FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: anonymus le 04 Mars 2019 à 18:33:58

Titre: départ accidentel
Posté par: anonymus le 04 Mars 2019 à 18:33:58
Cet homme, c’était mon conjoint depuis les 11 dernières années. Mon premier et mon seul amour. Il était prudent, bienveillant, aimant, allumé, fidèle, sincère, travaillant, courageux, il aimait la vie et nous avions plein de projets ensemble. Je ne sais pas comment je vais pouvoir me remettre de sa perte. Il ne méritait pas ça et moi non plus.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Boutchou le 04 Mars 2019 à 18:48:54
Chère nouvelle amie du forum
Personne ne mérite ces souffrances , mais pour chacun de nous cette souffrance  est unique ,cruelle et tellement injuste .
Tu es en colère et tu souffres , je sais ce que tu vis , et tous ceux du forum comprendront à travers tes mots cette période tellement dévastatrice que tu traverses
Nous sommes là pour accueillir tes pleurs ,t'es souffrances , et même si nous n ' apaiserons  rien , notre compassion et ce partage va t aider un peu j espère
Nous t accompagnerons  modestement chacun comme nous pouvons

Bien à toi
Boutchou
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 04 Mars 2019 à 19:01:05
Merci Boutchou pour ces mots. Ça fait du bien de se savoir comprise par des gens qui traversent les mêmes épreuves. Ceux qui n’ont jamais perdu d’être cher ne peuvent pas comprendre, malgré leur bonne volonté. Avant que ça m’arrive, je pleurais dans ses bras parce que j’avais peur qu’il lui arrive quelque chose et il me disait qu’il serait toujours là pour moi. La réalité est encore plus douloureuse et terrible que ce que j’imaginais à l’époque. Je n’ai pas envie de continuer sans lui et encore moins de refaire ma vie avec un autre. Je ne sais même pas si j’aurai la force d’aller voir le corps et d’assister aux funérailles. Je me sens vide et faible et malade. Rien ne m’intéresse. Je fais des crises d’angoisse constamment. Je n’ai plus envie de rien. Si vous avez des conseils, je suis ouverte à vous entendre.

Merci d’avoir lu ce message.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 04 Mars 2019 à 19:57:06
 t'accueillir ici est signe de souffrances partagées , tout cela te semble encore irréel , tu es encore choquée , j'espère que tu n'es pas seule dans ces moments si difficiles , tu te demandes si tu auras la force d'aller le voir, ça c'est comme toi tu le sens , assister aux funérailles  c'est peut-être autre chose c'est toujours toi qui voit (mais tu pourrais avoir plus tard des regrets de ne pas y avoir assister) il faut si cela t'es possible y réfléchir c'est juste un avis personnel, je sais c'est une journée super difficile et assez récente  pour moi , pour que je puisse me permettre de te dire cela ,. sache bien que je comprends tes angoisses , tes peurs , tu es jeune et besoin d'être entourée , tu entames comme nous toutes et tous ici un chemin  pas facile ,mais ici tu trouveras de l'écoute quand tu voudras venir hurler , pleurer ton chagrin et tous tes ressentis même de la colère
nous ne pouvons que te lire et partager ta peine , mais cela peut apporter un petit soulagement de mettre des mots sur des maux
j'aimerais soulager tes craintes , tes peurs , m'asseoir près de toi et prendre ta main et écouter le silence de ton mal être

Amitiés et douceur
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: biche07 le 04 Mars 2019 à 20:43:03
3mmane...bonjour tu es ici chez toi...au milieu de personnes dans la même douleur à des stades différents mais tous ici nous sommes à ton écoute.garde espoir tu auras la force comme nous tous ici à chaque instant ,tu vas resister, à chaque minute tu va continuer à vivre...et oui tu ne peux l' imaginer pour le moment mais je te promets que tu vas réussir...prends ton temps...tout le temps nécessaire ...tendresse  biche.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 05 Mars 2019 à 02:17:48
Merci à vous tous. Je suis finalement allée le voir pour un dernier au revoir. Il était beau. Son corps était dur et froid. Ça m’a fait du bien de le revoir physiquement mais aussi de la peine de devoir le quitter pour de bon. Il sera incinéré. En attendant, sa dépouille attend toute seule dans une pièce. Les funérailles seront samedi et dimanche prochain.

Je me sens toujours mieux le soir. J’ai appris son décès le matin et le réveil tous les jours est pénible. Le matin je me sens faible et malade. Est-ce comme ça pour vous aussi?

Comment surmonter la douleur de savoir que je n’aurai jamais d’enfants avec lui?

Comment reprendre goût à la vie?

Merci de me lire et de m’accompagner...
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: biche07 le 05 Mars 2019 à 04:16:04
Prends le temps...les réponses viennent petit à petit...il y a des étapes cherches dans la boîte à outils de qiguan...pioches des petites recettes de ci de là...chaque chemin de deuil est différent...essaie de lire  le livre ou de regarder les vidéo du Dr Faure  sur le deuil  elles m ' ont beaucoup aidées au debut ensuite quand tu connaîtras mieux le forum tu vas pouvoir chercher des sujets qui te parlerons plus que d 'autres..des personnes qui vont te répondre parce qu' elle ont les mêmes préoccupations immédiates que toi..et puis d 'autres qui ont plus d 'expérience...toi seule tu vas trouver tes propres réponses et la force nécessaire pour survivre dans un premier temps.. juste un jour après l 'autre avec des hauts et des bas...beaucoup de bas au début..c ' est normal ..c 'est difficile mais tu vas réussir.prends soin de toi.bises biche
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 05 Mars 2019 à 11:31:25
bonjour 3mmane

 tu dis : Je suis finalement allée le voir pour un dernier au revoir. Il était beau. ce fut surement extrêmement difficile  pour toi et que tu n'étais pas seule
comme t'as dis biche  un jour après l'autre , les questions  que tu te poses maintenant  ne viennent que s'ajouter à ta douleur déjà très forte , tu sais déjà que certaines n'auront jamais de réponses et qu'il faudra les affronter
l'urgence du moment est de prendre soin de toi, pour juste pouvoir respirer , ici nous savons que tu as mal , trés mal , mal à en crever et pourtant pour lui dans ton coeur tu vas faire chaque jour un petit pas , parfois tu reculeras ou stagneras , peu importe , nous avons le temps , chacun(es) ont un parcours différent , une seule chose non plusieurs choses en commun la  douleur, le manque, de l'autre , la solitude , le silence , ce manque d'échange de toutes choses( paroles  etc....)
continue à venir dire ici ton mal-être certes ne cela ne guérit pas mais ça aide , quand tu en as envie et autant que tu le souhaite , nous serons présent(es) à te lire  et te soutenir
mes pensées les plus affectueuses volent vers toi
Amitiées
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 05 Mars 2019 à 16:06:10
Je suis allée consulter le coffre à outils. Je me sens si mal. Je n’arrive pas à sortir de mon lit. Je ne me suis pas lavée depuis 3 jours. Je n’ai pas faim. Je ne réponds pas au téléphone car j’ai peur de faire une crise d’angoisse. Je ne sais pas quoi faire et pourtant je sais qu’il n’y a rien à faire.

Mon père est décédé quand j’avais 9 ans. Il en avait 46. J’ai surmonté cette épreuve avec beaucoup de misère. Mon conjoint était pour moi le « cadeau » que mon père m’avait envoyé pour m’épauler et m’aimer. On était si bien ensemble. Ça a été le coup de foudre dès la première rencontre et ensuite pendant 11 ans.

J’ai l’impression que tout ce que j’ai accompli, c’est grâce à lui et que je ne sais plus rien faire maintenant. Après 4 ans d’efforts, je suis à quelques mois de ma cérémonie d’assermentation pour devenir avocate. Mais à quoi bon? À quoi bon travailler toute ma vie? À quoi bon vivre sans lui?
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: pscar13 le 05 Mars 2019 à 17:11:10
Bonjour,

Le drame terrible que tu vis est trop récent, tu es dans un tel déluge de douleur.
Ne te poses pas encore toutes ces questions, il faut garder tes forces pour essayer de continuer et l'accompagner, c'est vrai que ça semble irréel et insurmontable mais tu en auras besoin pour poursuivre ce terrible chemin sur lequel nous sommes tous ici.
Votre Amour, tout ce que tu as vécu avec lui, tu vas le garder avec toi, et c'est ce qui va continuer à t'aider.
Je t'envoie plein de tendresse et de douceur pour traverser ces moments.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: biche07 le 05 Mars 2019 à 17:12:16
A quoi bon..c'est la question que nous nous sommes tous posée...et bien vivre pour continuer son propre destin quel qu'il soit nous sommes la pour quelque chose...faire du mieux que l'on peux pour les honorer, les garder en vie dans notre mémoire ,continuer à les aimer, et continuer toujours et encore parce que notre heure n'est pas arrivée.
Tu dois aller au bout de ton diplôme pour que justement il soit fier de toi et de ton courage, il veille sur toi (enfin ca c'est mon credo!!)Il ne comprendrait pas que tu abandonnes même si cela parait insurmontable pour l'instant ..continuer notre vie habituelle au mieux , notre travail, nos occupations permet de vider l'esprit et de laisser passer le temps,
Il fait faire des petit pas et surtout ne pas te négliger...prendre soins de soi  c'est aussi respecter son corps , mange, dors repose toi..lave toi c'est pas mal de sentir bon pour le moral!! Bon tu vas pas partir en soirée  mais c'est important de se respecter je crois.
faire une petite chose pour soi un peu tout les jours et garder espoir toujours ..le rejoindre n'est pas la solution.
bises biche
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 05 Mars 2019 à 18:50:37
Merci pour vos mots. Ce forum est l’une des rares sources de réconfort que je trouve en ces temps difficiles.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 06 Mars 2019 à 11:47:12
bonjour mmane

ta douleur est immense , mais il ne faut pas t'abandonner à toi même , tu es jeune tu dois prendre soin de toi , rester couchée ne te servira pas à te protéger de ta peur , de ta colère , à quoi bon continuer?  comme t'as dit  biche nous ,nous la somme toutes et tous posée cette question , pour l'instant ce que tu vis est trés frais et trés douloureux , Tu dois aller au bout de ton diplôme pour que justement il soit fier de toi et de ton courage, il veille sur toi, (moi aussi j'en suis sure)  même si aujourd'hui cela te paraît mission impossible , tu le feras , tu y arriveras, cela sera ton défi
Notre heure n'a pas encore sonnée nous devons tenir jour après jour , pour eux avec eux  comme on peut chaque jour aprés maintes efforts petit à petit , nous avançons qu'on le veuille ou non , le temps ha oui foutu temps est  notre allié  ,le chemin est rude avec des hauts et des bas , des larmes , des hurlements de colère ou de peurs , de la fatigue  et puis un jour une petite éclaircie si petite c'est à peine si tu la verras , puis une autre et encore, mais je te promet que ça arrivera 
une main tendue  d'une personne que tu n'avais pas pensé ou autre chose du même genre non pas demain
je voudrais tant te donner un peu de courage pour traversée cette période oh combien difficile et je t'envoie seulement mon amitié certes virtuel mais sincère
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 06 Mars 2019 à 18:38:06
Est-ce que certaines ou certains d’entre vous ont eu recours à des antidépresseurs et des anxiolytiques? Je prends des Ativan presque quotidiennement depuis le décès de mon amoureux. J’avais déjà des crises d’angoisse avant mais maintenant c’est pire. Avez-vous des conseils ou des témoignages de ce qui a aidé au plan médical? Je ne veux pas me créer une dépendance mais pour l’instant je ńai pas le choix...
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 06 Mars 2019 à 19:03:51
oui je prend un  anxiolytique le midi et le soir un décontractant pas de somnifère sinon je  suis trop assommée ,  cela ne guérit pas mais ça aide , ça fait deux mois que j'en prends et je parle beaucoup avec mon médecin , perso pas de conseil il ne faut pas faire n'importe quoi toute seule , mais te faire aider par des personnes compétantes
douceur pour ta soirée
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: 3 pommes le 06 Mars 2019 à 20:18:06
3 mmane, ce que tu vis est difficile.  quelle  injustice de partir à 26 ans et en faisant son loisir en plus.

Tu devrais te faire aider et aller voir ton mèdecin car ce we sera pour toi une souffrance supplémentaire.
Quant à ta cérémonie d'assermentation pour devenir avocate, je rejoins ce qui t'a été répondu en disant  fais le pour lui, pour qu'il soit fier de toi et de ce dont vous reviez.


pensées pour toi et pour vous tous qui souffrez.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: biche07 le 06 Mars 2019 à 20:44:30
3mmane.. bonjour...pour les anxyolitiques oui mais seulement pendant 3 semaines le temps que les antidépresseurs fassent effets. .  Les anxyolitique provoquent une dépendance dont je ne voulais surtout pas.
J'ai vu une psychiatre pendant 6 mois pour me préserver de l ' irréparable...en gros du suicide pour dire le mot...à  ce jour soit 11 mois quasiment  après la mort de jean pierre mon mari et 2 mois après la mort de mon pere.je suis apte à gérer la situation sans aide extérieure...dixit la psychiatre...mais je doit impérativement faire attention à une rechute possible et la rappeller au moindre doute ...jusqu' ' ici le forum me sert de psychiatre et je m ' en sort assez bien je crois.
Il faut que tu sentes toi même les choses et ce qui t 'aideras..parfois on a besoin de béquilles et les médicaments ont ce rôle..parle en avec un médecin à qui tu fais confiance et qui te connais.ne prends jamais ce type de médicaments sans l ' avis d 'un professionnel.
Voilà j ' espère que cela  t'aidera à reprendre confiance ..il y a des solutions pour chacun et elles sont toutes très différentes..bises biche
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: qiguan le 06 Mars 2019 à 22:16:25
J'ai utilisé le soutien de pros psy
et voici un autre type d etémoignage
http://forumdeuil.comemo.org/sante-deuil-stress-deperession/temoignage-26-mois-avec-les-methodes-naturelles/
chcu(e) fait comme il le sent ...
les anxiolytiques sont là oui pour attendre les effets des anti dépresseurs
pas pour moi, donc, mais j'ai remarqué que le choix des molécules et protocoles étaient plus efficaces quant issus d'une prescription par un médecin psychiatre que quand c'est par un généraliste, j'ose dire chacun son métier, la connaissance des molécules me parait utile !

affectueusement 
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: pscar13 le 07 Mars 2019 à 00:02:12
3mmane,

Il est normal, avec le drame que tu vis que tu aies besoin d'un soutien psy.
Depuis plus de deux mois, je me bats contre de grosses crises d'angoisse avec des idées noires le matin au réveil.
Je vois un Psychiatre qui m'aide beaucoup, il m'a proposé des médicaments en me précisant que ce n'était pas "obligatoire" et j'ai réussi à m'en passer.
Mon antidépresseur c'est le vélo et la marche et mon anxiolytique c'est l'écriture.
Mais je pense comme qiguan que seul un psychiatre saura t'orienter vers ce qui est bon et utile pour toi.
Tendresse et douceur pour traverser ces douloureux moments.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 07 Mars 2019 à 00:38:53
Malome, pscar13, qiguan, 3 pommes, biche07, merci de vos réponses et merci de votre soutien. J'ai un rendez-vous lundi prochain avec mon médecin de famille. Je lui demanderai de me référer à un psychiatre. Avant le décès de mon chéri, j'avais commencé à faire de l'aromathérapie avec des huiles essentielles de lavande pour me calmer.  Je continue l'aromathérapie mais je dois dire que l'efficacité limitée de cette technique n'est pas adaptée à mes besoins pour le moment. Je prends de l'Efexor comme antidépresseur, mais je devrai probablement augmenter la dose.

Merci encore pour tout.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Boutchou le 07 Mars 2019 à 07:23:58
Bonjour, 3mmane,
Un petit soutien pour t accompagner ..
Comme d autres ici en témoignent l aide d un psy est un soutien essentiel  si tu en éprouvés le besoin et si ta santé s altère peu à peu..
mais chacun ressent ce dont il a besoin ou pas ...cette démarche reste essentiellement personnelle et volontaire
J ai moi aussi reussi à me passer d antidépresseurs , et j utilise un anxiolytique ponctuellement , a petite dose quand l angoisse se fait trop paralysante ou me prive de sommeil
Tu peux tenter les médecines naturelles . Je crois U il y a plein de pistes sur le forum
Quand au sport c est vrai qu il permet d évacuer les tensions et mobilise d autres ressources .
Les premiers pas sont très difficiles . Je ne m y suis remise qu il y a 1 mois 1/2 !!!!

courage et  soutien pour cette journée
Boutchou


Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 07 Mars 2019 à 10:47:06
bonjour 3mmane

juste un petit mot pour te soutenir dans ta douleur, c'est bien que tu ai pris rendez-vous avec ton médecin de famille , je suppose qu'il te connais bien et qu'il saura t'écouter,  il faut prendre soin de toi , oui c'est important de toutes les façons , manger ,même si tu n'es a pas très envie , des jours difficiles à affronter mais malgré tout tu le feras pour lui , avec lui dans ton coeur , je me permets de te joindre un petit poème :

Je ne suis pas parti, mon corps s'est éteint mais pas moi.
      Nous ne sommes pas séparés, je suis toujours là.
      Notre mode de communication est modifié mais je suis toujours là.
      N'aies pas peur de la mort, ce n'est qu'un passage, et surtout, cela ne casse pas les liens forts d'amour. Donc je ne     
      suis pas parti. Je suis dans un monde énergétique différent du tien mais je t'entends et surtout je t'envoie des signes.
      Est ce que tu les vois?

 peut-être ne pas prendre mot à mot , mais si cela peut aider

douceur et Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 07 Mars 2019 à 13:01:43
3 mammne
 tout compte fait je n'avais qu'une partie du texte sité plus haut

Je ne suis pas parti.
Mon corps s'est éteint mais pas moi.
Nous ne sommes pas séparés.
Je suis toujours là.
Notre mode de communication est modifié mais je suis toujours là.
N'aies pas peur de la mort ce n'est qu'un passage et surtout cela ne casse pas les liens forts d'amour entre les âmes.
Donc non je ne suis pas parti.
Je suis dans un monde énergétique différent du tien mais je t'entends et surtout je t'envoie des signes.
J'ai parfois des difficultés à te parler quand tu es dans ton logement car sans t'en rendre compte tu te fermes à moi.
Mais quand tu es dehors alors j'ai accès à de très nombreux signes et je te les envoie.
Est ce que tu les vois ?
Il y a quelque chose de nouveau qui arrive pour ta vie personnelle.
Je te prépare à cela car tu as des peurs qui sont cachées en toi.
Mais sache que tout va se bien se passer pour toi et surtout je suis là.
                                                                                                                                   les Oracles  dISa
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 07 Mars 2019 à 17:50:30
Serais-tu donc seule pour ces préparatifs si difficile  , personne pour t'aider ? oui les photos et la musique  font partie du rituel maintenant  , souvent une photo (qui dit photo dit cadre) est posée sur le cercueil pendant l'office religieux ,  la musique ou les chansons qu'il aimait  seront pour le crématorium, il en faut plusieurs , et la photo suivra  tu la récupères après la cérémonie
je voudrais tant te rassurer , mais  pas certaine ta douleur  disparaîtra  comme par magie , tu auras peut-être un temps d'apaisement , mais là chacun(e) réagit différemment , et avec la fatigue, et le chagrin  de cette journée
toutes mes pensées seront vers toi ses deux qui arrivent
amitiées  et douceur
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: qiguan le 07 Mars 2019 à 19:01:18
Citer
je dois dire que l'efficacité limitée de cette technique n'est pas adaptée à mes besoins pour le moment
c'est une évidence !!

