Auteur Sujet: Il est parti...  (Lu 1555 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne salamandres

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Il est parti...
« le: 01 Juin 2015 à 14:19:04 »
Bonjour,

Besoin de poser des mots sur des maux...parce que je ne peux pas tout verbaliser encore...je dépose donc un peu de mon histoire sur ce forum sans réellement attendre un retour juste un sas dans un moment difficile..

J'ai 39 ans maman d'un ado de 15 ans. Un parcours de vie quelque peu mouvementé..je rencontre celui qui est une évidence en 2010..un début d'histoire qui à la base devait être passagère et qui très rapidement s'est transformée en une relation fusionnelle.
En 15 jours il avait quitté sa femme qu'il n'avait jamais aimé et est venu s'installer chez moi. Notre trio a très vite fonctionné...une évidence...
Quelques mois après le début de notre histoire nous partions aux Seychelles ; là bas il me demandait en mariage...voyage féerique...des projets plein la tête.

Un seul hic à notre histoire, la jalousie de mon amoureux. Il ne supportait pas que je puisse avoir une vie avant lui...doutait des intentions de chaque personne autour de moi...quelque part il faut l'avouer j'aimais cet amour...j'étais à lui...je lui appartenais...je sais nous n'appartenons à personne mais je ne saurai expliquer ce ressenti.

Il avait rompu tout lien amical (assez restrictif) de sa vie d'avant et ses 2 enfants lui ont tourné le dos. A leurs yeux, leur père faisait une petite crise en se mettant en couple avec une "jeunette" (nous avions 12 ans d'écart)

Il ne voulait que moi, nous faisions tout ensemble ...tout...je lui ai conseillé de consulter un spécialiste pour qu'il puisse avoir un espace de parole concernant cette jalousie et également pour pouvoir déposer certaines choses qui s’étaient passées dans son enfance

Nous nous sommes mariés en 2013, une cérémonie laïque (ni mairie, ni église)...une cérémonie à l' image de notre amour...magnifique...

Nous avons profité de la vie en voyageant en devenant propriétaire d'un petit coin de paradis ou nous avons fait tout ce que nous désirions...

Ces 50 ans arrivent, je lui prépare une surprise sur 3 jours ; envie de lui faire plaisir...3 jours exceptionnels entre des moment à nous 3 et nous 2.

Entre temps il apprend par hasard qu'il est grand père...sa fille ne reprend pas contact et lui attends...il en parle peu...

Les semaines passent, il se referme sur lui même...je prends conscience que j'ai besoin d'avoir une vie extérieure après plus de 4 ans en couple.
Nous en discutons...il ne comprend pas ce besoin juste de faire du shopping entres copines et n'envisage pas que je sorte au restaurant sans lui...
Je tente de lui expliquer que mon amour pour lui est bien présent mais différent..que la fusion n'est plus là me concernant..il verbalise son incompréhension souhaitant que notre histoire soit toujours comme au premier jour...

Cette incompréhension nous éloigne un peu plus chaque jour..il décide de quitter notre logement pour une location de studio de 20m2.

Nous continuons de nous voir puisque nous travaillons ensemble et échangeons quelques mails.
Il affiche un certain détachement vis à vis de moi (mon ressenti), réserve un voyage seul en Thailande, souris, sautille comme si tout allait bien...moi je suis au plus mal de cette séparation...1 mois plus tard il m'envoie un mail m'informant que je ne lui manque pas. Piquée au vif je lui répond idem...qu'il se sent mieux de ne plus vivre à mes cotés, soulagé de ne plus cogiter...
Je mets de la distance entre nous..2 mois plus tard son attitude change, très intrusif dans ma vie. Je découvre qu'il me suit, va sur ma boite mail...j’éprouve une grande colère...
Nous communiquons par téléphone à sa demande, une longue conversation ou il me remercie de l'avoir rappelé..

Ce dernier samedi, il passe chez nous...nous passons la matinée ensemble autour d'un ptit dej...je le surprend à me regarder amoureusement...je lui dis que je n'aimerai jamais personne comme je l'ai aimé..il décide de passer l’après midi avec mon fils et rentre chez lui.

