:50:03 »
Bonsoir Laureen, Marie-Claire,
Non Laureen, tu n'es pas tarée...Ce sentiment de paix, de sérénité, je l'ai eu dès le premier jour. Je me souviens du premier jour qui a suivi son décès. J'étais complètement sous le choc, mais en même temps , je savais qu'il était là, qu'il vivrait désormais en moi...Peut-être est-ce dû à ce texte magnifique ( dont je ne connais pas l'auteur) qui m'a fait tellement de bien...Le voici:
"La mort n'est rien. Elle ne compte pas.
Je me suis simplement éclipsé dans la pièce d'à côté. Tout est resté exactement comme c'était. Je suis moi et tu es toi, et la vieille vie que nous avons vécue si intensément est toujours là, intacte, inchangée. Ce que nous avons été l'un pour l'autre, nous le sommes toujours.
Appelle-moi par les petits noms familiers que tu me donnais. Parle-moi avec le même naturel qu'avant. Ne prends as un ton différent. N'arbore pas un air solennel ou triste. Ris comme nous le faisions des petites plaisanteries dont nous nous régalions ensemble. Amuse-toi, souris, pense à moi, prie pour moi.
Que mon nom coure sur toutes les bouches, comme avant. Qu'il soit prononcé sans effort, sans que pèse la moindre ombre sur lui.
La vie signifie ce qu'elle a toujours signifié. Elle est pareille à ce qu'elle a toujours été. Il y a une continuité absolue, ininterrompue. Que représente cette mort sinon un négligeable accident ?
Devrais-je être oublié sous prétexte que je ne suis pas visible? je ne fais que t'attendre, pour un bref laps de temps, quelque part tout près, juste au coin de la rue.
Tout est bien. Tout est bien"
Dès que j'ai lu ce texte, j'ai su que c'était ça...Je ne dis pas que je n'ai jamais pleuré, que je ne me suis jamais sentie mal et seule à crever, que je n'ai jamais de coups de blues...Non, le manque physique est bien là et souvent, me tord le ventre. Mais quand je suis au creux de la vague, je repense à ce texte et cela va tout de suite mieux. Cela va faire 18 mois que mon amour est parti, mais il continue de m'accompagner, de me protéger, de m'approuver dans tout ce que je fais. Souvent, il m'aide à prendre des décisions. J'ai eu tant de messages depuis son départ...Même si je ne comprends pas pourquoi nous avons dû vivre cela, je sais, je suis persuadée que nous vivons notre amour dans une autre dimension... Et c'est cette foi en l'au-delà, en l'immortalité de notre amour qui, jour après jour, m'aide à avancer. Je me reconstruis gentiment, et je sais, je sens que mon amour est fier de moi...
Je vous embrasse
Suzy

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #3 le: 04 Juin 2011 à 18:20:06 »
Bonsoir Suzy et vous toutes,

Un autre joli texte de Julos BEAUCARNE, poète et chanteur belge dont l'épouse a été assassiné,mais qui a continué à lutter contre la peine de mort, malgré tout

« Et si ce que nous appelons l’ombre était la lumière, si l’être perdu était à jamais retrouvé parce qu’il est devenu un être de lumière qui veille sur nous et nous environne par tous les côtés…
Car les morts peuvent plus pour nous que les vivants, ils sont heureux lorsque nous sommes heureux, eux qui font leur chemin à l’envers ou à l’endroit de l’envers dans l’autre dimension.
Et si nous disions qu’ils ont quitté la vie pour rentrer dans une autre sorte de vie, qu’ils sont des messagers, des voyageurs, des anges gardiens plus attentifs à nous que jamais…
Car, en l’autre vie, ils entendent tout, tout ce qui vient de cette vie-ci est amplifié, répercuté mille fois dans l’autre.
Si nous voulons que ceux qui sont partis soient heureux, il nous faut être heureux pour les laisser partir, pour les laisser vivre leur vie hors vie, tout comme sur terre… »


Bien affectueusement
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne suzy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 317
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #4 le: 04 Juin 2011 à 18:27:13 »
Tellement vrai Marie-Jeanne...tellement vrai...
Merci de partager ce texte avec nous...Ca fait tellement de bien...
Je t'embrasse
Suzy

Hors ligne Marico

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 153
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #5 le: 04 Juin 2011 à 21:07:09 »
Je suis tout à fait d'accord avec le texte de Julos Beaucarne, MarieJ.
Je suis persuadée que nos disparus ne le sont pas tout à fait, qu'ils restent vigilants tout en ayant coupé ce cordon humain qui nous rattache à eux. Ils sont là, poursuivant leur chemin dans la lumière, je le sais, j'en suis sûre.