3mmane c'est bien de ne pas être seule ... que ta belle famille te laisse prioritaire des choix ...
la cérémonie est collective certes mais tu n'est pas obligée de regarder le groupe, ni ensuite de toi les saluer tu peux t'en éloigner selon ton choix au moment ...
affectueusement
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 08 Mars 2019 à 14:02:13
J’ai rêvé qu’on se séparait. Au reveil, je me sentais mal et je croyais que c’était pour ça. J’ai voulu appeler mon conjoint pour lui dire que je l’aime. Et puis...3...2...1. Il est mort. Je ne peux pas l’appeler ni le voir. C’est pour ça que je me sens mal.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 08 Mars 2019 à 14:05:54
seulement te serrer dans mes bras pour te soutenir en ces jours si difficile pour toi
mes pensées volent vers toi
toute mon affection
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: qiguan le 09 Mars 2019 à 13:09:58
https://www.youtube.com/watch?v=kvnQ78Hfs9Q&list=RDkvnQ78Hfs9Q&start_radio=1&t=13

Chanson pour un enterrement
Grégoire

juste avec toi  :-*
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 09 Mars 2019 à 13:23:54
Bonjour,
Je voudrais te rassurer, mais je t'avoue que depuis bientôt 10 mois que mon amour est parti, j'ai les mêmes douleurs que toi. J'ai mal, la poitrine oppressée, et la gorge tellement serrée que ça fait mal. Chacun et chacune vit, survit à son rythme. Je te souhaite plein de courage.
Amicalement
Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 09 Mars 2019 à 14:51:58
Bonjour Nicole,
Je ressens cette douleur moi aussi. J’essaie de mettre des mots dessus et je demande à mon corps de m’aider à guérir. Ça prend beaucoup de courage pour survivre à nos proches. La vie est cruelle.

Reste forte
Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 09 Mars 2019 à 17:46:17
Bonjour 3mmane,

Mettre des mots, essayer de guérir, je n'y crois pas, la douleur ne diminue pas, le vide de lui s'accentue, l'isolement par rapport aux autres est de plus en plus grand, peut-être est-ce de ma faute, je ne sais pas. Mais je ne parle plus qu'ici de mon immense souffrance car personne ne comprend.

Courage

Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: qiguan le 09 Mars 2019 à 22:06:14
3mmane
as tu été aux cérémonies ?
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 10 Mars 2019 à 17:49:01
juste une pensée amicale  pour toi en ces jours si difficiles
avec toute mon affection  et douceur à toi

Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 10 Mars 2019 à 21:46:09
Bonjour à tous,
Oui je suis allée aux cérémonies samedi soir et aujourd’hui matin. C’était difficile et épuisant. Je suis revenue vers 13h et j’ai fait une sieste de 3h30. Je n’ai pas encore mangé aujourd’hui. Tout ça me dégoûte et me révolte. Ma mère insiste pour que je retourne travailler, la famille de mon conjoint insiste pour que je continue d’aller les voir, d’autres insistent pour que je fasse des activités.
C’est bien beau les cérémonies, mais ça ne ramène pas nos êtres chers. Il ne reste que le vide, comme dit Nicole.
Les activités ça peut donner l’impression qu’on pense à autre chose mais en fait je ne pense pas réussir à penser à autre chose et encore moins à avoir du plaisir.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 10 Mars 2019 à 23:51:27
Bonsoir,

De ce que je vis, je ne peux te dire que cela n'écoute que toi, les autres ne savent pas ce que tu ressens. Il n'y a que toi qui peux savoir ce dont tu as besoin.

Courage et amities
Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: qiguan le 11 Mars 2019 à 13:36:24
en début de deuil et de très longs mois les activités n'empêchent jamais de penser au manque ... elle distraient de la focalisation c'est tout
du coup les activités physiques marche, jardinage, natation, vélo etc. accaparent le pilote automatique , fatigue le corps et créent des endorphines qui agissent ... c'est le plus important je pense ...
travailler moi a été une charpente pour tenir ... ce sujet est évoqué dans un lien (voir dans le fil http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/

toi la famille veut te voir moi ils ont rompu ... me laissant seule ...

ici tu peux écrire, lire ...  :-*
affectueusement
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 11 Mars 2019 à 15:06:19
Qiguan,

C’est terrible que la famille ait coupé les ponts avec toi. Sans le savoir, ils renoncent à connaître une partie du défunt que toi seule connaissait. Ils étaient liés par le sang, mais vous étiez liés par le coeur car il t’avait choisie. Il ne serait pas fier de la façon dont sa famille réagit, mais en temps et lieux, ce sera à eux d’en subir les conséquences. Toi, tu n’as rien à te reprocher.

C’est difficile de trouver un sens à ce que je faisais avant. Je voulais être belle pour lui, travailler pour qu’il soit fier et qu’on puisse acheter une maison, être en santé pour rester avec lui le plus longtemps possible. Je ne sors plus de mon lit le matin, moi qui aimais me lever tôt. Je ne mange pas non plus le matin alors que j’étais toujours affamée au rèveil. Je me sens vide et seule.

J’ai un rendez-vous avec mon médecin de famille cet après-midi. Je vous tiendrai au courant.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 16 Mars 2019 à 14:04:14
Je suis angoissée ce matin.

Le choc de l’annonce du décès est foudroyant, mais ce sont tous les jours qui suivent qui sont les pires. Je suis au 16e jour.  Mais qu’en sera t il lorsque ça fera 1 mois? 2 mois? 6 mois? Un an? Je redoute que ce soit pire avec le temps. Toujours pire de constater chaque jour le chemin parcouru sans lui et de savoir qu’il ne reviendra jamais.

J’ai un but en ce moment: obtenir mon titre d’avocate. Ce sera chose faite le 12 juillet si tout se passe bien. Je n’ai pas envie de le faire, mais on avait travaillé si fort vers ce but ces 4 dernières années. Par contre, une fois que l’objectif sera atteint, je n’ai rien pour me pousser à continuer. Je trouverai peut-être quelque chose d’ici là.

Heureusement aujourd’hui c’est samedi et je peux rester dans mon lit toute la journée enveloppée dans la robe de chambre de mon amour.

Amitiés

Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 16 Mars 2019 à 18:38:01
3 mmane
 16 jours dis-tu ton drame est tout récent  à part le fait de te battre pour obtenir ton diplôme d'avocate , ne regarde pas le temps si loin , dans la douleur 1 mois paraît insurmontable , il faut penser au jour le jour pour puiser dans nos forces au fur et à mesure , tu as le droit d'être désespérée , épuisée  pleurer , il nous faut avancer certes mais à notre vitesse à chacun(e) pas à pas , notre parcours est sinueux  mais toi aussi tu y arriveras , oh non pas tous les jours faciles   ce que nous appelons les montagnes russes un jour mieux deux jours moins bien on a même l'impression de reculer , de stagner et malgré nous on avance , tomber , se relever est notre combat de chaque jour , et puis un jour une petite éclaircie t'aidera , un petit événement qui peut-être te surprendra , sois sure  que ton aimé est près de toi il veille sur toi
 amitiés et douceur à toi
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 17 Mars 2019 à 13:27:34
Bonjour à tous,

Tout d’abord, merci malome pour ces paroles. J’oublie trop souvent de me laisser du temps. Je suis dure avec moi-même.

Aujourd’hui, j’aimerais vous partager une histoire. C’est une histoire vraie qui m’est arrivée vendredi dernier.

Je conduisais pour aller au boulot et alors que j’étais presque arrivée, j’ai éclaté en sanglots. Je me disais c’est pas possible je ne peux pas aller au travail avec ce visage bouffi je dois me reprendre en mains. Je n’avais pas hâte au weekend et j’étais découragée.
Alors que j’arrive pour me garer à ma place habituelle, un gros camion bleu occupe déjà cet espace. Alors là, je dis à voix haute dans ma voiture: mais qui est ce con qui a pris ma place? Alors que je m’appretais à aller trouver une autre place de stationnement, je vous le jure, le camion a reculé jusque dans la rue, libérant complètement mon espace de stationnement. Il n’y avait personne à l’intérieur du camion.

Lorsque je suis entrée dans l’édifice, j’ai dit au client dans la salle d’attente: c’est à vous le camion bleu? Eh bien il a reculé jusque dans la rue. 

Le monsieur est sorti affolé pour aller chercher son camion. En revenant, il a dit: ll y a des choses pires que ça dans la vie.
En moi-même je me suis dit: ça, je le sais.

Je suis peut-être folle, mais j’aime penser que c’est l’oeuvre de mon amoureux. Un petit signe pour me dire, regarde tu as ta place ici et tu peux y arriver.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 17 Mars 2019 à 13:50:05
Oui 3mmane, ce n'est pas un hasard, c'est un encouragement de ton amoureux à continuer, il est fier de toi.

Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 18 Mars 2019 à 12:37:22
Encore ce matin, je me réveille avec des crampes dans le ventre, des étourdissements et l’envie de vomir. C’est pire encore parce que je dois aller au travail. On me dit que chez moi ou au travail, la douleur est la même et qu’au moins au travail je me rends utile. Il me semble tout de même que la douleur se gère mieux lorsque je reste au lit.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 12:44:06
3mmane,

Oui tu as raison si tu ressens la même chose que moi, les symptômes s'accentuent quand tu sais que tu vas être entouré de gens alors que tu souhaite la solitude.

Mais le travail tu en as certainement besoin alors courage à toi.

Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: qiguan le 18 Mars 2019 à 15:40:08
C'est là pour moi que l'acupuncture a aidé associée aux plantes
Certainement méditation, Qi Gong, sophrologie ont aidé aussi
Être au travail a été structurant pour moi et absorbée par l'activité pro la douleur du manque était là mais distraite dirais je.
Affectueusement
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 18 Mars 2019 à 16:35:56
Oui, je pense que le travail ne m’est pas très aidant en ce moment car je suis stagiaire et on ne me donne pas beaucoup de tâches. Alors ça ne me change pas les idées. En même temps, je n’ai pas l’énergie d’avoir plus de responsabilités alors j’attends que le temps passe.

Pour l’acupuncture, je vais peut-être essayer. Ces temps-ci, je m’intéresse beaucoup à la vie après la mort et aux médiums. Je ne dois pas être la seule. Je n’ai rien en tête pour le moment, je lis sur le sujet c’est tout.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 18 Mars 2019 à 18:31:11
3 mmmane

Avec quel courage tu affrontes chaque jour  rien que pour aller à ton travail , après seulement quelques jours , ton aimé peut-être fier de toi , les douleurs que tu ressens encore sont je pense normales, mais pas du tout confortables , si comme te dis qiguan  l'acupuncture pouvait t'aider , moi je ne connais pas , toute aide est bonne à prendre ou à tester
en tout cas chapeau à toi , malgré les larmes et le blues et tout le reste  tu es courageuse

Amitiés et douceur , ton aimé veille sur toi
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 21:19:35
3mmane, il y a une vie après, mon amour est venu me voir donc j'en ai la preuve et je sais que nous nous retrouverons.
Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 18 Mars 2019 à 21:28:38
Nicole,

Comment est il venu? Tu l’as vu? Ou tu as senti sa présence?

Malome, merci pour ces encouragements. J’essaie de faire mieux tous les jours pour le rendre fier et me rendre fière aussi.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 18 Mars 2019 à 23:27:56
3mmane,

J'ai senti son après rasage juste avant de m'endormir les 1er quinze jours, puis il venu dans des rêves pour le dire que je devais l'attendre, lui il avait un truc à faire avant, je ne sait pas quoi, peut être se réconcilier avec don papa décédé plutôt, je ne sais pas, et l'autre matin il m'a appelé par le petit nom qu'il me donnait et je t'assure que ce n'était pas un rêve. Et de temps en temps fe sens sa présence, et mes animaux le sentent aussi car ils regardent dans la direction où je vois comme une ombre, mais fugitif.
Voilà pourquoi je suis certaine de le retrouver. Je peux passer pour une folle, mais pour moi c'est réel.

Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 19 Mars 2019 à 01:40:08
Nicole,

Moi je te crois et je suis certaine aussi que tu vas le retrouver. Tu as de la chance d’avoir cette sensbilité et de percevoir ces signes. Moi, à part le camion qui a reculé jusque dans la rue (il était dans une entrée en pente et il y avait de la glace) au moment où je suis arrivée et que j’ai dit que c’était ma place, je n’ai pas eu de signe. Je ressens sa présence parfois, mais pas  au point de le voir, de l’entendre ni même de sentir son odeur. Je resterai à l’affût quand même.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: qiguan le 19 Mars 2019 à 22:04:17
Citer
Parfois je me réconforte en me disant qu’il est toujours là et que je ne le vois tout simplement pas, mais ensuite je me dis que même s’il est là spirituellement, plus jamais je pourrai le serrer dans mes bras, rire avec lui, avoir de longues conversations, ni des courtes d’ailleurs, l’appeler pour qu’il m’aide à réparer ma voiture, avoir ses enfants, le voir vieillir...alors je ne sais pas trop quelle sorte de consolation on peut avoir à avoir la conviction que son âme a survécu...qu’en pensez vous?
as tu écrit ailleurs
il y a oui ce deuil de ces plus jamais dans la corporalité
et un nouveau lien à inventer, sublimant le matériel ... c'est réconfortant d'arriver à en faire un mais le deuil du manque de la corporalité reste à faire.
affectueusement
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 20 Mars 2019 à 12:10:39
3 mmane

j'aimerai que tu ailles jeter un oeil sur mon fil , mon dernier message parle justement  des signes que nos cher(es) aimé(es)  peuvent nous envoyer, plutôt une confirmation 
 non tu n'es pas folle il y a des choses qui peuvent nous surprendre  que nous avons du mal à expliquer, mais une chose est sure nos aimé(es) veillent sur nous , nous donnent la force d'avancer douloureusement , péniblement , la séparation  n'a pas été voulue par eux , nous devons  affronter tous nos manques d'eux , pour eux , le chemin est ardu , sinueux , jamais plus rien ne sera comme avant sauf l'amour que nous avons pour eux . avec cette certitude malgré les montagnes russes et les difficultés que tu sera affronter tu avanceras ,
Amitiés et douceur , n'oublie pas ton aimé veille sur toi
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 20 Mars 2019 à 13:51:18
Merci pour vos réponses.

Malome, je vais aller voir sur ton fil.

J’ai un rendez-vous chez le psy ce matin. Ma deuxième rencontre. Je ne sais pas encore si ça aide mais je me dis que ça ne peut pas nuire. Il y a deux choses qui me tracassent:

1. J’ai remarqué que j’ai tendance pour m’apaiser à me dire que mon aimé n’est pas mort mais qu’en fait il est au travail ou avec des amis. C’est faux évidemment mais j’essaie de m’en convaincre. Et j’imagine que ce n’est pas bénéfique de vivre dans le déni mais je le fais quand même.

2. J’angoisse parce que j’ai peur que mon aimé m’en veuille pour toutes les erreurs que j’ai commises du temps de son vivant. Nous n’étions pas en chicane au moment de son décès et tout allait même très bien, mais je ne peux m’empêcher de me dire que peut-être a t il changé d’idée par rapport à moi pour x raison. Par exemple, la fois où je ne lui ai pas dit la vérité ou la fois où j’avais pensé le laisser...J’espère qu’il comprend que je ne suis pas parfaite mais que je l´aime et que je l’ai toujours aimé.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 20 Mars 2019 à 18:42:28
3 mmane

si tu connais quelque soit la personne  qui n'a jamais fait d'erreurs dans sa vie , la personne plus que parfaite , je suis preneuse , non arrête de te torturer comme tu le fais inutilement , là tu te fais de mal en plus de la douleur de la perte de ton aimé , dis-toi il ta 'aimé comme tu es , comme tu étais avec des qualités et des défauts , un vrai couple c'est cela  un entier on n'en jette pas une partie pour garder que ce qui plaît , sinon cela sera monotone .
Tu es consciente qu'une partie de toi est encore dans le déni , je ne peux pas te dire si c'est bon ou mauvais, laisse faire les choses doucement , tu es sur un chemin compliqué peut-être ta psy pourrait te dire
Amitié et douceur à toi et ton aimé qui veille sur toi
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 20 Mars 2019 à 19:08:25
3mmane,

Malone a raison tu sais, mon amour et moi étions connus pour nos coups de gueule, nous sommes de forts caractères tous les deux et nous en riions beaucoup par après, même nos enfants nous disaient que ça les faisait rire et que si nous n'étions pas comme ça nous n'aurions pas été nous.

Personne n'est parfait, et entre nous, les gens parfaits, ben..... Ça doit être chiant tu ne trouve pas.?

Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 20 Mars 2019 à 21:30:38
Oui je sais personne n’est parfait. Vous avez raison je ne dois pas me torturer inutilement. Il va falloir que j’y travaille.

Mon psy dit que tant que je suis consciente que ce n’est pas la réalité, je peux m’imaginer qu’il est avec des amis ou ailleurs. L’esprit fait ce qu’il peut pour se protéger d’une trop grande douleur.

J’ai commandé hier des tshirt avec des photos de lui dessus. Je n’ai pas osé le dire à mon psy qui venait tout juste de dire qu’il ne fallait pas que j’affiche des photos de lui partout. Il me donnait l’exemple d’une dame qui avait fait faire un portrait grandeur nature de son aimé. Tout à fait mon genre, mais je n’ai rien dit.

Une autre journée au travail qui achève...vivement le weekend pour que je puisse rester au lit toute seule toute la journée.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 20 Mars 2019 à 23:20:54
3 mmane

hé bien tes tshirts avec des photos de lui  tu te les garderas quand tu seras chez toi , et si tu avais envie de mettre des photos un peu partout chez toi c'est ton droit , il  faut parfois faire comme toi tu le sens , c'est toi qui es dans la souffrance , donc tu fais ce qui peut aider le mieux , c'est déjà tellement difficile
amitié et douce nuit avec ton aimé
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 21 Mars 2019 à 13:25:58
Oui, de toute façon à part pour le travail je ne sors pas. Enfin, je ne sors plus. Mon « organisateur d’activités » comme je l’appelais est décédé.

