Auteur Sujet: Il est parti, Il n'est plus là  (Lu 8038 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Titi62

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #45 le: 15 Avril 2018 à 11:08:43 »
Quelqu'un m'a dit récemment que j'avais de la chance...
Cela m'a tellement surpris que depuis je ne cesse d'y réfléchir.

Avant ce terrible jour du 25 novembre 2016, j'avais effectivement le sentiment d'être chanceuse, car j'étais profondément heureuse. Mariée depuis 34 ans, deux superbes filles, deux magnifiques petites filles, un job intéressant....
Bien sûr, nous avions comme tout le monde des moments plus difficiles mais quand je pensais à ma vie, je sentais au fond de moi , une boule d'énergie incroyable, une joie profonde.  Mon expression favorite :  était la vie est belle, il faut en profiter..  Je n'arrive pas à bien décrire cette sensation.
Et puis, la mort est arrivée et a tout brisé.
Depuis, quoiqu'il se passe dans ma vie, je ne ressens plus cette joie intense, cette énergie, ce bonheur qui  me faisait trouver le ciel plus bleu, le soleil plus brillant.
Je ressens au fond de moi en permanence une sorte de boule de tristesse qui met un voile sur tout ce que je vis.

Et pourtant, c'est vrai,  j'ai de la chance. Ma famille est présente, mon nouveau job est au moins aussi intéressant que le précédent. Je n'ai pas de problème financier. L'appartement que j'ai acheté est sympa, à deux pas de mon boulot, j'y vais à pied ou en vélo (ce dont j'avais toujours rêvé).  Depuis la disparition de Michel, j'ai continué à voyager l'année dernier Cuba et je pars dans quelques jours le Kenya.

Alors pourquoi ce sentiment de vide, cette incapacité à éprouver de  la joie ?

Les jours défilent et je fais des choses, beaucoup de choses mais je n'arrive pas à me sentir heureuse.
Les seuls moments où j'éprouve un vrai sentiment de joie sont ceux que je passe avec mes petites filles.
C'est injuste pour tout ceux qui m'entourent. Bien sûr, je ne dis rien mais je crois qu'ils s'en rendent compte.

Je ne sais pas si avec le temps, j'arriverai à sortir de ce brouillard et à me rendre compte que malgré tout  j'ai de la chance et que malgré tout la vie est belle et  vaut le coup d'être vécue.

Comment arriver  à retrouver la pensée positive qui faisait ma force avant ?
En arrêtant de me plaindre, ça sera déjà un premier pas,
En me disant tous les matins la vie est belle,
En pensant avec amour  à ceux qui m’entourent,
En étant reconnaissante à la vie pour tout le bonheur que j'ai déjà eu,
En étant attentive aux jolis moments présents et à venir,
 .....
« Modifié: 15 Avril 2018 à 16:42:09 par Titi62 »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3728
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #46 le: 15 Avril 2018 à 13:33:59 »
Citer
Les jours défilent et je fais des choses, beaucoup de choses mais je n'arrive pas à me sentir heureuse.
Les seuls moments où j'éprouve un vrai sentiment de joie sont ceux que je passe avec mes petites filles.
moi j'ai pu y ajouter dès le début ma fille ...
on est tous différents
je n'ai pas les mêmes chances que toi
les soucis pro, la famille qui a tourné le dos etc ... les autres pertes
mais
Citer
En étant reconnaissante à la vie pour tout le bonheur que j'ai déjà eu,
En étant attentive aux jolis moment présents et à venir,
je prends  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne MADR

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 64
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #47 le: 15 Avril 2018 à 13:48:59 »
Titi 62,

On peut considérer que tu as une certaine " chance", mais moi, je trouve plus que ta chance c'est plus la capacité de savoir effectuer tout ce que tu décris.
Je n'arrive plus à apprécier quoique ce soit, même quand mes 2 petits fils viennent, je pense à ces moments que mon mari
rate, qu'il ne peut plus profiter de leur spontanéité et vice-versa pour les petits fils ,ils sont privés de leur grand père qui  aurait pu tant leur apporter.
La vie est parfois injuste et la question " qu'avons nous donc fait de si grave pour mériter ça?" me revient très souvent sans jamais avoir de réponse.
L'absence de ceux qu'on aime, si peu qu'elle dure, a toujours trop duré

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 145
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #48 le: 15 Avril 2018 à 19:11:14 »
Quelqu'un m'a dit récemment que j'avais de la chance...
Cela m'a tellement surpris que depuis je ne cesse d'y réfléchir.

Et pourtant, c'est vrai,  j'ai de la chance. Ma famille est présente, mon nouveau job est au moins aussi intéressant que le précédent. Je n'ai pas de problème financier. L'appartement que j'ai acheté est sympa, à deux pas de mon boulot, j'y vais à pied ou en vélo (ce dont j'avais toujours rêvé).  Depuis la disparition de Michel, j'ai continué à voyager l'année dernier Cuba et je pars dans quelques jours le Kenya.

Alors pourquoi ce sentiment de vide, cette incapacité à éprouver de  la joie ?