Ce qui m'a longtemps été douloureux (mais qui s'apaise), c'est que mon mari puisse poursuivre une route "facile" sur son nuage, quand la mienne était si dure. Et j'aurais bien voulu qu'il soit heureux mais moi, je ne pouvais pas l'être... Je lui en voulais de son départ, et c'était comme si je le retenais à moi par mes larmes, mon désespoir, ma détresse, en le suppliant de m'aider à avancer, à comprendre, à gérer, en le culpabilisant...

Heureusement, les années m'ont apaisée. J'ai encore des moments de blues, bien sûr, mais j'avance et j'ai accepté qu'il ne partage plus mes préoccupations matérielles et terrestres. Il a mieux à faire ailleurs !...

Cela coïncide avec mon souhait, désormais, de rencontrer peut-être un compagnon. Je vois qu'au bout de 5 années de solitude, de questionnements, de doutes, de soucis pour les enfants... je commence à penser à moi ! Franchement, je dis ça mais je ne cherche pas vraiment... (Lol). C'est pas si simple... Mais disons que je me donne une autorisation virtuelle au bonheur.

Mon mari vit sa vie "hors vie" et moi la mienne ici et maintenant. Il est là, il reste dans mon coeur, mais plus de la même façon.
M.

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #6 le: 04 Juin 2011 à 23:02:29 »
Bonsoir Marico,

Ton coeur dans le ciel me fait penser à l'histoire racontée par l'épouse de Paul Emile VICTOR qui a vu apparaitre sans le ciel, le jour de la sépulture de son mari en Polynésie, un nuage en forme de coeur, elle y a vu un signe de son mari ...

Bises et bonne nuit
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne Marico

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 153
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #7 le: 04 Juin 2011 à 23:48:27 »
Ca en était sûrement un, de signe !
Bonne nuit.
M.

Hors ligne Lauren

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #8 le: 06 Juin 2011 à 14:46:29 »
Bonjour à tous, toutes,
Mariej et Suzy j'ai lu et relu vos textes qui sont très beaux.
Aujourd'hui il n'est pas là. Parti soutenir quelqu'un ailleurs ou souffler un peu je ne sais pas. Je lui dis tout haut que je l'aime. Quand il est là mon coeur se gonfle, j'étouffe presque, ensuite je me sens en paix. Aujourd'hui rien. Du coup pas envie de bouger, d'avancer, plus de force de vie. Complètement paumée, triste à crever.
Quand je dis ça à mes amies, aujourd'hui il est là, aujourd'hui il est pas là, elles me regardent et hochent la tete gentiment, avec pas mal de commisération, l'air de dire : La pauvre, elle invente n'importe quoi pour se rassurer. J'ai envie de rire quand je vois leur tete. C'est vrai que ça doit faire bizarre d'entendre ça quand on ne l'a pas vécu. M'en fous. Je suis certaine de ce que je dis. Il disait souvent que j'étais un peu branque et que j'avais été bercée trop près du mur. Eh bien tant mieux si je suis un peu à l'ouest. L'essentiel c'est d'avoir la sensation qu'il va revenir m'accompagner. On traverse ce deuil comme on peut non?
Je vais me bouger. S'il a choisi de me laisser un peu seule, il n'y a pas de raison de lui peser dessus.
Bises à tous L

Hors ligne grenouille59

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 18
Re : Il est tout le temps là
« Réponse #9 le: 07 Juin 2011 à 20:31:56 »
bonsoir a toutes
d'abord merci pour vos textes qui font chaud au coeur;quand je vous lis ça me donne vraiment envie d'y croire mais helas je n'y arrive pas...pourtant c'est mon souhait le plus cher...quelquefois je me dis qu'a trop attendre un signe de lui celà l'empeche d'arriver...comment faire pour qu'il me montre qu'il est là??s'il est là?comment vivre avec ce sentiment constant d'abandon??quand je vais en visite au cimetiere meme apres ce temps (2 ans le 10 juillet) je me dis chaque fois que la vie est injuste,qu'à mon age on ne devrai pas avoir a aller si souvent au cimetiere,que ce n'est pas sa place ni la mienne d'aller le voir?est ce pour celà qu'il ne vient pas?je suis encore si malheureuse...j'ai l'impression que ça ne s'arretera jamais,que cette douleur et ce vide immense seront toujours en moi...comme je vous envie de ressentir cette presence constante autour de vous...
en tout cas je vous souhaite le meilleur et que cette presence soit avec vous chaque jour
merci a toutes