Naïvement je croyais que ça irait mieux parce qu’hier j’ai senti une bouffée de légèreté. Et me voilà ce matin en crise de panique, anxiolytique sous la langue, paralysée de peur et de chagrin. Les montagnes russes avec de petits hauts et de gros bas. J’en ai assez.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: biche07 le 21 Mars 2019 à 13:55:59
chacun fait comme il peux....garder a l'esprit que personne ne peux se mettre à notre place...alors on essaie  encore et encore des petits trucs qui marchent un moment puis on est obligé de chercher autre choses au bout de quelques jours...pas de solution universelle ni définitive...j'allais dire garde espoir...en fait j'ai perdu  beaucoup du mien alors  rien est acquit non plus de ce cote là...bon allez ne pas baisser les bras envers et contre tout..courage...ca aussi c'est difficile je sais ..bises biche
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 21 Mars 2019 à 15:34:56
Mon seul espoir c'est de ne pas et tendre trop longtemps pour le rejoindre. Mais je suis égoïste quand je dis ça car ma petite famille serait trop malheureuse, alors je pense à eux pour tenir.
Mais je radote je radote toujours les mêmes choses et rien ne change.
Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: BEBE le 22 Mars 2019 à 23:32:59
Chère 3mmane,

Merci pour les mots gentils que tu as laissé sur mon  fil, ça me touche beaucoup.
Tu sais c'est lui qui m'inspire tout ça... quand j'écris je suis avec lui et il est avec moi.

Je te lis tous les jours depuis ton arrivée sur le forum  mais je ne trouve pas les mots pour t'accompagner... tu es au tout début de ton deuil... à cette même période moi je n'avais même pas encore compris ce qui se passait... ça m'a pris  six semaines pour ne fusse prendre conscience une première fois qu'il était mort et de ce que cela voulait dire....  qu'il n'était plus là et que c'est à jamais qu'il n'était plus là.

Tu parlais de photo grandeur nature l'autre jour.....j'en ai une de lui dans le salon,  pas tout à fait grandeur nature mais presque.... ça donne vraiment la sensation qu'il est là. Je l'embrasse tout le temps, je lui parle, je lui sourit et parfois je lui tire la langue quand j'en ai marre qu'il ne me réponde pas... ça peut paraître bête mais ça m'aide beaucoup.

Voilà nouvelle amie de tristesse, québécoise de surcroît.... sur ce forum j'ai rencontré une autre québécoise qui est devenue ma très grande amie de tristesse. Nous n'échangeons plus que en-dehors du forum.  Plusieurs soirs elle m'a sauvé du désespoir... et c'est sur... tôt ou tard je traverserai  l'Atlantique pour la voir.. . Krisnat si tu me lis  :-*

Voilà 3mmane, tu commences à peine à le comprendre.... le chemin va être long.... très très long.... mais ici tu n'y es pas toute seule.

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 23 Mars 2019 à 00:40:32
BEBE,

Merci pour tes mots. Pour le portrait grandeur nature, malgré ce que dit mon psy, je commence à comprendre que seules nous savons ce qui est bon ou pas pour nous. Et je crois que je ne réalise pas encore pleinement que mon amour est décédé. Certains matins je me revois en train d’apprendre la nouvelle et je me dis mais c’est pas possible. Tout ça semble encore très irréel. Je comprends qu’il est mort, mais quand revient-il? C’est un peu ça mon discours intérieur.

Ma chère amie de tristesse, merci d’être là. Merci à vous tous et à vous toutes d’ailleurs.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: BEBE le 23 Mars 2019 à 01:02:15
Oui nous seuls  savons ce qui est bon pour nous... notre instinct est notre meilleur guide.... s'écouter et se faire confiance.

Je suis à 15 mois de deuil et je suis toujours à  lui dire..." oui t'es mort OK d'accord j'ai compris mais bon à part ça .... c'est quand que tu rentres ? "....

C'est toujours aussi irréel de le dire.... de se le dire.... il est mort... il est mort... Bordel de merde il est MORT

Non non non non.... il est pas mort... il est juste pas là....

Bon voilà tu vois... ça dure un bon moment tout ça alors surtout ne  t'inquiète pas de ressentir tout ça.

Affectueusement,
BEBE



Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 23 Mars 2019 à 14:08:01
Bonjour,

Petit samedi matin. Il neige. Je déteste la neige et les motoneiges.

Je me sens insécure, toute petite dans ce monde trop grand et effrayant. Je n’ai plus de repères. Je me sens comme une tortue sans sa carapace. À découvert. Je marche dans un champ de mines. Quel sera le prochain malheur? Je ne fais pas comfiance en la vie. Chaque fois que j’arrive à sortir la tête hors de l’eau, la vie me plonge dans ses abysses.

Si mon amoureux était mort à 80 ans, je comprendrais que ça fait partie du jeu. Mais à 26 ans. Je ne peux pas me dire qu’il ne souffre plus, il ne souffrait pas. Il était heureux. Il n’avait pas non plus terminé d’accomplir sa mission de vie j’en suis sûre. Cet accident n’aurait jamais dû arriver. Je ne peux en vouloir qu’à la vie, car mon aimé était sobre, il n’allait pas vite et n’a pas fait d’imprudences. Un malheureux chevreuil l’a surpris, il a dévié de sa trajectoire et s’est cogné la tête sur un poteau de métal. Et dire que j’étais contre la chasse.

Résultat des courses, je me retrouve seule pour affronter ce qui m’attends. J’ai peur.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Lysia le 23 Mars 2019 à 19:50:49
Tu as l'impression d'être au bord d'un gouffre, perdre son amour de 26 ans c'est insupportable, inacceptable, c'est trop lourd et pourtant ... il a perdu sa vie mais que te dirait-il ? voudrait-il te voir anéantie ? il est à tes côtés maintenant pour toujours et quand l'heure sera venue j'espère que tu pourras être moins mal et entrevoir un après....
Te lire m'a fait du bien sur ma file, toi non plus tu n'es pas seule....
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: yvgpqpg4 le 23 Mars 2019 à 20:24:48
c'est difficile de se mettre à la place des autres mais si vous voulez en parler, il me semble qu'ici vous avez trouvé le bon endroit. J'ai très peu de recul et d'expérience sur ce forum mais le peu que j'en lis et converse avec d'autres ce sont de très bons échanges qui nous permettent de voir que NON, VOUS N ETES PAS SEULES TOUTES LES DEUX (et les autres). Ici vous trouverez des personnes qui traversent le même tsunami, notamment moi. Par contre pour le moment je ne me sens pas trop capable d'aider car je suis moi-même pas au top de ma forme. Je suis à environ 15 mois après le drame je commence à refuser de compter les mois car "ça ne sert à rien"= en réalité j'ai décidé consciemment de tenter de lâcher prise sur ce décompte de mois.  Là je ne recompte pas sur mes doigts intentionnellement. Bref ça fait un peu plus d'un an, pas un an et demi. Et je suis soi-disant selon ma psy au pire c'est à dire que je suis dans la phase dépressive, mais moi je ressens que oui je suis le plus fatiguée possible, je ne me suis jamais aussi sentie fatiguée physiquement de ma vie, mais que petit à petit ce que j'appelle (et vous reconnaitrez bien là les sensations suivantes) les moments de "crispation" physique, de serrement du coeur, de boule au ventre, et de "craquages" sont de moins en moins courants et les  grosses pleurs de moins en moins intenses. Par contre j'aurais l'impression que c'est plus insconscient que le "problème" de mon deuil se cache petit à petit sous le tapis mais je reste vigilante et je me dis les choses en face, à moi-même. Elle me dit que attention les antidépresseurs cachent cette dépression, je vais travailler avec elle, c'était ma toute première séance alors vous voyez! En tout cas j'ai au plus profond de moi une rage de vivre et je n'ai jamais eu d'idées noires. Quand quelqu'un s'en va autour de moi cela me donne en général une volonté de vivre encore plus farouche, je dois vivre pour eux, ceux qui sont partis, car ils n'auront pas la chance de le vivre, moi oui, ce qu'eux ne peuvent plus faire, et je tente de prendre la vie avec encore plus de légèreté car cela m'a appris que notre vie ne tient à rien. En espérant que ces quelques mots vous donneront quelques voies.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 23 Mars 2019 à 23:39:29
Lysia, je ne sais pas ce que mon amour me dirait. J'ai l'impression que lui-même n'accepte pas la situation. Il aimait tellement la vie et avait tellement de projets. Je pense qu'il doit avoir le sentiment de ne pas avoir achevé sa vie, d'être parti trop tôt. Je sais qu'il me veut heureuse, mais c'est difficile.

yvgpqpg4, moi perdre quelqu'un ne me donne pas envie de vivre encore plus. Je me dis mais à quoi bon être sur cette terre si c'est pour perdre tous ceux que j'aime? Je n'ai pas l'intention de m'enlever la vie, mais je n'ai pas envie de rire non plus. Je suis toujours fatiguée, épuisée. J'ai envie de rien. Pour l'instant, j'ai décidé de ne pas me mettre de pression pour faire des choses. Ça attendra.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: yvgpqpg4 le 24 Mars 2019 à 00:34:30
ma réaction est différente car il était père de mon bébé, et de savoir qu'il n'aura pas eu la chance de le voir marcher etc. me donne la rage. je ferai de mon mieux pour notre petit.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 24 Mars 2019 à 15:30:19
Oui tu as de grandes responsabilités et quand des enfants sont impliqués, ça peut donner le courage et l’envie de continuer pour eux et de se montrer forte pour leur bien. Enfin, c’est ce que j’imagine. Ton aimé verra votre enfant marcher de l’au-delà et il veillera sur vous.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: yvgpqpg4 le 24 Mars 2019 à 22:02:23
oui il est certain que mes enfants sont mes locomotives
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 25 Mars 2019 à 14:00:14
Bonjour à tous,

Aujourd’hui, ça fait 16 ans que mon père est décédé. Et 26 jour pour mon aimé. Il me manque terriblement. Son rire, sa voix, lui qui chante sous la douche, ses expressions verbales et faciales, son odeur, la chaleur de sa peau, sa bienveillance, sa joie de vivre...et bien plus encore.

J’ai rencontré ma belle-mère hier. Elle a beaucoup de chagrin et en plus elle doit subir une opération pour des cellules précancéreuses. Si elle a le cancer, elle ne veut pas faire les traitements. Ça lui est égal de mourir. Samedi, elle a pleuré assise par terre devant la porte patio en se cognant la tête sur la vitre. Elle passe ses journées sur le divan, l’estomac noué et elle attend le moment de prendre sa pilule pour dormir. Mon amoureux aurait beaucoup de peine de la voir ainsi.

(La suite après car je dois partir au travail)
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 25 Mars 2019 à 14:27:42
Voilà...

Donc ma belle-mère s’accroche et tous les jours elle supplie son fils de ne pas l’abandonner. Je lui ai dit qu’elle devait le laisser partir. Je crois qu’elle a compris...

Et pour moi, la semaine débute. Je me sens plus légère aujourd’hui. J’en profite parce que je sais que l’enfer me guète.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: pscar13 le 25 Mars 2019 à 14:52:38
3mmame,

Et pour moi, la semaine débute. Je me sens plus légère aujourd’hui. J’en profite parce que je sais que l’enfer me guète.
Tu as beaucoup de courage, ton drame est si brutal et si récent, n'anticipe pas la détresse, prends soin de toi, laisse venir tes émotions et aller ton chagrin.
Pour ta belle-mère, j'ai bien compris depuis que je suis ici, que la perte d'un enfant est la plus inacceptable et la pire des injustice qu'on peut ressentir, n'essaie pas de lui donner des conseils, être à l'écoute est suffisant pour toi.
Tendresse et douceur.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 25 Mars 2019 à 15:18:12
Je n'ose pas aller voir ma belle mère, elle ne comprend pas mon chagrin. Pour elle je devrais être plus positive, plus forte et certainement pas dans cette tristesse. Pourtant c'est son fils, elle a même dit à ma fille que ça lui faisait peur que je sois comme ça, que je devais "passer au-dessus". Ben non, je peux pas.

Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 25 Mars 2019 à 18:33:07
pscar13, merci de ce que tu apportes. Je ne peux pas comprendre ni prendre sur moi la souffrance que vit ma belle-mère. Je me contenterai d’être là pour elle et de l’écouter. Je continuerai d’avancer avec courage parce que mon aimé continuera de m’envoyer de la force.

Nicole, pour moi, j’ai compris que passer par dessus ne veut pas dire oublier et n’est pas non plus une preuve que l’on aimait pas vraiment l’autre, c’est plutôt une preuve de notre force, de notre résilience et surtout une preuve d’amour que de dire je vais prendre soin de moi parce que tu m’aimais et je vais prendre soin de ce que tu aimes. Une preuve d’amour d’honorer sa mémoire d’une façon positive.

Aujourd’hui je me sens en mesure de dire cela, mais je sais que parfois il fait si noir que la lumière la plus brillante n’arrive pas à nous atteindre. Je comprends si tu n’es pas d’accord. Je t’envoie à toi Nicole et à tout le monde ici des pensées sincères et affectueuses pour que vous vous sentiez bien et protégés par votre aimé(e).

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Nicole59 le 25 Mars 2019 à 18:47:09
3mmane,
Merci d'essayer, mais ma belle mère est spéciale, trop long à expliquer. Elle veut que je sois comme elle, mais je ne peux pas. Je l'aime bien, mais trop directive. Mais bon c'est comme ça.

Nicole
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 25 Mars 2019 à 21:34:35
Ah je comprends.
Oui moi j’ai la chance d’avoir une belle-mère gentille et aimante.
J’ai craqué au bureau et j’ai pleuré en silence. Personne ne m’a vue. Je ne suis peut-être pas aussi légère que je le pensais.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 28 Mars 2019 à 18:35:52
C’est une très mauvaise journée aujourd’hui. J’ai l’impression d’avoir tout fait pour que ça aille mieux: en parler, voir un psy, recommencé à manger, recommencé à dormir, retour au boulot, je me lave, je me coiffe, je me maquille, je viens sur ce forum, je lis sur le sujet, je regarde des vidéos/conférences sur le deuil, je sors prendre l’air et prendre des marches, je fais de la zoothérapie, j’essaie de rester positive. Et pourtant voila un mois plus tard et ça ne va pas mieux. Ça va mieux en apparences seulement. Et c’est épuisant de toujours montrer un faux visage. J’en ai ras le bol de vivre et de devoir endurer tout ça.

Je me rends compte que même si on accepte que la vie continue et qu’on accepte d’y participer, ça reste de l’ostie d’marde (comme on dit chez moi au Québec). Et le temps aide pas tant que ça finalement. Ça aide les autres qui n’y pensent déjà plus mais moi ça fait juste prolonger la durée du parcours que je fais maintenant sans lui. Ça m’écoeure.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: yvgpqpg4 le 29 Mars 2019 à 05:51:33
Olalah 3mmane il me semble que tu veuilles aller beaucoup trop vite. Je pense que de tels événements brutaux que nous avons vécu sont tels que tu ne peux passer outre en un claquement de doigts ! Tu dois accepter de te donner du temps, je sais c'est dur comme moi quand on a toujours été active c'est compliqué à accepter de devoir ralentir, mais de toute façon un jour ou l'autre c'est ton corps qui te diras stop d'une manière ou d'une autre. N'anticipes pas les choses qui de toute façon vont venir s'imposer à toi.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 29 Mars 2019 à 11:52:27
3 mmane

oui yvgpqpg4 a raison , tu vas trop vite ,tu es jeune , et tu as super mal , ta douleur est active , mais vouloir griller les étapes ne simplifie pas les chose , un seul challenge pour toi avoir ton diplôme en juillet (je crois) c'est dèjà énorme, manger, travailler , dormir, voir un(e) psy  c'est bien et beaucoup , il faut savoir te poser pour toi , prendre soin de toi , nous le savons toutes et tous ici ce drame que nous vivons n'est pas une course contre la montre , un chemin tortueux s'offre à nous on a pas d'autre choix que de le franchir pas à pas , à notre rythme , tu es jeune et pleine de courage et de ressources

Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 29 Mars 2019 à 12:45:29
Yvgpqpg4, malome, vous avez raison. Je vais ralentir dans mes activités pour bien prendre le temps de vivre ma peine au lieu d’essayer de faire comme si elle n’existait pas.

Oui, la date de l’obtention de mon diplôme est le 12 juillet. Heureusement, tous les examens théoriques étaient terminés du temps où mon amoureux vivait. Je n’aurais pu étudier 12 heures par jour après cette tragédie. Il reste donc l’évaluation pratique: un stage de 6 mois dans un cabinet d’avocats. C’est ce que je fais en ce moment. C’est mon travail. Et ce travail se termine le 12 juillet, bien qu’ils m’aient offert de rester dans leur cabinet par la suite.

Je crois que je me mets la pression d’aller mieux à cause de mon entourage. Ils en ont marre de me voir déprimée et triste alors ils essaient de me divertir et ils me disent « ne te laisse pas aller tu dois être plus forte que ça et te battre ». Je ne peux pas leur dire comment je me sens. Je l’ai fait hier et on m’a parlé d’internement en asile psychiatrique. C’est mieux de rien dire alors ou de le dire qu’ici.

J’aimerais être en mesure de connaitre mes besoins et mes envies pour ensuite mieux pouvoir y répondre mais je ne sais pas qui je suis sans lui. J’aimais tout ce qui le rendait heureux et c’est pas comme si maintenant qu’il n’est plus là j’allais acheter une motoneige pour en faire. C’est compliqué le travail de deuil et je m’y perds même avec l’aide d’un psy...
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 29 Mars 2019 à 13:22:02
3 mmane

malgré ta  grande douleur et ta jeunesse , ne te laisse pas emmener là ou toi tu ne veux pas aller , les autres croient vouloir ton mieux sinon ton bonheur,ils pensent t'aider en te disant fait ci , fait pas ça , tu devrais etc....  c'est aussi pour cela que tu continue à venir ici déverser tout ce qui te fait mal , tu le sais ici on te lit , pas de jugement ,  c'est toi seule qui sait  ce qui est le mieux pour toi , même si tu te sens perdue , je peux juste te proposer de chercher dans les trésors de quigan (pardon si y a faute ) les extraits du livre du Dr Christophe Fauré  Vivre le deuil au jour le jour , moi j'ai acheté le livre il m'est d'une grande aide, il parle avec des mots simples et juste , c'est un psy spécialisé des ruptures de la vie , toute aide est bonne à prendre
Merci d'être passé sur mon fil 
douceur à toi
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: qiguan le 29 Mars 2019 à 15:49:44
tu peux copier
parodier Bernard
et envoyer des messages à ton entourage
voir
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/mon-amour-est-partie-vers-les-anges-il-y-a-un-mois/msg110058/#msg110058

comme cela t'a été dit ne cherche pas à nier ta douleur, à brûler les étapes
autorise toi, sans peur à la vivre ... c'est la condition pour qu'une cicatrisation se fasse doucement (des mois, années ...)

affectueusement
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 29 Mars 2019 à 23:47:07
Bonjour à vous mes ami(e)s de tristesse,

J'ai passé la journée au tribunal. Pour une histoire de vices cachés sur une maison. J'ai vu une femme pleurer en signant un chèque de 10 000$ en règlement final du litige. Une femme qui a amplement les moyens de payer ce montant. Une femme qui a un mari et des enfants. Une femme en bonne santé.
Je n'ai pu m'empêcher de penser: mais quelle idiote elle ne réalise pas que l'argent n'est rien et que l'important ce sont les gens.
J'y repense et ça me fâche. Les gens ne comprennent rien. Ils ne savent rien.

malome, j'ai regardé plusieurs vidéos du Dr Fauré et j'ai lu quelques uns de ses textes. Il est vrai que ce qu'il dit est très juste. je vais me procurer le livre dont tu me parles.

qiguan, merci pour tes mots.