Bonjour Titi,

Cela a du etre une parole maladroite.  Peut etre que le fait d'avoir changé de vie (ton nouvel appartement  en ville) tes voyages etc etc est quelque chose que la personne aurait aimé pouvoir faire....
Je suis comme toi j'essaie de remplir mes journées et quand on me demande çà va je reponds par l'affirmative sans m'apesantir. D'ailleurs à quoi bon?  J'ai l'impression que c'est seulement çà qu'ils veulent entendre.

Le vide que nous ressentons fait parti de notre vie maintenant jusqu'à ce que des jours meilleurs nous apportent de l'apaisement .

En tout cas d'après ce que tu écris , tu as de l'énergie. C'est certainement pour camoufler ta souffrance. Ceci dit je ne suis pas psy ce n'est que mon modeste avis.

Les jours défilent et je fais des choses, beaucoup de choses mais je n'arrive pas à me sentir heureuse.
Les seuls moments où j'éprouve un vrai sentiment de joie sont ceux que je passe avec mes petites filles.
C'est injuste pour tout ceux qui m'entourent. Bien sûr, je ne dis rien mais je crois qu'ils s'en rendent compte.

Je ne sais pas si avec le temps, j'arriverai à sortir de ce brouillard et à me rendre compte que malgré tout  j'ai de la chance et que malgré tout la vie est belle et  vaut le coup d'être vécue.

Comment arriver  à retrouver la pensée positive qui faisait ma force avant ?
En arrêtant de me plaindre, ça sera déjà un premier pas,
En me disant tous les matins la vie est belle,
En pensant avec amour  à ceux qui m’entourent,
En étant reconnaissante à la vie pour tout le bonheur que j'ai déjà eu,
En étant attentive aux jolis moments présents et à venir,
 .....

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3728
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #49 le: 15 Avril 2018 à 20:54:14 »
Citer
" qu'avons nous donc fait de si grave pour mériter ça?"
RIEN
que ce soit toi après 46 ans de vie de couple ou d'autres après à peine un an avec ou sans enfants ou petits enfants
par maladie ou accident ...
la condition humaine est que la mort est notre fin parfois c'est cruel elle vient trop tôt vraiment trop tôt avant 25 ans ... parfois alors que l'épouse est enceinte voir le nombre qui est touché par cela
parfois plus tard
la douleur quel que soit le nombre d'années, la situation est une torture au début puis se transforme TRÈS lentement au delà des 1-2 ans
nous n'avons rien fait ... nous faisons parti des milliers de personnes qui perdent le conjoint, compagnon ... une moyenne de 644 chaque jour ...  :-\
autant je regrette l'absence physique autant j'ai envie de transmettre des choses de lui aux petites filles ...
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1314
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #50 le: 16 Avril 2018 à 11:06:18 »
   
Citer
" qu'avons nous donc fait de si grave pour mériter ça?"
RIEN
que ce soit toi après 46 ans de vie de couple ou d'autres après à peine un an avec ou sans enfants ou petits enfants
par maladie ou accident ...
la condition humaine est que la mort est notre fin parfois c'est cruel elle vient trop tôt vraiment trop tôt avant 25 ans ... parfois alors que l'épouse est enceinte voir le nombre qui est touché par cela
parfois plus tard
la douleur quel que soit le nombre d'années, la situation est une torture au début puis se transforme TRÈS lentement au delà des 1-2 ans
nous n'avons rien fait ... nous faisons parti des milliers de personnes qui perdent le conjoint, compagnon ... une moyenne de 644 chaque jour ...  :-\
autant je regrette l'absence physique autant j'ai envie de transmettre des choses de lui aux petites filles ...
affectueusement
Je me sens en accord avec tout ce que tu as écrit là Qiguan, vrai de bout en bout  :( :) je pense que tout le monde peux s'y retrouver. Oui, tous les deuils, aussi différents puissent-ils être ou paraître, sont semblables dans les grandes lignes, et l'intensité de la souffrance, de même que les étapes, n'ont rien à voire avec la durée terrestre d'un amour. On peux avoir l'impression, par moment, de souffrir plus que n'importe qui, mais savoir que tans de personnes vivent la même chose est...pas "réconfortant" bien sûr, au contraire on ne souhaiterait une telle èpreuve à personne, mais permet de supporter, du moins ça a été mon cas dès les tous premiers jours, parce-qu'on sais que d'autres le vivent, et survivent malgrès tout, depuis toujours. C'est pourquoi il est si important de s'ouvrir avec des personnes qui peuvent vraiment comprendre, qui savent, elles aussi, aussi triste que ce soit. Ces échanges permettent de se soutenir, de se comprendre dans la même èpreuve, ce que nous apporte peu le monde exterieur. Ici, les autres comprennent qu'on a besoin de parler de l'Autre, de ce que nous avons vécu, de nos émotions passées et présentes, et réciproquement, parce-qu'il y a toujours des points communs.
  Non, comme tu dis nous n'avons rien fait de mal. Il peux arriver n'importe quoi à n'importe qui. Si c'était leur heure, personne n'y pouvait rien et ce n'est la faute de personne. Si c'est nous qui étions partis avant eux, ce serait eux qui vivraient ce deuil. Personne ne vit éternellement ici-bas, et quand un être n'est plus là, ceux qui l'aiment connaissent le deuil, tout le monde en est là, tôt ou tard, de part et d'autre. Ce n'est pas une grande consolation de se dirre ça, mais on ne peux pas faire autrement que de l'"accepter" bon gré mal gré.
  Et oui, transmettre à d'autres ce que l'être cher nous a apporté, ce qu'il ètait, est aussi une raison de vivre.
« Modifié: 16 Avril 2018 à 17:42:06 par Stana »
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Titi62