Le lundi matin, comme chaque lundi je passe à son appartement pour aller au travail...pas de reponse..j'insiste...toujours rien...la panique m'envahit ...je redoute...non ...je me dis qu'il s'est alcoolisé la veille et dort...je decide d'appeler les pompiers car je ressens quelque chose de negatif sans poser le mot...

La suite est brutale...tout...des brides me reviennent..je suis au commissariat...on m'annonce les circonstances...second choc...attendre le retour de l'autopsie...je dois annoncer à sa maman ce qui s'est passé...annoncer à mon fils...

J'ouvre ma boite mail..découvre un message de lui datant du vendredi (veille de notre dernière rencontre) ou il m’écrit qu'il m'aimait, m'aime et m'aimera toujours et que je suis la femme de sa vie..un mail ouvert trop tard...

Il souhaitait que je prenne l'ordinateur...en plein milieu d'une des nuit blanche je l'ouvre...découvre le lien musical qu'il écoutait en boucle lors de son depart..."so in love with you"...et puis une lettre pour moi "lettre à ma femme" codée pour que je sois la seule à pouvoir l'ouvrir...et là 3eme choc...une lettre qui debute 31 jours apres avoir quitté notre domicile...une lettre qui a tenu comme un carnet de bord...des mots d'amour mais aussi des mots de colère qui me sont adressés...puis un heure par heure...minutes par minutes de sa dernière journée...cette derniere journée ce samedi ou il s'est reveillé en ayant pris sa decision...."....tu es mon soleil, ma lumiere, rien l'un sans l'autre ne peux vivre..."
Comment ne pas se sentir coupable...............

Un autre document ou il y a des liens musicaux ...

6 semaines...je vacille entre moments de lucidité et déni...confrontée à la réalité administrative (appartement/héritiers)et au fait que je dois gérer la colère de ses enfants qui n'ont été qu'en capacité de m'insulter et demander ou il y avait de l'argent et prendre tout ces vetements...

Je m'accroche tant bien que mal pour mon fils, je fais en sorte de poursuivre une vie sans changer les habitudes et en mettant en place des choses pour que lui aussi puisse avancer avec cet événement...

Je suis incapable de me projeter sur quoi que ce soit...reprendre le travail..difficile car nous travaillions ensemble et ma profession exige que je gère les problématiques de personnes en situation précaire...

Je suis là...chaque réveils est difficile...les musiques et des brides de sa lettre en tête dès que j'ouvre un œil...des sanglots en imaginant la scène...et puis le déni ...Non il est parti ailleurs en voyage , ou a l'autre bout de la France mais il n'est pas parti définitivement c'est impossible...

Chaque objet, chaque meuble, chaque fleurs dans le jardin me font pensé à lui...je culpabilise de tout...de cette séparation..de l'avoir négliger, d'avoir été en colère après lui, ne pas avoir su lui dire les choses en raison d'un égo mal placé...

Il a réalisé mes plus beaux reves...pour moi cette séparation était une pause...l'evidence de finir notre vie ensemble...et cette vie il va falloir que je la poursuive sans lui physiquement...

Il ne sera pas là pour les événements à venir...il ne sera plus là pour me sourire et me prendre dans ses bras...je ne peux pas y croire...je me sens absente de tout...autour de moi la vie continue et moi je suis là...je suis là sans être présente...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4492
Re : Il est parti...
« Réponse #1 le: 01 Juin 2015 à 15:10:31 »
salamandres
tu as trouvé le bon endroit pour t'exprimer
je te conseille aussi de copier ton fil sur
http://forumdeuil.comemo.org/apres-le-suicide-dun-proche/
où tu recevras de l'aide et où tu liras bien des choses qui te parlerons ... par les similitudes

habituellement j'accueille avec http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/role-du-forum-pour-nous-c%27est-quoi/msg48232/#msg48232 dedans des outils ...

je te recommande l'EMDR et de te faire aider/type d'évènement 

Ici tu vas côtoyer les personnes qui ont eu des relations de couple fusionnelles et vivent le deuil du conjoint, compagnon

tu ne seras pas jugée et ce sera important pour toi
affection
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char