Amitiés

Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 30 Mars 2019 à 12:03:46
3 mmane

tu as raison , moi j'ai toujours pensé que tant qu'on avait la santé on était riche , ici je pense que personne ne dira le contraire , perdre un être cher est la plus terrible épreuve que l'on puisse subir .
Ce  livre est pour moi une aide précieuse , il devrait être remboursé par la sécurité sociale, il est facile à lire avec des mots simples et justes
prends soin de toi Amitiés et douceur 
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 30 Mars 2019 à 12:49:45
Merci malome d’être un exemple pour moi et les autres qui n’en sont qu’au tout début. Comme un guide qui comprend et qui, malgré sa propre douleur, continue de tracer la voie.

merci trois mmane cela me touche et pourtant je ne suis un exemple pour personne , comme  vous je me bats chaque jour
pour avancer ,  se soutenir même virtuellement fait du bien , non cela ne guérit pas les blessures mais on se sent moins seule , comme vous je glisse , je recule , je tombe , je suis en détresse du manque et je me relève pour repartir , je pleure encore souvent mais au fond je crois que c'est une soupape de sécurité qu'il faut laisser faire , les mieux ou les moins mal passent , je suis preneuse , comme vous je lutte en attendant que l'heure arrive et celle ne sera pas fatidique , mais bienvenue , en attendant je respire , je survis, je vis comme je peux , je ne mets pas de masque et pourtant je fais tout pour que mes enfants croient que je suis au mieux , pour eux pour leur tranquilité cela fait bientôt cinq mois qu'ils me portent , maman est grande il faut qu'elle reprenne le dessus !!!!   votre douleur oui ça je la comprends

Amitié et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 30 Mars 2019 à 14:48:36
malome,

quand on vit une douleur aussi intense, les autres problèmes de la vie ne nous affectent plus autant. Le pire est déjà arrivé.

comme toi, à 25 ans, j'en suis à avoir hâte que mon heure arrive. je n'ai pas peur de mourir, au contraire, cela marquera le jour ou je pourrai enfin retrouver mon amour.

en attendant, tout le monde ici fait son possible pour trouver la paix ne serait-ce que quelques secondes par semaine...être tous ensemble dans cette épreuve me donne du courage.

Amitiés
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 31 Mars 2019 à 19:26:05
3 mmane

Comme je te comprends , et pourtant l'important pour toi est de survivre à ce drame , prendre soin de toi , écouter ton être
laisser exploser ta douleur si besoin , si tu dors moins ou différemment bien que fatiguée  c'est normal oui dis toi que tous tes ressentis sont normaux , tu es sur un chemin difficile et tortueux , pas du tout linéaire et que tu as le droit d'avancer , trébucher , te relever , parfois même avoir l'impression de reculer , mais malgré tout tu avances à tous petits pas .
Amitiés et douceur
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 01 Avril 2019 à 17:14:34
Je n’ai pas dormi cette nuit. J’essayais de ressentir la présence de mon amour. J’attendais un signe. Au final rien n’est venu et je suis épuisée.

Depuis cette nuit, une pensée m’obsède. Je suis enragée contre ce maudit poteau de métal responsable de la mort de mon amour. Je ne suis pas allée sur les lieux de l’accident, mais si j’y vais, ce sera avec un baton de baseball en metal avec des clous au bout et je frapperai ce putain de poteau de toutes mes forces. Je cracherai dessus et je vais l’injurier. Je le déteste.

Heureusement pour moi que ce n’est pas une personne qui a tué mon amour, car je serais en prison et cette personne serait morte. Je suis tellement en colère.
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: malome le 01 Avril 2019 à 17:37:16
3mmane

Vas-y fais sortir cette colère , la contenir , la retenir n'est pas bon , j'aurais envie de te dire pauvre poteau ,il n'a été que l'instrument bien involontaire du destin injuste de ton aimé
A mon humble avis ce n'est pas bon d'attendre de ressentir la présence de ton amour , tu le dis toi-même au final tu es épuisée , laisse faire les choses , moi cinq mois demain et oui ce fameux demain!  je n'ai jamais pour l'instant ressenti quelque chose , un signe ou une présence , mais je sais qu'il est près de moi dans mon coeur et cela me suffit , peut-être ne suis -je pas réceptive et qu'un jour il se passera quelque chose , là je connais une belle accalmie , mais je sais que cela n'est que passager , mais c'est toujours ça de pris et qui me permet de souffler un peu si je puis dire , que l'on ne s'y trompe pas mon coeur est blesser à tout jamais et les larmes ne sont pas bien loin .
Prend soin de toi ,
Amitié et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: anonymus le 01 Avril 2019 à 23:43:12
oui tu as raison, je dois lâcher prise.
j'ai hurlé tellement fort dans ma voiture sur le chemin du retour que j'ai endommagé mes cordes vocales.  après une journée à porter mon faux visage, il fallait que ca sorte.

au fait j'ai changé mon nom d'utilisateur pour anonymus car avec tous les détails ici, j'ai l'impression que mes proches pourraient bien trouver ce forum, surtout qu'ils savent que je me confie sur ce forum...
Titre: Re : Re : Homme de 26 ans perd la vie en motoneige
Posté par: Elisa52 le 02 Avril 2019 à 00:32:46

C’est une très mauvaise journée aujourd’hui. J’ai l’impression d’avoir tout fait pour que ça aille mieux: en parler, voir un psy, recommencé à manger, recommencé à dormir, retour au boulot, je me lave, je me coiffe, je me maquille, je viens sur ce forum, je lis sur le sujet, je regarde des vidéos/conférences sur le deuil, je sors prendre l’air et prendre des marches, je fais de la zoothérapie, j’essaie de rester positive. Et pourtant voila un mois plus tard et ça ne va pas mieux. Ça va mieux en apparences seulement. Et c’est épuisant de toujours montrer un faux visage. J’en ai ras le bol de vivre et de devoir endurer tout ça.

@3mmane (ou anonymus ?) Oui,  tu fais tout pour que ça aille mieux  mais est-ce que tu respectes ton rythme ? Peut-être tu veux tellement bien faire qu'à la fin c'est trop. Sois un peu douce et tolérante envers toi-même.  Pourquoi veux-tu montrer un faux visage ?  Tu ne peux pas t'autoriser à dire que ça ne va pas, que tu souffres  que tu as du chagrin ?  Si les autres ne le  comprennent pas, tant pis pour eux. On ne peut pas tout le temps faire semblant.
Même si c'est différent pour chacun.e, je crois que tout ce que nous faisons pour aller mieux, tôt ou tard ça porte ses fruits, mais malheureusement  pas tout de suite. Le plus dur (du moins pour moi), c'est d'accepter que les choses prennent tellement de temps et de tant souffrir en espérant des jours meilleurs.
Accorde-toi la tendresse et la  bienveillance que tu reçois sur ce forum.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 02 Avril 2019 à 14:10:04
Elisa,
Tu as tellement raison. Je suis trop pressée d’arrêter de souffrir et je ne me laisse pas le temps ni le droit d’aller mal. Je crois que les gens autour de moi ne veulent pas me voir souffrir et quand je leur dit que ça va pas, on me dit des choses comme allez tu dois être plus courageuse et ce qui est fait est fait tu ne peux plus rien changer. Ce qui ne m’aide pas du tout. On me demande comment ça va mais on ne veut pas savoir la vraie reponse. Mon entourage se félicite que je vais bien et qu’en apparences tout est comme avant. Je ressens surtout cette pression de ma mère. Je dois diminuer mes attentes envers ceux qui ne peuvent pas comprendre ce que je traverse.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 02 Avril 2019 à 15:14:20
A Elisa
j'ai envie de te poser une question tu te poses quand ? ce qui est curieux c'est que plus bas tu réponds à anonymus ce que je t'aurais répondu à toi  et je te cite :Ça va mieux en apparences seulement. Et c’est épuisant de toujours montrer un faux visage. J’en ai ras le bol de vivre et de devoir endurer tout ça.
 Voilà Elisa je crois que tu as tout compris en répondant à anonymus , tu te réponds en même temps à toi-même , prend le temps de penser à toi ,  prendre le temps de pleurer , ne refoule pas tes ressentis , tu as dèjà assez mal comme ça , tu te fais aider c'est bien  , venir là t'aide aussi , jour après jour assez de faire ce qu'on ai obliger comme travailler à l'extérieur , j'ai envie de vous dire lâchez -vous quand vous êtes seules,  vouloir griller les étapes ne sert qu'à vous faire souffrir davantage , faire croire aux autres qu'on va bien  non! faut porter un t shirt  avec comme inscription non je ne vais pas bien
amitiés à vous et vos aimés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 02 Avril 2019 à 17:41:39
Malome,

Dans la première partie de son message, Elisa reprend un passage que j’ai moi-même écrit. C’est donc Elisa qui a tout compris et moi qui n’avait rien compris. Ça fait du bien de vous lire. Le tshirt, j’y ai pensé. J’ai envie de dire aux gens que ça ne va pas bien et qu’ils peuvent me le redemander dans 5 ans pour voir.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 02 Avril 2019 à 17:50:57
oups pardon Elisa
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 02 Avril 2019 à 23:39:19
@ malome : pas grave, je ne maîtrise pas encore très bien la technique de la citation, normalement ça apparaît dans d'autres caractères, quelqu'un peut m'expliquer ? De toute façon, nos vécus même différents entrent en résonance les uns avec les autres, c'est la richesse du forum. Et on constate que tout ce qui nous arrive, tout ce que nous faisons, c'est NORMAL. Il n'y a pas raison de culpabiliser, de se juger, c'est comme ça, point barre.

@anonymus : la plupart des propos qu'on nous adresse sont inappropriés, maladroits, ne nous aident pas, sont même parfois blessants. Je commence à comprendre que c'est inévitable (sauf si on peut prendre ses distances avec la personne qui les tient) car personne n'a encore écrit "le mode d'emploi des endeuillés"  (je vais peut-être le faire...) et les gens sont très mal à l'aise avec ça. Donc il faut arriver -ce n'est pas facile et ça aussi ça prend du temps- à prendre de la distance, relativiser. Par exemple, je sais que plusieurs fois par jour je vais entendre "Ça va ? ", variante "Ça va mieux ?" , ça ne me dérange plus autant qu'il y a quelques semaines et j'improvise une réponse, ça sort tout seul selon le moment, ça peut être "Non, ça va pas du tout", ou "Ça dépend, il y a des hauts et des bas", ou "Je survis", etc. De toute façon, sauf rares exceptions, les gens n'entendent que ce qu'ils ont envie d'entendre. Forcément, nous allons faire du tri dans notre entourage, il y a des personnes que nous n'aurons plus envie de voir, mais resteront les vrais amis, ceux qui écoutent et comprennent et s'ils sont moins nombreux, la qualité de ce qu'ils nous apportent sera d'autant plus précieuse.

Amitié et tendresse à vous
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 03 Avril 2019 à 10:51:33
nicole

ne t'inquiète je ne suis pas une pro non plus , je vais essayer de d'expliquer quand tu réponds à quelqu'un au dessus tu as des carrés avec des lettres
  exemple je prend un de ce que toi tu as écris : De toute façon, sauf rares exceptions, les gens n'entendent que ce qu'ils ont envie d'entendre. j'ai fais un copier coller puis rester en bleu et pris la lettre B pour faire plus gras  , tu peux aussi mettre (je te cite )  et sous le carré ou on répond il y a aussi deux case une soumettre l'autre prévisualiser previsualiser si tu cliques dessus tu peux vérifier ce que tu as écris , il suffit de remonter un peu cela se situe audessus  de répondre  la bande bleu . Voilà j'espère t'avoir aider un peu
douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 03 Avril 2019 à 20:11:34
Elisa,
Oui, un important ménage s’impose. Pour l’instant, il n’y a que ce forum et mon psy (qui charge 100$ à chaque fois) qui m’apportent du réconfort. C’est vrai que les gens ne savent pas comment réagir et ils sont maladroits. Je vais essayer de ne pas leur en vouloir de ne pas être en mesure de m’écouter.
Même mon psy, je me demande s’il comprend réellement.

J’ai l’impression de faire n’importe quoi. J’ai coupé mes cheveux très courts dans un coup de tête. Samedi j’ai bu du vin pour m’assommer. J’ai même acheté du cannabis (légal au Canada) alors que je ne fume pas. Je pense que je suis folle.

Mon psy veut que je me trouve un logement pour y vivre seule. J’ai peur de vivre seule et des responsabilités que ça implique meme si je sais que je peux pas rester chez ma mère toute ma vie...ça fait beaucoup de choses à penser et je trouve que la vie est difficile. Plus difficile pour nous que pour les autres.

Je vous envoie mes meilleures pensées
Amitiés

Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 03 Avril 2019 à 21:52:13
anonymus

les cheveux c'est pas grave ça repousse , mais le reste c'est pas sérieux surtout si tu prends des médicaments , n'oublie ton objectif n°1 en juillet  va regarder la vidéo que je t'ai mis en lien
Le logement c'est toi qui décide mais y a peut-être pas le feu , pas tout à la fois , entre quelques mois et toute la vie y a un pont , tu seras bien trouver un équilibre
N'en veuillez pas aux personnes extérieurs elles ne savent , elles ne comprennent pas  le tsunami que nous subissons , il faut y être pour comprendre
Amitiés et douceur à toi et ton aimé



https://www.youtube.com/watch?v=aIuL7GTSnXM&feature=youtu.be
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 04 Avril 2019 à 02:14:07
malome,

oui je garde mon objectif pour le 12 juillet....vivement cette date.

j'ai décidé de ne pas consommer le cannabis...je vais le jeter.  et pour l'alcool, je n'en prendrai plus non plus. Je me suis sentie encore pire après samedi.

je regarderai la vidéo du Dr Fauré que tu as mis en lien. Merci pour l'écoute et d'être là pour moi.

amités
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 04 Avril 2019 à 17:07:25
anonymus

 Merci pour ce que tu as laissé sur mon fil , peu importe que nous ne soyons pas des poètes, le principal est de jeter des mots ou sur l'ordi ou sur du papier , peu importe la méthode , pour peut-être libérer un peu de ce qui fait si mal , toi aussi tu avances puisque tu attends juillet avec une certaine impatience , en fait nous avançons toutes et tous à petits pas malgré la douleur les manques et le soutien de toutes et tous qui fait un bien énorme
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 05 Avril 2019 à 15:43:50
Hier je suis allée souper avec ma belle-mère, ma belle-soeur, un ami de mon amoureux et une amie de ma belle-mère. On s’est remémoré des souvenirs de mon amoureux. Ça a fait du bien.

Ce soir je vais participer à une rencontre avec d’autres personnes endeuillées. C’est un groupe pour les parents qui ont perdu un enfant, mais l’organisatrice m’a dit que je pouvais venir quand même. J’y vais avec mes beaux-parents. J’espère ne pas me sentir de trop...il n’y a pas de groupe pour ceux et celles qui ont perdu un conjoint dans ma ville.

Je m’ennuie terriblement de mon amoureux aujourd’hui. Je m’ennuie toujours mais c’est pire des fois. Aujourd’hui c’est pire. Comment fait-on dans ces moments là? Je m’ennuie et la seule chose qui m’aiderait serait de voir mon amoureux mais je ne peux pas...c’est difficile de continuer à vivre alors qu’il n’est pas là...plus le temps avance, plus je m’ennuie. Que faire?
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 05 Avril 2019 à 17:10:54
    anonymus

..plus le temps avance, plus je m’ennuie. Que faire?  rien de spécial attendre tel une vague qui passe , tu vois aujourd'hui je suis un peu (beaucoup) comme ça pourquoi?  j'en sais rien , envie de rien , une de mes fille et son fils sont passé me faire un petit coucou , faire bonne figure , mais après leur départ grosse crise de larmes cela faisait quelques jours, demain sera un autre jour !
 Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 06 Avril 2019 à 16:05:01
Il est vrai que la vague finit toujours par passer...

Hier, j'ai bien cru mourir lorsqu'au groupe de soutien, j'ai raconté la facon dont j'ai appris le décès de mon aimé. Je n'avais pas envie de parler, mais je l'ai fait parce que j'ai lu que c'était bien de s'exprimer. Mais sur le coup, ca ne m'a pas fait de bien du tout. c'était horrible, je tremblais, je pleurais, j'avais de la misère a respirer, je pensais que j'allais m'évanouir et mourir. J'ai parlé environ 5 minutes avant de leur dire que je ne voulais plus parler et que je ne me sentais pas bien. les gens autour pleuraient aussi, la souffrance était vraiment insupportable.

Ce matin, je me sens un peu mieux. Je ne sais toujours pas si j'ai bien fait de raconter l'histoire ou si je vais le refaire. Est-ce vraiment nécessaire de remuer le couteau dans la plaie pour guérir?

Nous avons également appris que la vitesse n'est pas en cause dans l'accident. La vitesse était de 45 km/h, alors que la limite permise est de 70 km/h. Mon amoureux n'avait pas les capacités affaiblies non plus. Je suis contente de constater qu'il a vraiment été prudent et qu'il a tout fait pour ne pas que ca se produise, mais je suis encore plus fâchée de me dire a quel point cest injuste.  Puisque la vitesse était aussi basse, on attend le rapport du coroner afin de savoir s'il est mort d'hypothermie, seul dans les bois, ou d'autre chose. je ne sais pas si je pourrai le supporter...de savoir qu'il a souffert avant de mourir.

Merci de me lire et merci pour vos réponses
Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 06 Avril 2019 à 18:33:22
anonymus

je pense que malgré la douleur que tu as eu à t'exprimer, et si tu à fait l'effort douloureux de le faire par toi-même cela t'as permis de sortir quelque chose d'important qui était en toi , ça ne peut qu'être bénéfique pour toi , si tu y retournes tu ne parles que si tu as envie , un groupe de paroles est fait pour prendre la parole , mais aussi pour écouter les autres , moi je vois ça comme ça , je pense que tu as bien fait

Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 06 Avril 2019 à 23:37:34


Hier, j'ai bien cru mourir lorsqu'au groupe de soutien, j'ai raconté la facon dont j'ai appris le décès de mon aimé. Je n'avais pas envie de parler, mais je l'ai fait parce que j'ai lu que c'était bien de s'exprimer. Mais sur le coup, ca ne m'a pas fait de bien du tout. c'était horrible, je tremblais, je pleurais, j'avais de la misère a respirer, je pensais que j'allais m'évanouir et mourir. J'ai parlé environ 5 minutes avant de leur dire que je ne voulais plus parler et que je ne me sentais pas bien. les gens autour pleuraient aussi, la souffrance était vraiment insupportable.