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #51 le: 13 Mai 2018 à 20:32:46 »
Quand au détour d'une conversation j'ai parlé du forum à ma fille, sa première réaction a été : tu es sure que ça te fait du bien l'aller sur ce genre de truc ? C'est pas un peu malsain de parler tout le temps de son chagrin et de voir celui des autres ?
Je n'ai pas su quoi répondre immédiatement. Après réflexion, la réponse est oui, ça me fait du bien. Je ne suis pas aussi présente sur le forum de certains mais écrire un billet de temps en temps me fait du bien.
Cela m'aide à poser mes idées, à faire le point. Sur le forum,  je me rends compte que si chaque situation, chaque chagrin est unique, nous traversons néanmoins des émotions similaires. Lire les témoignages, les conseils donnés m'aident à prendre du recul, pas de curiosité malsaine ou de volonté d'enfermement dans la douleur. Nous cherchons tous à traverser une épreuve qui nous a envoyés au tapis.
Alors oui le forum  me fait du bien et par ce message, je vous remercie tous.
A bientôt.

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #52 le: 13 Mai 2018 à 20:54:26 »
Oui ça fait du bien! On use notre peine, notre chagrin comme le dis C. Faure. Et ça nous permet aussi de savoir si ce que l'on vit, ce que l'on ressent est normal, mais aussi de savoir ce que nous allons traverser ensuite. Pour moi, c'est venu quelques jours après le décès. Il fallait que je sache ce qui allait m'arriver et quelque part si j'allais m'en sortir.
Chacun réagi à sa manière, mais il n'y a rien de bizarre où morbide à être sur ce forum. De toute façon on pense à chaque instant à notre amour, il est dans notre tête en continue, alors ça n'accentue en rien le manque et la douleur.

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1314
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #53 le: 13 Mai 2018 à 22:37:08 »
  Une amie proche m'a demandé plusieurs fois si ça n'empirait pas mon état de venir sur ce forum. Hé bien, je peux témoigner que même au départ-alors que j'ètais encore en début de deuil, puisqu'il n'y avait que quelques mois que Pierre n'était plus là-ce forum ne m'a apporté que du positif, de l'empathie, de la chaleur humaine, et m'a toujours fait chaud au cœur. C'est un merveilleux réconfort, et si on peux aussi aider d'autres personnes, si on fait pour les autres ce qu'on voudrait tans que certains autres fassent pour nous, et qu'ils ne font pas, y compris parmi nos connaissances  >:(  on se sens utile, d'autant plus qu'on sais ce qu'un deuil représente, et qu'il ne doit en aucune façon être pris à la légère. La compréhension, le soutien que j'ai rencontrés ici n'ont d'égal que ceux que j'ai trouvé auprès d'amis que je connais personnellement-et encore, pas tous.
  Nous seuls savons ce qui est bon pour nous, c'est quelque chose que l'on sens, le deuil donne une sorte d'instinct je pense, d'instinct de survie qui nous permet de "savoir" de quoi nous avons besoin.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne lololita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 181
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #54 le: 14 Mai 2018 à 14:08:06 »
Pour moi aussi de venir sur ce forum me fait du bien,savoir que l'on est 'normal' ,la boite à outil de qigan est très précieuse,les conseils ,les échanges et le soutien de personnes qui savent ce que l'on traverse ,il n'y a rien de malsain à cela.
Merci à tous et toutes
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Lamartine

Hors ligne chimene

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 115
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #55 le: 14 Mai 2018 à 15:04:46 »
des personnes m'ont dit comme à vous d'éviter d'aller sur ce forum et plus d'aller voir un psy.
Le psy vit il ce que l'on vit? connait il nos vrais sentiments à toute heure? est il là 24h sur 24h quand on a une grosse crise de larmes, d'angoisse.... on ne peut pas se contrôler et attendre son rv pur tout déverser!

depuis que j'écris ici je me sens plus sereine, grâce à des personnes comme vous qui partagent leur peine, leur vécu

Merci à tous d être là et de partger

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3728
Re : Il est parti, Il n'est plus là
« Réponse #56 le: 14 Mai 2018 à 16:19:00 »
Je vous invite à aller témoigner là pour les personnes qui passeront (hélas) plus tard et n'auront pas accès direct à ce que vous avez écrit ici ...
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/role-du-forum-pour-nous-c'est-quoi/
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char