Ce matin, je me sens un peu mieux. Je ne sais toujours pas si j'ai bien fait de raconter l'histoire ou si je vais le refaire. Est-ce vraiment nécessaire de remuer le couteau dans la plaie pour guérir?

@anonymus : je suis d'accord avec malome, sur le moment ça peut faire horriblement mal de raconter, mais après-coup  ça peut soulager de l'avoir fait et que cela ait été entendu et partagé avec d'autres. Par contre, il ne faut prendre la parole que si on en a envie, pas parce qu'on a lu, entendu... il faut faire COMME ON LE SENT et rien d'autre. Tu vas découvrir petit à petit ce qui est bon ou pas pour toi.
Amitiés
Elisa

Titre: Re : départ accidentel
Posté par: yvgpqpg4 le 06 Avril 2019 à 23:55:18
c'est "drôle" comme nous sommes tous au bord du même gouffre, et nous arrivons mieux à rassurer et à soutenir les autres que nous-mêmes, vous ne trouvez pas?
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: pscar13 le 07 Avril 2019 à 01:01:34
yv,

Nous sommes Dans ce gouffre, nous nous tenons la main pour ne pas sombrer.
Tendresse et douceur.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 07 Avril 2019 à 12:13:35
A toutes et tous 

 Les plus anciens le savent , Ici nous partageons nos douleurs , nos ressentis ,  ce forum est un lieu extraordinaire de soutien mutuel , il nous permet d'évacuer ce que l'on ne peut pas dire à n'importe qui , ici on se comprend, on se lit , certes cela ne guérit pas, mais on se sent moins seul(e) , ce qui n'empêche pas nos manques de celui ou celle qui nous manque tant ,  notre parcours   est ardu , pas du tout  linéaire , nous devons franchir tant d'obstacles qui nous semble parfois infranchissable , il faut faire jour après jour  ce que l'on peut , prenez soin de vous , pleurer est normal cela permet d'évacuer un  trop plein de douleurs diverses  , se sentir fatigué(e) aussi
Amitiés et douceurs à vous et vos aimé(es)
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 07 Avril 2019 à 18:48:59
Merci à tous pour vos réponses,

Avec le recul, je suis contente de m'être exprimée, mais j'étais loin de m'imaginer que la douleur serait si vive. C'était comme revivre le traumatisme, mais encore pire, car je comprends maintenant ce qui m'est arrivé.

oui, nous sommes tous ensemble à se supporter, à s'encourager, à se comprendre...nous vivons une expérience horrible, mais malgré les vagues et la tempête, nous tenons bon. Je suis fière de nous.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 07 Avril 2019 à 21:31:06
anonymus

je suis soulagée de savoir qu'avec le recul ,  tu apprécies de t'être exprimée même si se fut trés douloureux pour toi sur le moment , tu as fait un pas énorme , tu as vider momentanément  un peu de ce qui était lourd à porter, et si tu recommences  l'expérience  de parole de groupe , exprimes-toi qui si toi tu as envie , écouter les autres peut-être bénéfique aussi c'est un peu comme ici mais là on écrit et on se soutiens , nous sommes sur un même bateau géant . Prend soin de toi

Amitiés et douceur pour toi et ton aimé

Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 09 Avril 2019 à 04:11:00
Mon oreiller est tout mouillé de larmes. Ce soir, je me sens seule. Je m’ennuie de mon amoureux et je voudrais pouvoir le voir et lui parler, le serrer dans mes bras...jamais personne ne pourra le remplacer, ce qui me fait penser qu’a 25 ans ma vie est foutue et que je vais rester seule et ne jamais avoir d’enfant. J’aime mieux l’idee d’etre seule qu’avec un autre homme mais quand meme ce nest pas la vie que je metais imaginée...je souffre terriblement de son absence et malgré mes pleurs, je sais qu’il ne reviendra pas. De son vivant il aurait fait nimporte quoi pout que j’arrete de pleurer, mais maintenant il ne peut pas. C’était une journee difficile j’ai failli quitter le bureau en matinée car je n’en pouvais plus. C’est horrible.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 09 Avril 2019 à 11:19:00
anonymus

tu es dans un de ces tourbillon qu'on nomme aussi montagnes russes des hauts et des bas , le manque de notre aimé , laisse tes larmes couler , ne te retient  pas , elles sont nos compagnes de route , notre soupape de sécurité , qui aprés t'apporte un petit  instant de calme ,  il faut avancer doucement au jour le jour ne regarde pas l'avenir, c'est si loin  fixe toi sur ton projet de juillet pour l'instant c'est suffisant , prend soin de toi
Amitiés et douceur à toi et ton aimé qui est prés de toi dans ton coeur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 09 Avril 2019 à 16:34:36
Oui je dois me rappeler de ne pas regarder trop loin car c’est vraiment décourageant. Il me reste 64 jours de travail d’ici le 12 juillet et je me demande comment je vais pouvoir passer au travers...

Il ne me reste aucun congé. Ce matin je serais bien restée au lit. J’avais la nausée. Mal au ventre, mal au coeur. Je me sens faible et angoissée. Mais je suis au travail et je prends ça une minute à la fois. C’est difficile. Je me sens handicapée, amputée. La vie est cruelle...
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 09 Avril 2019 à 17:00:11
anonymus

faire jour après jour sans compter , c'est décourageant de compter 64 jours avant de : non, non le temps s'écoule , laisses-toi porter un jour à la fois suffit sa peine , ne te décourage pas , tu as le droit d'éprouver  ce mal être ton épreuve est encore bien récente et tu avances vaillamment
Oui tu es blessée Je me sens handicapée, amputée. certains jours passent mieux que d'autres, alternance de mieux et de moins bien , on glisse, on tombe , on se relève , on continue , on avance petit à petit ... Prends soin de toi

Amitiés et douceur et ton aimé dans ton coeur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 13 Avril 2019 à 14:35:35
Ces jours-ci il ne semble y avoir que des bas. Hier matin, j’avais une grosse journée: représentations devant le juge le matin, travail au bureau l’après-midi, souper avec ma belle-mère et soirée au bar avec les amis de mon amoureux. Dès le réveil, je me sentais si mal que j’ai pris un anxiolytique. Je ne voyais pas comment je passerais au travers de ma journée. J’étais malade physiquement et pour une raison que j’ignore mes paupières étaient enflées, une sorte de réaction allergique. Mais le pire fut la rencontre avec les amis.

Les gens riaient, étaient en couple, jouaient au billard, faisaient comme si de rien n’était. Alors je me suis mise à pleurer parce que la douleur dans ma poitrine était insupportable. Et un ami de mon amoureux tentait de me consoler (les autres s’étaient éloignés pour ne pas avoir à me gérer et gacher leur plaisir) mais même quand les gens essaient de te consoler, ils ne peuvent pas prendre ta douleur et l’enlever. Et alors qu’il me serrait dans ses bras, je me disais que je voudrais que ce soit mon amoureux à la place.

Les gens me regardent avec pitié et me disent: tu es bonne, moi je ne pourrais jamais passer au travers si mon copain mourait. Eh bien vous savez quoi? Moi non plus et bien avant sa mort je pleurais dans mon lit parce que j’avais peur de le perdre un jour tellement mon amour pour lui était puissant. Moi non plus je ne suis pas capable et pourtant tout le monde s’attend à ce que j’aille mieux. Mais je ne peux pas. Tout est trop dur en ce moment et j’attends une brève éclaircie avec impatience.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 13 Avril 2019 à 16:00:20
anonymus

Ce fut une grosse journée peut-être pour toi , la fatigue , la douleur encore présente n'a pas résister l'ambiance finale de ta soirée , les couples et les gens heureux sont pour toi une blessure supplémentaire , en plus des paroles maladroites qui à l'origine sont pour te consoler , peut-être pour toi est-ce trop tôt ces soirées bruyantes et festives (simple avis de ma part) pour toi , tu as déjà beaucoup de choses à gérer . Prend soin de toi , ne te bouscules pas tu es déjà très courageuse de travailler
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Boutchou le 13 Avril 2019 à 19:29:01
Anonymous
Je partage ta detresse , la douleur et ce manque qui nous étreint inlassablement .

La vie qui continue autour de nous ajoute à notre souffrance et révèle avec son lot de maladresses , l'égoïsme, ,l'indifférence  ou la fuite ..

Nul ne peut se mettre à notre place , s'il nous pas vécu cette épreuve

Comme je le dis chaque fois Je n ai ni mots ni conseils ,

Juste te souhaiter  de trouver un peu d apaisement
Amitiés
Boutchou
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 15 Avril 2019 à 15:49:04
Merci à vous. Je suis d’accord avec toi malome, j’en fais beaucoup trop ces derniers temps et j’ai complètement vidé ma minuscule réserve d’énergie. Samedi soir, j’ai vu une amie toute la journée et j’ai passé la soirée avec les amis de mon amoureux, jusqu’à 2h du matin. Dimanche, j’ai passé la journée avec la famille de mon amoureux et le soir, encore une rencontre avec un ami de mon amoureux. Dimanche je n’ai pas mangé de la journée et c’est d’autant plus épuisant.

J’ai compris ce matin plus que jamais à quel point je devais protéger mon énergie. Je n’ai pas besoin de bruit, de saouleries, de gens festifs. Je n’ai rien à célébrer.

ce qui me pèse le plus, c’est qu’un des amis de mon amoureux semble vouloir se rapprocher trop près. Juste y penser ça me donne envie de vomir. Il est gentil et il essaie d’être présent pour moi, il me prend dans ses bras et me donne des bisous sur la tête. Il m’écrit toujours qu’il s’ennuie de moi et qu’il a hâte de me voir. Je sais qu’il est profondément attristé du décès de mon amoureux et c’est pour cette raison qu’au départ j’acceptais de le voir. Il me comprenait. Mais je me sens coincée maintenant, je ne veux pas lui faire de peine mais il ne pourra jamais remplacer mon amoureux. Je pense qu’il est trop tôt, certes, mais pas juste ça. Il sera toujours trop tôt pour partager des moments intimes avec un autre. J’aurais l’impression qu’on me volerait mon dernier baiser avec mon amoureux. Je ne veux pas effacer les souvenirs ni en créer de nouveaux. Je veux que ma définition de l’amour reste ce que j’ai toujours connu en 11 ans avec mon amour. D’ailleurs, quand je lui ai demandé quel genre d’ami profitait de la mort de son ami pour lui prendre sa copine, il m’a dit que son ami voudrait qu’il soit heureux et qu’il n’était plus là et ne pouvait pas avoir de la peine. C’est peut-être vrai mais moi je pense que s’il voit cela, son coeur doit briser en mille miettes. Je sais que le mien brise en mille miettes en tout cas.

Voilà pour la mise à jour. Je n’ai pas mangé aujourd’hui non plus et je me sens de retour à la case départ. Envie de vomir, perte d’appétit, fatigue, dépression...c’est difficile.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 15 Avril 2019 à 18:58:24
anonymus

de conseil je n'ai pas à te donner, ou alors un tout petit :  ne te laisse pas emmener là ou toi tu ne veux pas aller ou pas faire , ton coeur est brisé,
peut-être éviter de le voir seule à seul , et il faut te  laisser du temps beaucoup de temps pour toi te réparer , tu es blessée à vie , l'avenir ce n'est pas demain  pour toi  ton drame est récent encore

il m’a dit que son ami voudrait qu’il soit heureux et qu’il n’était plus là et ne pouvait pas avoir de la peine. C’est peut-être vrai mais moi je pense que s’il voit cela, son coeur doit briser en mille miettes. Je sais que le mien brise en mille miettes en tout cas. toi tu  le ressens différemment et c'est normal , prends soin de toi
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Nicole595 le 16 Avril 2019 à 13:33:25
Dis franchement à cette personne ce que tu penses de son comportement, ne laisse pas une situation ambiguë s'installer.
Oui c'est difficile ce n'est pas moi qui te diras le contraire.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 16 Avril 2019 à 20:45:21
Oui vous avez raison. J'ai refusé ses invitations hier et aujourd'hui. Ca me faisait du bien de le voir, mais seulement quand il n'avait pas d'attentes envers moi. Il est très gentil et il comprend que je ne suis pas à la même place que lui.

La journée a commencé très durement, mais heureusement ca va mieux en ce moment et je termine de travailler dans 2h30. J'ai hâte d'aller dormir.

Bonne journée à tous.
Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: pscar13 le 17 Avril 2019 à 22:33:15
Anonymous,

pscar,

je suis d'accord avec toi, c'est toute la planète qui s'active pour sauver ce trésor inestimable alors qu'il ne s'agit que de matériel, personne n'a été blessé ni tué. Les gens en général ont tendance à ne pas faire la différence entre ce qui est réellement essentiel et ce qui ne l'est pas.

je me demande tous les jours pourquoi telle personne est vivante, alors que nos aimés ne le sont plus. je pense qu'il n'y a rien à comprendre et qu'il n'y a pas de justice sur cette terre.

Amitiés

J'ai retiré mon message, il était personnel, il n'était pas dans mon intention d'alimenter un Troll sur ce sujet.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 22 Avril 2019 à 01:30:34
je suis perdue sans lui...
je fais nimporte quoi, je ne me reconnais plus et je ne me comprends pas.
je suis fatiguée fatiguée fatiguée.
j'ai peur de sombrer, de décevoir mon amour
je ne suis pas aussi forte que je devrais l'être, mais a quoi s'attendait-il en me laissant toute seule dans cette jungle? je ne sais pas si je me remettrai un jour de son départ.
je me sens vide et incomplète. il était mon roc. sans lui je ne suis rien de bien.
si je pouvais lui donner ma vie, je le ferais. je n'en veux pas de cette vie sans lui.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 22 Avril 2019 à 19:13:52
anonymus

Douleur toujours douleur et manque ,

 mais a quoi s'attendait-il en me laissant toute seule dans cette jungle? je ne sais pas si je me remettrai un jour de son départ.
Ce n'est pas lui qui a décidé de partir , il ne t'a pas abandonné de son plein gré , c'est une lutte de chaque jour par petits pas , avec des hauts et des bas , nous avons ce sentiment de solitude , mais aussi des ressources qu'il nous faut aller chercher loin au trés fond de nous même et  c'est pas toujours facile . Prends soin de toi
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Nicole595 le 22 Avril 2019 à 21:16:42
Anonymus, tu dis que sans lui tu n'es rien, que tu te sens incomplète, c'est pareil pour moi, je suis amputée de lui, j'ai un immense vide à l'intérieur, je me suis morte avec lui. Je ne comprends pas comment je suis encore là. Je pensais que mon corps allait lâcher, mais non et mon amour m'a fait comprendre que je devais rester pour lui, pour nos enfants, je dois prendre le relais. Mais moi je veux le rejoindre, encore une journée en moins au calendrier de la vie.
Nicole
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 23 Avril 2019 à 21:52:18
Malome, Nicole, merci pour le soutien.

Je sais que vous vivez la même chose que moi et que vous me comprenez. Je me dis souvent le soir au coucher: je me rapproche de la mort d'une journée et peut être que je mourrai demain. C'est morbide de s'encourager ainsi...Mais je n'ai plus goût à la vie. Même quand j'essaie de me distraire, la peine, le vide et le manque reviennent au galop. La vie me semble étrange. C'est un cirque. Et moi je suis un spectateur du cirque, j'essaie parfois de faire quelques acrobaties pour plaire à la foule mais le coeur n'y est pas.

Mon amoureux doit être bien découragé de moi...Il doit se dire que je ne suis bonne à rien, car c'est vrai. Je me lamente et m'apitoie sur mon sort comme en ce moment. Je ne fais que ça. Je m'isole et je ne prends pas soin de moi. Après toute la tendresse qu'il m'a donné et tous les efforts qu'il a fait pour me rendre heureuse, le résultat n'est pas très reluisant.

Je n'attends que l'heure de dormir, du matin au soir...

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: yvgpqpg4 le 23 Avril 2019 à 22:06:36
Oui moi aussi ça me faisait ça pendant longtemps je n'avais qu'une envie aller dormir. Mais jamais je n'ai pensé au fait de me rapprocher chaque jour de la mort. C'est normal que tu sois épuisée. En revanche mange et dors c'est capital. Le reste est inutile, les sorties etc ne vont faire que t'epuiser un peu plus.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 23 Avril 2019 à 22:11:28
Anonymus

Soit douce avec toi, ton drame est encore bien récent , prendre soin de toi est important ,tu as encore le droit d'avoir des moments de découragement , souviens -toi  avancer à petits pas , même si on a l'impression de stagner ou même de reculer , on avance presque malgré nous lentement comme les bourgeons des arbres au printemps , n'oublie pas ton challenge de juillet ce n'est pas encore demain , mais tu dois t'accrocher pour ton aimé qu'il soit fière de toi , non rien n'est facile quand on a si mal
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 24 Avril 2019 à 21:53:37
oui j'essaie qu'il soit fier de moi...c'est difficile parce que je ne prends pas toujours les bonnes décisions et ensuite je culpabilise et je me pioche sur la tête, mon moral est bas et mon estime de moi-même aussi. je sais que mon amoureux voudrait que je prenne soin de moi et que je sois douce avec moi-même, mais j'ai de la misère. on dirait qu'inconsciemment j'essaie de me punir pour ne pas lui avoir assez dit je t'aime, pour ne pas avoir assez apprécié toutes ses qualités, pour avoir essayé maintes fois de le changer alors qu'il était parfait...

le deuil est complexe et on ne comprend pas toujours la raison de nos agissements. un jour a la fois...
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 24 Avril 2019 à 22:24:52
anonymus

il savait bien que tu l'aimais , que vous vous aimiez , tu  crois qu'on peu rester  11ans  avec  un compagnon ou une compagne sans amour , non ta douleur te  fais penser des choses irréelles vous vous aimiez de cela sois en sure ne te tortures pas ainsi pour te punir la douleur de la perte de ton aimé est  suffisamment   importante sans chercher à te faire plus de mal , je te le redis sois douce avec toi
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 26 Avril 2019 à 19:51:26
Oui malome tu as raison, tu es un véritable ange parmi les vivants

merci de ton soutien

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 27 Avril 2019 à 12:28:36
Anonymus

non je ne suis pas un ange , on représente les anges avec des ailes , si j'en avais parfois cela me rendrais bien service  :-*
Nous sommes présentes sur ce forum pour nous soutenir mutuellement , parce qu'il faut tenir , oui tenir à quel prix , celui de la douleur de la  perte de l'être cher , tu as le droit d'avoir des bas ton drame est encore récent ,  pleurer tu en as encore et encore le droit  , te reposer autant que tu le peux et manger ,Prends soin de toi , souviens -toi tu as un objectif à tenir , je me permets de t'embrasser (je pourrais être ta mamie )
Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 27 Avril 2019 à 16:31:21
Malome, tu es une personne si bienveillante. Je ne sais pas ce que je ferais sans ce forum.

Aujourd’hui ça fait 2 mois. J’ai pleuré hier parce que je m’ennuyais de mon amoureux. Je suis allée à une soirée avec ses amis et nous avons regardé des vidéos droles de mon amour. Ça m’a fait du bien. Il était tellement beau avec ses cheveux chatains et ses yeux bleus. Étrangement, au lieu de la tristesse ce matin en raison de l’anniverciel  de deux mois de mon amour, je me sens simplement vide. Comme anesthésiée de toute émotion. C’est etrange. Avant, je sentais souvent sa présence avec moi et plus maintenant. Je me sens comme abandonnée à nouveau. Ma belle-mère dit qu’elle ne sent plus sa présence non plus. Est-ce normal que les âmes « quittent » après quelques semaines?

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 28 Avril 2019 à 19:47:34
Hier je suis allée souper avec ma belle-mère...à un moment dans la soirée elle m'a dit:

Tu sais, tu vas refaire ta vie. Tu as 25 ans et tu as connu ****** pendant 11 ans. Tu vivras peut-être 80 ans et tu vas continuer ta vie. Moi, je l'ai connu pendant 26 ans et je ne pourrai jamais avoir un autre garçon.

Je sais que le deuil d'un enfant est épouvantable, mais quand même, mon chagrin n'est pas plus surmontable pour autant. Ce n'est pas très délicat de me faire part de cette réflexion. J'avais envie de lui dire, oui, mais toi tu pourras le retrouver dans quelques années alors que moi je m'ennuierai de lui toute ma vie. Même si j'en viens qu'à refaire ma vie, ce qui est inconcevable pour le moment, ce ne sera jamais lui et je vais toujours avoir préféré que ça soit lui. Personne ne pourra le remplacer ni l'égaler. C'était mon premier et mon seul copain et nous nous étions promis l'éternité. Je sais que vous, vous allez me comprendre, car vous savez ce que c'est de perdre un conjoint.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 28 Avril 2019 à 21:17:49
anonymus

douleur , chagrin et maladresse d'une maman , car même avec un autre enfant ,cela ne remplace pas celui qui est parti , tu as bien fais de ne pas lui répondre , vous souffrez toutes les deux certes de façon différente, mais vous êtes en douleur et chagrin toutes les deux

sa maladresse t'a blessée mais je suis certaine que c'est involontaire , pour l'instant tu n'es pas projetée dans l'avenir de cette façon, et que quoi qu'il arrive tu garderas toujours une place  privilégiée dans ton coeur  pour lui ton premier et grand amour , le plus nécessaire pour toi en ce moment c'est de prendre soin de toi, être douce avec toi , oui je comprends la peine ressentie pour toi , mais ne lui en veux pas , je t'embrasse
Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 30 Avril 2019 à 02:09:37
malome, tu as raison, mais j'ai l'impression qu'elle ne veut pas admettre que je puisse également souffrir. Après tout, c'est moi qui passais mes journées avec lui et c'est mon avenir qui changera le plus, car elle ne le voyait qu'une fois aux 3 semaines, pour un souper de 2h .Je ne veux pas diminuer la peine qu'elle ressent, mais quand même. J'essaierai de ne pas être blessée par ses paroles et gestes.

en plus, elle m'a dit que lorsqu'elle, le père et la soeur de mon amoureux auront pris ce qu'ils veulent, je pourrai avoir les rebuts. C'est mieux que rien, mais je me sens exclue. Je pense d'ailleurs être plus attachée à ses choses qu'eux, mais j'ai accepté parce que la dernière chose que mon amoureux voudrait est une mauvaise entente ou de la chicane. 
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 30 Avril 2019 à 23:58:33
@Anonymus quelquefois quand chacun est dans sa douleur, ça ne peut pas se partager, chacun se referme sur son propre chagrin. Ta belle-mère multiplie les maladresses (je trouve le terme "rebuts" choquant si elle l'a employé), mais elle n'est pas en état de communiquer avec toi. Tu n'as pas d'autre choix que d'accepter et prendre de la distance avec ça, en espérant qu'il y ait d'autres personnes dans ton entourage pour te soutenir.
Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 01 Mai 2019 à 00:57:32
Oui vous avez raison. Peut-être est-elle trop touchée de près pour pouvoir m'apporter son soutien.  Je continuerai quand même de prendre de ses nouvelles et d'accepter ses invitations, car je sais qu'elle aime bien parler de son fils avec moi et que je lui apportes du réconfort. En temps normal, elle aussi m'apporte du réconfort.

Pour ceux qui ont suivi mon fil, j'ai enfin reçu aujourd'hui mes chandails avec des photos de mon amoureux imprimés dessus. Je suis très contente du résultat et jamais plus je ne dormirai dans autre chose que ces grands t-shirts. Bon je suis peut-être un peu biaisée, mais qu'il est beau mon amoureux! Si j'avais à dessiner l'homme idéal, ce serait lui.

Il a fait soleil aujourd'hui, ça a fait du bien...Cette journée était un peu moins pénible que la plupart alors j'en profite le temps que ça passe...

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 01 Mai 2019 à 19:25:07
Anonymus

oui tu as raison profiter au maximum des éclaircies cela permet de souffler un peu

Amitiés et douceur à toi et ton aimé
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 07 Mai 2019 à 23:47:37
Bonjour,

J'ai remarqué que souvent, je semble aller bien ou du moins pas si mal, et tout d'un coup, je deviens très déprimée. Le changement se fait en une fraction de seconde et ensuite on dirait que je ne peux plus sortir de cette humeur pour plusieurs jours.  Cette fois, c'est arrivé vendredi. Tout allait comme d'habitude et soudain je me suis sentie découragée, désespérée, avec des idées sombres. Je peux sentir physiquement et mentalement le changement d'humeur.  Je ne comprends pas pourquoi c'est toujours si soudain et pourquoi ça se produit sans raison apparente.

Est-ce que quelqu'un vit cela aussi?

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: BEBE le 07 Mai 2019 à 23:54:11
Chère Anonymus,,

Oui tout le temps... ça fait plus de 16 mois que ça dure...  j'ai même cru être devenue bipolaire tant mon humeur peut changer du tout au tout en une fraction de seconde sans que je ne puisse rien contrôler... ca peut aller dans les deux sens avec aucune explication rationnelle de ce qui provoque le changement....c'est assez effrayant.... c'est épuisant.

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 08 Mai 2019 à 00:34:11
Anonymus, je vis ça tout le temps, pareil, ça change complètement sans raison apparente. Il y a quelques jours, j'étais partie pour une journée active, ça m'a attrapée et j'ai continué comme un automate à faire la lessive en pleurant, le ménage en pleurant, j'ai sangloté devant mon assiette de légumes en me rappelant quand nous les préparions ensemble, une horreur. Quand c'est comme ça, si j'y arrive, je sors marcher, ce n'est pas la panacée mais ça m'apaise un peu. Même fatiguée je marche, je reviens épuisée, mais d'une "bonne" fatigue et après, je m'autorise  à me reposer.. Je  me demande si  ce n'est pas inhérent au deuil, beaucoup de personnes semblent vivre cela.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: qiguan le 08 Mai 2019 à 11:03:53
Oui c'est une étape "normale" vécue par les personnes endeuillées (pas que veuvage)
C'est pour cela qu'il est utile, afin de ne pas en avoir peur
De lire Dr Faure et les fils de très anciens du forum
Ça dure très longtemps
Pour moi plusieurs années
Mais les phases de mieux augmentent
Et on n'en plus peur
J'ai il y quelques temps rapporté sur mon fil le témoignage à plus de 5 ans de deuil de ce type de chose pour une amie qui par ailleurs vivait un excellent contexte ...
C'est ça le deuil.
Bien sûr la première année c'est très éprouvant car très dense dans le rythme de passer d'un à l'autre.
Chacun doit trouver ce qui peut l'aider
Et accepter que ce qui fonctionnait à un moment ne fonctionne plus ...

Bien affectueusement
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 08 Mai 2019 à 15:31:11
BEBE, Elisa, qiguan,

Je me sens plus normale maintenant que je sais que je ne suis pas la seule à vivre cela. Je me demandais aussi si je n'étais pas devenue bipolaire. C'est effrayant parce que d'habitude on a une petite idée de ce qui ne va pas, mais pour un deuil, on sait que c'est le deuil, mais parfois on n'a pas plus d'information que cela. C'est simplement comme ça et on se dit c'est une mauvaise journée aujourd'hui, puis le lendemain, puis le surlendemain, jusqu'à ce que finalement ce soit moins pire.

Aujourd'hui, ca fait 10 semaine que mon amoureux est parti. Quelle chose étrange qu'est le temps. Ca me parait tellement long et en même temps, c'était hier.  Il a une place spéciale dans mon coeur et il conservera cette place spéciale pour l'éternité.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 09 Mai 2019 à 00:28:55
Anonymus, mais non, le deuil n'est pas une maladie mentale, on vit et on  fait des trucs fous, parfois on se dit qu'on perd la raison, mais c'est juste parce qu'on a très très mal.  Si l'on en croit qiguan et de nombreux témoignages, petit à petit ça va en s'améliorant.

A bientôt 12 semaines, pour moi aussi, la notion du temps est très bizarre. J'ai des images encore très fortes, très violentes de ses derniers moments, tandis que d'autres choses deviennent très floues, surtout les jours d'après car j'étais dans un brouillard total. Nous n'avons pas d'autre choix que de traverser toutes ces sensations et émotions et nous avons ici la chance d'avoir un lieu pour les partager.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 09 Mai 2019 à 21:16:22
Elisa,

Tu as raison. On n'est pas folles, on est seulement tristes et souffrantes.

Oui, heureusement qu'il y a ce forum pour s'entraider. Pour moi aussi certaines choses sont floues. J'entends encore très clairement sa voix, mais parfois j'ai de la misère à imaginer son visage. Pourtant, je le connaissais par coeur, dans les moindres détails.

J'espère qu'avec le temps, la douleur fera place à quelque chose de moins souffrant et de plus tolérable.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 17 Mai 2019 à 04:34:33
J’ai passé une terrible soirée. J’étais avec deux des amis  de mon amour et je me suis sentie soudainement très mal. Une grosse crise d’angoisse. J’ai donc pris un ativan afin de me calmer mais ça ne s’est pas calmé. J’ai demandé à un des deux de venir me porter jusqu’à ma voiture que j’avais laissée chez lui. Il l’a fait. Je pensais que ça irait mieux une fois toute seule, mais je suis allée devant la maison de mon amoureux et j’ai pleuré et pleuré et pleuré jusqu’à avoir peine à respirer. Mon angoisse augmentait encore. Je ne savais pas où aller. Je veux aller où il est. Je ne sais pas où il est. Il n’est pas avec ses amis, j’y étais et j’ai vérifié. Il n’est pas dans sa maison, il n’y a personne. Il ne reviendra jamais. Toute ma vie je serai sans lui. L’angoisse toujours qui augmente. L’ativan qui ne fait pas effet.

Qui pourrais je bien appeler? J’appelle ma meilleure amie, même si c’est sa fête aujourd’hui tant pis. Pas de réponse. J’appelle un vieux copain du secondaire. Il a changé de numéro. Je l’appelle sur Messenger, pas de réponse. Je voudrais appeler mon amoureux, mais il ne répondra pas. Et c’est là que je constate que je n’ai en fait personne pour me comprendre et à qui parler à part vous, d’où ce message ce soir sur le forum.

La vague a diminué, l’Ativan commence à agir, je vais bientôt m’endormir...

Tu es parti trop vite, trop tôt...Je t’aime.

Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 17 Mai 2019 à 10:10:42
Anonymus

Nous en sommes toutes et tous là  le drame est récent quelques soit le nombre de semaines ou de mois et pourtant  le temps n'est plus le même , la douleur est là sans cesse , un instant de répit si bref que  notre coeur blessé à tout jamais n'a pas le temps de souffler , on le sait bien qu'on oubliera jamais , il nous faut juste vivre avec , en courbant le dos quand tsunami passe ,en attendant un jour plus calme , oui pour les autres il faut avoir l'air d'aller bien ,même moi pour mes enfants je joue cette règle même si une fois parti je craque , mais eux au moins sont tranquille maman va beaucoup mieux , ici on peut dire que non tout n'est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes, cela suit son cours jour après jour et pour longtemps encore
Amitiés et Douceur à toi
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: pscar13 le 17 Mai 2019 à 10:32:02
Anonymus,

J'espère que tu as pu dormir et reprendre pied après cette crise d'angoisse.
C'est si difficile à vivre, on croit devenir fou, mais ça passe.
Je n'ai personne à qui en parler, écrire fait du bien, mais je vois aussi un psy, ça me permet de tout sortir.
Tendresse et douce journée.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 17 Mai 2019 à 16:17:11
malome, pscar13,

oui c'est difficile à vivre et de trouver quelqu'un avec qui en parler... en parler peut etre aidant, mais c'est aussi souffrant et au final, notre aimé(e) est toujours absent(e). parfois j'hésite entre maitriser ma respiration, ou hurler de peine et me désorganiser complètement. Hier la première option n'était pas possible et je ne sais pas ce qui est le plus libérateur au fond. malheureusement pour moi, la médication semble être la seule chose qui puisse aider.

Ce matin je suis de retour au travail à faire comme si de rien n'était. Personne ne sait comment je me sens ni la nuit que j'ai passée. Les gens préparent avec joie leur fin de semaine...Moi les fins de semaine ne me servent qu'à tenter de reprendre le dessus sur ma fatigue, mais je ne m'amuse pas. J'ai essayé de faire les activités que je faisais avant, mais sans mon aimé, ce n'est plus pareil et je n'y trouve plus de joie.

Dans l'espoir de jours meilleurs...je vous envoie à tous beaucoup de courage et de douceur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 17 Mai 2019 à 17:52:50
Anonymus

j'ai vu que tu avais eu une énorme crise d'angoisse , et tu as évacué tout ce qui ressemble  être un trop plein de douleur , et toute seule , personne pour te consoler , personne pour te comprendre , il me semble bien qu'on en soit tous à ce stade ,"appelle-moi si tu as besoin" "donnes-moi de tes nouvelles " et la vie continue....   encore hurler tu en as le droit , pleurer aussi , cela ne guérit pas , mais apporte un temps d'apaisement , profite du w k pour te reposer , dormir si tu le peux
merci d'être passé sur mon fil
Amitiés et douceur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 18 Mai 2019 à 00:40:53
Anonymus le récit de ta crise d'angoisse, dans la solitude, m'a touchée, peinée. Nous vivons tous de tels moments. Comme toi, quand c'est trop violent, je prends des anxiolytiques, je ne refuse pas du tout ce moyen quand il n'y en a pas d'autre. L'angoisse, c'est aussi de la chimie dans le cerveau et si la chimie peut l'atténuer, pourquoi pas ?
Le besoin de parler, je le ressens aussi et c'est terrible quand il n y a personne. J'évite d'appeler des amis, j'ai peur que ce soit trop lourd, de déranger, de ne pas être comprise. Je ne parle que si ce sont eux qui m'appellent et me demandent comment je vais. Il y une bénévole de jalmalv, que je n'ai jamais vue d'ailleurs, mais qui m'écoute quand elle est disponible et me rappelle si je laisse un message. Ces personnes sont formées à faire cela et peuvent tout entendre, contrairement à nos proches, nous entendre pleurer, craquer. Peut-être pourrais-tu trouver une personne comme ça, que tu pourrais joindre dans les moments les plus difficiles ? C'est vraiment très précieux.

Amitiés et douceur

Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 21 Mai 2019 à 04:40:12
oui ce serait bien que je puisse appeler une personne formée pour m'écouter...moi aussi je ne veux pas déranger ni être trop lourde pour les autres.  tout le monde a ses propres soucis: examens, beaucoup de travail au bureau, préoccupations diverses...c'est vraiment déstabilisant de constater qu'il n'y a personne à qui tu pourrais parler.  et malome tu as raison, tout le monde dit tu peux m'appeler je suis là mais au fond ils ne sont pas là. j'avais meme peur en appelant ma meilleure amie de ne pas pouvoir respirer et qu'elle ne comprenne rien à travers mes sanglots. et je ne veux pas inquiéter mes proches non plus.

je vais me renseigner sur les lignes d'écoute disponibles dans ma région, je crois que ce sera ça le mieux...

Amitiés
Titre: Re : Re : départ accidentel
Posté par: BEBE le 22 Mai 2019 à 23:59:34
oui ce serait bien que je puisse appeler une personne formée pour m'écouter...moi aussi je ne veux pas déranger ni être trop lourde pour les autres.  tout le monde a ses propres soucis: examens, beaucoup de travail au bureau, préoccupations diverses...c'est vraiment déstabilisant de constater qu'il n'y a personne à qui tu pourrais parler.  et malome tu as raison, tout le monde dit tu peux m'appeler je suis là mais au fond ils ne sont pas là. j'avais meme peur en appelant ma meilleure amie de ne pas pouvoir respirer et qu'elle ne comprenne rien à travers mes sanglots. et je ne veux pas inquiéter mes proches non plus.

je vais me renseigner sur les lignes d'écoute disponibles dans ma région, je crois que ce sera ça le mieux...

Amitiés

Hello Anonymus,

Dans quel coin es tu ?  Je peux te conseiller l'association Jalmalv. Ils sont supers et ont un réseaux national.
Ce sont des  bénévoles qui ont eux mêmes connu le deuil et qui ont suivi des formations spécifiques  pour l'accompagnement des personnes en fin de vie et celui des personnes en deuil.
Écoute téléphonique et accompagnement dans le cadre de groupe de paroles.
C'est très bien organisé et sérieux. Une aide précieuse dans cette difficile épreuve.

Affectueusement,
BEBE



Titre: Re : départ accidentel
Posté par: qiguan le 23 Mai 2019 à 10:59:57
Bonjour Dans ses messages Anonymous a noté qu'elle était du Québec
(http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/homme-de-26-ans-perd-la-vie-en-motoneige/msg110137/#msg110137 )
Prenez soin de vous
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: BEBE le 23 Mai 2019 à 19:51:52
Super merci Qiguan

Anonymus, 

Pour de l'écoute deuil au Québec, tu trouveras un numéro de téléphone dans le lien ci-dessous
https://www.maisonmonbourquette.com

J'ai participé à un groupe de paroles d'entraides pour endeuillés pendant un an et bénéficié de l'écoute et du soutien d'une bénévole de l'association en parallèle. ....ç'est une aide inestimable.

Affectueusement,
BEBE
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 27 Mai 2019 à 00:24:38
BEBE, qiguan,

Merci pour cette référence et oui effectivement je suis au Québec.

Je me sens tellement perdue. Depuis 11 ans, je me définis comme la blonde de ******. Je ne sais pas être autre chose. Maintenant qu'il n'est plus la, j'ai l'impression de m'être perdue aussi. J'aimais être sa copine, c'était d'ailleurs ma partie préférée de moi-même. Nous étions parfaits l'un pour l'autre et j'ai l'impression de chercher une partie de lui dans tous ceux que je rencontre. Mais personne ne peut jamais l'égaler. Je compare tout le monde à lui et je me compare aux autres femmes qui ont leur mari à leur côté.

Demain, ca fera 3 mois. J'espère que la journée ne sera pas trop pénible. Ces temps-ci au boulot c'est l'horreur parce qu'il y a deux employée absentes. Je dois compenser pour ce manque d'effectifs. Ca rend les choses encore plus dures.

Amitiés
 
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 27 Mai 2019 à 21:35:44
Anonymus

3 mois de souffrances , ton drame est encore bien récent malgré toutes les épreuves que tu traverses jour après jour, ne cherche pas dans les autres ce qui était lui , chaque personne est unique avec ses qualités et ses défauts , vous étiez l'un pour l'autre ce qui fait ou faisait un couple amoureux , c'est cela qu'il faut que tu gardes au plus profond de toi , tu es courageuse , tu fais face à ton travail malgré ta douleur , mes pensées seront près de toi pour demain
Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 27 Mai 2019 à 22:20:26
malome, merci pour tes belles pensées. c'est une journée difficile. on me dit au travail que j'ai l'air accablée et pas en forme. c'est vrai que je ne dors pas beaucoup et que j'abuse des médicaments. je suis constamment fatiguée, mais je dois tenir bon, car mon objectif se rapproche. plus que 7 semaines avant d'avoir terminé mon stage.

ce qui me console, c'est de me dire que je vais retrouver mon amoureux au ciel un jour. j'ai communiqué la semaine passée avec un medium, mais le contact n'était pas bon et je n'avais pas confiance alors j'ai annulé le rendez-vous.

merci à vous toutes et tous d'être là et de me comprendre

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Nicole5951 le 28 Mai 2019 à 00:05:57
Anonymus,
As tu vraiment besoin d'un médium ? Il y a tellement de charlatans dans cette fonction. Les signes que tu reçois sont plus importants tu sais ils viennent directement de ton amour.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 28 Mai 2019 à 12:20:49
Anonymus


Près de toi pour cette journée encore un peu plus difficile à passer que d'autres . Oui la fatigue est permanente ,  Prends soin de toi

Amitiés et douceur à toi
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 28 Mai 2019 à 16:49:09
Nicole, je ne sais pas si j'ai vraiment besoin d'un médium...mais les signes se font de plus en plus rares. J'ai lu tellement d'histoires de personnes qui arrivaient à communiquer avec leur proche décédé, et qui leur disait des choses comme ''je suis bien'' et ''nous nous reverrons'', ''je suis avec toi tous les jours'', ''c'est moi qui t'envoie ce petit oiseau'', etc. J'aimerais tellement que mon amour puisse me dire des choses aussi...

Je suis tellement fatiguée...Je ne sais pas comment je tiens encore debout. J'ai envie de dormir des heures et des heures. Les journées sont interminables. J'ai envie de tout plaquer et de rester au lit. Je n'ai pas de concentration au travail. Je déteste ne pas pouvoir raconter mes journées pourries à mon amour. Après 3 mois, je me sens toujours dans une sorte de tourbillon irréel. Un véritable cauchemar éveillée.

Amitiés à vous
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 29 Mai 2019 à 20:52:57
Bonjour à vous mes ami(e)s de tristesse,

Je suis au travail en ce moment et je me sens sur le point de craquer alors je me suis connectée à ce forum pour décharger un peu ma peine. On dirait qu'un torrent de larmes est prêt à jaillir et que si je ne me retenais pas, la valve s'ouvrirait et ne se fermerait plus jamais. Comme je ne peux pas pleurer, j'essaie de penser à autre chose et de rester forte, mais je suis vraiment à fleur de peau. Je me demande si ce n'est pas le signe que je dois augmenter ma dose d'antidépresseurs? En même temps, je crois que c'est normal de vouloir pleurer après ce qu'on a vécu, mais quand même.

J'aurais voulu mourir à sa place. D'ailleurs c'était l'entente entre nous, qu'il meurt après moi car je ne pourrais pas le supporter.  Quand j'ai appris qu'un homme de 26 ans s'était tué en motoneige et que je n'avais pas de nouvelles de mon chéri, la première chose que j'ai dit c'est: non, non, non, non, non, ça peut pas être lui je ne pourrai pas le supporter.

Et effectivement, depuis que c'est arrivé, je n'arrive pas à y croire et je ne m'en sors pas. Je revois toujours le moment ou j'étais dans mon lit au réveil, que je sentais que quelque chose de mal était arrivé, que mon chéri ne répondait pas à son cellulaire, et moi qui dis a ma mère je ne me sens pas bien je crois que quelque chose de mal est arrivé à mon copain, et elle de me répondre: j'ai une mauvaise nouvelle, je viens de voir a la télé qu'un homme de 26 ans est mort en motoneige dans la nuit.

Et puis le silence total. les oreilles qui bourdonnent. la vision trouble. puis on sonne a la porte. 2 policiers. madame, vous êtes la conjointe de monsieur? il est décédé...

comme ca, en quelques secondes, tout s'effondre. mon monde tel que je le connais n'existe plus. et je me retrouve seule a vivre une réalité que je n'ai pas choisie, que je ne veux pas vivre.

je ne cesse de me dire: je ne sais pas quoi faire. pourtant, il n'y a rien à faire. quoi que je fasse, littéralement quoi que je fasse, RIEN ne pourra changer ce qui est arrivé. rien du tout. mais alors qu'est-ce que je vais faire.....
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: waraléna le 29 Mai 2019 à 23:02:27
Anonymus,

ton histoire fait tellement écho à la mienne.. Les oreilles qui bourdonnent, la vision trouble à l'annonce de l'accident, le sentiment de se définir comme la "blonde de " -  je ne suis pas québécoise mais  il m'appelait aussi comme ça  ;D

Je n'ai pas de mots pour te soulager mais mon ressenti est tellement similaire au tien, RIEN ne pourra changer ce que nous vivons mais le temps fera son oeuvre. Bientôt nos chéris trouveront une place dans nos coeurs mais pas douloureuse, comme un "petit soleil intérieur" (expression de ma prof de yoga pour désigner un chakra) qui nous rendra plus fortes, qui nous donnera envie de profiter de la vie pour eux, privés si jeunes d'un avenir radieux.

Souvent la vie est tellement dure qu'elle ne semble pas valoir la peine d'être vécue mais alors je me dis "il en a été privé si jeune, il est hors de question que je la gâche, je vais profiter pour 2".
C'est une lourde tâche de profiter pour 2 dans ces conditions mais j'essaie de m'y atteler, heure après heure, jour après jour. Et je sais que je ne suis pas seule à traverser cette épreuve !

Les humains sont si fragiles, nous sommes fous de nous attacher autant aux uns et aux autres !  ???

J'ai lu il y a quelques années "le pouvoir du moment présent" de E. Tolle et je le relis ces temps-ci, je te le conseille si tu ne l'as pas déjà lu  (c'est critiquable mais ça me soulage dans les moments d'angoisse et de tristesse profonde).

Je pense fort à toi,
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 30 Mai 2019 à 15:41:31
waraléna, oui je connais ce livre. je crois que je vais le relire. effectivement, je me dis à quoi bon aimer les gens s'ils vont tous mourir tôt ou tard? c'est comme se confectionner une garantie de souffrance dans l'avenir. mais bon, c'est pour du bonheur au présent que l'on se fait ça.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 10 Juin 2019 à 18:23:04


anonymus

Comment te sens-tu il y a bien longtemps que tu as donné des nouvelles

juillet approche , je pense très fort à toi
 
En tout amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 19 Juin 2019 à 17:53:22
bonjour malome,

c'est gentil de prendre de mes nouvelles. il ne me reste que 15 jours et demi à faire et j'aurai mon titre professionnel. je tiens bon, même si j'ai envie de tout lâcher chaque jour. lorsque j'aurai mon titre, je ne sais pas si je vais continuer à travailler. 25 ans c'est tôt pour prendre sa retraite, mais je suis au bout du rouleau.

je suis tellement fatiguée. mon psy croit que je suis maintenant en dépression et que je devrais augmenter la dose de mes antidépresseurs. je ne sais pas quoi en penser.

je suis allée pour la première fois sur les lieux de l'accident l'autre jour. ca s'est bien passé, mais je suis encore tellement triste et en colère.

j'ai fait faire des tshirts pour tous les amis et la famille de mon amoureux. de beaux tshirts avec des photos significatives de mon amoureux, mais modifiée en dessins animés pour faire moins morbide. je ne les ai pas encore tous distribués, car je n'ai pas envie de m'en départir, même si j'en ai fait pour moi aussi. c'est étrange.

Aussi, je suis allée souper avec le père de mon amoureux pour la fête des pères. il y avait la mère et la soeur de mon amoureux également. j'ai appris que son père avait donné beaucoup d'effets personnels de mon amoureux. j'étais triste. je voulais tout garder. la mère de mon amoureux veut qu'on l'enterre le 24 septembre, le jour de sa fête. je ne sais pas pourquoi mais je déteste cette idée.

je pense continuellement a lui et je souffre beaucoup, comme vous tous et toutes, j'en suis sure.

j'ai un rendez-vous avec une médium réputée. c'est en mars 2020. je devrai attendre encore un bon moment. j'espère pouvoir entrer en communication avec l'homme de ma vie, mon ame soeur, ma moitié. si les vies antérieures existent, nous étions mariés dans chacune d'entre elles.

amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 22 Juin 2019 à 16:01:01
Ça falt maintenant 16 semaines qu’il est parti et je n’en peux plus. Le temps n’arrange pas les choses. C’est même pire tous les jours.
Hier soir j’avais une sortie prévue avec les amis de mon amoureux. J’ai pris une douche, je me suis maquillée pour camoufler mes yeux bouffis, j’ai coiffé mes cheveux, choisi de beaux vêtements...puis je suis partie en voiture. Environ 15 minutes plus tard, alors que j’arrivais presque à destination, j’ai rebroussé chemin. Je suis retournée chez moi, me suis démaquillée, j’ai mis un tshirt avec le visage de mon amoureux dessus et j’ai pleuré dans mon lit de 20h30 à minuit. J’ai craqué.
Si Dieu croit me rendre plus forte avec les épreuves, ce n’est pas le cas. Il a gâché ma vie et je suis brisée. J’avais déjà eu mon lot d’épreuves avant cela et je trouve qu’il exagère. Je ne ferai que de la merde pour le restant de ma vie et ça lui apprendra à ne pas savoir doser et à distribuer tous les malheurs aux memes personnes. Le plan divin je m’en fiche et je refuse de sortir grandie de cette épreuve. Je regresserai de 100 vies dans celle-ci et voilà bien fait pour toi et ton idée stupide de progression des ames par la souffrance. J’emmerde Dieu s’il existe et la vie en general.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 22 Juin 2019 à 16:19:29
Anonymus

 chuttttttttt ,  quelques quatre mois de séparation , c'est encore récent , ta souffrance , ta douleur est encore immense , j'ai envie de te prendre dans mes bras pour calmer  tous ses ressentis, comme on le ferais pour un enfant , tu sais bien que notre parcours est semé d'embûches , avec des chutes , mais on se relève , on courbe le dos et on avance  difficilement au prix de maintes efforts , profites du wk pour te reposer , ,pleurer tu en a le droit . Prends soin de toi
Amitiés et douceur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: pscar13 le 22 Juin 2019 à 23:03:50
Anonymous,

Tu es sur ton fil, tu peux tout écrire
Tu as raison d'exprimer ta colère, comment accepter une telle injustice
"Écrire, c'est hurler sans bruit" (Marguerite Duras)
Continue de hurler !
Tendresse et douce nuit.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 01 Juillet 2019 à 16:02:54
Bonjour,

Je me sens un peu moins dépassée que la dernière fois.  Rien de nouveau, je termine mon emploi actuel (stagiaire) le 12 juillet. J'ai demandé une semaine de répit avant d'être embauchée à titre d'avocate dans le même cabinet. J'ai tellement hâte à cette semaine de vacances...Si je m'écoutais, je prendrais une année sabbatique, voire deux. Mais bon, je n'ai pas les moyens de me permettre cela. Alors j'y vais au jour le jour.

J'ai finalement augmenté la dose de mes antidépresseurs. Ça fait seulement 4 jours alors j'attends pour voir si ça aidera ou pas.

Déjà le 1er juillet et je me sens toujours au beau milieu de l'hiver. On dirait que ma vie s'est arrêtée en février. Je ne saurais pas dire ce que j'ai fait depuis le 27 février. J'ai travaillé et dormi, mais sinon, je n'ai pas souvenir d'avoir vécu. C'est étrange. Est-ce que ça reste comme ça toute la vie?
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 01 Juillet 2019 à 16:47:02
anonymus

Nous avons tous et toutes des passages difficiles et on les gère comme on peut , heureusement des passages plus acceptables font leur apparition même  si c'est pas le top , fais attention avec les antidépresseur ce ne sont pas des bonbons
il faut demander à ton médecin .
Normal que tu sois en équilibre , plus trop ou tu en es, ton drame n'est pas très vieux  , il faut laisser du temps au temps , s'ils acceptent de te prendre c'est que tu es ou seras une bonne avocate et cela est quand même un but important , bravo
Prend soin de toi et profite de tes vacances pour te reposer
Amitiés et douceur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Nicole5951 le 02 Juillet 2019 à 07:18:52
Anonymus, comme toi je suis en colère après dieu, après les médecins, il n'y a pas de "justice" divine car ce qu'il fait est injuste. Cela pour te dire que je comprends ce que tu dis. Profites des instants d'apaisement, repose toi au maximum que tu peux.
Pour tes médocs, j'espère que tu as vu le médecin avant de changer ta dose, et il faut au moins 6 semaines avant de voir les effets bénéfiques.
Courage à toi.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 02 Juillet 2019 à 17:43:34
malome, Nicole,

Oui c'est mon médecin qui m'a prescrit cette augmentation. Mais j'avais décidé d'attendre avant de les prendre. Je les avais achetés et j'attendais, mais finalement je crois que j'en ai réellement besoin. J'espère que ce sera aidant pour la suite.

souvent je me dis que j'aurais voulu que ce soit moi au lieu de lui. Ou bien que j'aurais dû être avec lui sur la motoneige. Ce n'est pas tellement que j'aie envie de mourir, c'est plutôt que je n'aime pas vivre sans lui et je n'aime pas être séparée de lui. C'est vraiment terrible.

On me dit que je n'ai pas la bonne attitude et que je dois accepter. Je dois le laisser partir et continuer mon chemin. Je dois remercier la vie et voilà, que ta volonté soit faite je m'y soumets entièrement. c'est plus facile à dire qu'à faire...je ne veux pas entretenir des sentiments de haine et de rage, mais comment faire autrement?

À vous mes ami(e)s de tristesse, je vous porte dans mon coeur et dans mes pensées.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 02 Juillet 2019 à 18:54:28
Anonymus

je crois que nous avons toutes et tous au moins eu cette réflexion et si cela avait été moi moi au lieu de lui  ou si nous étions parti ensemble ,ce n'est pas nous qui avons le contrôle de ces choses là , on va dire c'est notre destin ,  je vous rappelle en toute amitié que nous ne sommes que de passage sur cette terre , nous ne connaissons ni le jour ni l'heure. Personne n'accepte de plein gré d'être amputé de la perte de l'être aimé(e)  et pourtant il nous faut le gérer difficilement jour après jour .
Prend soin de toi

Amitiés et douceur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 03 Juillet 2019 à 12:55:10
Anonymus, je suis contente que tu reviennes ici pour pouvoir exprimer ta souffrance, que nous partageons tous car nous la comprenons.
Laisse les autres dire ce qu'il faut faire et quelle serait la bonne attitude, on s'en fout, chacun.e fait comme il.elle peut avec ce qu'il.elle est.
Tout t'a déjà été dit ici par les uns et les autres.
J'ajouté juste que cette nouvelle vie professionnelle, avec le temps, pourra peut-être t'apporter un certain épanouissement, tu t'aideras en aidant les autres. Je te le souhaite.
Reçois toute mon affection.
Elisa
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 05 Juillet 2019 à 20:37:47
merci malome et elisa Elisa pour vos mots d'encouragement.

le rapport préliminaire est sorti mercredi. c'est donc plusieurs hémorragies internes qui ont emporté mon amoureux. les hemorragies ont été causé par un traumatisme crânien suite au choc avec le poteau. Il semblerait qu'il n'ait pas souffert. C'est rassurant, mais j'ai également appris par un ami de mon amoureux que cette soirée là, lui et l'ami avec qui il était étaient allés très vite en motoneige.  j'ai demandé vite comment, mais on m'a dit très vite.

je pense qu'au moment de l'impact, il n'allait pas très vite, car la motoneige n'a pas de dommage, son casque non plus, ni l'extérieur de son corps. De plus, la boite noire de la motoneige indique qu'il avait ralenti 5 secondes avant l'impact et son père et d'autres ingénieurs estiment qu'il allait a 45kmh lors de l'impact. mais même sil n'allait pas vite au moment de l'impact, il était allé vite avant.

Je n'ai quand même pas osé le dire aux autres, parce que je ne veux pas qu'ils disent bon tu vois il était imprudent il ne méritait que ca!
mais je suis en colère que les amis de mon amoureux, qui savaient deja depuis longtemps que mon copain avait fait de la vitesse cette soirée la, ne me l'ait pas dit. je suis également très décue de mon copain, car je lui demandais souvent de faire attention et j'ai l'impression qu'il ne m'aimait pas assez pour m'écouter et qu'il s'en foutait de me laisser seule. je me sens abandonnée. je suis fâchée, et triste en meme temps. il se croyait invincible et il aimait la vitesse...

je ne sais pas quoi en penser. cette information me perturbe, car je croyais qu'il n'aurait jamais rien fait qui aurait pu nous séparer. je croyais qu'il tenait à notre vie ensemble. peut etre que je me voilais les yeux, car au fond je savais qu'il a toujours aimé la vitesse...

Je vous confie tout cela parce que je n'ai pas envie de salir sa réputation auprès des autres, même si apparemment, j'étais la seule a croire qu'il avait été prudent. peut etre pourrez vous me comprendre...

amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: biche07 le 05 Juillet 2019 à 21:06:36
A.nonymus....c' est un accident....vitesse avant pendant...ca ne change rien....malheureusement...ne te torture pas  avec cela ...il aimait cela comme d' autre aime la marche....il étais heureux et c' est aussi de cela que tu dois te souvenir..il n' a pas choisis ni l' heure ni  l' endroit non pas parcqu' il ne t' aimait pas  ou moins que la vitesse c' est un stupide accident qui te prive de son amour....ta colère est normale exprime là elle fait partie du procesus....je t' embrasse biche
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 06 Juillet 2019 à 14:21:40
Anonymus

Biche a  raison , ne te fais pas plus de mal que tu n'en a  déjà , au moment de l'accident ,il n'allait pas vite c'est ça l'important pour toi , il t'aimait , vous vous aimiez c'est ça que faut garder dans ton coeur et ta tête .
Amitiés et douceur 
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 07 Juillet 2019 à 00:31:12
oui vous avez raison. merci pour tout ce soutien.

amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Nicole5951 le 07 Juillet 2019 à 14:40:35
Biche et Malone ont raison anonymus, c'est un accident non voulu, il aurait préféré rester auprès de toi.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 15 Juillet 2019 à 22:56:30
la date tant attendue du 12 juillet est maintenant passée. je suis avocate. mon amoureux et moi attendions cette date depuis tellement longtemps (4 ans) que maintenant que c'est enfin arrivé et qu'il n'est pas là, je n'arrive pas a me rejouir.  mon constat est donc que les moments pénibles sont pénibles et les moments supposés etre joyeux sont pénibles aussi.  jai le moral à plat. il me manque et je veux bien travailler pendant 40 ans, mais seulement si je peux me reveiller et m'endormir chaque jour dans ses bras. revenir apres le boulot auprès de lui pour qu'on cuisine ensemble et qu'on écoute la télévision. comment accepter ce sort autrement?

Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 15 Juillet 2019 à 23:54:10
Anonymus, malgré tout ce que tu ressens de si douloureux, je suis contente pour toi que tu aies mené à bien ce parcours professionnel et te félicite. Il n'est pas là pour partager ça avec toi, mais pense à la joie qu'il aurait et dédie-lui ce succès. Affectueusement
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 17 Juillet 2019 à 12:06:14
Anonymus

Avec quelques jours de retard dont tu voudras bien m'excuser, je viens te féliciter, bien sur que les circonstances ne vallent pas la liesse que tu aurais eu avec ton aimé , mais dis-toi que tu as gagné ton indépendance , ne dépendre de personne pour gérer ta vie tout au moins financièrement , je comprends ta tristesse , ta route se poursuit avec toujours des bas et des hauts , regarde le moins mauvais  ex  ton parcours  malgré ton chagrin tu as tenu , il est fier de toi écoutes le  dans ton coeur , tu sais bien que ton voeu , qui est le notre aussi ne se réalisera pas , alors coûte que coûte jour après jour il faut faire ton chemin , nous n'acceptons pas ce choix ,nous le subissons et malgré tout il nous faut faire notre vie du mieux que l'on peu , je sais ce n'est pas facile
Prends soin de toi
Amitiés et douceur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 18 Juillet 2019 à 00:12:00
anonymus, je ne saurais mieux dire que malome, qui a tout dit. De tout coeur avec toit.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 18 Juillet 2019 à 00:13:04
... toi, bien sûr, faute de frappe  ::)
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Nicole5951 le 18 Juillet 2019 à 00:59:45
En retard anonymus, je te félicite pour ton courage, tu as su aller jusqu'au bout, ton amour doit être fier de toi.
Nicole
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: endeuille le 19 Juillet 2019 à 03:08:16
Bonsoir

Je vous ecrit ce soir j'ai vecu deux deces en 1 mois et demi d'interevalle
L'homme de ma vie depuis 10ans (mon 1er amour) et ma maman d'une longue maladie
Mais je ne parvient pas a supporter ce manque
Pouvez vous me donner des conseils
Merci d'avance
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Bmylove le 19 Juillet 2019 à 08:57:28
Bonjour endeuille, je suis sincèrement triste de t'accueillir sur ce forum.
Tu y trouveras de l'écoute et des outils (cf la boîte à outils). Des conseils peut-être un peu, et surtout celui de prendre soin de toi et de partager avec des proches, si possible, l'insupportable.
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 19 Juillet 2019 à 10:51:08
Bonjour endeuille

TU es au bon endroit pour confier ton mal-être et ton chagrin .ici tu seras lu , certain(es) te répondrons , le partage est un petit soulagement , on se sent moins seul(e) dans la douleur, c'est un double drame que tu vis et tout récent , il faut commencer par prendre soin de toi
Nous n'avons pas de solutions miracles , juste un soutien virtuel , il te faudra franchir chaque jour pas à pas avec des bas et des hauts , peut-être as-tu regardé d'autres fil avec des parcours différents mais une même et seule douleur du Manque
et tout ce qui fait la vie d'un couple et pour toi la sépar
STP ouvres toi un fil rien que pour toi , avec ton pseudo  nous te retrouverons plus facilement 
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Nicole5951 le 19 Juillet 2019 à 12:07:03
Bonjour endeuillé, je suis désolée pour ce que tu vis, le seul "conseil" que je puisse te donner est de voir un psy, lui seul pourra t'apporter de l'aide, ici par contre tu peux venir déposer ton chagrin et ta douleur, ta colère aussi, tout ton ressenti, tu seras lue.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 19 Juillet 2019 à 18:06:46
Merci pour vos mots d'encouragement. J'ai de la difficulté à être contente et fière de moi, malgré ce long parcours et ces efforts des 4 dernières années. Je sais que mon amour est content que j'aie mené ce projet à terme. La prochaine étape sera de me trouver un emploi que j'aime, car l'endroit ou je suis actuellement ne me convient pas.

C'est bizarre, parce qu'il fait beau et chaud dehors, mais je me sens encore en février. Dans mon coeur et dans ma tête, je suis au beau milieu de l'hiver, là ou tout a basculé.  Mon amour me manque. Je retrouve chaque jour par hasard des mots qu'il m'a écrit, des photos, des cadeaux, des souvenirs...je suis jeune pour prendre une telle décision, mais je commence à faire le deuil d'avoir des enfants un jour. J'en voulais avec mon amoureux, mais je n'ai pas espoir de tomber amoureuse de quelqu'un d'autre et d'être aussi bien qu'avec mon amoureux. Pas espoir et pas envie non plus. 

endeuillé, mes sincères condoléances pour le drame que tu vis. j'espère que tu trouveras du réconfort ici. nous sommes tous et toutes amputés d'une partie de nous. nous devons apprendre à nous reconstruire, peu à peu, alors que tout autour de nous a été anéanti. bon courage.

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 19 Juillet 2019 à 21:27:41
Anonymus

Ne te projettes pas si loin dans l'avenir , donnes-toi le temps de poursuivre ton parcours de deuil ,  comme tu dis prochaine étape trouver un emploi, chaque chose en son temps , sois douce avec temps , Prends soin de toi
Amitiés et douceur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 23 Juillet 2019 à 16:41:33
Bonjour a vous. Cetait une nuit et une journee difficile hier. Jai pleuré toute la nuit et je me suis réveillée avec un mal de tête. Cest la journée de mon assermentation aujourd'hui et j'avais demandé un signe a mon amoureux. Ce matin, jai recu un appel dune medium que je devais voir en mars 2020 seulement. Elle a eu une annulation et elle peut me rencontrer cet après midi. Cest le signe quil me fallait. Je suis tellement excitée que je n'arrive pas a me concentrer. Je quitte le travail dans une heure. Je ferai une autre heure de route dans l'espoir de parler avec mon amoureux. Je ne veux pas me faire de faux espoirs et être déçue mais je ne peux pas faire autrement. Cette medium est très réputée. Je voulais partager ceci avec vous seulement et pas a d'autres. Jai inventé un rendez vous medical pour que ma boss me laisse prendre l'après-midi de congé. Je vous en donnerai des nouvelles. Bisous
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Nicole5951 le 23 Juillet 2019 à 23:11:17
Anonymus, je te souhaite de trouver ce que tu cherches. J'aimerai pouvoir faire comme toi, mais je ne connais personne.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 24 Juillet 2019 à 17:05:08
Nicole,

Je ne regrette pas ma rencontre, mais je ne pourrais pas dire qu'elle était à la hauteur de mes attentes. J'ai même l'impression que parfois, j'arrive plus à être en contact avec mon amoureux que la médium que j'ai rencontrée hier. Il y a certaines choses qu'elle a dites qui étaient vraies, mais il y a d'autres choses qui ne l'étaient pas. Je n'ai pas été impressionnée par sa capacité à savoir des choses. J'imagine que par la suite, lorsqu'elle me disait que mon amoureux disait qu'il m'aimait, j'étais moins convaincue et ça n'a pas eu le même effet. Je crois encore en la médiumnité, mais peut-être pas en cette médium-ci. En fait, je ne sais pas trop quoi penser de cette expérience.

J'aurais voulu avoir une histoire extraordinaire a vous raconter, mais ce n'est pas le cas.

Bonne journée à tous
Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 24 Juillet 2019 à 18:05:29
Anonymus

Je ne connais pas cette "pratique"tout dépend peut-être de ce que toi tu en attendais , était-ce pour te rassurer sur le fait qu'il t'aimait , de cela pas besoin de confirmation c'est sur et certain que son amour était  toute sa vie pour  toi , peut-être est-elle moyennement bonne et tu es déçue, seras-tu prête à retenter l'expérience avec quelqu'un d'autre?  au risque d'être de nouveau dans l'attente de quelque  chose qui ne soit pas là et tu sois de nouveau   déçue  Chacun(e) cherche une sorte de remède à un "un peu mieux " comme c'est difficile . Ne Sois pas triste ,il est toujours dans ton coeur . Prends soin de toi
Amitiés et douceur
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 28 Juillet 2019 à 22:31:11
oui je reste ouverte à rencontrer quelqu'un d'autre, mais pour l'instant je vais me concentrer sur le sentiment d'amour que je ressens dans mon coeur et qui me lie a lui.

Aussi je suis en questionnement par rapport à mon travail...j'ai besoin de prendre du temps pour moi, mais je ne veux pas empirer les choses en restant inactive et dans mon lit tous les jours. Mais malgré les medicaments, je me sens au bout du rouleau. Je suis épuisée. Je voudrais prendre quelques mois pour me déposer, peut-être voyager un peu...Je ne sais pas quoi faire...

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 05 Août 2019 à 16:38:42
à vous qui me comprendrez...

les amis de mon amoureux sont partis une semaine pour leur voyage de pêche annuel, le premier sans lui. en regardant mon fil d'actualités, j'ai vu que deux des conjointes de ces amis avaient publié une photo avec le texte: veuves de pêche.

non mais je rêve? vos copains sont a la peche, sans leur meilleur ami, qui est décédé cet hiver, et qui avait une blonde. c'est quoi ce choix de mots? veuve de peche. je n'en reviens tout simplement pas. moi je suis veuve de chez veuve, et mon copain ne reviendra pas après cette semaine de pêche, alors que leur copain oui.

quel manque de délicatesse. je n'ai pas osé leur dire ce que je pense de cette publication, car je n'aime pas faire de la chicane, mais franchement!!!!

Voilà, je voulais le partager avec vous...

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: malome le 05 Août 2019 à 18:06:05
anonymus

Oui l'indélicatesse ou même la bêtise , le manque de savoir vivre  des uns blessent les autres , dont toi en l'occurence , elles n'ont rien compris à ta douleur , pour elles les conjointes( ce ne sont pas ses copains d'après ce que tu en dis) la vie  ne c'est pas interrompue, souhaitons même qu'elles retrouvent couple après ce voyage , pour toi la vie c'est comme figée et la moindre indélicatesse te blesse au plus profond de toi normal , prends soin de toi
Amitiés et douceur à toi

Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 06 Août 2019 à 23:39:12
Anonymus, je comprends 100% ton indignation. Nous sommes sans cesse confrontés à l'inconscience et l'indélicatesse de ceux qui ne savent pas. Malheureusement, nous n'avons d'autre choix que de faire avec, les mots qui blessent, les réflexions dont on se passerait (voir le fil là-dessus), l'indifférence... Quand c'est trop, il vaut mieux parfois  couper les ponts que d'entendre ou subir des choses qui font trop mal. C'est à chacun de décider. On m'a dit "tu risques de t'isoler encore plus". Mais à quoi bon fréquenter ceux qui ne peuvent pas/ne veulent pas comprendre ?
En te souhaitant de rencontrer bienveillance et empathie, affectueusement
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 07 Août 2019 à 21:16:36
oui tout à fait d'accord avec vous.

et ensuite on me demande: ah mais pourquoi as tu supprimé ton compte facebook?

parce que je tombe sans cesse sur des publications de ce genre. et c'est d'autant plus blessant que ce ne sont pas des inconnues, ce sont deux conjointes des amis de mon copain. il a toujours eu les mêmes amis depuis l'enfance, et les deux conjointes en question sont en couple avec les amis de mon copain depuis près de 5 ans. Elles connaissaient bien mon amoureux et me connaissent aussi pour toutes les fois où on a fait des activités ensemble avec les gars.

l'autre jour aussi, une autre conjointe depuis 7 ans a dit: ah mais alors qui va a la peche? tous les gars seront là?

et j'ai dit: tous sauf un...

et elle a dit: ah oui j'avais oublié.

et le décès de mon amoureux datait d'un mois environ. tout le monde était aux funérailles...comment ca oublié?

les gens sont hallucinants...

amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 23 Août 2019 à 13:43:45
Voila un moment que je suis passee sur mon fil. Je ne vais pas bien. Bientôt 6 mois que je dois poursuivre ma route sans mon amour. Depuis le 18 juillet environ, je remets beaucoup en question mon emploi. Si c'était que ca, ce serait deja pas mal. Mais depuis maintenant 7 jours, tout les matins je me réveille avec une puissante envie de vomir. Je me souviens dans les premières semaines du deces, je ne mangeais plus car j'avais constamment mal au coeur. Et ensuite petit à petit j'avais recommencé. Et maintenant on dirait que je suis de retour à la case départ. Je me réveille et je suis aussitôt prise de nausées, de vomissements, maux de ventre, diarrhée...bon je vous épargne les détails. Je fais de grosses crises d'angoisse, je dois prendre des anxiolytiques et jai du mal à me rendre au travail. Souvent c'est ma mère qui va me reconduire au boulot, et depuis une semaine j'ai dû annuler des clients et prendre 2 journées de congé.

Est ce que quelqu'un ici se reconnait dans cette angoisse et dans ces symptômes?

Je croyais à une gastro au départ mais là après 7 jours je crois plutôt que c'est psychologique.

J'espère que vous pourrez me redonner espoir car j'ai l'impression d'aller droit dans le mur. Quand est-ce que ca ira mieux?

Amitiés
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: qiguan le 23 Août 2019 à 15:20:34
Si tu n'as ni changé de médicaments
Ni d'alimentation
...
Si tu exclu l'intoxication alimentaire ...
Cela peut être psychosomatique .
Par chez toi à la pharmacie il doit exister comme chez nous des anti nauséeux et anti diarrhéiques ...
Pour déjà stopper les évacuations ...
Manger du riz, des bananes crues, et sinon consulter pour être sûr du diagnostic ...

Prends soin de toi
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: Elisa52 le 23 Août 2019 à 23:24:03
Chère anonymus, je ne sais pas si ça peut t'aider en quoi que ce soit, mais moi aussi à l'approche des 6 mois (15 août) je me sentais plus mal. Je me souvenais vaguement que le livre de Christophe Fauré parlait de quelque chose à 6 mois, mais j'étais tellement confuse lors de la première lecture que j'ai relu : il dit que 6 mois c'est la période la plus difficile du deuil, on peut aller plus mal qu'au début. Il appelle ça la phase de déstructuration.
(...) " On reconnaît aujourd'hui que l'autre ne reviendra plus, jamais plus. (...) C'est en effet six à dix mois après la mort que le deuil prend sa pleine dimension et que la douleur atteint un paroxysme qu'on ne s'attendait plus à rencontrer. (...) C'est une étape extrêmement difficile à traverser. (...) il faut intégrer le fait que cette aggravation apparente du deuil est une étape normale et prévisible".
Mais il laisse la place à l'espoir
"C'est une étape supplémentaire sur son chemin et, tout comme on est parvenu à franchir les étapes précédentes, on va maintenant apprendre à dépasser celle-ci, même si elle paraît plus longue et plus pénible que les autres".
Ça n'a pas réduit ma douleur, mais aidée à mieux comprendre ce qui m'arrivait.
Dans ton cas, ça passe peut-être par des somatisations. Je souffre également de troubles digestifs, maux de ventre parfois violents, etc. Avant tout, il faut s'assurer qu'il n'y a rien d'organique en consultant et en faisant si besoin des examens.
Ensuite, as-tu pensé à toutes les techniques psycho-corporelles, massages relaxants, sophrologie, hypnose... ? Tout mérite d'être tenté pour prendre soin de soi et aller vers du mieux.
Garde espoir et donne des nouvelles.
Affectueusement
Titre: Re : départ accidentel
Posté par: anonymus le 24 Août 2019 à 15:22:18
Qiguan: j'ai effectivement changé ma médication et au départ je croyais que c'était la cause ou une simple gastro ou les deux un à la suite de l'autre. J'avais accepté d'augmenter ma dose d'antidépresseurs pendant 6 semaines pour voir si ça faisait une différence. Après 6 semaines, comme je ne voyais aucun changement, j'ai diminué graduellement la dose pour revenir à l'ancienne. J'ai eu de la fièvre, des nausées, des troubles digestifs, des tremblements, etc. au début.  J'ai lu d'ailleurs que mon antidépresseur (effexor) est l'un des pires à arrêter. Maintenant, je pense que c'est plutôt l'angoisse par rapport au décès de mon amoureux qui me rend malade, parce que cela fait plusieurs jours (huit) que je suis à l'ancienne dose et sa demie vie est de 14 heures. Mais peut être que je me trompe...
Nous avons effectivement de l'Imodium et du Gravol pour la nausée et les troubles digestifs. Je passerai en prendre à la pharmacie. Merci de ta réponse Qiguan.

Elisa: je suis soulagée de voir que cette phase est normale. J'ai effectivement l'impression que c'est pire qu'au début. Je me sens moins seule là-dedans et ta réponse est très aidante. J'ai acheté un diffuseur d'huiles essentielles pour faire de l'aromathérapie, je fais aussi beaucoup de zoothérapie avec les animaux de mon entourage, j'ai acheté des pierres pour leurs bienfaits guérisseur mais à date je n'ai pas trouvé cela très aidant, je ne consulte plus mon psychologue car j'ai enfin trouvé le courage de le laisser tomber il ne m'aidait pas, je fais de la méditation en écoutant des livres audio sur le pouvoir du moment présent, etc. J'ai également un masseur électrique pour le cou et le dos. Je n'ai peut-être pas encore trouvé la ou les techniques qui me conviennent vraiment. Je regarderai pour l'hypnose. Merci de ta réponse également.

Amitiés